Mon blog, mon travail

Voilà bientôt 4 ans qu’Échos verts a vu le jour, au fin fond d’une baie de la pointe sud de l’Île de Vancouver, sur la côte ouest du Canada. Depuis, ce petit blog a bien grandi et vous êtes à l’heure actuelle des dizaines de milliers à consulter mes articles chaque mois. Si je ne peux dénier que le succès grandissant du blog me remplit de joie et de fierté, c’est aussi et surtout le fait que les sujets abordés intéressent de plus en plus de gens qui me fait plaisir. Cela me motive à continuer de partager avec vous mes découvertes, mes astuces et mes réflexions pour un mode de vie plus sain, plus éthique et plus écologique.

Aujourd’hui, je consacre autant de temps à mon blog qu’à mon autre travail. Je dis “autre travail” car je considère désormais ce blog comme un travail à part entière. Certes, je n’ai pas signé de contrat et on ne me verse pas de salaire à la fin du mois, mais bloguer me demande autant de temps, d’énergie et de compétences que mon emploi de professeure ! J’espère ne pas paraître présomptueuse en disant cela, mais je pense vraiment que bloguer peut être, si on le souhaite, un travail (pas) comme les autres. À l’heure actuelle, la différence principale entre mon poste de professeure et celui de blogueuse c’est que l’un me rapporte de l’argent et l’autre non (bien au contraire puisqu’un blog engendre nombre de frais).

Personne ne m’oblige à tenir ce blog me direz-vous, personne ne me demande de publier des articles chaque semaine, personne ne me demande de produire du contenu de qualité… Après tout, j’ai commencé ce blog pour le plaisir d’écrire et de semer des graines vertes. Cela reste d’ailleurs la raison principale pour laquelle je continue de publier avec bonheur de nouveaux billets chaque semaine. Puis, au fil du temps, une véritable communauté s’est créée autour d’Échos verts et avec elle sont nées de nombreuses attentes et requêtes. Vous êtes de plus en plus nombreux.ses à me solliciter pour participer à des évènements engagés, pour vous aider à mettre en avant des initiatives et des produits éco-éthiques, à me faire part de vos questions et de vos besoins. De mon côté, je fais de mon mieux pour y répondre, dans la limite du temps, des moyens et des connaissances dont je dispose. Néanmoins, pour continuer à ce rythme, j’ai dû prendre une décision et pas des moindres : enseigner à mi-temps plutôt qu’à temps plein, afin d’avoir la disponibilité nécessaire pour mieux gérer mes nouvelles tâches et responsabilités de blogueuse.

Les messages que je reçois de vous tou.te.s qui avez été touché.e.s ou interpellé.e.s par un ou plusieurs de mes articles me prouvent que vous êtes nombreux.ses à venir y puiser de l’inspiration pour semer à votre tour des graines vertes autour de vous chaque semaine. Je n’ai pas la prétention de changer le monde grâce à ce blog, mais vos mots remplis de gratitude et de satisfaction suggèrent que mes partages vous offrent des pistes de réflexion et des astuces qui vous inspirent et vous enrichissent dans votre quotidien. C’est extrêmement gratifiant pour moi de savoir que certains de mes mots et de mes idées puissent contribuer au bien-être d’une autre personne. Je me dis donc que ce que je sème par ici depuis quelques années a un sens et pas seulement pour moi. Je me dis aussi que j’ai de bonnes raisons d’investir autant de temps et d’énergie dans ce blog et de vouloir le développer.

Ceci dit, comme la majorité d’entre vous, j’ai des factures à payer, des besoins à combler et des projets à accomplir ; mon travail à mi-temps ne me permettra pas tout cela malheureusement sur le long-terme. J’aimerais donc faire appel à votre soutien et à votre générosité, à vous qui lisez ce blog depuis le début ou depuis peu, à vous qui avez avancé dans vos réflexions et vos démarches grâce à un ou plusieurs de mes articles, à vous qui vous êtes régalé.e.s en réalisant l’une de mes recettes, à vous qui avez réduit vos déchets grâce à mes astuces, à vous qui avez banni les produits toxiques de votre quotidien grâce aux alternatives présentées, à vous qui avez réussi à désencombrer votre garde-robe grâce à mes idées, à vous qui avez trouvé de l’inspiration et/ou du réconfort dans les témoignages publiés, à vous qui avez osé faire des choix hors-normes après avoir vu que d’autres y étaient parvenu.e.s… à vous tou.te.s qui aimez et souhaitez continuer de lire ce blog, tout simplement. J’aime à croire qu’ensemble, nous pouvons continuer de faire vivre Échos verts.

C’est une demande assez délicate, mais après plus d’un an de réflexion, de questionnements et de ralentissements, j’ai décidé d’oser… D’oser vous demander de soutenir le blog pour assurer sa pérennité en me donnant les moyens de me dépasser, de faire de ma passion mon travail, de m’investir pleinement dans une activité qui a du sens pour l’avenir de la planète, sans devoir (trop) me soucier de mon avenir. Si votre soutien est à la hauteur de mes besoins, j’espère alors pouvoir me consacrer à ce blog l’esprit tranquille et ainsi y dévouer du temps et de l’énergie pour le développer et l’enrichir autant que je l’aimerais.

Aujourd’hui je souhaiterais donc vous présenter les différentes manières par lesquelles vous pouvez déjà ou pourrez bientôt soutenir Échos verts, financièrement et autrement. J’ai longuement réfléchi au pour et au contre de ces différentes options. Elles ne sont pas forcément idéales – pour vous et/ou moi – mais ce sont celles qui correspondent le mieux à mon fonctionnement actuel, à ma vision du blogging et à mon éthique de travail. 

Votre soutien financier, me permettrait de :

  • Couvrir les frais actuels et à venir du blog (nom de domaine, outils de design, webmaster, logo, graphisme…)
  • Rémunérer les heures que je consacre à mon travail de blogueuse chaque semaine (cela inclut la rédaction d’articles, les photos, la gestion des réseaux sociaux, les réponses aux mails, la mise en place de collaborations, l’organisation des éco-défis, la création d’Ebooks gratuits…). Je ne peux vous donner de chiffres exacts car cela est assez variable d’une semaine à l’autre, mais en moyenne je passe 15-20h sur le blog chaque semaine.

Tipeee est une plateforme que j’utilise personnellement pour soutenir les créateurs.rices dont le travail “volontaire” me plaît. Tipeee permet à chacun.e de faire un don unique ou mensuel d’1 euro minimum. Certain.e.s créateurs.rices proposent des contreparties symboliques ou matérielles en fonction du montant du don, mais ce n’est pas une obligation. Personnellement, j’ai choisi d’offrir des contreparties sous forme numérique… Elles sont actuellement en cours de préparation et ma page Tipeee sera activée lorsqu’elles seront prêtes.

Je publierai un article pour vous présenter Tipeee plus en détail lorsque mon compte sera activé et je vous parlerai aussi bien des avantages que des inconvénients de cette plateforme. En attendant, je serai heureuse de connaître vos avis à son sujet et de savoir si vous soutenez déjà d’autres créateurs.rices via Tipeee.

EDIT (01/09/17): ma page Tipeee est en ligne donc vous pouvez désormais me soutenir en faisant un don.

Les liens affiliés permettent aux blogueurs.euses de toucher un certain pourcentage sur la vente d’un produit/service mentionné sur leur blog. Contrairement à Tipeee, cela ne coûte rien aux lecteurs.rices. Cela ne changera absolument rien au type de contenu que je proposerai ; je parle déjà depuis des années de marques et produits qui m’auraient permis d’inclure des liens affiliés. Si je ne le faisais pas jusque-là c’est que je n’en voyais pas l’intérêt, que je n’étais pas certaine d’être à l’aise avec ce genre de démarche et que je trouvais cela quelque peu contradictoire avec ma manière de consommer. 

Comme vous le savez certainement déjà, j’évite moi-même d’acheter sur internet  (à cause du transport, des emballages, du côté impersonnel…) et d’acheter tout court. Or, inclure des liens affiliés (ou des liens tous court) signifie que l’on soutient les achats en ligne et par la même occasion, on donne des idées de consommation à son lectorat. Toutefois, il m’arrive d’acheter des produits en ligne parce qu’à ce jour l’offre de produits éthiques et écologiques en boutiques ne répond pas à tous mes besoins. Quant au fait de pousser à la consommation, c’est une question que je me pose souvent et régulièrement lorsque je vous présente un produit, même s’il est éthique et écologique. Je sais néanmoins que j’ai parmi vous des lecteurs.rices qui sont très, très raisonnables en terme de consommation de manière générale et d’achats en ligne en particulier. J’ose donc espérer – mais peut-être à tort – que les articles où je présente des livres, des cosmétiques ou autres vous permettent de trouver des alternatives éthiques et écologiques à des produits que vous cherchez et dont vous avez besoin au lieu de provoquer de simples envies. Je serais en tout cas heureuse d’avoir votre avis sur cette question qui me tracasse c’est certain.

En attendant, j’ai tout de même fait le choix d’inclure des liens affiliés car ils ne changeront ni ma liberté de parole ni le contenu de mes articles ni le type de produits/services présentés. Il s’agira de liens affiliés de marques/boutiques dont je vous ai déjà parlé pour la plupart et lorsqu’un article en contiendra un ou plusieurs, cela sera indiqué. Je ne commencerai pas à parler de marques/produits juste parce qu’on me propose des liens affiliés. La nature, la qualité et l’éthique du produit continueront de primer pour moi. Mon but n’est pas de gagner de l’argent via ce blog à tout prix mais simplement de voir si c’est possible, malgré mes limites et exigences. 

EDIT (07/06/17) : Vous pouvez découvrir les différents liens affiliés du blog sur cette page.

Pour celles et ceux d’entre vous qui ne peuvent ou ne souhaitent pas soutenir mon travail de blogueuse financièrement, mais qui tiennent tout de même à m’aider, il existe plusieurs autres possibilités.

