Lessive écologique : recette, astuces et conseils

Il y a quelques années, j’achetais de la lessive (liquide ou en poudre), de l’adoucissant et du produit détachant pour prendre soin de mon linge. Aujourd’hui, je n’achète plus rien de tout cela, j’économise plusieurs dizaines d’euros par an et mon linge est toujours aussi propre ! Pour des raisons écologiques, j’ai décidé de faire ma propre lessive à partir d’ingrédients naturels et après 3 années d’essais variés, j’ai enfin trouvé une recette qui me convient parfaitement car en plus d’être biodégradable et zéro déchet, elle est simple, économique et minimaliste. 

Dans cet article, je vous propose de découvrir toutes les bonnes raisons de faire sa propre lessive, ma « recette » de lessive au Savon de Marseille, quelques conseils pour bien choisir ce dernier et plein d’astuces pour détacher, parfumer et désodoriser son linge avec des produits naturels.

Lessive écologique savon de Marseille echosverts.com

1Comme pour tous les produits ménagers, on trouve aujourd’hui plusieurs marques qui proposent des lessives biologiques et biodégradables, sans produits toxiques ni polluants. Toutefois, faire sa propre lessive- à condition de choisir la bonne recette-  a bien des avantages. En effet, c’est écologique, économique et pratique :

  • On réduit ses déchets puisqu’on n’achète plus de gros contenants de lessives 
  • On jette moins de plastique, matériau utilisé pour les bidons et l’emballage des pastilles individuelles
  • On bannit l’usage de produits toxiques et polluants en choisissant des ingrédients naturels, biodégradables et biologiques
  • On choisit des ingrédients locaux
  • On opte pour des ingrédients bruts, moins chers que les produits transformés
  • Les ingrédients bruts peuvent être achetés en grosses quantités, ce qui revient généralement moins cher
  • Les ingrédients bruts prenant moins de place, on peut les stocker afin d’en avoir une quantité suffisante pour plusieurs mois/années
  • On n’a plus besoin de transporter de gros bidons ou cartons de lessives qui pèsent lourd du magasin à la maison plusieurs fois par an !

Ingrédients lessive écologique maison echosverts.com

2

Cela fait près de 3 ans que je fais ma propre lessive et après avoir testé plusieurs mélanges et quantités, je me suis demandée si l’usage de divers ingrédients faisait une réelle différence en terme de propreté et de douceur. J’ai repensé à ces femmes que j’ai si souvent croisé en Inde et qui lavent leur linge en bord de rivière avec un simple pain de savon… Alors j’ai décidé de simplifier ma recette, de mettre le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et les huiles essentielles de côté, pour ne garder moi aussi qu’un simple bloc de savon, râpé et mélangé à de l’eau. Et très honnêtement, je ne vois aucune différence avec mes recettes précédentes : mon linge ressort de la machine sans mauvaises odeurs et aussi propre qu’avant ! Cela fait maintenant plus d’un an que j’utilise cette « recette » et après quelques essais de dosages, j’ai trouvé celui qui me convient. Je mets le mot « recette » entre guillemets car comme vous allez le voir, ce mélange n’a absolument rien d’inventif… 

Ingrédients

  • 50g de savon de vrai Marseille à l’huile d’olive et sans huile de palme rapé (voir détails ci-dessous concernant le savon de Marseille)
  • 1 litre d’eau bouillante

Préparation

  • Faire bouillir l’eau
  • Mettre le savon râpé dans un contenant en verre résistant à la chaleur
  • Verser l’eau chaude par dessus
  • Bien mélanger afin que le savon se dissolve
  • Si vous souhaitez conserver votre lessive dans un bidon en plastique, attendre qu’elle ait refroidi avant de la transvaser. Sinon, vous pouvez la transvaser dans une bouteille ou un bocal en verre une fois le savon dissous et le liquide un peu tiédi.

Utilisation

  • Secouer la lessive avant chaque usage
  • Verser 100ml de lessive dans le compartiment de la machine ou le tambour

Astuces et conseils

  • Pour des raisons éthiques et écologiques, j’utilise un savon de Marseille sans huile de palme– celui à l’huile d’olive n’en contient pas généralement mais ce n’est pas toujours le cas donc bien vérifier la composition exacte de tout savon avant de l’acheter.
  • Personnellement, j’utilise le savon de Marius Fabre, composé d’huile d’olive et d’huile de coprah
  • Faire un stock de savon râpé afin de pouvoir faire votre lessive à la dernière minute
  • Utiliser des contenants de récup pour conserver le savon râpé et la lessive
  • Éviter de mettre la lessive directement dans le tambour quand vous lavez des vêtements en laine car elle s’y attache et ne se rince pas bien en machine ; par contre, cela ne pose aucun problème lorsqu’on la met dans le compartiment adéquat.
  • EDIT (16/03/16): on m’a informé qu’à la longue le savon de Marseille pouvait encrasser la machine et les tuyauteries et que pour éviter cela, il était souhaitable de mettre 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc diluées dans 2 cuillères à soupe d’eau dans le compartiment pour adoucissant, à chaque lavage. Merci aux lectrices pour leur astuce 🙂 !

