10 plantes faciles à cultiver sur son balcon

10 plantes faciles à cultiver sur son balcon

Après avoir découvert l’expérience d’Ana du blog Mon Petit Balcon et lu son article au sujet des avantages et des inconvénients du potager de balcon, difficile de ne pas se sentir inspiré-e-s et motivé-e-s pour exploiter le moindre centimètre carré de balcon, de terrasse ou de rebord de fenêtre que l’on a chez soi pour faire pousser quelques aromates, fruits et/ou légumes !

Mais justement… que pouvons nous faire pousser hors-sol et sur de petits espaces ? Et surtout, par quelles plantes est-il souhaitable de commencer lorsqu’on n’y connaît rien en jardinage et que l’on veut s’y mettre en douceur, sans se prendre le chou ? Pour répondre à mes interrogations, Ana a réalisé une sélection de 10 plantes faciles à cultiver sur son balcon et elle a réuni toutes les informations pratiques à connaître à leur sujet pour pouvoir les cultiver en toute simplicité, même quand on est un-e apprenti-e jardinier/ère !

Je me suis ensuite chargée de réunir ces détails accompagnés des jolies illustrations d’Ana et de créer un document regroupant l’essentiel à savoir pour faire pousser ces 10 plantes sur un balcon. En bonus, Ana partage également avec nous 7 astuces pour prendre soin de son potager de manière écologique et économique. Pour découvrir tout cela, je vous invite à télécharger chaque fiche individuelle ou bien le PDF qui regroupe l’ensemble en cliquant sur les images ci-dessous.

AilChouxEpinards

Fèves haricots petits poisFraisesMesclun

PimentsPlantes aromatiquesRadis

TomatesEco-gestes potager12

J’espère que ces fiches pratiques vous seront utiles ! Un grand merci à Ana pour le temps qu’elle a passé à réunir toutes ces informations.

Quelles sont les plantes que vous aimez faire pousser sur votre balcon ? Quelles sont celles par lesquelles vous aimeriez commencer ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Alimentation, Nature et jardinage, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

35 commentaires pour 10 plantes faciles à cultiver sur son balcon

  1. Nina dit :

    Bonjour, c’est vrai qu’un petit coin de verdure ça change tout et c’est tellement agréable.
    Moi je n’ai pas du tout l main verte , mais j’ai réussi avec l’aide de ma belle-mère (qui est écrivaine botaniste) à avoir un petit de balcon vert , et agréable à admirer.
    Trés bel article

  2. Je confirme, les épinards sont très faciles à cultiver en pots (même sur un rebord de fenêtre) et demandent peu d’entretien. Pour une première expérience, le défi est assez simple à relever. Dans quelques semaines, je tenterai les fraises des bois et tomates cerises. J’ai déjà hâte que les beaux jours reviennent! 🙂

  3. Agnès dit :

    Absolument génial !!
    Merci merci!!!
    J’ai un jardin mais je vais néanmoins télécharger chaque fiche, elles sont super!!

  4. Coucou Natasha !

    Très bonne idée ton article et tes petites fiches ! C’est super pratique !

    J’ai décidé de me mettre aussi à planter quelques aromates chez moi mais malheureusement, je n’ai ni jardin, ni même de balcon. J’attends avec impatience ma box à planter : Julie m’a proposé de m’aider à faire pousser quelques plantes aromatiques en intérieur. J’espère que ça va marcher !

    Passe un bon dimanche et à très vite !
    Bises !

    • Coucou Marie ! Je pense que l’éco-défi de mars, Faire pousser de bonnes choses sans jardin ni balcon devrait t’intéresser alors 🙂 D’ici là j’espère que les conseils de Julie te permettront de faire pousser quelques aromates en intérieur- j’aimerais bien essayer aussi 🙂 Bon dimanche à toi aussi.

  5. Un trésor dans mon placard dit :

    Merci pour ces fiches Natasha! Je vais peut être me lancer dans l’aventure cette année avec tous ces bon conseils. En tout cas je suis bluffée, à part les herbes aromatiques, les fraises et les tomates je ne pensais qu’il était possible de faire pousser en pot d’autres légumes/fruits.

  6. Et hop, dans mes favoris!
    Je pensais justement à (pourquoi pas) de jardiner dans mon balcon, moi qui n’a pas du tout la main verte, cet article va beaucoup m’aider, merci!

  7. Aline - Lille dit :

    Bonjour.

    Merci Natasha pour ton blog. J’aiguise ma conscience écologique de plus en plus, et je trouve que ton site est inspirant et que c’est une mine de super infos.

