10 idées pour se ressourcer en ville

Quand on cherche à se ressourcer à l’extérieur, on pense souvent aux balades et aux activités au contact de la nature. Pour moi il ne fait aucun doute : c’est le meilleur moyen de se détendre et de recharger ses batteries. Néanmoins, lorsqu’on est citadin-e, la nature est parfois plus difficilement accessible au quotidien. Heureusement, la ville offre aussi différentes possibilités de se ressourcer en toute simplicité…

1

Toutes les villes n’ont pas le même charme mais chacune a son lot de jolies rues. Que ce soit grâce aux façades, aux enseignes, aux couleurs, aux oeuvres d’art, à la verdure, aux cours d’eau qui la traversent, certaines rues dégagent une belle atmosphère. Prendre le temps de se balader dans l’une d’entre elle, appareil photo en main, est un bon moyen d’en apprécier chaque détail.

Photographier une jolie rue

2

J’aime flâner dans les librairies et les bibliothèques quand j’ai du temps devant moi : il y règne généralement une atmosphère propice à la quiétude et je trouve cela merveilleux de pouvoir consulter librement des milliers d’ouvrages, d’en choisir au hasard, d’en apprécier quelques lignes, quelques images ou de s’y plonger sans voir le temps passer !

Flâner à la bibliothèque echosverts.com

3

Que ce soit une tour, une église, une cathédrale, un château, un phare, un vieux gréement ou bâtiment, il y a dans chaque ville de petites ou de grandes créations à l’architecture admirable. Quand on passe devant régulièrement, on pense rarement à s’arrêter pour en apprécier les détails. Prendre le temps de les regarder comme si c’était la première fois qu’on les découvrait peut permettre d’en apprécier davantage la beauté.

Musée Freiburg echosverts.com

4

Que j’aime me poser sur la terrasse d’un café ou à l’intérieur lorsqu’il fait frais ! C’est l’occasion de prendre le temps de déguster une boisson chaude ou froide, en lisant- un livre, un magazine, un journal-, en écrivant- une carte postale, une lettre, son journal intime, ou en observant ce qui se passe autour de soi, les 5 sens en éveil…

Magazine Flow echosverts.com

5

Me lever de bonne heure le samedi matin, qu’il pleuve ou qu’il vente, pour profiter de la beauté des étals débordants de fraîcheur et de couleurs, du plaisir d’échanger avec les producteurs/rices du coin ayant récolté ces beaux produits frais, de l’atmosphère propice au partage et à la lenteur, fait partie des moments préférés de ma semaine. C’est l’occasion de prendre le temps de sentir, toucher, goûter et découvrir de nouvelles saveurs et de se rappeler de la beauté et des pouvoirs de la nature… surtout quand elle nous semble loin !

Marché Freiburg echosverts.com

6

Tout comme les bibliothèques et les librairies, les musées et lieux d’exposition peuvent être propice à la détente- à condition d’éviter les plus connus, toujours bondés, ou de fréquenter ceux qui sont moins populaires aux heures creuses. J’aime beaucoup le fait de pouvoir aller à mon rythme dans un musée et de pouvoir passer aussi peu ou autant de temps que je le souhaite devant chaque oeuvre pour l’admirer à mon gré.

Musée New York echosverts.com

7

Quand on fait ses trajets quotidiens à vélo, en transports en commun ou en voiture, on peut se garer un kilomètre ou descendre un arrêt avant sa destination et ainsi faire le reste du trajet à pied. Bien sûr, il faut alors rallonger son temps de trajet mais ces dix minutes où l’on avance à son rythme, où l’on respire l’air frais et où l’où peut laisser son esprit divaguer peuvent faire autant de bien au corps qu’à l’esprit et nous permettre d’arriver à destination encore plus serein-e et/ou motivé-e !

marcher en ville echosverts.com

8

Certains bancs publics sont situés dans des endroits plus agréables que d’autres. Néanmoins, où qu’ils soient, je trouve qu’ils offrent une belle opportunité de se poser, ne serait-ce que quelques minutes, pour apprécier différents coins de la ville. J’aime ceux situés près des aires de jeux où les rires d’enfants sont rois !

S'asseoir sur un banc en ville echosverts.com

9

Faire un pique-nique peut donner un air de vacances à des moments qui n’en sont pas forcément. Lorsqu’il fait suffisamment beau, que ce soit pour la pause déjeuner au travail ou même pour le dîner, s’installer dehors pour manger- dans un lieu agréable tel qu’un square, un parc ou au bord d’un cours d’eau- permet non seulement de prendre un bol d’air frais mais aussi de profiter de ses repas sans toutes les distractions que l’on peut avoir chez soi ou à son bureau.

brochettes vegan echosverts.com

10

J’aime traverser la ville au petit matin, lorsque le chant des oiseaux, le bruissement du vent et les pas des travailleurs et passants matinaux sont encore plus forts que le bruit des voitures et du brouhaha de la foule. Juste avant que des dizaines ou des centaines de milliers de personnes n’inondent les rues, on peut profiter de la quiétude et de la lumière matinales.