Avantages

Cette recette a de nombreux avantages :

  • Elle ne nécessite qu’1 seul ingrédient
  • Le savon de Marseille est fabriqué en France
  • Il s’agit d’un savon naturel et biodégradable
  • Le savon de Marseille a plusieurs usages (savon pour le corps, les cheveux et même pour se laver les dents !) donc il peut vous permettre de remplacer plusieurs produits à la fois
  • On en trouve facilement en magasin ou en ligne
  • Il peut-être vendu sans emballage ou bien dans une petite boîte cartonné
  • La recette est simple et rapide à réaliser
  • Elle vient à bout de certaines tâches sans « pré-détâchage » à la main.
  • Elle est très économique : Un bloc de 400g de savon de Marseille Marius Fabre coûte 4,30 euros et permet de faire 8 litres de lessives, soit 80 lavages en machine. Personnellement, je fais actuellement en moyenne 5 lessives par mois, soit 60 par an ce qui revient à 3,25 euros par an et 0,054 centimes par lessive

Recette lessive savon de Marseille echosverts.com

3

La plupart des “savons de Marseille” ne sont, malgré leur nom, pas de vrais savons de Marseille. L’appellation n’étant pas protégée, de nombreux fabricants abusent de la notoriété du savon de Marseille pour vendre des copies qui n’ont rien à voir avec l’original : les ingrédients et leurs bienfaits sont complètement différents.

Le vrai savon de Marseille est composé d’ingrédients naturels d’origine végétale dont 72% d’huiles. Pour le reconnaître, voici les détails auxquels il faut prêter attention :

  • Dans sa composition ne doivent figurer ni colorants, ni parfums, ni conservateurs, ni additifs chimiques, ni produits d’origine animale– ingrédients que contiennent généralement les faux savons de Marseille.
  • L’estampillage sur le savon inclut normalement les détails suivants : “72%”, “pur végétal”, « Savon de Marseille » et éventuellement le poids et le nom du fabriquant. 
  • L’emballage peut faire mention du label “savon de Marseille garanti”
  • Sa couleur varie du jaune au brun (huile d’olive) ou du jaune au blanc (autres huiles végétales)
  • Il n’est pas parfumé

Pour en savoir plus sur les vrais et les faux savons de Marseille, je vous conseille ces 2 articles :

Vrai savon de Marseille lessive echosverts.com

4

Personnellement, je détache les textiles à la main, aussitôt la tâche remarquée. D’une part, cela permet évite à la tâche de s’incruster et cela facilite le lavage en machine. D’autre part, cela permet d’éviter de laver un vêtement entier alors qu’en dehors de la petite (ou grosse) tâche, il est encore propre !

Si généralement de l’eau et du savon suffisent pour enlever la plupart des tâches, il existe des ingrédients naturels particulièrement efficaces contre les plus coriaces. Voici 3 liens plein d’astuces pour en venir à bout en toute simplicité :

bicarbonate détachant naturel lessive echosverts.com

5

Bien qu’elle ne soit pas parfumée, je trouve ma lessive efficace contre les mauvaises odeurs. Tous les vêtements, même ceux qui ont baigné dans la transpiration, ressortent sans odeurs. Toutefois, si vous aimez que votre linge soit parfumé, vous pouvez utiliser des huiles essentielles, soit en ajoutant quelques gouttes au moment de préparer le mélange, soit au moment de mettre la lessive dans la machine ou bien encore directement sur l’un des textiles à laver. Je vous conseille de lire l’article de L’Essentiel de JulienAromatiser sa lessive avec les huiles essentielles” pour en savoir plus à ce sujet. Veuillez également noter que l’usage de certaines huiles essentielles est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux bébés et aux enfants d’un certain âge donc renseignez-vous avant d’en utiliser (pour tous conseils sur l’usage et le choix des huiles essentielles, je vous recommande La Compagnie des Sens).

Enfin, si les textiles qui s’accumulent dans votre bac à linge sale ne sentent pas très bons, en attendant de les laver et pour éviter que l’odeur ne devienne dérangeante, vous pouvez saupoudrer un peu de bicarbonate de soude sur votre linge sale : celui-ci absorbera les odeurs. Attention toutefois à ne pas en mettre sur la laine ou la soie.

Huiles essentielles lessive

Quels produits naturels avez-vous testés pour laver vos vêtements ? Lesquels préférez-vous ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Hygiène & santé, Quotidien, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

128 commentaires pour Lessive écologique : recette, astuces et conseils

  1. Canari dit :

    Pour ma part, j’utilise depuis quelques années de la lessive écologique, (depuis peu celle de biocoop qu’on peut recharger, donc limiter les déchets) . Mais j’ai un inconvénient majeur depuis que j’utilise des lessives écolo, et ce, quelle que soit la marque: ma machine fini par être « sale », et des particules (je pense, de savon mal dissout?) se détachent parfois (quand je fais des machines à 60°, ça n’arrive jamais à 40°, d’où mon hypothèse de savon mal dissout), au point parfois de tacher mon linge! Je fais de temps en temps des cycles chauds avec du vinaigre mais je n’ai pas l’impression que cela change grand chose. As-tu des idées sur l’origine du problème? Le rencontres-tu avec ta lessive?

    • Je lave mon linge à 30° maximum et je n’ai pas ce problème, la lessive se dissout très bien et n’encrasse pas la machine… Je ne sais pas du tout à quoi serait dû tout problème mais peut-être qu’une autre lectrice pourra t’aider 🙂

    • Lili dit :

      Peut-être la glycérine, qui est ajoutée pour un effet « adoucissant » ? La glycérine encrasse les couches lavables, et certainement aussi la machine à laver. Surtout qu’elle est pétrochimique (la végétale est trop chère pour une lessive).

  2. laclarinetverte dit :

    Bonjour Natasha,

    J’ai la même recette de lessive. Quelle simplicité ! quelle facilité !

    Lors de la machine, je rajoute 1/2 verre de vinaigre blanc et quelques gouttes d’huile essentielles dans le compartiment assouplissant. J’ai essayé les huiles essentielles avec la lessive. Je trouvais que je parfumais très bien mon arrière cuisine où se trouve ma machine et pas du tout le linge. Depuis que je les rajoute avec le vinaigre, et donc au moment du rinçage, le linge sent bon la lavande !