D’après mon expérience, les réseaux sociaux jouent un rôle énorme dans la vie d’un blog. À ce jour, la plupart d’entre vous qui lisez Échos verts atterrissez ici après avoir fait une recherche sur Google (je vous conseille d’ailleurs d’utiliser un moteur de recherche plus responsable tel qu’Ecosia ou Lilo par exemple) ou après avoir cliqué sur un lien Facebook. Partager les articles qui vous plaisent et cliquer sur « j’aime » sont donc un bon moyen de donner plus de visibilité à mon travail. Cela est valable pour Facebook, mais aussi pour Twitter, Hellocoton et Instagram. Si vous êtes sur certains de ces réseaux sociaux, n’hésitez donc pas à vous abonner à mon profil pour me montrer votre intérêt et votre soutien !

Vos commentaires sont très importants pour moi ! Je lis chacun d’entre eux avec intérêt et je les laisse rarement sans réponses (sauf pour les concours et articles-interviews). Ils donnent vie à mes écrits, ils les enrichissent et la gratitude dont ils sont régulièrement empreints me mettent toujours du baume au coeur. Ils me donnent souvent de l’inspiration, de la motivation et de l’énergie pour mes articles suivants. Alors quand un article vous plaît, que vous avez vous aussi des idées sur le sujet présentés et que vous avez quelques minutes devant vous, n’hésitez pas à me laisser quelques mots, directement sur le blog ou sur les réseaux sociaux.

Chacun.e d’entre vous avez des idées, des connaissances et des compétences uniques. Certain.e.s d’entre vous êtes également des éco-entrepreneurs.euses plein.e.s de talents. Si vous le souhaitez, vous pouvez  me soutenir en partageant avec moi les connaissances et compétences que vous avez et qui peuvent m’être utiles dans mon cheminement vers un mode de vie plus sain, éthique et écologique et/ou dans mon travail de blogueuse. Vous pouvez par exemple me soutenir en me permettant de suivre une formation/un cours ou de découvrir un service ou un produit qui correspondent à mes valeurs.

J’ai à présent fait le tour des différents moyens par lesquels vous pouvez déjà ou pourrez bientôt soutenir mon travail sur Échos verts. J’espère que vous comprendrez mon raisonnement et le sens de ma démarche et que même si ce n’est pas le cas, cela ne vous empêchera pas de continuer de lire Échos verts et d’y puiser quelques idées. 

Je tiens à en tout cas vous (re)dire que la monétisation du blog ne changera en rien son esprit. Je continuerai de partager avec vous des articles authentiques et personnels et de refuser de vous présenter des services/produits/initiatives qui ne m’intéressent pas. La seule chose qui changera, je l’espère, ce seront les moyens que j’aurai à ma disposition pour faire de ce blog une activité professionnelle durable. D’ici un an, je ferai le point pour voir si l’inclusion de liens affiliés en particulier en vaut la peine ou pas et si vos dons peuvent m’assurer une certaine sécurité financière. Si ce n’est pas le cas, il sera temps pour moi de reconsidérer la place de ce blog dans ma vie et peut-être d’accepter qu’en vivre est une utopie !

Quoi qu’il en soit, merci à chacun.e d’entre vous, proches ou inconnu.e.s, qui ont véritablement conscience du travail que représente ce blog et qui m’ont soutenue dans mon choix d’en faire une activité professionnelle (pas comme les autres). Un grand merci à J. en particulier qui a été le premier à m’encourager à consacrer plus de temps à ce blog et à me dire que ça en valait vraiment la peine. Sans son soutien, j’aurais dû accepter un travail à plein temps il y a un an et donc ralentir considérablement les activités du blog.

Il était important pour moi de vous exposer cette situation et ce choix très personnels en toute transparence. Si certains détails ne sont toutefois pas très clairs pour vous, n’hésitez pas à me laisser vos questions en commentaire.

Crédit photos : Pexels, Unsplash

Est-ce important pour vous de soutenir le travail des blogueurs.euses ? De quelle(s) manière(s) préférez-vous le faire ?

Cet article, publié dans Blog, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

111 commentaires pour Mon blog, mon travail

  1. Claire dit :

    Bonjour Natasha,
    Je suis tes aventures vertes depuis un long moment déjà et tes articles ont été d’une grande richesse lors des premières interrogations sur une transition encore plus verte de mon mode de vie.
    C’est très important de trouver des réponses pleines de sens et documentées quand on démarre. Cela permet d’aborder la démarche de façon saine et consciente. J’ai pour cela que j’ai décidé de monter un blog avec ma soeur : pour diffuser cette idée d’un monde plus vert et de montrer qu’en soi chaque petit pas vert compte. C’est un blog modeste, tout bébé encore, comparé au tien mais je comprends le temps passé et l’énergie consacré à ce projet car nous travaillons toutes les 2 à côté, et nous voyons bien à notre échelle que notre moteur est notre seule volonté et notre seule motivation pour cette cause.
    Je te remercie de la sincérité sur ta démarche de soutien de cette « autre » travail. Je comprends que ce n’est pas aisé. Sache en tous cas qu’à notre échelle, nous partageons tes articles sur les sujets que nous n’avons pas abordé ou que nous maitrisons moins à chaque occasion. Bon courage dans ta démarche et au plaisir de te lire sur la toile 😉

    • Bonjour Claire,
      Je te remercie de partager ta propre expérience de blogueuse. C’est une bonne idée de faire ça à deux !
      Merci également de soutenir mon travail en partageant mes articles.
      J’espère que ton « bébé blog » grandira bien 🙂

  2. Lilly dit :

    Je comprends parfaitement ta démarche et je la soutiendrais, selon mes moyens. En ce qui concerne la monétisation du blog, ne t’en fais pas, tes lectrices/lecteurs savent faire la part des choses. Et je suis sûre que tu choisiras des partenariats conforme à ton éthique.
    Ton blog est très complet, très riche en contenu. Je trouve normal de le soutenir, de soutenir ton travail.

  3. Helene dit :

    Je te soutiens en parlant souvent de toi. Ton travail est de grande qualité et j’aime ton état d’esprit.
    Je te souhaite bonne chance

  4. Hélène Ancessi dit :

    Bonjour,

    En ce qui me concerne je comprends tout à fait ta démarche d’autant que tu le fais avec beaucoup de tact et de transparence. Tu portes un blog de grande qualité et on se doute bien du temps que tu dois passer à la rédaction de chaque article.
    J’espère que ta démarche sera fructueuse et j’essayerai de te soutenir au maximum.
    J’en profite pour te remercier de m’accompagner dans mon cheminement, de m’apporter des clés bien utiles mais aussi des idées de menus (mes enfants ont adoré le gratin coquillettes épinards)
    Au plaisir de continuer à te lire

    Hélène

  5. Pauline dit :

    Bonjour Natasha,
    Cela fait maintenant un an que je suis ton blog et il m’apporte beaucoup au quotidien.
    Je voulais te dire que je comprends ta démarche. Après tout, avant les blogs nous devions payer des magasines ! Je trouve donc normal de pouvoir soutenir financièrement des personnes qui font un travail du même genre (mais d’une extrêmement grande qualité !). Avant que tu nous en dises un peu plus sur Tipee, que je connais de nom mais n’ai encore jamais utilisé, je commence par te montrer mon soutient en commentaire 🙂 J’ai toujours l’impression de n’avoir rien à dire d’original ou qui vaut la peine d’être écrit, mais je me rends compte que de savoir qu’un article m’a aidé, fait sourire ou réfléchir peut être important pour toi, ou du moins agréable à lire. Je tâcherai de m’en souvenir !
    Je voulais également te rassurer au sujet des liens monétisés. Après tout ce temps sur le blog, je pense que tout le monde connait ton étique et que personne ne devrait s’inquiéter au sujet de l’intégrité dont tu feras preuve au sujet de ces liens. Je comprends ton inquiétude au niveau du « poussage à la consommation ». De ce côté je pense que si certaines personnes ont des envies suite à un de tes articles, elles en auraient sans doute eues pour d’autres choses donc tant mieux si ce sont des choses plus éthiques/écologiques/utiles. Pour ma part, je suis dans le même état d’esprit que toi, j’achète le moins possible, ce qui ne m’empêche pas d’apprécier les articles où il pourrait y avoir des liens sponsorisés tout simplement pour avoir de nouvelles idées qui m’aident dans mon cheminement (même sans en faire l’achat), pour faire découvrir de chouettes choses à mes proches (et avoir des idées de cadeaux qui respectent mes valeurs mais qui font quand même plaisir aux personnes qui les reçoivent (et ça, ce n’est pas évident !)), ou simplement pour le plaisir de voir de jolies photos et de savoir que plein de personnes ont à cœur de créer un monde meilleur.
    Bon, pour une fois que je laisse un commentaire, c’est un tartine. Désolée…
    Je te souhaite le meilleur et surtout que tu puisse continuer comme tu le souhaites ton activité sur le blog !

    • Bonjour Pauline,
      Je te remercie d’avoir pris le temps de répondre à mes interrogations et de me rassurer !
      Comme toi, lorsque je découvre/parle d’un nouveau produit éco-éthique, je pense surtout aux personnes à qui je pourrais les offrir car je considère que faire découvrir ce genre d’alternatives aux plus réfractaires peut avoir un impact positif. Dans l’idéal, j’aimerais bien que cet impact positif ne nécessite pas de passer par un objet de consommation, c’est certain. Mais si ça peut aider, pourquoi pas ? Je pense surtout aux livres pratiques, aux cosmétiques naturels… Des objets utiles somme toute (enfin, à mes yeux !).
      Nul besoin de t’excuser pour la longueur de ton commentaire… c’était un plaisir de te lire 🙂
      Merci pour tes encouragements 💚

  6. linette dit :

    je te soutiendrai via tipeee avec plaisir !
    j’ai monté ma page il y a des mois mais je procrastine à mettre ça en place !

    des bisous ❤

    • Merci 💚 J’ai aussi créé la mienne il y a longtemps… je crois d’ailleurs que je t’en avais parlé quand on s’était vu l’an dernier, c’est pour dire ! Mais tu vois, il m’en a fallu du temps avant de me sentir prête à en parler.