    Les fiches « jardinage de balcon » sont top. J’aime en plus beaucoup leur look. J’ai hâte de m’y mettre ! Par contre, petite critique qui se veut constructive 🙂 : je trouve qu’il manque des indications sur le type de support pour les plantes. Est-ce qu’il vaut mieux un pot ou une jardinière ? Quel espace entre les plants ?

    Mais merci encore pour ton blog.

  8. Nnewïam dit :

    Coucou, merci pour tes fiches ! J’adorerais faire pousser des plantes mais… notre balcon est exposé plein nord avec un vis-à-vis, autant dire qu’il n’y a jamais de soleil direct ni même beaucoup de luminosité ! Je n’ai toujours pas pris le temps de me renseigner sur les plantes qui peuvent pousser plein nord, mais ton article donne envie de s’y remettre 🙂

    • En effet ce n’est pas simple de trouver des plantes qui poussent à l’ombre… mais il doit bien y en avoir ! J’espère que tu en trouveras en tous cas ! Moi j’ai un peu le problème opposé – notre terrasse est en plein soleil, il n’y a pas la moindre ombre !

  9. tomate cerise fait l’année dernière .
    Par contre ici les radis ne m’aime pas du tout , j’ai tenter deux fois et les deux fois ça ma fait juste un fils rouge et blanc avec de petite feuille .

    • Ah dommage pour les radis ; pourtant il paraît que c’est l’une des plantes les plus simples à faire pousser… Peut-être qu’Ana pourra te donner des conseils pour y arriver 🙂

    • Pour mes premiers radis j’ai eu la même expérience. Il y en a pour qui ça marche du premier coup sans difficulté et d’autres pour qui ce n’est pas le cas.
      De mon côté un manque de soleil et une terre trop riche en engrais n’ont pas aidé (j’ai attendu 4 mois avant de récolter ma première botte). Quelle type de terre utilises-tu (terreau/terre de jardin ?) et quelle variété as-tu semé.
      Parfois le problème peut aussi venir des graines ou de la façon dont on arrosage.

  10. Potiron26 dit :

    Bonjour et bravo pour ton blog et surtout pour toutes tes idées !! Olive, le radis, comme le dit Anna n’aime pas les terres trop riches. Certaines graines n’aiment pas nos mains, plus exactement, l’acidité de la peau, notamment le persil. Il faut ruser et ne pas les toucher en les mettant par exemple directement du sachet dans le semoir ou la terre. Je n’ai jamais pu semer du persil. Je dois l’acheter en pot si je veux en mettre dans mon jardin. Merci encore Natasha

  11. yaya dit :

    wouah génial ! ça tombe à pic ces fiches!

    Par le biais de l’association des colibris, nous sommes une dizaine de citadin (du côté de Lyon) à nous réunir et à mettre en place le projet commun de cultiver nos fruits et légumes en intérieur. en mode vraiment expérimentale, en utilisant des pots de récup, en testant la terre, la taille des pots, des pots de différents matériaux, à lier avec le recyclage du lombricompost de l’appart. Le but est surtout de comprendre le fonctionnement du sol et de la vie d’une plante.

    L’année dernière, j’ai pu observer les plantes poussées sur mon balcon et tout un tas de questions sont venues. du type :
    – reconnaître les insectes qui rôdent (est ce des pollinisateurs, des auxiliaires ou des ravageurs), – quand la feuille change de couleur et que c’est pas l’automne, quelle carence cela indique.
    – J’ai découvert que pour faire pousser des concombres, il faut minimum 2 plants par ce que la floraison est « sexuée », il y a des fleurs mâles et des fleurs femelles et biensûr un seul plant ne s’autoféconde pas.

    Dans le groupe, on se pose la question s’il est possible de planter n’importe quand à l’intérieur, puisque la température est agréable et à peu prés constante (contrairement à l’extérieur).

    J’ai hâte de découvrir la boxàplanter que j’ai offert à mes parents et que je n’ai toujours pas vu.

    Merci Natasha pour tout ce que tu livres comme réflexion (très bien écrites, j’avoue que je ne lis pas tout aussi) merci de mettre du lien, de faire connaître plein de personnes actives dans le domaine de l’écologie et de la sobriété. et de mettre en mots ce que vivent, pensent de nombreuses personnes francophones, un peu seules devant l’ordi.