  3. Marjo dit :

    Le « problème » c’est que laver les couches avec le savon de Marseille n’est pas conseillé car ça encrasse 😦

    • Saurais-tu dire à cause de quel ingrédient ?

    • laclarinetverte dit :

      J’ai utilisé des couches lavables pendant 2 ans et je les ai lavées avec cette recette de lessive. Pour répondre à Natasha, il semblerait que les huiles contenues dans les savons naturels encrassent les couches. Imperméabilisées par les huiles, les couches sont moins absorbantes … Personnellement, je n’ai pas eu ce problème ou en tout cas je ne m’en suis pas rendu compte. Comme conseillé pour l’usage de couches lavables je les décrassais régulièrement (environ tous les 2 mois) et cela me suffisait. Peut être Marjo, peux tu essayer avec quelques une de tes couches pour voir…

    • Émilie dit :

      Bonjour, juste pour répondre à la question, c’est la glycérine qui encrasse les couches lavables (et aussi les enzymes mais il n’y en a pas dans ta lessive). 🙂
      Merci pour cet article Natasha. 🙂

    • anneh dit :

      pour y remédier, je lave mes couches lavables à la lessive de cendre (cendres de bois, qu’on laisse décanter avec de l’eau bouillante, ratio de 50g pour 1L, pdt 3h, on filtre avec entonnoir et filtre à café -une fois plein, au compost-), parfait pour laver tout ce qui n’a pas « besoin » de sentir bon le propre…

    • Marjo dit :

      D’autres ont répondu pour moi ! Merci à vous !

      Je peux en effet tester en lavant quelques couches avec mon linge de tous les jours.

      Sinon la cendre de bois c’est…?

  4. corinne dit :

    Encore un article avec plein d’info utiles. Merci

  5. jurvoy016 dit :

    Merci beaucoup pour cette recette, je m’en vais la tester de ce pas! C’est une telle source de libération, de limiter le nombre d’objets et de produits que l’on stocke et utilise au quotidien!!

  6. Nadège dit :

    Intéressant cet article! J’ai testé une autre recette qui utilise un peu de vinaigre et d’huiles essentielles (tea tree et orange douce). Est ce que c’est nocif pour les bébés et les femmes enceinte dilué dans la lessive? J’ai mis 3 gouttes de tea tree et 15 gouttes d’orange douce pour 1L de lessive mais on ne sent que le savon de marseille. L’utilisation d’adoucissant est donc superflue?

    • Pour les huiles essentielles, je te conseille de poser la question sur le forum de La Compagnie des Sens, car je n’aimerais pas dire de bêtise à ce sujet. Mon linge se portant très bien comme ça, je trouve personnellement l’usage d’un adoucissant superflue. Outre l’odeur, je ne vois absolument pas la différence avec le temps où j’en utilisais…

  7. Suny dit :

    Hello ! 🙂
    Je fabrique également ma lessive au savon de Marseille, sauf que je ne mets de 20g pour un litre, et elle est déjà bien costaud ! ça varie peut-être d’un savon à l’autre… Jusqu’à maintenant, je n’ai eu besoin de rien d’autre, pas de détachage ni de désodorisant, même s’il m’arrive de mettre quelques gouttes d’HE dans les machines de draps, juste pour le plaisir 🙂
    En tout cas, j’en suis parfaitement satisfaite. Après, j’ai rarement du linge très sale, ou alors ce sont des vêtements faits pour, et sur lesquels ce n’est pas grave s’il reste des taches. Parce qu’effectivement, certaines taches grasses ne partent pas avec cette simple lessive…

    • Chouette, tu es la 2ème à me dire que tu utilises ce genre de mélange et que tu en es satisfaite alors j’espère que ça persuadera celles et ceux qui hésitent à essayer 🙂 J’ai également essayé avec une concentration de savon de Marseille moins importante, mais les mauvaises odeurs persistaient et les petites tâches aussi. En effet, peut-être que cela dépend du savon…

  8. Résé dit :

    eh bien dis-moi…… quel article (encore) !!!!
    j’attends mon déménagement pour me mettre à l’oeuvre 😉
    je partage et à très vite pour mon retour !
    merci Natasha ❤

    • Je t’en prie Résé ! Tu déménages loin ? Bon courage en tous cas pour les cartons et le reste !

    • Résé dit :

      je pars en charente maritime ♫♫♫
      et là bas l’eau est très très calcaire …………..
      déjà dans le mobilhome, le savon pour la vaisselle ça ne le fait pas du tout, là je crains (aussi) le pire ………

  9. Agnès dit :

    Ça va mieux en le disant!
    Super article, je vais donc alléger ma façon de réaliser ma lessive, je suis ravie.
    C’est clair et tes liens sont très intéressants , merci de ces bons tuyaux Natasha.
    Mais si ton savon est « dissolu », c’est donc un petit cochon qui nettoie notre linge sale ( pardon, c’était un peu facile mais c’est dit avec affection).