Freiburg Allemagne echosverts.com

Voilà donc mes quelques idées pour se ressourcer en ville de temps en temps ou régulièrement… sans forcément dépenser beaucoup d’argent, voire pas du tout !

Quelles sont vos astuces pour vous ressourcer en ville ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Bien-être, Quotidien, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour 10 idées pour se ressourcer en ville

  1. Mlle Croquant dit :

    Ta dernière idée est l’une de mes préférée. Surtout le dimanche matin de très bonne heure en me promenant avec mon chien. Les balades se font habituellement en forêt ou à la campagne, mais j’aime me garder le dimanche matin pour profiter de la ville calme, vide et silencieuse & observer, découvrir, redécouvrir, prendre le temps, ce que je ne fais pas quand il y a du monde puisque je fuis! Hihi

  2. Tout un tas de petites choses très sympathique à faire, une bonne pause détente pour repartir de bon pied !

  3. Merci pour ton esprit positif :-). Vivant en milieu semi-urbain (et pas très joli), j’ai tendance à juste trouver ça déprimant… (Heureusement depuis que j’ai mon VAE, je peux rejoindre facilement un bois sympa! ma bulle d’air 🙂 )
    En te lisant, je réalise que je fais déjà certaines des choses que tu suggères (pique-nique, bibli,…). Je fais le marché (meilleur moyen de trouver des produits locaux – qu’il faut quand même chercher, c’est minoritaire) mais moi je ne trouve pas ça ressourçant. Je trouve les gens stressants et horripilants.
    Bon sinon, en ville, quand j’ai besoin d’un break, je rentre dans une église. Toutes ne sont pas merveilleusement propices, mais généralement, il y a au moins le calme et une lumière douce.

    • C’est triste que les gens soient stressants et horripilants au marché où tu vas ! Personnellement, ce que je ne supporte pas au marché, c’est la foule… j’y vais donc de bonne heure pour l’éviter, ne pas être bousculée et prendre mon temps auprès de chaque producteur. Quand je parlais des monuments, je pensais également aux églises- en effet toutes ne sont pas aussi chaleureuses mais elles offrent généralement une certaine quiétude.

  4. Rosenoisettes dit :

    Qu’ajouter ? Tout ce que tu as énuméré fait partie de mon quotidien en ville 🙂
    On peut éventuellement ajouter : se poser dans un parc, au bord de l’eau (si près d’un fleuve).
    Belle semaine à toi ~

  5. marti dit :

    Faire une ballade à vélo (sur piste cyclable), prendre des cours de jardinage, prendre de la hauteur

  6. Juliedu35 dit :

    Je dirais faire une partie de Géocache. c’est agréable et souvent cela nous fait (re-)découvrir des coins dans les villes qu’on ne soupçonnerait pas et les enfants adorent (cela donne un but aux « longues » marches et rend plus ludiques (avec les énigmes) les promenades !

    • Ca fait quelques années que j’entends parler de Géocache mais je n’ai jamais essayer- ça a l’air très sympa comme concept et en effet ça doit permettre de découvrir de nouveaux endroits !

  7. (Ah oui, je sais pour le marche : faut que je me lève + tôt :-D)

  8. Angiedelaterre dit :

    Se promener en regardant en l’air (pas pratique pour éviter les crottes de chiens…). Il y a toujours des rambardes en fer forgé, des détails pas ordinaires qui déclenchent l’imagination…Jouer la curieuse avec un sourire aux lèvres… J’adore m’assoir dans un parc et me dire qu’il m’appartient. Je m’autofélicite pour les beautés qu’il m’offre et j’imagine des modifications.

  9. Greener Daddy dit :

    Je ne savais pas trop quoi répondre à ce défi. Et pourtant, on lisant ces idées, nous nous y retrouvons à 100%. En particulier, le fait de flaner dans les rues, les librairies ou se poser sur un banc, sont des moments que nous aimons pour nous reposer/ressourcer
    Merci de ces partages

  10. JOëlle dit :

    J’ai la chance de ne pas habiter en ville, mais quand j’y travaillais, j’avais qq astuces en commun avec toi (lever le nez et admirer l’architecture, faire des photos, changer de circuit pour me rendre au travail en m’engageant dans des rues inconnues et plus désertes, biblio, église …). Oui, tu as raison, partout, même en ville, on peut se ressourcer et trouver des moments de quiétude, çà fait du bien de lire ton article, cela apaise … merci de ton partage et belle journée.

    • Il m’en a fallu du temps avant de trouver des moyens de me ressourcer en ville… mais quand on y vit c’est tellement important car ce n’est vraiment pas évident de se ressourcer au contact de la nature régulièrement !

