Voyager en France autrement grâce à Zigzao

La plupart du temps, je choisis mes destinations de vacances en fonction des villes et des pays où se trouvent mes ami.e.s. Mes voyages sont alors l’occasion de partager du temps avec des personnes que j’apprécie tout en découvrant un nouvel endroit via le regard de leurs habitants. Alors que l’organisation est la clé de mon fonctionnement dans ma vie quotidienne, en vacances, c’est tout le contraire : je pars avec un billet aller-retour, sans guide ni liste de choses à faire et à voir, sans attente ni pression aucune. J’aime me laisser porter par les autres, le temps et mes envies de l’instant présent sans me soucier de l’heure d’après ni du lendemain.

Je trouve donc cela très agréable de débarquer dans une région inconnue et de me laisser guider par les conseils et recommandations de mes ami.e.s qui nous emmènent à la fois dans leurs recoins préférés et qui choisissent aussi de nous montrer des lieux qui, nous connaissant, attiseront particulièrement notre curiosité. Ainsi, bien souvent, on se retrouve hors des sentiers battus, loin de la foule et des touristes, avec le sentiment d’avoir un accès privilégié à une rue, une boutique, un musée, un café, un sentier dont seuls les habitants du coin détiennent la clé !

Voilà pourquoi, lorsque j’ai découvert Zigzao, j’ai tout de suite accroché au concept : il s’agit de guides éco-conçus et réalisés par des gens comme vous et moi qui nous font partager les adresses préférées de leur ville. Chaque guide – dont le format rappelle celui d’une carte routière dépliable – inclut un portrait de l’auteur.e suivi de la présentation d’une trentaine de ses endroits préférés répertoriés sur un petit plan.

Je trouve ces carnets d’expériences extrêmement pratiques : petits et légers ils n’encombrent pas les bagages et peuvent même se glisser entre les pages d’un livre. J’aime également le fait qu’ils permettent de visiter une ville en suivant virtuellement une personne qui y vit depuis plusieurs années et qui, selon le(s) carnet(s) choisi(s), partagent nos intérêts ou, bien au contraire, nous font découvrir un univers loin du nôtre.

À travers ces guides, Zigzao prône un tourisme durable, en incitant les voyageurs à se disperser au-delà des zones touristiques, tout en se familiarisant avec les activités et coutumes locales. En outre, j’apprécie le fait que ces jolis carnets d’expériences 100% français montrent qu’on n’a pas besoin d’aller loin pour s’en mettre plein les yeux, se changer les idées et se dépayser !

Pour en savoir plus sur cette initiative locale et dépaysante , je vous propose à présent de découvrir les réponses aux questions que j’ai posées à Camille et Clément, les jeunes créateurs de Zigzao.

ZigZao

Comment vous est venue l’idée de créer Zigzao… et d’ailleurs, d’où vient ce drôle de nom ?

L’idée de ce projet éditorial nous est venu en mars 2015, Clément et moi avions envie de nous lancer dans une aventure entrepreneuriale commune. À force de parler de nos voyages respectifs et de nos expériences avec des guides de voyage, nous avons décidé de créer de A à Z un guide de voyage différent, original et innovant, et dont on serait fiers.

Nous avons choisi le nom “Zigzao” après deux mois de brainstorming, de sondages auprès de nos proches, et d’une recherche intensive qui devait quasi désespérée. Un jour, attablés à une petite terrasse à Lyon, ce nom est sorti et on a souri. Cela évoquait à la fois les zigzags (chers à Clément) que l’on peut faire quand on se balade et qu’on prend le temps de découvrir les chemins parallèles aux autoroutes. Et dedans il y a « zig » et « zao ». Le “zig” en argot c’est le bon gars, le camarade, le compagnon, et zao” en grec ancien ça veut dire “vivre”, “faire vivre”, “apprécier la vraie vie”. Vivre, en l’occurrence une découverte en suivant les conseils d’un camarade, choisir un compagnon qui nous amène à vivre des expériences,… L’association des deux mots nous a parlé avec Clément : on voulait proposer aux voyageurs de découvrir des chemins différents de ceux évoqués par les experts dans les guides, notamment des expériences de vies d’habitants qu’ils partageraient avec d’autres.

Un-carnet-dexperiences-bien-plus-quun-guide-de-voyage

Qu’espérez-vous apporter aux voyageurs qui utilisent vos carnets d’expériences ?

Dans chacun des carnets d’expériences, un habitant a la parole et raconte sa ville, parle des lieux qu’il ou elle fréquente et apprécie : ce sont autant de suggestions de choses à voir, à faire, à sentir et ressentir… Avec Zigzao et les carnets d’expériences, notre objectif est de permettre à chacun de voyager autrement en se créant sa propre expérience de voyage, inspirée de celles d’habitants de la ville à (re)découvrir. Nous avons conçu les carnets d’expériences pour amener les voyageurs à s’écarter des sentiers battus et vivre une découverte originale, authentique et personnelle. C’est l’occasion de plonger dans l’univers d’habitants différents ayant chacun un quotidien et des habitudes dans leur ville qui leur son propres. Et c’est aussi l’occasion de découvrir une ville grâce à un ou plusieurs supports papier petits et dépliables (chacun associé à un espace web), qui change un peu des gros blocs monolithiques que sont parfois les guides de voyages : c’est une alternative ou un complément, au choix ! Les adresses mentionnées dans les carnets d’expériences sont le choix et l’expression de la personnalité et des goûts des habitants rencontrés.