  10. Emilie dit :

    Comme une machine à laver remplacera bientôt notre lave-vaisselle et que notre bidon de produit à lessiver écologique acheté dans les Cévennes l’été dernier va toucher à sa fin, ton article tombe à pic ! Me dire qu’avec un bloc de savon, on peut laver son linge durant un an, je trouve ça impressionnant.
    Merci pour toutes les astuces Natasha 🙂

  11. Sylvie dit :

    Bonjour, je suis votre blog depuis quelques temps et je l’aime vraiment beaucoup. La question de la lessive faite maison me préoccupe, la lessive étant la seule chose que je ne fais pas moi-même. J’y ai renoncé car râper le savon, les rares fois où je l’ai fait pour fabriquer mon produit vaisselle maison (recette Antigone XXI), m’a pris un temps fou! Avez-vous une astuce pour râper du savon sans y passer la journée et avoir une entorse au poignet (d’accord, j’exagère un tout petit peu)? Merci d’avance

    • Je dois avouer que personnellement je n’aime pas du tout râper quoi que ce soit en cuisine… et pourtant, j’adore râper le savon car c’est bien plus simple que de râper une carotte je trouve ! Si cela vous pose vraiment problème, vous pouvez peut-être essayer de couper le savon en petits cubes et les passer ensuite dans un robot avec une lame en S… mais je n’ai jamais essayé donc je ne sais pas si ça marche. Sinon, vous pouvez aussi faire des copeaux à l’aide d’un couteau ou d’un économe… mais ça doit prendre bien plus de temps que de râper un savon. Personnellement, ça ne me prends pas plus de 5 minutes…

    • Sylvie, je viens aussi de me rappeler qu’il était possible d’acheter du savon râpé… c’est un peu plus cher évidemment mais j’imagine que lorsqu’on est « râpobhobe », cela en vaut la peine 😉 Par contre, encore une fois, il faut bien vérifier les ingrédients… car le savon de Marseille pré-râpé est généralement le blanc qui contient de l’huile de palme malheureusement.

  12. La Fabrique d'éco Lo dit :

    J’utilise également ce mélange, ou de la lessive de cendres! (un jour je ferai un article à ce propos!). Mais comme j’utilise (moins maintenant mais quand même) beaucoup d’huiles diverses pour l’hydratation du p’tit dhomme et pour moi-mêmes, j’ai des tâches difficiles à récupérer sur les draps. J’ai rebasculé du côté obscure et j’ai acheté de la lessive Rainett de chez Leclerc (bouhhh la honte^^). Bon, c’est pas spécialement miraculeux non plus… Ceci dit, la meilleure astuce pour éviter les tâches de « gras » sur les draps : acheter des draps foncés! hihihi!

    • Pour les tâches d’huiles, je saupoudre un peu de farine… ça absorbe le gras, c’est magique ! J’en avais renversé quelques gouttes sur notre canapé et il n’y en a plus une seule trace ! Je serais curieuse d’en savoir plus sur cette fameuse lessive de cendres que beaucoup semblent apprécier 🙂

    • La Fabrique d'éco Lo dit :

      j’ai essayé avec la terre de sommière, j’essayerai avec la farine. Promis je fais vite mon article sur la lessive de cendre, c’est tellement simple!

  13. Sev dit :

    Seulement cinq lessives par mois!!! Le reve! Mais c’est vrai qu’avant detre parents, on faisait aussi en moyenne une lessive et demi par semaine… maintenant on tourne a trois lessives par semaine, le double!

    • Nous ne sommes que 2 à la maison et n’avons pas d’enfants… par contre, on fait plus de lessives depuis qu’on se déplace uniquement à vélo car à la moindre cote, je sue à grosses gouttelettes et je change donc de haut plus souvent !!

  14. La Clamartoise dit :

    Pareil, je n’utilise plus que le savon de Marseille pour mes lessives, agrémenté de percarbonate pour blanchir le linge au besoin. Le prix de revient défie toute concurrence, c’est écolo, hypoallergénique et en plus c’est Français (mais comme tu dis dans ton article, tout dépend du choix du savon de Marseille : le vrai ou la contre-façon).
    J’utilise la même recette pour mon pousse-mousse des mains, pour laver le sol (carrelage + parquet ancien) et pour la vaisselle à la main (testé en lave vaisselle : à ne surtout pas faire car ça mousse énormément et du coup car provoque un « débordement » par de la mousse lol).
    Bref, je trouve ça mieux que les noix de lavage (tant en terme de résultat que d’empreinte écologique) et je trouve que le linge ne ternie pas comme avec la lessive de cendre.
    Alors merci pour cet article et toute ton énergie à promouvoir des idées simples, utiles et « éconologique ». D’ailleurs, en parlant d’utilité : quoi de plus inutile qu’une lessive chimique ??

    • En effet, c’est absurde d’utiliser des produits « cracra » pour avoir une linge propres ! J’ai aussi testé le SdM pour la vaisselle à la main, mais je trouve que cela ne dégraisse pas bien et laisse des traces… quelles proportions utilises-tu ? Tu trouves cela efficace pour la vaisselle ?

  15. aminaannick dit :

    Super article bien complet. Merci. Ca ne fait pas longtemps que je me suis mise à la réalisation de la lessive écologique . J’achetai de temps en temps de la lessive écologique toute faite . Mais mon mari n’était pas persuadé de leur efficacité. Cependant depuis que mon 3ème loulou fait de l’eczéma, j’ai totalement franchis le pas et je ne suis pas déçue. Pour éviter l’encrassement je met aussi du vinaigre dans mon tiroir à assouplissant avec des huiles essentielles.

  16. Tres interessant cet article! Je songe de plus en plus a faire ma lessive moi-meme donc ton article m’aidera beaucoup 🙂

  17. Caroline dit :

    j’utilise aussi de la lessive que je fais moi même depuis 4 ans maintenant.
    Je prends 40gr de paillettes de savon de Marseille, je mets 1l d’eau bouillante dessus, au bout d’une heure je rajoute 1l d’eau chaude du robinet et 24h après 1l d’eau froide, en secouant bien à chaque fois. J’ai un vieux bidon de lessive de 3l comme contenant!
    Pour l’adoucissant j’ai aussi un vieu bidon de 2l dans lequel je mélange 2 verres de vinaigre blanc, 2 cuillères à soupe de bicarbonate et 2l d’eau. Je rajoute des fois de l’huile essentielle.
    Pour les grosse tâche je les lave direct dans le lavabo à l’eau froide avec du savon de fiel de boeuf et je mets à tremper dans l’eau chaude!