  7. Sandrine dit :

    Merci pour tout le travail que tu mets dans ton blog et je me réjouis de pouvoir soutenir ton travail et pouvoir continuer à lire plein d’articles géniaux. Continue et n’abandonne pas 🙂

  8. Carole dit :

    J’ai lu ton article avec intérêt, comme d’habitude, même s’il était différent des autres fois.
    Je propose de t’aider de deux manières concrètes, l’une via ta plateforme (que je ne connais pas, j’attends donc les infos) en considérant que je vais te verser toutes les économies réalisées grâce à ton blog (lessive, adoucissant, produits de beauté par exemple) et l’autre, si tu es d’accord, en corrigeant tes articles pour qu’ils soient le plus clair possible (« je continue de publier avec avec bonheur », trouvé aujourd’hui).
    Je ne prends pas trop de risques vu que – et c’est un côté très agréable de ton blog – les fautes y sont assez rares. Mais je suis correctrice et je veux bien t’offrir un peu de mon temps pour proposer des articles avec le moins de fautes possible, je sais que sur Internet, c’est le cadet des soucis des lecteurs, mais quitte à devenir pro, autant le faire aussi à ce niveau-là.
    Quoiqu’il en soit, bonne chance pour la suite !

    • Un grand merci de proposer de me soutenir en corrigeant mes erreurs !
      J’ai beau relire mes articles avant de les publier, il arrive que des erreurs m’échappent et ça m’ennuie vraiment donc j’apprécie toujours quand on me le fait remarquer. Je suis très reconnaissante de ta proposition Carole 🙂

    • Carole dit :

      Comment vois-tu les choses ? Veux-tu m’envoyer tes articles avant de les publier pour relecture ou préfères-tu que je fasse ça sur le tas et que je te signale les fautes article par article ? (Si tu veux, je peux relire tous tes articles depuis le début du blog si tu penses que c’est nécessaire. Et je peux aussi le faire petit à petit, pas tout d’un coup !) Auquel cas, je t’enverrai un mail, c’est fastidieux pour les lecteurs, ce genre de commentaires !

    • C’est très gentil à toi de proposer de reprendre mes articles dès le début, mais ça représente un boulot monstre… il y en a plus de 400 ! Je propose donc qu’on laisse ceux-là de côté.
      Pour ceux à venir, le plus simple pour moi serait que tu m’envoies un mail après la publication pour me signaler les erreurs. Je n’écris pas mes articles suffisamment à l’avance pour pouvoir te les envoyer avant de les publier malheureusement… Encore merci pour ta générosité Carole ! Je suis heureuse à l’idée d’être relue et corrigée par une pro 🙂

  9. Vala dit :

    Coucou Natasha, c’est normal, au bout d’un moment, quand on consacre beaucoup de temps à un projet, de reconsidérer les choses. Surtout que, comme tu le dis, il y a les factures à payer… Un blog prend énormément de temps, outre l’écriture, il y a les recherches, la mise en forme, en page, les images… c’est un travail complet. Vu que tu nous cites des marques et des articles, je ne vois pas de souci à trouver également des liens qui te permettraient de t’auto-financer et qui renverraient sur les pages des marques que tu cites. Cela m’est souvent arrivé de chercher une des marques de tes articles, donc, au lieu de faire une recherche internet, je cliquerai simplement sur l’un de tes liens! 🙂
    Quant au soutien financier, pour l’instant, je ne soutiens aucun blog. Mais si je le peux, même modestement, je ferai l’effort pour le tien. Evidemment, dès que ma situation professionnelle se sera améliorée, les efforts pourront devenir plus importants…
    En attendant, je continuerai de lire avec plaisir tes articles, je laisserai des commentaires, partagerai tes liens, et échangerai avec toi…
    J’espère que cela va fonctionner pour toi!

    • Merci pour ta compréhension, ton soutien et ta fidélité Vala !
      Je souhaite que ta situation professionnelle s’améliore très vite (je ne dis pas ça pour que tu puisses m’aider bien sûr, mais simplement pour que tu puisses y trouver ton compte ! J’ai la chance d’avoir des occupations pros qui me comblent depuis quelques années, je me sens très chanceuse et je souhaite donc que ce soit ton cas également !).

  10. lafabriquedecolo dit :

    Bonjour Natasha, encore une fois, un article plein de sincérité. J’apprécie vraiment tes articles et le ton que tu emploies, tu es un des rare blog « végane » qui ne m’agace jamais (je suis flexitarienne et convaincue par mon mode de vie). Je serai ravie de partager (davantage) tes articles. Coté financement, je ne suis pas super à l’aise avec l’idée, mais peut-être parce que tu es la première à reconnaître le travail qu’il y a derrière un blog et que l’idée de financer un blog est encore trop neuve pour mon esprit parfois étriqué. Je me demandais si par contre tes ebooks ne pourraient pas devenir payant? Vu la qualité, je ne serais pas choquée qu’ils coûtent quelques euros pour être téléchargeables en pdf. ça pourrait être aussi des ebooks « sur mesure » : on choisit une dizaine de recette parmi toutes celles que tu proposes, et on a un livret de recettes qu’on aime imprimable. Bon courage à toi, et bravo pour ta démarche et ton honnêteté!

    • Merci pour tes mots et ta sincérité aussi.
      Je comprends que tout le monde ne soit pas à l’aise avec l’idée de financer un blog. Ça m’aurait certainement paru étrange aussi il y a quelques années. Mais ça l’est beaucoup moins depuis que je me « nourris » de différents sites et blogs dans mon quotidien et que je réalise tout le travail qu’il y a derrière.
      Je te remercie pour l’idée de vendre les Ebooks- ceux que j’ai créés jusque-là sont des Ebooks collaboratifs qui réunissent les recettes et photos de plusieurs autres blogueuses donc je ne voudrais pas les vendre bien sûr. Mais effectivement, j’ai déjà pensé à l’idée de réunir mes prochaines recettes sous forme d’Ebook et de les proposer en contrepartie d’un don par exemple ou bien de les vendre tout simplement… Pour le moment, le temps pour faire de jolies photos des plats que je cuisine me manque un peu, mais c’est une idée que j’ai en tête depuis un moment et que j’espère pouvoir réaliser un jour. Je n’avais pas pensé à l’idée d’Ebooks sur mesure, merci, je la garde en tête :-).

  11. Hélène dit :

    Bonjour Natasha, je ne commente pas souvent par ici mais je lis quasiment tous les articles que tu postes. J’ai décidé de soutenir, à hauteur de mes moyens, plusieurs créateurs de contenu que je suis régulièrement via Tipeee, j’attends donc le lancement de ta page! Et je te remercie, par la même occasion, du contenu toujours si soigné que tu partages avec nous. Belle journée!

  12. Eve dit :

    Justement la semaine dernière, j’ai lu un article sur le sujet (« être blogueuse à plein temps », chez « Mango and Salt »: tu l’as lu?).
    Ça m’a fait réfléchir: pour moi, un travail réussi, c’est quand on utilise ses qualités propres pour apporter quelque chose à notre société. Je pense que c’est bien ce que tu fais, et je trouve donc tout à fait normal que tu sois rémunérée pour le faire.
    C’est difficile de trouver comment, je m’en rends compte. Ce sont les personnes qui en bénéficient (les lecteurs et les entreprises mises en avant, donc) qui devraient donner une compensation, il me semble (en tapant, effaçant et réecrivant chaque idée pour qu’elle ressemble à ma pensée sans être trop péremptoire, je réalise à quel point cela a du être délicat pour toi d’écrire cet article).
    Je pense collaborer financièrement sur tipeee, et continuer d’échanger et de partager mes idées dans les commentaires (je n’utilise pas les réseaux sociaux)
    Je vais réfléchir aussi aux compétences à partager…
    Bonne continuation, merci, et longue vie à Échos verts!

    • J’ai lu l’article de Mango & Salt aussi 🙂
      Ma situation, mes choix et mon fonctionnement sont très différents des siens, mais j’ai trouvé intéressant de découvrir son expérience de blogueuse à plein temps, un vrai boulot ! En tout cas, je me retrouve beaucoup dans ses propos quand elle dit que c’est un choix de vie et dans tous les avantages qu’elle cite.

      Tu as vu juste, écrire cet article a été très délicat pour moi… d’ailleurs, pour tout te dire, je l’avais rédigé en grande partie il y a… 1 an ! Je me suis enfin sentie prête à le ressortir ce weekend pour le compléter et le fignoler, et j’étais un peu anxieuse en cliquant sur « publier », mais je suis heureuse d’avoir osé !
      En plus, les premiers commentaires sont positifs alors ça me conforte et m’encourage énormément !

      Merci pour ton soutien et aussi de réfléchir aux compétences que tu pourrais partager 🙂

  13. J. a raison, que tu consacre plus de temps à ton blog, ça en vaut vraiment la peine. Tu nous apporte tellement ! Je comprends la monétisation de ton blog, en faisant déjà un petit peu pour le mien. Je crois qu’à un moment donné, quand l’investissement est si important, c’est normal. Et je crois même que tu aurais pu/dû le faire plus tôt !
    J’attends de voir ce qu’il en est de Tippeee, je t’avoue que je ne connais que de nom, mais si on peut t’aider, comme toi tu nous aide, c’est déjà beaucoup ! Je te souhaite une belle route, et j’espère de tout coeur que le bilan dans un an sera plus que positif ! J’ai envie d’y croire pour toi !

