L’art de bien commencer la journée

Je trouve que la manière dont on débute sa journée affecte énormément notre dose d’énergie et notre état d’esprit pour le reste de la journée… d’après moi, il ne suffit pas de bien dormir pour se ressourcer. Il me semble également essentiel d’adopter, dès le réveil, de petits gestes qui permettent autant à notre corps qu’à notre esprit de commencer la journée de manière positive.

Il n’existe pas de routine matinale idéale ni de modèle à suivre pour bien démarrer sa journée, surtout que nous avons tous/toutes des rythmes et des obligations différentes le matin. De plus, si l’on vit en couple et/ou avec des enfants, on ne peut forcément organiser sa matinée en fonction de ses préférences personnelles. Néanmoins, selon notre mode de vie, nos horaires et nos contraintes personnelles, il me semble important de faire en sorte d’agrémenter son début de journée de moments qui nous remplissent de sérénité et d’énergie.

Pour se faire, je pense qu’il convient de commencer par identifier les facteurs qui peuvent nous mettre de mauvaise humeur de grand matin, afin de les éviter ou de trouver des stratégies pour y faire face sans se laisser affecter.

Personnellement, je dois avouer qu’un bon nombre de choses m’irritent le matin. Tout d’abord, je n’aime pas être réveillée dans mon sommeil– je me débrouille donc pour aller me coucher suffisamment tôt de manière à avoir les 7h30 de sommeil dont j’ai besoin et ainsi ouvrir les yeux naturellement à l’heure souhaitée, sans réveil. Ensuite, j’ai horreur d’entendre les médias donc si J. écoute quelque chose sur sa tablette le matin, soit il l’éteint quand je suis là, soit je vais ailleurs. Je ne suis pas non plus une grande bavarde, de manière générale, et encore moins au réveil. J’apprécie donc qu’on respecte mon besoin de silence. Ensuite, j’aime pouvoir me reconnecter au monde extérieur seulement une fois que j’ai pris le temps de me reconnecter à moi-même- j’allume donc mon écran d’ordinateur le plus tard possible généralement une fois après avoir pris mon petit déjeuner. Enfin, je n’aime pas me presser donc je me réveille suffisamment tôt, de façon à pouvoir faire tout ce que je souhaite à mon rythme.

L'art de bien commencer la journée

Voici donc à quoi ressemblent mes débuts de journées…

6h- Je me réveille… je reste généralement dans mon lit quelques minutes après avoir ouvert les yeux en prenant conscience de ce que je ressens, physiquement et moralement. Est-ce que je me sens reposée, motivée, sereine ou… pas ? Je ne cherche pas forcément à analyser mon ressenti ou mes émotions, simplement à en prendre conscience. Je sors sur la terrasse et je m’étire de tout mon corps en respirant à plein poumons. J’observe le ciel, j’écoute les oiseaux, je suis attentive aux sensations procurées par la température et l’ambiance matinales. Sentir et respirer l’air frais est ma première bouffée d’énergie de la journée.

Ciel et braches echosverts.com

6h10- Je réveille mon corps et mon esprit en douceur… Pendant une vingtaine de minutes, je me dégourdis les jambes et l’esprit : j’arrose les plantes, je prépare la table du petit déjeuner, je range la vaisselle, je plie le linge propre, je feuillète un livre de recettes ou un magazine, je fais la liste des choses que j’aimerais faire dans la journée, je fais une liste de courses, j’écris quelques lignes (histoire ou journal intime) etc. Je fais l’une de ces choses ou plusieurs d’entre elles. Je fais ce qui m’inspire. Depuis la lecture de cet article de Caroline, j’ai également décidé de reprendre le tirage à l’huile, ce que je fais donc durant 20 minutes. Généralement mon esprit foisonne d’idées de grand matin donc ce moment de silence forcé me permet de les laisser jaillir et de les inscrire pour ne pas les laisser m’encombrer ou me peser sur l’esprit toute la journée.

lire écrire et tirage à l'huile pour bien commencer sa journée- copyright echosverts.com

6h35- Je bois un grand verre d’eau… cette simple habitude que j’ai depuis l’adolescence m’a grandement aidé à atténuer certains troubles digestifs. Certains préconisent de boire une eau citronnée ; j’imagine que c’est très bien pour ceux/celles qui aiment le citron et supportent son acidité. Avant de reprendre le tirage à l’huile, je buvais de l’eau dès le réveil. Maintenant, j’apprécie davantage d’en boire une fois après avoir fait ce bain de bouche favorisant l’élimination des toxines et après m’être brossé les dents. Je me sens alors rafraîchie et prête à m’activer !

Boire un verre d'eau le matin- copyright echosverts.com

6h45- Je fais une activité physique… en partie grâce au challenge de Clémentine, j’ai réussi à trouver la routine sportive qui me correspondait le mieux. De ce fait, je consacre 30-45 minutes à une activité physique (presque) tous les matins. Ces temps-ci, je vais courir. Sinon, je fais une scéance d’étirements, de musculation, de yoga… Là encore, je fais en fonction de mon ressenti et de mes envies. Ce moment me permet de prendre conscience de l’état de mon corps ainsi que des pensées qui dominent mon esprit.