THR_0687

Qu’ont en commun les habitants qui ont contribué à la réalisation de ces carnets ? Comment avez-vous connu et choisi ces habitants ?

Pour nous, ce sont les habitants les véritables experts d’une ville. Ce sont eux qui la connaissent le mieux car ils y évoluent quotidiennement, parfois depuis de nombreuses années. Les habitants qui ont contribué aux carnets d’expériences ont en commun le fait qu’ils aient accepté de participer à une interview, et de nous parler de leur ville à leur manière, en évoquant leur quotidien et en partageant leurs lieux préférés. Ce sont donc généralement des personnes qui aiment sortir, se balader dans leur ville et autour, et qui trouvent le principe de nos carnets original et sympathique. Et ce sont des personnes parfois avec des centres d’intérêt variés : ce sont donc des univers assez différents qui sont dépeints dans chaque carnet.

Les habitants que nous rencontrons sont parfois des amis d’amis ou des connaissances, parfois des blogueurs dont nous aimons le travail à qui nous écrivons, parfois des couchsurfers, parfois des personnes rencontrées sur place, parfois des personnes qui nous ont écrit spontanément pour nous rencontrer… Nous essayons de rencontrer toutes les personnes qui acceptent de jouer le jeu et de nous parler de leur ville et leurs lieux. Parfois, par manque d’argent ou de matière, nous ne pouvons pas réaliser un carnet suite à une interview : nous avons décidé que ces interviews donneraient lieu à un article sur notre blog, afin que tout le monde ait et garde la parole !

Zigzao

Vous proposez plusieurs carnets d’expérience pour chaque ville… comment savoir lequel ou lesquels choisir ?

Chaque carnet a sa présentation faite sur notre site web : on essaie d’introduire l’habitant, on cite son âge, ce qu’il(s) aime(nt) faire et vivre dans sa ville… Et on mentionne également le nombre et le type de lieux cités (grâce aux pictogrammes créés par notre graphiste) : bars, lieux de concert, marchés, artisans… et les rubriques personnalisées qui organisent les adresses à l’intérieur du carnet et illustrent un peu plus les centres d’intérêt de la personne. Ainsi, en fonction des envies de chacun, de ce qu’on aime faire ou vivre pendant ses voyages, on peut choisir un ou plusieurs carnets qui nous intriguent, en fonction du descriptif et des rubriques par exemple, et plonger dans l’univers d’une ou plusieurs personnes. Si on a envie de découvrir la ville dans les pas d’une personne très différente de nous, on peut aussi choisir un carnet en fonction et ainsi vivre une petite immersion.

Pour l’instant, nous avons sorti 6 carnets d’expériences de Lille, et 6 de Bordeaux. Ce n’est pas exhaustif, mais cela laisse le choix entre plusieurs types de découvertes possibles pour le voyageurs. Nous aimerions en écrire et en proposer plus par la suite, mais il nous fallait bien commencer !

THR_0127

Vous proposez pour le moment des carnets d’expérience pour guider les voyageurs à Lille et à Bordeaux et vous préparez de nouveaux guides pour Marseille et Lyon… pourra-t-on un jour se laisser guider par Zigzao à travers toute la France ?

On l’espère ! En tout cas, nous en aurions très envie. Nous avons créé les carnets d’expériences aussi car nous voulions participer à lutter contre la concentration touristique : il y a tant à voir, partout dans une ville, mais aussi partout en France. Avec Clément, dès le début, nous souhaitions aussi amener les voyageurs à découvrir des villes plus petites, des villages, des régions moins estampillées “touristiques”. Nous y réfléchissons depuis l’année dernière, et nous cherchons pour cela à nous rapprocher de collectivités locales pour tenter de mener ce travail en partenariat. Nous aimerions qu’il soit possible de visiter autant une petite ville de France, qu’une localité rurale méconnue, qu’une grosse agglomération, dans les pas des habitants avec les carnets d’expériences Zigzao. Nous aimerions continuer à donner la parole aux habitants dans toute la France, pour qu’ils éveillent et alimentent la curiosité de chaque voyageur. Dans cette optique, notre approche du tourisme est résolument douce et durable, pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour être dépaysé et vivre des expériences riches et variées. On parle de tourisme durable et de nos valeurs sur notre blog et  sur notre site web.

Et nous sommes ouverts à toute remarque ou suggestion, donc si après avoir commandé et utilisé nos carnets vous avez des retours à nous faire : n’hésitez surtout pas !

THR_0248

Retrouvez Zigzao sur leur site, leur blog et Facebook.

Que pensez-vous de ce concept ? Aimeriez-vous faire découvrir votre ville via Zigzao ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Publié dans Voyages | Tagué , , , , , | 5 commentaires