  14. Eve dit :

    En réfléchissant aux blogs que j’aime bien, j’ai trouvé deux pistes:

    -« Soulemama » a des sponsors, qui sont en accord avec ses valeurs, et qu’elle met en évidence au début de chaque mois, en les interviewant. Je trouve cela plus vivant et plus authentique de les connaitre ainsi (plutôt que de juste les faire apparaitre sur le côté de la page d’accueil du blog), et de ne pas les voir ensuite dans ses textes, ce que j’apprécie.

    -Heather Bruggeman (« beauty that moves ») fait payer les ateliers qu’elle propose en ligne. Elle est très organisée (ça se voit dans ses articles et ses photos: je voudrais vivre chez elle tant son intérieur respire la sérénité et la beauté) et celui auquel j’ai participé m’a beaucoup plu.
    À plus tard !

    (NB: avec le clavier sur lequel je tape, je n’arrive pas à faire de A majuscule avec accent; Pareil pour le C cédille majuscule dans mon précédent commentaire: tu peux les rectifier? merci!!)

  15. Claire dit :

    Je pense que vu le temps passé pour le blog il est tout à fait normal d’en retirer une contrepartie financière. Cela ne me choque absolument pas. Concernant les liens d’affiliation, cela m’a beaucoup posé question à un moment surtout les liens d’affiliation amazon. Et puis, je me suis rendu compte que te toute manière une partie des lecteurs passent par cette plateforme de toute manière. Donc en fait, je pense que ça ne change pas grand chose. Sur un des site que je suis, ce que j’aime bien, c’est qu’avant le lien Amazon, il est proposé de passer chez le libraire.
    Je souhaite une longue vie à ton blog et espère que tu en retirera les revenus qui te permettrons de vivre. Bonne journée.

    • Merci pour ta compréhension et ton soutien !
      J’ignorais qu’il existait des liens d’affiliation avec Amazon… mais c’est un site que je n’utilise pas personnellement de toutes les façons. C’est vrai que même sans mettre de lien vers ce site, les lecteurs.rices qui le souhaitent pourront toujours aller faire leurs achats là-bas. Malgré tout, je préfère ne mettre des liens que vers des sites que j’utilise et dont j’apprécie le travail, mon but n’étant pas de gagner de l’argent à n’importe quel prix :-).

  16. bonjour Natasha,

    Cela ne m’étonne absolument pas que tu passes la moitié de ton temps professionnel à rédiger ton blog. Cela se voit bien lorsqu’on considère la qualité du contenu, le graphisme, la qualité des images … D’ailleurs, je me demandais comment tu faisais 😉 maintenant j’ai la réponse !

    Cela ne me choc pas non plus que tu souhaites pouvoir poursuivre sa rédaction tout en pouvant vivre comme tu le souhaites. Cela passe donc nécessairement par un « monétisation » du blog. Je n’aime pas trop ce terme car je ne suis pas non plus très à l’aise avec cette notion. Cependant, lorsqu’on souhaite proposer une belle qualité, des contenus fouillés et riches, comme tu le proposes, cela prend du temps. Comme toi, j’ai décidé d’utiliser l’expérience que m’a apporté mon blog en proposant des conférences sur le mode de vie zéro déchet et des ateliers de partages de savoir. J’avais lu, un jour, un commentaire disant « encore une qui veut en faire son métier » … mais la seule chose que je souhaite est de pouvoir continuer à partager mes expériences et peut être convaincre. Comme tu l’as dit, cela prend du temps et nous avons tous des besoins plus « terre à terre » à assouvir (manger, se loger, se récréer …). Cela n’a donc rien de choquant de vouloir en vivre. Bien au contraire, cela me semble beaucoup plus sain d’avoir une activité professionnelle, quelle qu’elle soit, qui nous comble et nous enrichie.

    Alors longue vie au blog « les échos verts » que je continuerai à lire et soutenir.

    • Merci de partager ton point de vue en tant que lectrice et blogueuse et merci pour ton soutien Claire 🙂
      Cela me fait du bien de savoir que d’autres blogueuses se posent des questions similaires.
      « Encore une qui veut en faire son métier… » Et alors ? Où est le mal ? Je trouve ça positif de voir de nouvelle formes d’occupations professionnelles et de rémunération émerger, surtout lorsque celles-ci permettent à des individus de mettre leurs talents et leur passion au profit de la société.
      J’espère que tu prends beaucoup de plaisir à partager tes connaissances via des conférences et ateliers !

  17. Anne dit :

    Un petit commentaire (pour commencer le soutien): une anecdote à propos de la préparation de menus et de la charge mentale.
    Quand la BD sur la charge mentale (dont on a parlé ces derniers temps en France) est sorties, j’en ai discuté avec mon compagnon. Au cours de la conversation, je lui illustre le phénomène ainsi « Si on prévoit tel menu, il faut penser aux courses pour pouvoir cuisiner. »
    Réponse « Bien sûr, c’est évident, d’ailleurs si on anticipait les menus, je penserai à faire les courses en fonction ».

    Donc avant de partir pour le WE de l’Ascension, je prévois les menus de cette semaines (de dimanche soir, date de mon retour à vendredi qui arrive). Charge à Monsieur de faire les courses. Je note les ingrédients manquants en face de chaque plat.

    Résultat: rien n’a été acheté. Pourquoi? Je n’avais pas clairement dit que les menus accrochés au frigo étaient ceux dont on parlait…

    • Merci pour ce partage qui m’a permis de découvrir cette « fameuse » BD… dont je n’avais pas entendu parler ! Ton exemple illustre tellement bien les propos de l’illustratrice ! J’espère que la prochaine fois ton compagnon pensera à chercher la liste de courses…

  18. Sophie dit :

    Bonjour Natasha,
    De mon côté, je dévore chacun de tes articles et ton blog a été un des grands moteurs des changements que j’apporte à ma vie depuis plusieurs mois. Je ne me rendais pas compte que tu y consacrais tant de temps (même si je suis toujours bluffée par la qualité de tes articles !) et le fait que tu cherches des solutions pour pouvoir continuer à blogger sans mettre à mal tes revenus et ta vie est tout à fait naturel ! Donc si ça te rassure, cet article ne me choque pas du tout, et je me sens tout à fait prête à t’aider, via Tipee quand ta page sera en ligne, et en partageant davantage tes articles sur Facebook (je n’ai pas le réflexe, je vais tâcher de le faire plus souvent !).
    Longue vie à ton blog ! 😉
    Sophie

  19. Hello Natasha,
    Quel bel article, sa douceur et sincérité m’ont touchée. Je te rejoins pleinement quand tu parles d’un « autre travail ». Un blog, c’est beaucoup de plaisir certes, mais cela demande aussi beaucoup d’investissement financier et de temps, dont le lecteur ou la lectrice n’a pas forcément conscience. Et ce temps, cette énergie, cette ardeur au travail que tu déploies, je ne trouve pas cela déplacé de concevoir qu’elle soit rétribuée par ceux et celles qui en auront profités et sont en capacité financière de le faire. Ton blog a été d’une grande inspiration pour toi, et l’est toujours. J’apprécie autant son contenu que la personne qui le tient. Je prends plaisir à lire tes articles dont je salue la qualité. C’est pour cette raison que j’en parle avec enthousiasme à mon entourage et que je les partage souvent, que ce soit via mon blog ou par email avec mes proches. Je continuerais à le faire, et je te soutiendrais aussi via Tipee, car ce serait dommage pour la planète si ton blog venait à perdre de son influence. Je le pense très sincèrement.
    Je me pose moi-même la question des liens affiliés, je trouve que ce n’est pas une question évidente lorsqu’on se considère être un.e « blogeur.se éthique ». D’une part je trouve que renvoyer vers une plateforme comme Amazon (si je parle d’un livre par exemple) ne serait pas cohérent avec mes valeurs, moi qui préfèrerais que mes lecteurs et lectrices achètent un livre en librairie. Et d’un autre côté je me dis qu’avec plus de moyens, je pourrais dégager plus de temps pour le blog et ainsi défendre davantage les causes qui me sont chères. Que c’est donc « un moindre mal » en quelque sorte. Je n’arrive pas à trancher, alors pour le moment je m’abstiens. Mais je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à me poser ce genre de questions, et je serais curieuse de savoir si tu arrives à trouver des programmes d’affiliations « ethiques », notamment pour les livres.
    Quoiqu’il en soit, je te souhaite beaucoup de belles choses à venir, et un succès grandissant pour Echos Vert qui le mérite amplement.
    Aurélia

    • Merci beaucoup pour ta compréhension, le soutien que tu m’apportes déjà via tes partages, tes compliments et tes souhaits qui me touchent beaucoup 💚
      Merci aussi pour ton témoignage en tant que blogueuse.
      Cela me fait beaucoup de bien de lire que je ne suis pas la seule à me poser des question sur la ‘valeur’ de notre travail de blogueuse et à chercher des solutions éthiques. J’avoue que j’ignorais qu’Amazon proposait un programme de liens affiliés, jusqu’à ce qu’une lectrice en parle dans l’un des précédents commentaires. Comme tu t’en doutes, ce n’est pas le genre de lien affilié que je compte inclure. Je réfléchis toutefois à l’inclusion d’un autre lien affilié pour les livres : Décitre. Néanmoins, comme d’habitude, je mettrai d’abord en avant la possibilité d’emprunter/commander un livre en bibliothèque et celui de l’acheter/commander en librairie, avec un lien vers le site Place des libraires que je trouve très pratique personnellement pour savoir quelles librairies près de chez soi ont le livre que l’on cherche et lesquelles peuvent le commander.