Faire du sport le matin- copyright echosverts.com

7h30- Je me douche… si besoin. Normalement, je préfère prendre ma douche en fin de journée mais si j’ai fait une activité physique, impossible d’attendre jusqu’au soir évidemment ! Je termine ma douche par un bon jet d’eau froide… rien de tel pour se revigorer ! 

7h40- Je prends mon petit déjeuner… il y a quelques années, je prenais systématiquement mon petit déjeuner au saut du lit, par simple habitude. Depuis que j’ai adopté une alimentation végétalienne et que je me suis intéressée de plus près aux bienfaits/méfaits de certaines habitudes alimentaires, je suis beaucoup plus à l’écoute de mon corps, de ce qui lui fait du bien, ou pas. De ce fait, maintenant je mange mon petit déjeuner quand mon corps le réclame et non parce que c’est l’heure. Il arrive que ce soit au saut du lit, mais habituellement c’est au moins 1h après le réveil. Je n’ai pas de petit déjeuner type ; là encore, je m’adapte en fonction de ce que mon corps me demande. Je termine mon petit déjeuner par ma boisson préférée : une tasse de thé vert… et la dernière gorgée est le signe que je suis prête à commencer ma journée de travail, normalement vers 8h.

Petit déjeuner thé vert- copyright echosverts.com

Je suis bien consciente que c’est un luxe de pouvoir organiser les 2 premières heures de ma journée comme bon me semble. Dans quelques semaines, j’aurai de nouvelles contraintes horaires et un jour j’aurai peut-être aussi d’autres obligations dans mon foyer. Je devrai donc certainement adapter le temps que je consacre à certains de ces petits rituels matinaux.

Toutefois, cela ne m’empêchera pas de garder en tête mes priorités pour bien commencer ma journée : éviter de laisser ces petites choses qui m’irritent se réveiller à mes côtés et instaurer des gestes et rituels me permettant de prendre conscience de ce que je ressens physiquement et émotionnellement au petit matin, de respirer un grand bol d’air frais, et de réveiller ainsi que de nourrir mon corps et mon esprit en douceur…

Et vous, qu’est-ce qui vous irrite le matin ? Et qu’est-ce qui vous permet de bien commencer la journée ? 

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Bien-être, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

54 commentaires pour L’art de bien commencer la journée

  1. Elsa dit :

    Quelle jolie baleine! 🙂
    Mon corps réclame son petit déjeuner tout de suite!

  2. Lydia dit :

    Avant j’étais comme toi, une petite routine assez solitaire mais on s’adapte « facilement » à nos changements de vie quand on prends le temps d’en apprécier les côtés positifs. Alors maintenant je me fais réveiller par une petite étoile avec un beau  » MAMAN » à 2 cm de mon visage c’Est un peu plus brutal qu’avant mais quand même mieux qu’un cadran qui ne sourit pas et n’a pas un son aussi doux. Je lui ai aussi appris du haut de ses 2 ans à prendre le temps de se réveiller avec moi alors on discute et on joue dans le lit, question que je reprenne contacte avant de mettre mon pied par terre. Par contre le nez dans la couche du matin, dès le levé, j’ai plus de mal à l’intégrer de bonne foie 😉

    Je te remercie pour ton article, tu me fais prendre conscience que mon petit rituel de près de 2h, n’est pas une perte de temps mais plutôt un gain d’énergie et de temps pour moi.

  3. Taia dit :

    Bonjour Natasha, et merci pour ce partage inspirant! Mes rituels ressemblent un peu aux tiens: je me réveille et nettoie ma langue à l’aide d’une petite cuillère fine (rituel ayurvédique), puis je bois un grand vers d’eau. Je vais dehors dans l’endroit le plus calme et le plus proche possible (.pas facile: j’habite Paris…) et j’y fais des salutations au soleil ou des auto massages chinois, puis je finis par une méditation de 20 minutes. Je rentre prendre une douche si j’en ressens le besoin, avant de huiler totalement mon corps (je chauffe légèrement l’huile si c’est l’hiver). Quand j’ai faim, je prends mon petit dejeuner qui peut varier mais dans lequel il y a toujours au moins quelques amandes trempées la veille, et qui est généralement salé (j’ai remarqué que j’avais beaucoup plus d’énergie avec un petit dej salé) et toujours vegetalien of course 😉 Généralement (sauf exception comme ce matin!) je n’allume pas mon ordi avant midi! Merci et… Belle journée!