    • J’utilisais la même méthode que toi avant de simplifier ma recette… et franchement, je ne vois aucune différence donc maintenant je préfère ce mélange qui me permet de sauter quelques étapes et d’éviter quelques ingrédients ! Personnellement je trouve que n’importe quel savon sans produit animal détache très bien aussi 🙂

  18. Isa dit :

    Lors du salon Alternatiba j’ai récupéré une recette pour faire la lessive : pour 3,5 litres d’eau : 150g de savon de Marseille + 1 poignée de bicarbonate de soude. Vous n’utilisez pas ce composant dans la vôtre, il y a une raison ?

    • J’ai utilisé du bicarbonate par le passé mais en voulant simplifier ma recette, je l’ai laissé de côté… et honnêtement, avec ou sans bicarbonate, mon linge est aussi propre et ne sent pas mauvais, donc personnellement je n’en vois pas l’intérêt 🙂

  19. Coucou, je viens de te découvrir et il est vraiment génial ton site ! Est-ce que tu vois une objection à ce que je te fasses un peu de publicité sur mon blog au Québec ?! Bisous, et merci pour tes articles super !

    • Merci, c’est très sympa ! Je ne vois pas pourquoi cela me dérangerait que tu parles de mon blog au Québec… Surtout que c’est un endroit que j’aime beaucoup 😉 !

    • Ah, on ne sait jamais avec l’esprit humain, j’aime mieux demander 🙂 Tu as déjà fait un tour au Québec ? 🙂 🙂 🙂

    • J’ai passé 10 jours merveilleux à Montréal et une petite soirée à Québec. Je connais mieux la côte ouest car j’ai vécu 5 ans au sud de l’Île de Vancouver 🙂

    • Wow c’est génial, j’adore la Colombie Britannique, tu as aimé ton expérience alors pour y être resté 5 ans ?! Le choc culturel n’a pas été trop grand ? 🙂

    • J’y ai d’abord passé 2 ans et j’ai tellement aimé que j’y suis revenue quelques années plus tard… et c’est à regret que je suis partie au bout de 3 ans. Tu trouveras plus de détails sur mon expérience là-bas dans la catégorie Voyages. Et non, pas de choc culturel… au contraire, que de belles surprises 🙂 Une partie de mon coeur y est restée et j’espère bien y retourner un jour !

    • C’est génial, je vais aller regarder ton récit de voyage merci ! Je suis née en France et installée au Québec depuis 10 ans, j’étais partie pour les études et ne suis jamais rentrée ! Pourtant aujourd’hui encore, le choc culturel se fait encore sentir de temps à autres, mais c’est peut être plus marqué quand on parle la même langue mais qu’on ne se comprend pas toujours ^^ Je te souhaite de revenir alors, et j’espère qu’on aura l’occasion de se croiser à ce moment là, entre personnes aux aspirations similaires, ça fait toujours plaisir ! 🙂 Bisous !

  20. eve laure michau dit :

    Bonsoir,
    Pensez vous qu’on puisse faire « la recette » avec un savon saponifié à froid fait maison ?

  21. Maya dit :

    Bonjour,
    Depuis le temps que je lis et que je ne commente pas…Donc merci pour ce blog plein de bonnes idées. Et merci pour cette recette tellement simple que je suis déjà passée à la réalisation., par contre j’ai triché, j’avais en stock des copeaux de savon achetés en grande quantité à la Biocop. Dans certaines Biocoop, ça existe meme en vrac je crois.

  22. Un trésor dans mon placard dit :

    J’utilise cette recette de lessive depuis 3 mois et je suis totalement conquise, mon linge est nickel. Au début je n’y croyais pas vraiment, je me disais que ça ne pouvait pas être possible car c’était tellement simple que tout le monde le saurait. Et pourtant ça fonctionne super bien et on nous a caché ça, un complot du lobby des lessive peut être hihi ?
    En revanche, je ne trouve pas de recette de produit vaisselle qui me convienne, aurais-tu des conseils à me donner ?
    Bises

    • Je suis également encore à la recherche d’un produit vaisselle maison efficace… la recette d’Antigone XXI n’a malheureusement pas bien marché pour moi ; est-ce que tu l’as essayée toi ? Les recettes au savon noir semblent très populaires… mais elles nécessitent toute de même l’achat de savon noir vendu dans des bouteilles en plastique… et c’est justement le déchet que j’aimerais éviter en faisant mon propre liquide vaisselle !

    • Un trésor dans mon placard dit :

      Non je n’ai pas essayé la recette d’Antigone XXI. J’ai fait des tests avec du savon de Marseille. J’ai tenté avec la même recette que la lessive mais en ajoutant un peu de vinaigre mais ça ne moussait pas du tout. En ce moment j’utilise carrément un cube de savon de Marseille, ça mousse, ça nettoie bien mais il y a une pellicule de glycérine qui donne un aspect un peu gras qui part à l’essuyage mais bon c’est dommage car là il n’y avait pas plus simple et écologique 🙂

    • C’est justement ce film gras qui me dérange…

  23. Marion dit :

    Bonjour Natasha!

    Merci pour cet article comme toujours très complet et plein de bon sens. A titre personnel, je me demandais, penses-tu qu’il soit possible de substituer du savon d’Alep au savon de Marseille, si notre peau ne tolère pas ce dernier?

    Au plaisir de lire bientôt les prochaines graines vertes que tu sèmes 😉 !

  24. Justine dit :

    Merci pour cet article. J’envisage de plus en plus de « fabriquer » ma lessive et autres produits ménagers avec des ingrédients bio et écologiques.