  20. yasmine dit :

    Coucou ! Une fois de plus un article très explicite, touchant, plein d’honnêteté et une belle analyse de tes ressentis. Tu n’arrêteras pas de m’épater et je ne peux que te dire BRAVO mon petit ! Je pense que la plupart de tes lecteurs partagent depuis le début ton blog ou en parlent des que l’occasion se présente et c’est déjà la une belle participation ! Compte tenu de ton investissement pour ce super blog ton idée d’une participation financière laissée libre au choix de chacun est une demande qui est plus que justifiée. En plus de mes encouragements je serai tout simplement ravie d’apporter ma contribution monétaire avec toute mon affection😍

    • En effet, je me sens déjà bien soutenue par mes lecteurs.rices depuis le début et c’est peut-être pour ça aussi que j’en suis là aujourd’hui et que j’ai osé leur demander leur soutien. Merci de continuer de m’encourager et de me soutenir… avec toute ton affection 💚

  21. Minimal Green dit :

    Merci pour ta franchise et ta démarche ! Je n’ai pas énormément de compétences niveau internet, mais je suis en formation de naturopathie si des échanges sur la santé et le bien être t’intéressent… J’essaie de passer le plus possible par des méthodes et produits « bruts », écologiques, locaux…
    Et j’attends l’article sur Tipee 🙂

  22. kellyac dit :

    Je trouve que monaitiser ton site estune trés bonne idée. Je comrpends que ce soit difficile À faire, car tu n’as évidemment pas commencé à écrir epour cela, mais vu la qualité de ton travail, il y a un investissement de ta part qui vaut clairement de l’argent, et surement bienplus que ce que tu réussiras à récupérer. Je soutiens plusieurs blogueuses que j’aime bien sur Tipee, et je serai ravie de te rajouter à la liste!
    Je ne trouve pas les liens payants choqaunts, tant qu’ils restent en accord avec tes valeurs. Tu m’as donné plusieur fois envie d’acheter des livres, et tant qu’à acheter en ligne (je n’ai pas toujours le courage d’attendre de repasser en France), je préfère que tu y gagnes quelque chose (en plus de ma reconnaissance, parce que ca ne paie malheureusement pas les factures ca…).
    Je trouve que ton choix de passer à mi-temps est trés inspirant, c’est un choix vers lequel je compte tendre aussi, meme si pour le moment je tatonne sur ce que je pourrais faire qui me passionne vraiment.

    • C’est très généreux de ta part de soutenir plusieurs blogueuses sur Tipeee !
      J’ai moi aussi du mal à attendre de rentrer en France pour découvrir certains livres… mais j’ai appris à patienter ! Malheureusement je n’ai pas trouvé d’option éthique et pas trop couteuse pour pouvoir me faire livrer ces livres chez moi ou en librairie ici. Quand des proches viennent me rendre visite, j’en profite pour passer commande parfois !
      Je me sens vraiment chanceuse de pouvoir travailler à mi-temps et de pouvoir consacrer une partie de mes journées à d’autres projets qui me tiennent à coeur et m’enrichissent sur le plan personnel. J’espère que toi aussi tu pourras faire ce choix si c’est ce que tu souhaites.
      En tout cas, merci pour ton soutien et ta fidélité 🙂

  23. Zélie dit :

    Je comprend parfaitement que tu ai pris cette décision !
    Je suivais assidûment les newsletter d’idecologie, et quand ils ont envoyé leur mail d’adieu je me suis dis que j’avais été stupide de ne pas les financer sur tipee alors que tous les mardi j’attendais avec impatience leur mail et que je sauvegardais leurs idées…
    Et je me disais justement que tout ça représente un travail énorme, que ton site m’a énormément apporté, et que si tu faisais un financement participatif je ne ferais pas l’erreur de ne pas te soutenir. Et puis là arrive cet article 🙂 Par contre je trouve que le côté « contrepartie » à la participation est vraiment un plus (des petits bonus / articles pour les tipeurs, pas grand chose, mais je trouve que ça motive beaucoup les gens)
    Merci pour ton blog !

    • Quelle coïncidence… !
      J’étais moi aussi une fidèle lectrice d’Idécologie et j’étais attristée d’apprendre que Charlotte et Barbara devaient arrêter pour des raisons financières.
      Je suis de ton avis concernant les petites contreparties, tout en gardant à l’esprit que le but de Tipeee est de faire un don pour le travail qui est déjà fourni.
      Je compte toutefois bien offrir un petit plus à tou.te.s mes tipeurs.euses et ce quel que soit le montant du don. J’espère que ces petits plus te plairont 🙂

  24. Pour répondre à ta question Natasha, oui, je prends énormément de plaisir et bien plus que dans mon autre métier …

  25. freD Garcia dit :

    Bonjour Natasha,
    demander de l’argent pour un travail reste encore quelque chose de difficile et de courageux , alors bravo
    je te propose de m’engager à te verser quelques euros tous les mois via ta plate forme, contre rien, juste le plaisir d’enrichir ma façon de voir le monde
    et surtout si tu en as besoin pour ton travail, je peux t’envoyer des livres , car je suis libraire (pour ton travail ou ton plaisir si tu as besoin de garder ton argent pour ton blog)

    je tiens un blog depuis 7 ans , et je sais le temps qu’on peut y passer même si le mien est juste un blog »plaisir et menus fretins »
    bonne continuation

    • Merci beaucoup pour ton soutien et ta générosité !
      J’ai la chance de recevoir quelques livres en service de presse, cela me permet donc de mettre de l’argent de côté pour m’en offrir d’autres :-). C’est tellement important pour moi de soutenir le travail des auteur.e.s et des libraires. Où se trouve ta librairie ?

  26. Coucou Natasha, une fois de plus, MERCI pour ton blog, et ces graines vertes que tu sèmes dans nos têtes et dans nos cœurs depuis 4ans. Le monde change, et tu as largement fais ta part. Quel courage (et quelle devotion) d’avoir oser travailler moins pour cela, au risque de peiner financièrement. Je t’aiderai financièrement.. Je peux peut être t’aider d’une autre manière (à ma petite échelle), si cela t’intéresse bien sur: je tiens moi aussi un blog dans le même esprit que le tien, (il est tout jeune, je n’ai pas de dizaine de milliers de visiteurs par mois, mais quelques fidèles tout de même), je pourrais consacrer un article sur toi, en échange d’une petite interview de quelques questionnounettes (=petites questions, hihi!) qu’en penses tu ? Bon courage à toi en tout cas et encore merci !!
    Pauline

    • Merci pour ton soutien et de proposer de mettre mon travail en avant sur ton blog, c’est très sympa à toi !
      J’avoue que me sens un peu trop débordée en ce moment pour répondre à des questions, mais tu peux toujours me les envoyer par mail et dès que j’aurai un peu de temps cet été, je me pencherai dessus 🙂

  27. happymarylou dit :

    Bravo pour cette décision ! Tu plantes plein de graines vertes. Bravo pour tes contenus qualitatifs ! Je like je like !

  28. Milounette dit :

    Chère Natasha, ayant été élevée très à la française dans le tabou de l’argent (on ne parle pas de ces choses-là), je m’imagine très bien à quel point cela a pu être difficile pour toi de poster cet article, et j’admire ton courage. Pour en revenir au coeur du sujet, comme tu le dis si bien, la tenue d’un blog, et en particulier d’un blog de qualité tel que le tien au contenu très riche, représente un travail non négligeable. Et comme dirais ma mère, tout travail mérite salaire. Alors certes, la reconnaissance et la joie de pouvoir aider autrui constitue déjà en soi un salaire, mais on ne vit malheureusement pas d’amour et d’eau fraiche, et les magasins n’acceptent pas (encore) d’être payés en reconnaissance! Je pense qu’il est aussi nécessaire d’aborder le sujet, et que tes lecteurs se rendent compte à quel point s’occuper de ton blog est chronophage et demande des compétences. Alors pourquoi ne pas être rémunéré pour? Certes, on trouve des blogs totalement gratuits, mais après tout, c’est aussi normal de vouloir être rémunéré pour son travail. Je me sens aussi particulièrement concernée par ta réflexion, car j’ai décidé de me mettre à vendre mes créations culinaires et à donner des cours de cuisine payants, choses que je faisais auparavant gratuitement. Et puis je me suis rendue compte que cela me prenait un temps fou et que je perdais de l’argent (notamment sur les ingrédients). Or en ce moment je suis dans une situation financière assez difficile, et je ne peux plus me le permettre. C’est donc ou arrêter, ou faire payer mon travail. Et devine quoi? la plupart des gens trouvent en fait cela parfaitement normal de devoir contribuer un minimum. Je crois que nous sommes tous capable de comprendre que l’argent ne tombe pas du ciel, et que dans notre société, il en faut tout de même un minimum pour pouvoir vivre.
    Je ne suis pas sûre d’avoir été très très claire, mais en tout cas, sache que je te soutien et que j’essayerai de faire mon possible pour t’aider à faire vivre Échos verts. D’ailleurs, si tu vois un domaine dans lequel je puisse t’aider (création de recettes, photos, articles sur la nutrition végétale…) n’hésite pas à me contacter.
    Belle journée.