  11. LaTourStudio dit :

    Bonjour,
    Je propose deux autres idées:
    – Suivre une visite guidée de sa ville, sur le thème d’un quartier, d’une époque. Cela permet de lever les yeux vers ce que l’on ne regarde pas assez souvent, de prendre le temps d’approfondir la connaissance de sa ville, de changer de regard en la voyant « comme un touriste ».
    – Louer (si on n’en a pas) un vélo, et faire le tour de la ville ou de certains quartiers à vélo, ou présenter la ville à ses amis à vélo. Des amis m’avaient proposé de visiter Strasbourg à vélo, c’était très sympa! On voit la ville autrement!

    • En effet il y a ensuite un tas d’autres activités payantes que l’on peut faire en ville… Le vélo en ville je trouve que c’est agréable s’il y a des pistes cyclables dans les endroits sympas… sinon pour moi c’est plus stressant qu’autre chose !

  12. Emilie dit :

    Voilà, hier, j’ai fait quelque chose que j’adore quand je reviens chez moi, sur le trajet entre la gare et mon appartement: passer à la boulangerie chercher une petite brioche, ou un truc un peu sucré (en l’occurrence du cramique, sorte de pain brioché avec des raisins secs). C’est l’occasion de rentrer dans cette boulangerie que j’adore, où je vois les beaux pains au levain sortir chaque matin du four en arrière boutique vers 6h. Et puis je discute un peu avec le vendeur 🙂 un chouette moment que j’apprécie.
    Faire un détour par les espaces verts pour rentrer aussi, ça permet de se détendre (si j’habitais Fribourg, j’irais au magasin japonais aussi 😉 ). Ou flâner dans chez le vendeur de jeu de société. Et m’arrêter si je croise un chat: je vais lui dire bonjour le temps qu’il voudra bien.
    En ville même, je me ressource difficilement: soit on va faire un tour à vélo sur les pistes le long de la Meuse, soit on va pique-niquer ou se promener à la Citadelle. Ce sont surtout les voitures en ville qui me stressent (et les gens qui achètent pleeeiiin de vêtements).
    J’ai également appris à recevoir les bonjours et les sourires chaleureux de deux SDF . Quand je les croise -quasi tous les jours donc- , ils me saluent avec de grands sourires et ça fait du bien.
    Le meilleur reste le matin: sortir seule très tôt et voir le soleil qui se lève doucement et qui accroche du rose aux sommets des toitures (j’avoue, ce sera moins gai en hiver – sauf s’il y a de la neige !). Pour l’instant, c’est encore la saison des hirondelles, je grappille leurs gazouillis avant de voir l’automne arriver.
    Bref, pour moi, rien ne vaut le silence, un peu de chaleur humaine et un coin de ciel ou de vert. Et un chat, aussi.

    • Merci pour ce partage ! Personnellement, pour éviter le stress de la ville (les voiture, la foule, la surconsommation…) j’évite à tout prix d’y mettre les pieds le samedi (à part de bonne heure pour aller au marché)- car ça me désole plus qu’autre chose… je te souhaite de pouvoir continuer de profiter de ces petits bonheurs de l’été… et des saisons à venir 🙂

  13. Geneviève Houle dit :

    J’utilise pas mal les memes trucs pour décrocher Ici, à Ottawa, au Canada, les espaces verts ne manquent vraiment pas, meme en pleine ville, alors la nature n’est jamais loin : c’est une des raisons pour lesquelle j’aime autant habiter ici. Sinon, il y a toujours moyen de s’émerveiller devant la faune et la flore urbaine : je suis toujours captive par le ballet aérien des pigeons, par exemple, qui s’élancent tous en meme temps d’un meme immeuble pour aller se poser gracieusement sur un immeuble voisin avant de repartir. Les petites mésanges sont toujours adorables, également. Et, comme Émilie, je me réjouis de flatter tous les chats et chiens que je rencontre.
    Pour le reste, j’imagine que c’est peut-être un peu moins écolo (encore qu’il y a pire), mais j’aime beaucoup sortir dehors sur mon balcon (souvent à la brunante ou à la nuit tombée) et faire des bulles de savon. Quand il pleut un peu, les reflets des bulles sont particulièrement extraordinaires. Il y a plein de gens qui fument sur leur balcon, eh bien, moi, je fais des bulles qui font sourire en pensant à tout et à n’importe quoi, plongée dans un état quasi-meditatif. C’est tout simple, mais ça fonctionne vraiment bien. L’essayer, c’est l’adopter!

  14. Céline dit :

    En voilà de belles idées/activités ! Moi je dis OUI, OUI, OUI à tout ça ! Je mets déjà pas mal en pratique tout ce que tu viens de citer et pour faire le lien avec ton dernier article sur le jardinage, je dirais « arroser ou s’occuper de plantes ou de fleurs », c’est ce qui m’aide à me ressourcer dans mon coin de ville 😉
    Merci Natasha et bravo pour l’illustration de l’article avec tes jolies photos !

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s