  25. limonasblog dit :

    Bonjour Natasha
    moi aussi je commence à utiliser des produits naturelles pour la lessives, car celle industrielle malgré sa bonne odeur, ça m’a donné l’egzema, les mains seches, utiliser des gans c’est encore pire, je trouve que c’est une tres bonne idée d’utiliser du savon simple non parfumé, on a aussi chez nous je ne sais pas si tu as deja utilisé, le savon beldi, c’est une patte a base d’huile d’olive, chez nous les femmes l’amenent avec elles au hammam, ça rend la peau lisse, et facile a utiliser.
    merci pour tout tes conseils Natasha
    mona

  26. Béa dit :

    Huhu nous avons à peu près la même lessive ! 😉 J’utilise soit du savon de Marseille soit celui en poudre de Saponaire. Par contre, tous les deux mois environ, je lance un cycle à vide avec un peu d’acide citrique pour nettoyer la machine. Sinon, j’aime beaucoup aussi la lessive au lierre que je fais régulièrement et qui contient elle aussi deux ingrédients : du lierre et de l’eau. Par contre, elle se conserve moins longtemps, un mois environ. Belle soirée Natasha

  27. carolinebaudry dit :

    Je viens d’essayer cette lessive et elle est liquide comme de l’eau du coup. J’ai voulu étendre mon linge et les vêtements sentent encore très fort la sueur sous les bras.
    Comment faire pour que cela fonctionne bien ? Faut-il en mettre plus ? Faut-il mettre moins de linge. Tu écrivais que cela fonctionnait très bien sur les odeurs de sueurs. C’est une fausse joie. Comment le résoudre, je me faisais vraiment une joie de cette lessive. J’ai suivi tes recommandations à la lettre ! Marque de savon comprise !
    Merci

    • Oh non, c’est embêtant ça ! J’ai remarqué que certaines matières (synthétiques principalement) retenaient davantage les odeurs de transpiration… est-ce que l’odeur est partie de certains vêtements et restée sur d’autres ? Je mets toujours la même quantité de lessive (100ml) et j’ai choisi ce dosage (50g de savon/litre) car justement avec moins je trouvais que certaines odeurs ne disparaissaient pas. D’autres utilisent ce mélange et en sont également satisfaits d’après leurs commentaires donc cette lessive ne marche pas seulement chez moi. Sinon, pour remédier aux odeurs coriaces, je te conseille de tester les astuces partagées en fin d’article (bicarbonate et huiles essentielles). J’espère que tu trouveras une solution… n’hésite pas à revenir me dire ce qu’il en est 🙂

    • Casserole dit :

      Tu peux traiter le problème différemment : éliminer les odeurs de sueur à la base. Je mélange un petit tas de bicarbonate de soude (celui qu’on trouve en pharmacie exclusivement) à quelques gouttes d’eau au creux de ma main et l’étale sous mon aisselle et le résultat est bluffant : plus une seule odeur de sueur depuis maintenant plus d’un an que je fais ça. J’ai également testé cette lessive (merci à Natasha pour ses conseils très utiles et avisés) et j’ai trouvé une solution pour éviter les problèmes d’odeurs tenaces : je verse directement un peu de lessive sur les vêtements (aux endroits clés) avant de faire tourner la machine et ça marche plutôt bien.

    • Merci pour tes astuces 🙂

  28. Merci pour cet article intéressant!! j’avais commencé à fabriquer mes produits ménagers en commençant par le produit vaisselle avec la recette d’Antigone, mais comme toi ça n’a pas fonctionné. Après recherche, il semblerait que ça soit à cause de la Glycérine présent dans le savon de Marseille, qui laisse un film gras très désagréable. Du coup, je voudrais re tester mais avec un savon sans glycérine, ce qui me permettrait de faire lessive et produit vaisselle. Malheureusement, tous les savons de Marseille non glycérinés que je trouve ont de l’huile de palme! as tu des pistes pour en trouver sans glycérine et sans palme? bonne journée!

    • Beaucoup de personnes semblent satisfaites de recettes au savon noir… mais je n’ai pas testé car je n’en ai pas trouvé sous d’autres format que dans des bouteilles en plastique, ce qui revient au même problème qu’avec le liquide vaisselle du commerce…

    • Je regarderai ce que je peux trouver pour le savon noir, mais effectivement si il n’y a que des bouteilles en plastique…ça n’existe pas en solide alors?

    • Peut-être que ça existe mais je n’en ai jamais vu personnellement… il doit bien exister une solution plus écologique tout de même ! Allez, si on cherche bien, on finira bien par en trouver une 🙂 !

  29. Lauren dit :

    C’est vraiment bon à savoir… Je suis actuellement à la recherche du bon savon liquide vaisselle… ça me donne une idée en tête!!!
    C’est pour la première fois que j’ai entendu cet article!!! Merci pour les infos

  30. lucille dit :

    Super cet article! J’utilise cette recette et en suis très satisfaite, malgré des enfants qui jouent beaucoup à l’extérieur. Cependant je détache les tâches au pain de savon de Marseille avant le lavage. Pour éviter les dépôts blancs sur le linge, je mixe la préparation au mixeur plongeur. Sinon, je trouve dommage que les copeaux de savon de Marseille Marius Fabre soient à l’huile de palme. Il n’y a que le pain de savon qui n’en contient pas. Lucille

    • Je vois que nous sommes nombreuses à être satisfaite de cette « recette » simplissime 🙂 En effet, c’est dommage que les copeaux spécial lessive de Marius Fabre contiennent de l’huile de palme… C’est pour ça que je préfère acheter du savon en bloc, et puis c’est moins cher aussi… et ça m’amuse de râper du savon, je dois bien l’avouer 😉 !