    • Je te remercie pour ton témoignage (très clair !) qui me conforte dans ma décision ainsi que de proposer de partager avec moi tes connaissances en cuisine et nutrition, des sujets qui me passionnent aussi !
      Comme tu en as fait l’expérience, je réalise grâce à tous les commentaires que j’ai reçu depuis hier, que les personnes pour qui notre travail a une certaine valeur sont sincèrement heureuses de pouvoir le soutenir à leur manière et trouvent cela tout à fait normal effectivement. Je savais que j’étais bien entourée par ici, mais je crois que je n’avais pas réalisé à quel point !
      J’espère que tu es à présent plus sereine sur le plan financier et que tu prends énormément de plaisir à partager tes connaissances culinaires 🙂

  29. Coucou Natasha ! Je te rejoins à 1000 % Ce n’est pas une surprise, je te le répète toujours à quel point je suis épatée de la fréquence et la qualité de tes publications. Pour moi-même faire ce que je peux pour faire des articles de qualité, je sais le temps que ça prend et quand je vois tout ce que tu as réussis à créer avec ta communauté, je ne peux que tirer mon chapeau car cela a du représenter de longues heures de travail.
    Je me pose souvent la question de la passion du travail car je trouve que l’on considère trop que lorsque l’on fait les choses par passion, cela justifie d’y passer un temps fou sans forcément que ce soit valorisé financièrement.
    Ne nous mentons pas, nous avons tous des dépenses et besoin de manger et il faut arriver à composer entre gagner sa vie et se consacrer à une passion non lucrative.
    La question de la professionnalisation du blogueur est légitime, et pour avoir fait plusieurs salons de blogueur (tu as peut-être vu passer les articles sur le blog), je sais combien les blogs influents sont prisés par les annonceurs. Je me suis rendue compte que certaines marques dont je parlais spontanément rémunéraient des blogueurs pour leur communication. C’est de plus en plus courant et je ne trouve absolument pas choquant d’en faire bon usage, tant que cela reste dans l’intégrité de son éthique. Après il y a de tout donc un large tri est nécessaire !
    De nombreux blogueurs se professionnalisent et certains arrivent même à en vivre. Comme tu le dis, c’est un vrai travail, qui regroupe tellement de compétences que l’on développe soit même qui plus est.
    Personnellement, je ne souhaite pas vivre de mon blog, mais je commence à accepter quelques partenariats, afin de couvrir les frais du blog et d’arrondir les fins de mois.
    Concernant Tipee, je ne connaissais pas et j’ai hâte de découvrir ton futur article ! Je trouve que ton travail est excellent et tu mérites amplement de pouvoir valoriser ce que tu fais !
    Belle journée à toi !

    • Merci pour ton point de vue de blogueuse sur la question Emma, mais aussi pour ton soutien et ta fidélité !
      Je te comprends quand tu dis que l’on a tendance à justifier les heures que l’on passe sur un certain travail parce que c’est une passion. Je trouve cela difficile dans mon travail de prof d’ailleurs car je suis dans un contexte où l’on nous en demande toujours plus et comme j’y suis bien et que ce que je fais a du sens pour moi, j’ai tendance à en faire plus, plus, plus… parce que j’aime ça. Mais j’ai atteint un stade de ma vie où j’ai besoin d’assurer une certaine sécurité financière et où je dois donc bien reconnaître que, dans ce contexte particulier, « le temps c’est de l’argent ».
      J’avoue que je n’ai pas lu tes articles au sujet des salons de blogueurs car il m’avait semblé qu’ils étaient réservés aux blogs de voyages, sujet par lequel je ne me sens pas concerné.
      Il y a effectivement des blogueurs.euses qui parviennent à vivre de ce travail- mais je n’en connais aucun.e qui soit axé sur l’éthique et l’écologie… c’est « l’inconvénient » je suppose de traiter de sujets qui poussent plus à la déconsommation !
      J’espère que tu continueras de décrocher des partenariats pour t’aider à couvrir les frais du blog 🙂

  30. Lysithea dit :

    Je viens de temps en temps sur ton blog depuis cette année seulement. Je commence à m’intéresser au zéro-déchet, aux produits d’entretien naturels, à tout ce qui est un peu éco, pour l’instant je lis et je réfléchis à ce que je peux/veux changer dans ma vie, et à essayer de faire germer la graine dans l’esprit de mon compagnon plutôt réfractaire pour l’instant.
    Donc en tant que débutante, les liens vers des fiches produits/boutiques sont hyper importants, ça me permet de savoir exactement ce dont tu parles, à quoi ça ressemble, quels sont les différents modèles, où est-ce que je pourrais les acheter. En plus je vais toujours cliquer partout et découvrir d’autres produits. Ça ne me pousse pas à l’achat, ça me donne des idées (qui peuvent finir en achat après un temps de comparaison et de réflexion). C’est aussi bien pratique pour montrer aux gens ce que c’est. Depuis quelques années j’ai créé une liste de cadeaux d’anniversaire/Noël électronique sur laquelle je mets souvent des liens vers des fiches produits. Ça permet à ma famille de ne pas se tromper, elle visualise clairement ce que je désire mais ça ne l’oblige pas à acheter dans les boutiques ciblées (par exemple pour les livres je mets le lien vers la Fnac car c’est pratique pour moi, mais ils peuvent les acheter n’importe où).
    Je n’ai personne dans mon entourage (à part ma mère et ma tante qui s’intéressent aux huiles essentielles et cosmétiques bio) qui s’intéresse à toutes ces notions d’écologie/réduction de déchets/etc. donc outre que je découvre tout toute seule, c’est difficile de les amener à me faire des cadeaux dans ce sens. A Noël dernier j’avais mis « lingettes lavables pour le visage ». J’ai bien failli ne pas les avoir tant ça leur paraissait un ovni dans ma liste (c’est ma mère qui me les a offertes du coup). Bref tout ça pour dire que je suis pour la multiplication des liens ! Après qu’ils soient affiliés ou pas, je m’en fiche un peu vu que je n’achète en ligne que sur une poignée de site, sinon je préfère acheter en boutique en dur. Par contre ça m’est déjà arrivée de vouloir commander sur un site et de faire l’effort de retourner sur un blog que je suis pour passer par son lien d’affiliation quelques mois après la lecture de l’article le mentionnant.
    Vu le nombre d’articles de ton blog, ça pourrait être pas mal que tu en fasses un qui récapitule toutes les boutiques avec lesquelles tu seras affiliée dans l’idée que les gens reviennent vers ces liens pour te soutenir. Je vois mal tes lecteurs cliquer au milieu d’un article et passer commande dans la foulée.

    La monétisation du blog ne me choque pas le moins du monde, je pense que ça fait partie de l’ère du temps. Ça peut demander un peu de réflexion (comme le choix de passer au ZD ou devenir vegan ?). Mais quand on passe tout son temps libre à créer du contenu en quantité et en qualité, ça devient un second travail (rien à voir avec la notion de plaisir, on peut avoir un métier « classique » et être passionné). Le problème c’est que les gens pensent que si c’est sur internet c’est gratuit puisqu’on peut y accéder librement (d’où les problèmes de droits d’auteur et droits d’image…). Je ne crois pas qu’on puisse monétiser n’importe quel blog, ça dépend beaucoup de la communauté qui le suit. Généralement quand celle-ci est fidèle et reconnaît le boulot monstre de l’auteur, ainsi que sa générosité à partager sans compter ses connaissances, ses expériences, son temps, le financement participatif a de fortes chances de marcher.
    Il faut juste que ça fasse son chemin dans l’esprit des gens. Si les blogs n’existaient pas, si l’on revenait à avant internet, où aurait-on les infos que l’on trouve ici ? Dans les magazines ou dans les livres ? Les auteurs sont rémunérés pour ça. En suivant des formations ? C’est généralement payant. En discutant avec un voisin ou un ami ? Il y a un échange.

    Pour ma part j’ai déjà fait un don sur Tipee l’année dernière. J’ai voulu soutenir l’auteur d’un blog BD que je suis depuis des années et qui publie chaque semaine une page gratuitement. En contrepartie d’un don, il offrait un épais livre reprenant toutes les BD de son blog + quelques goodies en fonction du don (stickers, marque-page, furoshiki…). Comme je n’ai actuellement pas de revenu, je pensais faire un petit don mais j’avais très envie de la dédicace pour les plus gros donateurs (50 €) et surtout j’ai réfléchi. Combien de fois je suis allée sur son blog ces dernières années ? Combien de fois j’ai pris du plaisir à le lire ? 50 € c’est quoi ? 5 séances de cinéma en 5 ans ? Et si mon plaisir cette année ce n’était pas de m’acheter une nouvelle robe mais de permettre à quelqu’un de vivre de sa passion, de pouvoir s’offrir des vacances, de devenir indépendant du système de l’édition pour que l’argent lui revienne entièrement plutôt que d’être rogné par les éditeurs et les distributeurs.
    L’avantage du financement participatif c’est qu’il n’oblige personne à rien. Chacun donne en fonction de ce qu’il veut et/ou peut. C’est plus agréable pour tout le monde.

    Peut-être que ça pourrait rassurer si tu expliques combien tu as besoin, combien tu as de lecteurs réguliers (tu le détailleras peut-être dans ton Tipee ?). Quand on lit que tu es passée à mi-temps, on fait vite le calcul : bon alors il lui faut un demi-salaire donc au minimum en prenant le Smic ça fait 750 €/mois. Outch ! Admettons qu’il y ait 1000 lecteurs assidus (dans le genre qui pourraient prendre un abonnement à un magazine). Ça ferait à peine 0,75 €/mois donc 9 € à l’année pour plus d’une centaine d’articles (sans compter les économies avec les astuces et recommandations). D’un coup ça va beaucoup mieux et on se sent beaucoup plus prêt à mettre la main au porte-feuille.

    Bon je vais m’arrêter là. Je me suis encore emballée… j’évite de laisser des commentaires, ça me prend trop de temps !!!
    En tout cas je vous découvre à peine toi et ton blog mais je vous souhaite une belle et longue vie ! 🙂

    PS : j’ai connu ton blog via celui de « Camille se lance » je crois, mais j’ai un doute, un jour j’ai fait une recherche google et j’ai ouvert une dizaine de blogs parlant du ZD.