  12. Sonia dit :

    Bonjour, et grand merci pour ce défi qui est à mon avis encore expérimental car soumis à bcp d’aléas.
    Mon balcon est très très exposé au vent en toutes saisons, j’ai expérimenté dans de gros bacs plastiques de récupération remplis en « lasagnes » afin de limiter la sécheresse trop rapide de la terre et dans ce même but je mélange les semis (comme en permaculture) afin de couvrir au maximum « le sol ». Cela donne un aspect fouillis sauvage déroutant mais qui a ces avantages.
    Il y a 2 ans j’ai essayé :
    Les radis : flop aussi, de très belles fanes mais ils étaient fins comme des fils)
    Les carottes : toutes petites petites …
    L’arroche (qui s’utilise comme les épinards) se sème à la volée et se re-sème très productive elle se récolte au fur et à mesure.
    La tétragone (aussi comme des épinards) sorte de liane qui s’étend.
    Les choux : flop…
    Les tomates : semis trop tard peu productives.
    Les soucis : sans soucis !!! rien a faire, semis à la volée, se re-sème seule.
    Les capucines : aussi faciles
    Les patates : une belle récolte, si si !!! dans des sacs de terreau déroulés au fur et à mesure qu’on les recouvre de terre.
    Salade à couper et roquette.
    Milpa : association maïs-légumineuse-courge : j’ai récolté de quoi faire un peu de pop-corn des petits pois et des fèves de lanière sympathique mais pas de courge n’ayant pas fait de pollinisation manuelle…
    Framboisier, fraisier récolte micro-minuscule…

    L’an dernier enceinte je ne me suis pas relancé dans une telle expérimentation, mon balcon un peu délaissé c’est entretenu par ces semis autonomes et ses perpétuels, merci à eux, le sol est tjrs là !

    Cette année avec mon petit bébé j’espère reprendre un petite culture avec l’aide de la Box à planter pour me soutenir et garder ma motivation…
    Bonne chance à tous !

  13. Ping : Le kit éco-minimaliste du jardinier débutant | Échos verts

  14. Ping : Légumes, fleurs ou aromates, faites votre choix échec et mat - Mon Petit Balcon

  15. Ping : Sabé Masson - Métamorphoser un balcon en petit jardin !

  16. Pauline dit :

    Bonjour,
    J’aime beaucoup cet article sur l’entraide entre les plantes parce qu’il permet de voir et de comprendre qu’on n’a pas besoin de traitement chimique pour éloigner certains ravageurs ou détourner leur attention (sur les oeillets d’inde plutôt que sur nos jolies tomates!). De plus, marier plusieurs plantes côtes à côtes c’est esthétique (alors si en plus l’utile est esthétique, pourquoi s’en priver!).
    Et puis dans vos fiches, il y a aussi des idées pour optimiser l’espace (les radis à côté des salades…) sur le roulement des cultures (certaines vont laisser de l’azote dans le sol…), c’est bien expliqué, illustré et simple, vraiment c’est une belle coopération!
    J’aimerais me lancer dans la fabrication de lasagne dans mes grands bacs mais j’ai un problème de matière première : où récupérer des mauvaises herbes pour faire des couches humides, ou de la paille pour les couches sèches?… Peut-être est-ce un sujet pour un nouvel article : les bons plans pour récupérer des déchets verts dont personne ne veut mais qui peuvent être utiles aux jardiniers des balcons?

  17. Sonia dit :

    Pour te répondre Pauline,
    J’ai construit mes lasagnes en alternant des couches carbonées (brunes, humides) et des couches azotées (vertes, sèches).
    Exemple de ce que l’on peut employer que l’on a sous la main donc hyper local:
    Brun : carton, papier craft, feuilles sèches, branches taillées…
    Vert : épluchures fraiches, orties, feuilles fraiches…
    On peu par exemple récupérer des cartons chez un commerçant, et des légumes abimés à la fin du marché, ce qui évite d’avoir à stocker la matière première avant de pouvoir monter la lasagne.
    Bonne chance !!!

    • Pauline dit :

      Ha merci Sonia! ça va m’être utile, je commence ce week-end! J’avais déjà fait une lasagne chez mes parents (mais ils ont un jardin donc les matières premières sont beaucoup plus faciles à trouver) et comme nos tomates ont bien pris sur la lasagne, j’avais envie de reproduire ça sur mon balcon^^
      Merci!

  18. Ping : Le meilleur de 2016 | Échos verts

  19. Ping : 10 idées de bonnes éco-résolutions pour 2017 | Échos verts

  20. Ping : Graines vertes #12 | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s