  31. Résé dit :

    pour la vaisselle il y a ça …
    pas encore testé j’attends d’avoir déménagé 😉
    http://www.famillezerodechet.com/archives/2015/01/12/31303556.html

  32. Résé dit :

    et pour le savon noir j’ai trouvé ça …. mais je ne sais pas du tout ce que ça vaut réellement 😉
    http://www.beaute-addict.com/gommage-corps/charme-d-orient_savon-noir-senteurs-du-hammam/

  33. maluch dit :

    Bonjour, 5 machines par mois … ah le rêve 🙂 j’aimerais bien savoir comment tu fais parce que je suis plutôt à 5 par semaine !! J’utilise la lessive Lerutan de Gravier qui est top et hyper concentrée. Cela fait longtemps que je voudrais faire la mienne mais j’ai besoin d’être sûre qu’elle soit efficace (= capable de laver des tâches indéfinissables sur un pantalon après une journée d’école).
    Je vais tester ta recette. Mais je me demande si je ne vais pas ajouter des cristaux de soude pour me rassurer.
    Comme beaucoup, j’utilise le vinaigre blanc dilué avec un peu d’huile essentielle à la place de l’adoucissant. Mais encore une fois, à chaque fois, je jette des bouteilles d’1 litre de vinaigre, certes recyclables …. mais quand même. J’ai bien un vinaigrier mais je ne crois pas que l’on puisse faire son propre vinaigre blanc. 😉
    En lisant des recettes sur le web, j’ai réalisé que l’on pouvait faire macérer des peaux d’agrumes dans le vinaigre et filtrer. Alors je viens de commencer plein de bouteilles et je vais filtrer tout cela plutôt que de m’enquiquiner à ajouter des HE dans le vinaigre. J’ai hâte de tester le résultat. En tout cas, cela sent bon.
    Merci pour tes articles et bon week-end !

    • Nous ne sommes que 2 à la maison et ne faisons pas d’activités nous obligeant à changer tous nos vêtements tous les jours… moi je mets le même jean toute la semaine et je change de haut 2-3 fois donc une lessive par semaine toute au plus suffit généralement (on y ajoute les torchons, serviettes, draps etc. pour la remplir). A quoi servent les cristaux de soude ?

    • maluch dit :

      Pour le linge, les cristaux de soude nettoient et ravivent les couleurs.
      J’ai testé mon « adoucissant » au vinaigre blanc parfumé aux peaux d’agrumes. Ca sent super bon !

      et je change de haut 2-3 fois donc une lessive par semaine : je change tous les jours. Bref, de quoi m’interroger sur mes pratiques. Est-ce nécessaire de changer tous les jours ? Le ton mesuré de tes articles et de tes réponses sont très appréciables. Je ne me sens pas jugée. Merci 😉

    • Merci pour cette précision. Cela me fait plaisir que tu te sens à l’aise par ici 🙂

    • maluch dit :

      Bonjour Natasha, j’avais répondu mais j’ai l’impression que mon commentaire est passée à l’as 😉
      Les cristaux de soude nettoient et ravivent les couleurs. Tu peux en trouver en sac en papier.
      J’ai testé mon vinaigre avec des peaux d’agrumes macérées (filtré bien sûr), c’est top. Cela lui laisse une jolie couleur jaune et une odeur toute douce.

    • Il n’est pas passé à la trappe… j’étais juste en vacances donc déconnectée pendant quelques jours 😉

  34. Belinda dit :

    merci pour cet article intéressant 😀
    Pour le moment j’utilise des recharges de lessive liquide de chez Rainett,j’en avais acheté en stock en vente-privée et il m’en reste au moins 6 ou 7 et nous attendons l’installation d’un adoucisseur, donc elle risque de durer encore longtemps avant que je ne fasse la mienne.
    Par contre je suis à la recherche d’une astuce. Je dois faire mon propre déo solide, enfin celui pour mon mari, mais là il s’en ai racheté un qui est juste horrible. Cela lui a fait des oréoles qui ne partent pas aux lavages, même en frottant avec du savon d’Alep! Alors si vous connaissez un truc efficace je suis preneuse 😉

  35. C’est fou tout ce qu’on peut faire avec du savon de Marseille ! J’ai réalisé presque la même recette… pour combattre les pucerons sur le balcon !! La seule différence est 2 cuillères à soupe d’huile ajoutée au mélange, et les proportions.
    Merci pour ta recette. J’ai prévu de la cuisiner demain avec Petit Lutin.

    • J’espère que vous avez passé un bon moment et surtout que cette lessive te conviendra 🙂 !

    • Clémentine dit :

      Depuis le temps, nous sommes devenus des inconditionnels de ta lessive. Et à chaque fois que je relis ton article je me dis « 5 lessives par mois…! C’est le nombre que je fais par semaine !! ».

    • Je suis vraiment contente que cette lessive te convienne ! Il faut dire que nous n’avons pas d’enfants à la maison et que nous ne faisons pas d’activités salissantes très régulièrement- je peux donc porter le même jean toute une semaine, un T-shirt 2-3 fois et un pull au moins 5-6 fois avant de devoir les mettre à laver. Les seuls vêtements que je change tous les jours sont mes petites culottes et ça ne prend pas de place… d’où un nombre de lessives plus limité 🙂

    • Depuis un moment, ma lessive suivant ta recette gelifie. Je n’ai pas trouvé de savon de Marseille sans huile de palme dans notre magasin bio, ni ailleurs sans avoir à le commander sur internet pour l’instant. Pour des ingrédients tels que cela, j’avoue que ça me frustre beaucoup de commander en ligne !
      Donc je me demande si la « gélification » ne vient pas de l’huile de palme qui est solide à température ambiante ? As-tu une idée ? Si ça vient de là, je passerai peut-être au savon d’Alep pour faire la lessive, faute de savon de Marseille.