    • Un grand merci d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes interrogations et d’avoir partagé ton avis et ta manière de raisonner.
      Je compte bien détailler mes besoins sur ma page Tipeee, de manière à être aussi transparente que possible.
      Je pense effectivement que si quelques centaines de lecteurs.rices sont prêt.e.s à m’aider chaque mois, même en donnant le minimum (qui est d’1 euro sur Tipeee), je pourrai compléter mon salaire 🙂
      Merci pour tes souhaits et tes mots plein de soutien et d’encouragements 🙂

  31. Catherine [La marmotte chuchote] dit :

    Ce n’est pas amoral de vouloir gagner de l’argent pour ce travail. Avoir un blog de qualité demande du temps mais il faut aussi investir rien que pour payer l’hébergement du blog, par exemple. Et ton blog est de qualité, tant sur le fond et sur la forme. Tu passes aussi du temps à t’autoformer : apprendre à gérer un blog et ses à-cotés, prendre en main certains logiciels mais aussi lire et s’informer pour fournir du contenu pertinent. Donc passer 20 heures par semaine (week-end compris) à travailler sur un média mérite une rétribution.
    Dans l’imaginaire collectif, de nombreuses personnes pensent que tout ce qui est sur internet doit être gratuit or c’est totalement faux. De grandes fortunes se sont faites par et grâce à Internet. Je sais que tu ne veux pas devenir milliardaire mais simplement pouvoir subvenir à tes besoins primaires (comme nous tou.te.s) c’est-à-dire se nourrir, se vêtir, se loger, avoir des divertissements …
    Il n’est pas évident de demander de l’argent (mais tu demandes aussi d’autres forme de soutien) et je suis heureuse que tu ais osé. Tu gères ton blog de façon sérieuse et professionnelle. D’ailleurs, j’ai été ravie de participer à certains de tes éco-défis simplement pour la qualité de l’organisation.
    Je vais te soutenir à la mesure de mes modestes moyens et j’espère que d’ici un an, vivre en tout ou partie de ton blog ne sera pas qu’une utopie.
    Belle journée à toi

    • Merci pour ton soutien et ton point de vue de blogueuse et de lectrice sur la question 🙂
      Effectivement, je ne compte pas devenir milliardaire mais si jamais c’était le cas, ce serait merveilleux, je pourrais acheter une belle planète verte pour moi toute seule 😉 Non, plus sérieusement, ça me permettrait peut-être de monter/contribuer à des projets collaboratifs et communautaires plein de bons sens ! Mais bon, pour l’heure, si je pouvais juste remplir mes besoins perso, ce serait top !
      Belle journée à toi également Catherine 🙂

  32. valérie dit :

    Bonjour Natasha,
    Fidèle lectrice de ton blog depuis de nombreux mois, je serai très heureuse de contribuer financièrement à sa continuité. Il m’est déjà arrivé de contacter l’auteur d’un blog pour lui envoyer un présent pour le remercier de son généreux partage… et cela fait quelques temps que j’avais envie de faire cette démarcher pour te remercier, tipeee arrive donc à point nommé je trouve cela plus simple. Encore un grand merci pour la qualité de tes articles, qui sont vraiment inspirant et qui m’ont beaucoup aidés à faire évoluer mon mode de consommation et ma manière de cuisiner. Je t’envoie mes encouragements pour la suite. Au plaisir de te lire

  33. Mimosa dit :

    Bonjour Natasha,
    Je suis ton blog depuis des années avec un Immense Plaisir, c’est une mine d’or d’informations utiles, de qualité, bienveillantes et pratiques… J’avoue, je n’ai pas l’habitude de laisser des commentaires, un peu timide… mais je vais essayer d’en écrire de temps en temps, comme tu as l’air d’apprécier un retour…
    Par contre, ce que je fais, c’est d’en parler autour de moi… Souvent au début d’un éco-défi qui correspondra à un sujet qui peut intéresser spécifiquement une ou l’autre personne de mon entourage, ou lorsque je vois que quelqu’un commence à s’intéresser aux petits pas qu’on peut chacun faire…
    Pour ce qui est du financement, je comprends totalement, vu l’énergie que tu déploies pour ce blog… Je découvrirai donc avec plaisir Tipeee.
    Encore MERCI pour tout ton travail que tu as fourni jusqu’ici, et au plaisir de découvrir la suite de l’aventure de ton blog 🙂

    • Cela me fait toujours très, très plaisir quand mes lecteurs.rices parlent d’Échos verts autour d’eux.elles alors merci !
      Et puis encore merci pour ton mail qui m’avait aussi beaucoup touchée et auquel je prendrai le temps de répondre pendant mes vacances 🙂

  34. myriam dit :

    coucou Natasha, très bonne idée ! Je trouve que l’affiliation est en effet une très bonne « solution » pour chacun(e) ! Et comme j’ai une nouvelle personne (Julie) qui a rejoint l’aventure de La Révolution Textile côté site web, on va essayer de développer ça ensemble dans les prochains mois. je t’embrasse 😉

  35. maconscienceecolo dit :

    Bravo pour ta démarche, c’est un grand pas en avant 🙂 je t’aiderai du mieux possible dans cette aventure !

  36. Florence dit :

    Bonjour Natasha,

    Je trouve que tu fais un travail de très grande qualité. Je lis régulièrement tes articles et j’y trouve des informations et des conseils qui m’apportent beaucoup au quotidien. J’apprécie la bienveillance de tes propos et tes réflexions pour un mode de vie plus éthique et plus écologique. C’est une belle source d’inspiration !
    Je comprends ta démarche et je soutiendrai ton travail avec plaisir.

    L’idée de partager ses connaissances me plaît bien. Si cela t’intéresse, je peux partager avec toi mes compétences en informatique.

    Je te souhaite de réussir ce beau projet

    • C’est gentil de me proposer de partager tes compétences en informatique- ce n’est pas du tout mon point fort… mais j’ai la chance d’être mariée à un informaticien 😉 ! En tout cas, merci pour ton soutien et tes compliments qui me touchent beaucoup.

  37. Wapa dit :

    Bonjour Natasha,

    j’ai passé beaucoup de temps à te lire, mais ça fait quelques mois que je n’ai plus internet, et peu de temps pour te lire ailleurs. Je suis enfin revenue aujourd’hui et je tombe sur cet article.
    Il a fait écho en moi, car je suis professeur des écoles et je me suis mise à temps partiel afin de suivre en parallèle une formation à distance de naturopathie.
    Elle est très chère, mais mon chéri me soutient à fond et m’a poussée à prendre la formation qui me semblait le mieux sans tenir compte des finances. Je trouve que c’est une énorme chance d’être soutenue.

    Bref, tout ça pour dire que vivre de ce qui nous fait vraiment vibrer et qui nous semble le plus juste, le plus en accord avec ses valeurs, c’est difficile. Mais tu t’en donnes les moyens, tu nous livres toujours des informations fiables, tu connais tes sujets, tu ne juges pas, … J’essaierai donc au maximum de te soutenir via Tipee (ce qui ne sera pas énorme pour l’instant étant donné ma propre situation…).

    Bon week-end à toi !

    • C’est super que toi aussi tu te sois sentie soutenue dans ton choix de travailler à temps partiel afin de te consacrer à un projet qui te tient à coeur. La naturopathie semble être un sujet passionnant et j’espère que tu arrives à jongler entre tes deux occupations sans trop de difficultés. Je sais combien le métier d’enseignant.e est prenant et combien c’est difficile d’allier travail et études (personnellement, j’ai fait l’erreur d’essayer de faire un Masters à distance alors que j’enseignais à plein temps…).
      En tout cas, merci pour tes encouragements et ton soutien !
      Belle fin de semaine à toi aussi 🙂

  38. poli dit :

    Bonjour Natasha,
    Je te suis depuis ? au moins deux ans, je pense. J’ai passé des WE (pluvieux !) entiers à visiter ton blog dans tous les sens. J’ai emprunté tes recettes de lessive et autres produits ménagers. J’ai cuisiné tes recettes pour le plus grand bonheur de mes enfants, famille, amis-ies. J’ai découvert des auteurs-res, des blogs, des visites à faire… Enfin, toutes ces choses que tu nous offres en permanence.
    Tu crées une proximité alors que tes articles restent très professionnels.
    Tu as une tolérance que je ne retrouve pas chez d’autres personnes.
    Grâce à tes articles, j’ai pu commencer à expliquer à mon entourage le pourquoi de mes choix, alors qu’avant, je ne l’évoquais jamais, faute de « savoir » le faire, tu m’as donné des pistes.
    Alors, oui, je te soutiendrai sur TIPEEE.
    J’attends ton article pour comprendre comment cela fonctionne.
    Bon WE !

    • Bonjour poli,
      J’ai fait une petite recherche dans l’historique de mes commentaires… et ton premier commentaire remonte au 21/07/2015 : tu l’avais laissé sous ma recette de Natatouille… Alors oui, ça fait au moins deux ans que tu me lis et que moi je lis tes petits mots avant toujours autant de plaisir 🙂 ! Vous êtes une bonne dizaine je crois à commenter assez régulièrement et même si l’on ne se connais pas, je ressens comme un sentiment de familiarité quand je lis un commentaire de l’une d’entre vous. C’est tellement sympa pour moi !
      Alors un grand merci pour ta fidélité et ton soutien 🙂

  39. Amélie dit :

    Bonjour Natasha,
    je rejoins tous les commentaires précédents : merci pour ce que tu partages avec tant de générosité et de qualité, c’est précieux, et je pioche aussi régulièrement des inspirations chez toi (mais j’avoue, je ne commente pas beaucoup… Je sais pourtant à quel point ça fait plaisir de recevoir des petits mots, mais je me dis toujours que les autres ont plus intéressant que moi à dire sur le sujet ;)). Je te soutiendrai sur Tipeee avec plaisir dès que tu nous présenteras ta page ! Et vive la vie à deux chouettes boulots 🙂

  40. Ping : Mes petits pas et bonheurs verts #11 | Échos verts

  41. CAROLE dit :

    Bonjour Natasha,
    Quelle bonne idée tu as ! J’aime beaucoup ta façon d’expliquer tes motivations en toute transparence. Ce n’est vraiment pas le cas sur tous les blogs et c’est un peu dommage car on en deviendrait suspicieux. Je lis tes articles très régulièrement depuis un an environ et sur d’autres blogs aussi mais c’est bien le tien que je préfère. J’aime beaucoup tes engagements, ta philosophie, ton écriture (je lisais plus haut que les lecteurs se fichaient, pour la majeur partie, des fautes d’orthographe mais moi ça me donne des boutons même si j’en fait aussi – merci à la correctrice qui s’est proposée d’aider). Personnellement, je pourrais t’aider si tu avais besoin de traduire des articles/textes de l’Allemand (j’ai fait des études d’allemand) vers le français mais il me semble que tu parles déjà l’allemand. Je n’ai jamais participé sur Tipee mais pourquoi pas.
    Concernant les liens au contraire, je trouve cela bien (sauf si ça clignote dans tous les sens) car on gagne du temps et on visualise mieux le produit. Cela évitera qu’on t’interpelle pour te demander où tu trouves telle ou telle chose (surtout quand on débute). Pour ma part, je parle de toi autour de moi dès que j’en ai l’occasion.
    Et puis une dernière chose : si bloguer professionnellement te plaît, alors fonce, ce serait dommage de regretter ensuite de ne pas l’avoir fait. Et puis si finalement ça ne te convient pas, il sera toujours temps de faire marche arrière et enseigner à plein temps. On a une seule vie ! Longue vie à ce blog !