    • Ma lessive sans huile de palme se gélifie un peu aussi parfois au bout d’un certain temps, mais elle reste suffisamment liquide pour être versée dans la machine… ce n’est pas ton cas j’imagine ?

    • Si je peux toujours l’utiliser. Je ne la verse pas à proprement parler, et pour mesurer les quantité c’est assez compliqué, mais je m’en sers toujours.

    • Oui je vois bien ce que tu veux dire pour verser. Je n’ai malheureusement pas d’explication ni de solution et comme ça ne me pose pas de problème à l’usage, je n’ai jamais cherché à savoir comment éviter la gélification…

    • Ok, merci ! Ca me rassure tout de même de savoir que je ne suis pas la seule dans ce cas ☺☺ La lessive en gel, si ça se trouve, ça va être la prochaine mode marketing ^^

    • Lol, j’adore ta vision des choses 🙂 !

  36. Je suis très touchée d’être à nouveau mentionnée dans un de tes articles qui est encore une fois très complet et bien écrit!

  37. Rosalie dit :

    Bonjour Natasha,

    Un grand merci pour ta recette! Je m’y suis mise avant hier mais j’ai eu un drôle de résultat..
    Le mélange que j’ai versé dans mes bouteilles en verre ambré a fini par devenir une sorte de pâte, impossible a faire sortir.. As-tu deja observé ce cas?
    Rosalie

  38. Planet Addict dit :

    J’adoooore cet article! Personnellement, je lave à la main au savon de Marseille car je n’ai pas de machine. Cela marche très bien pour un lavage classique, en revanche c’est plus difficile pour certaines tâches lorsque j’oublie de frotter avant. Mais cela marche très bien! Je note ta recette et l’astuce du vinaigre blanc pour quand j’aurai une machine!
    Je pense que j’ajouterai quelques gouttes d’HE de lavande vraie pour ma part !
    En tout cas, j’aime cette recette pour sa simplicité!

    Merci!

  39. Anne dit :

    Natasha,
    Je voulais vous remercier pour la qualité de votre blog.
    Je fais moi-même mon savon noir & mon savon de Marseille selon la méthode de saponification à froid. Je me suis remise à faire du savon de Castille, plus doux pour la peau selon cette recette: http://www.100100plantes.com/article-le-savon-multi-usages-le-savon-de-castille-38239933.html.
    J’utilise mon « savon noir » pour laver mes sols, mes sanitaires, faire ma vaisselle & maintenant ma lessive: je dissous 5 g de savon dans 100 ml d’eau chaude le matin ( en faisant chauffer l’eau de mon rooibos), je trouve cela plus rapide, le savon mieux dissous & le stockage plus pratique : un simple petit pot de savon râpé ).
    En cadeau , je vous offre ma recette de savon noir :
    600 g d’huile de lin (rayon bricolage/ non bio )
    150 g huile de noix de coco ( végétaline )
    336 g de soude à 30% soit 100,8 g de soude en perle & 235,2 g d’eau (j’arrondis au g le plus près). +/- 1 c à c de cendres fines ou de charbon végétal.
    En prenant les précautions d’usage, je dissous la soude ds l’eau & j’attends qu’elle redescende à T° ambiante puis je la verse ds l’huile de lin mélangée à la végétaline fondue et je mixe jusqu’à la trace ( simili mayonnaise ) avec un vieux mixeur au pied en plastique puis j’ajoute le charbon .
    Je vide le tout ds un moule souple de cake (utilisé uniquement pour mes savons) , je le laisse refroidir & figer ds un local frais (garage) pdt 24/48h puis je le démoule & le coupe en 4.
    Le savon doit faire sa cure pdt 4 semaines avant d’être utilisé: http://revonssavons.fr/WordPress/faire-son-savon-tutoriels/la-cure/
    Namasté Anne

  40. Sabine dit :

    Juste un bémol, l’huile de coprah est aussi beurk que l’huile de palme… 😦 Et on ne trouve pas de savon de Marseille sans l’un ou l’autre… Pffff…

  41. Carine dit :

    Coucou
    Ici j’ai fait ma lessive maison sur la recette que j’avais trouvé il mettait dans la bouteille des cristaux de soude.
    Je veux essayer la lessive avec des cendres aussi en récupérant ceux de la chaudière à granulé.
    Bon Week-end!

  42. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette recette que je ne manquerais pas d’utiliser. Moi je fais mon propre liniment et mes yaourt que je partage sur mon blog. Je suis en transition 0 déchets, donc ta recette tombe à pic!
    Merci encore
    Jo des Mininous

  43. Ping : Ma première lessive maison – VegaNantes

  44. Ping : Le meilleur de 2016 | Échos verts

  45. Ping : 10 idées de bonnes éco-résolutions pour 2017 | Échos verts

  46. Ping : recette: Lessive maison – Tu me fais Grandir

  47. Résé dit :

    eh bien voilà ….
    ici l’eau est trèèèèèèèèès trèèèèèèèèèèès calcaire ..
    donc exit le savon (avant je n’utilisais que ça!) et je suis totalement désespérée ..
    je fais tremper mon linge avec du percabonate avec de l’eau assez chaude..
    mais je ne peux pas le faire pour tous les vêtements …
    je rage !!

  48. Lybertaire dit :

    Super article! Pour ma part j’utilise simplement des noix de lavage, car j’ai la flemme de faire une préparation!

  49. Ping : Dix lessives en dix minutes – Les Zéronomes

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s