    • Merci beaucoup pour ton soutien et tes encouragements Carole ! Tu as raison, si bloguer de manière pro ne me convient pas, je pourrai toujours faire autre chose 🙂
      Je ne parle pas Allemand malheureusement… enfin, j’ai acquis quelques bases qui me permettent de me débrouiller au quotidien, mais c’est tout.

  42. Gwen dit :

    C’est très beau de lire tous ces encouragements. Je suis tombée sur l’idée de Carole pour la correction et c’est une idée géniale de te soutenir de la sorte.
    Je connais ton blog depuis peu mais il m’a déjà apporté beaucoup dans ma démarche du zéro déchet.
    Je t’aiderais du mieux que je pourrais sur la plateforme mais surtout en partageant tes articles. Tu as raison, les réseaux sociaux ont un très grand rôle de ce coté.
    Bon courage en tout cas, c’est très bien d’oser franchir le pas.

    • Merci pour ton soutien et tes encouragements ! Cela me fait toujours très plaisir quand mes articles sont partagés, surtout que cela permet de semer des graines vertes autour de soi 🙂

    • Carole dit :

      Merci aux commentaires qui apprécient la relecture et la correction, c’est grâce à vous si ce métier n’a pas encore complètement disparu… car il est en très mauvaise posture. Mais ici n’est pas le lieu pour en parler ! Juste, je tenais à vous remercier, ça fait chaud au cœur.

  43. Malaury dit :

    Bonjour Natasha,
    Je comprends très bien ta démarche et la réflexion qui en est à l’origine. Je suis actuellement auto-entrepreneure et salariée à temps partiel pour joindre les deux bouts : par conséquent, mon blog n’est pas aussi vivant que ce que j’aurai souhaité qu’il soit… et je n’ai encore pas de solution à cela. C’est donc avec plaisir que je te soutiendrai, à hauteur de mes moyens et d’autant de manières que je le pourrais – je manque aussi affreusement de temps pour consulter les sites et réseaux que j’affectionne – car ton blog mérite effectivement le qualificatif de « travail »… de qualité. Merci pour tout le coeur que tu mets à l’ouvrage !

    • Bonjour Malaury,
      Un grand merci pour ta compréhension et ton soutien !
      Jongler entre deux occupations professionnelles n’est vraiment pas évident alors je comprends bien que tu peines à rendre ton blog aussi vivant que le souhaiterais en plus de ça ! En tout cas, les articles que tu y partages sont tellement intéressants et riches en information qu’ils en valent bien 10 au moins 😉 !

    • Malaury dit :

      Oh merci Natasha, c’est gentil à toi 🙂

  44. kathyfirenze dit :

    Bonsoir Natasha,
    Excuse – moi pour la réponse tardive, la fin d’année est synonyme de bulletins à remplir, de réunions à répétition et j’ai peu de temps.
    Je te suis depuis plus d’un an et ton blog est une véritable mine d’informations pour moi. Je lis l’intégralité de tes articles et j’apprécie non seulement le contenu mais également ta plume. J’imagine que la rédaction de ces articles ainsi que les recherches que tu dois faire te prennent énormément de temps. Sache que je te soutiendrai financièrement sur Tipee lorsque tu auras ouvert ta page. Je continuerai également de partager ton blog qui est pour moi une référence.
    Belle soirée Natasha

    • Bonjour Kathy,
      Nul besoin de t’excuser ! Je sais bien ce que c’est les fins d’année scolaire et d’ailleurs je préfère quand les réactions à mes articles s’espacent sur plusieurs jours car recevoir 40 commentaires le même jour, c’est ingérable pour moi !
      En tout cas, merci pour ta compréhension et ton soutien. Et bon courage à toi pour la fin de l’année scolaire 🙂
      Belle journée à toi !

  45. Parisia71 dit :

    Bonjour Natasha. Tu nous apportes tellement grâce à tes partages et ta bienveillance, qu’il est bien normal de te rendre un peu à notre mesure. J’attends avec impatience ton post sur Tipee pour concrétiser mon aide. Belle route à toi !

  46. Lucile dit :

    Coucou Natasha !
    Je voulais absolument commenter cet article, je n’ai pas eu le temps avant. Je voulais te dire que je suis habituellement très réticente par-rapport aux gens qui monétisent leur blog, à vrai dire c’est un peu égoïste de ma part, mais souvent je n’ai pas envie de payer quelque chose qui est habituellement gratuit. Mais honnêtement, tu m’as tellement apporté que je dis oui sans hésiter !!! C’est grâce à toi que je suis devenue zéro déchet (et maintenant je suis investie dans Zéro Waste Toulouse !), que je mange majoritairement végétalien… tu écris souvent, tu écris bien, tu réponds à nos commentaires (et ça, ça nous donne vraiment l’impression d’être plus que de simple lecteurs anonymes), tu fais très peu de fautes, tu cites tes sources et nous donne toujours des liens intéressants… et en plus tu fais partie des rares personnes « écolo » qui ne cautionne pas l’achat en ligne et les achats inutiles 🙂 Tu nous as bien expliqué le pourquoi et le comment, tu as longtemps réfléchi à cette monétisation… donc je te soutiens à 100 %, je te soutiendrai sur tipee et par commentaire et réseaux sociaux ! Pour les liens affiliés, gagnes-tu qque chose si on clique juste dessus ? Si j’ai besoin de quelques chose en tout cas, j’y penserai 🙂

    • Bonjour Lucile,
      Merci pour ton soutien, malgré ta réticence concernant la monétisation des blogs. J’en suis d’autant plus touchée !
      Cela me fait aussi très plaisir de savoir que mon blog t’a permis de cheminer vers le zéro déchet 🙂
      Pour les liens affiliés, je ne gagne rien si tu cliques seulement dessus.

  47. Ping : Échos verts fête ses 4 ans ! {Concours} | Échos verts

  48. Ping : Zoom sur les savons saponifiés à froid fabriqués en France | Échos verts

  49. Maluch dit :

    Bonjour Natasha, de part mon métier, je ne suis pas choquée que tu évoques la rémunération d’une activité qui te prend du temps et qui, à la lecture des commentaires, apporte quelque chose à tes lecteurs. Alors bien sûr, les grincheux pourraient dire que Internet doit être gratuit (à quand les serveurs et les infrastrustures complètement gratuits ?).
    Pour faire un petit parallèle, la presse papier est de plus en plus dématérialisée, et néanmoins les articles sont pour certains payants. Et pour moi, un blog de qualité s’apparente à un support de presse. Ce qui est important pour moi, c’est que la ligne éditoriale n’évolue pas vers une succession d’articles plus ou moins sponsorisés. Etant allergique à la pub, j’ai tendance à fuir ce genre de blog.
    Etant assez peu sur les réseaux sociaux, je ne pourrai pas liker, etc mais je soutiendrai avec grand plaisir à la hauteur de mes moyens. Bref, encore merci à toi pour ces articles et à J. pour son soutien, indirectement, il nous permet d’avoir ce joli blog 🙂

    • Merci pour ta compréhension et ton soutien 🙂
      Il n’y aura pas de pub, ni d’articles sponsorisés, je n’aime pas ça non plus. La seule différence c’est que des liens que j’inclue vers certains sites seront désormais affiliés.
      Je transmets le message à J. 🙂

  50. Zélie dit :

    A quand ta page tipee ? J’attends avec impatience ! 🙂

  51. Ping : Mes petits pas et bonheurs verts #13 | Échos verts

  52. Ping : Mon menu végétalien de la semaine {Août} #15 | Échos verts

  53. Ping : La Box à Planter : pour se mettre au vert sans se prendre le chou ! | Échos verts

  54. Ping : Mes petits pas et bonheurs verts #14 | Échos verts

  55. Charlotte C. dit :

    Bonsoir Natasha ! Je suis partante pour le Tipee aussi 😉

    Merci pour tout !

  56. Ping : Soutenir mon travail de blogueuse sur Tipeee | Échos verts

  57. Amélie dit :

    Bonjour Natasha !
    J’ai une question bête à propos du lien affilié de Décitre : pour que tu en profites, il suffit que je clique sur « lien affilié Décitre » et quel que soit le livre que j’achète, c’est bon pour toi ? Ou ça ne fonctionnera que lorsque tu parleras d’un livre bien précis dans l’un de tes articles avec le lien direct sur le livre en question ?
    Sinon, je trouve tout à fait normal que tu proposes plusieurs formes de rémunération pour tout le travail que te demande Echos verts. Tes articles sont toujours très complets, très bien écrits, très intéressants et agréables à lire, on voit bien que tu y passes du temps.
    J’avais déjà entendu parler de Tipee sans vraiment prendre la peine d’aller voir, je vais me renseigner un peu mieux sur le sujet, si je peux t’aider, ce sera avec grand plaisir !
    A bientôt

    • Merci beaucoup pour tes encouragements et ton soutien Amélie !
      Quels que soient les livres que tu achètes sur Décitre, à partir du moment où tu fais tes achats via mon lien affilié, je toucherai une commission 🙂

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s