    • Bonjour Taia, rien que de lire la description de ta routine est source de détente, merci du partage ! J’ai moi aussi de plus en plus envie de salé le matin… l’autre jour je me suis d’ailleurs fait une tartine houmous + crudités (J. a fait une bien drôle de tête !). De ce fait j’aimerais commencer à m’organiser pour avoir plus d’options salées sous la main pour mon petite déjeuner – si tu as des idées, exemples à partager, je suis preneuse 🙂

  4. Taia dit :

    Si tu voyais la tete de mon cher et tendre quand je mange du houmous le matin!! Mi admiratif, mi dégouté ;-)… Voila a peu près comment se déroule mon petit dej et les différentes options: je commence quand même généralement par un fruit de saison (si possible dans minutes avant de manger le reste, histoire de « réveiller » mon estomac sensible!), puis 5 à 10 amandes trempées la veille dont j’enlève la peau, puis 2 noix du Brésil (pour le sélénium et… La gourmandise!!). Ensuite c’est soit tartines de pain grillées avec un avocat écrasé dessus, (parfois je mets un peu de puree d’umebosis sur le pain avant d’y écraser l’avocat, yumyum) quelques gouttes de jus de citron et un peu de gomasio.
    Mais en fait la plupart du temps, je fais tremper la veille (en même temps que les amandes, mais pas dans le meme récipient!) 15 g de quinoa et 35 g de sarrasin. Au matin, je rince et je mixe avec un peu de eau pour obtenir une consistance de pate à pancakes épaisse. Je fais cuire dans ma petite poêle en fonte (et juste avant de verser la pate, je parsème sur la poêle bien chaude des graines de sesame, de tournesol ou ce que j’ai sous la main). J’obtiens donc une sorte de galette épaisse qui ressemble sur une de deux faces à un pain aux graines, j’adore!!! Je mange ca juste avec une pointe de sel, ou alors une tartinade protéinée (houmous ou un reste de dhal). Le coup de la galette fonctionne aussi tres bien en faisant des dosas. Tu connais?

    • Merci d’avoir pris le temps de me répondre et de partager tes idées de petits déjeuners salés- ça m’inspire beaucoup ! Ces petites galette au sésame ont l’air délicieux ! Je connais bien les dosas aussi (mes parents viennent de l’Inde 😉 et j’adore ça mais je n’ai jamais pensé à en faire… allez hop, sur ma liste de recettes à tester 🙂

  5. salycile dit :

    Depuis quelques temps j’essaie de changer ce moment de la journée. Déjà, je ne vais plus sur le pc. Avant je l’allumais directement, premier geste de ma journée, mais je me suis rendue compte que ça me prenait beaucoup de temps et que je n’étais pas forcément à fond dans ce que je faisais à côté, d’autant plus que je peux attendre plus tard dans la journée pour voir les nouveautés de la nuit (qui sont parfois inexistantes, alors raison de plus !).
    J’essaie d’intégrer une routine sportive le matin, mais j’oublie souvent… Je suppose que je n’ai pas encore trouvé la bonne routine, ou le bon moment pour la mettre en place (le soir conviendrait peut-être mieux, c’est encore en réflexion).
    Le fait de ne plus allumer mon pc le matin m’a permis de prendre mon temps pour faire d’autres choses, comme lire, ou aller tout doucement pour me réveiller et me préparer. La seule chose qui m’ennuie c’est que je ne sais pas quoi manger, je teste différentes choses pour ne pas avoir faim vers 10h30 – 11 heures mais pour le moment je n’ai pas trouvé de petit déjeuner qui me convienne.
    Du tout le début de journée de mon côté est en cours de réappropriation =)

    • Moi aussi, pendant longtemps je commençais ma journée par allumer l’ordinateur… pour travailler. Etant donné que j’arrivais rarement à finir de préparer mes cours la veille et que je suis une couche tôt, je me levais de bonne heure pour terminer de préparer mes cours pour la journée. J’étais donc obligée de l’allumer ! Puis il y a un an j’ai quitté mon boulot pour suivre mon mari. Même si je n’avais plus de cours à finir de préparer à la dernière minute, j’ai gardé mon réflexe d’allumer l’ordi de grand matin… sauf que je n’y étais pas obligée ! J’ai mis du temps à me défaire de ce mauvais réflexe… il a fallu trouver une routine, des occupations qui m’occupaient tout autant et encore mieux :-). Personnellement je mange à ma faim le matin mais je re-mange toujours quelque chose vers 10h30-11h. Le problème de vient peut-être pas du fait que tu ne manges pas un petit-déj qui te cale suffisamment mais simplement du fait que ton organisme a besoin d’être nourri plus régulièrement ?

    • salycile dit :

      Hum, je n’avais jamais vu les choses de ce point de vue… Je vais voir s’il s’agit effectivement d’un besoin de mon corps, merci pour l’idée 🙂

    • Je t’en prie ! Personnellement, pour les petits creux en milieu de matinée, si je suis chez moi je me fais un smoothie et sinon j’emporte des fruits secs 🙂

    • salycile dit :

      Ah oui j’ai ça au stage ! Une petite boite avec des fruits secs, et j’ai converti mes collègues en plus ! 🙂 Mais je n’en mangeais que parfois dans l’après-midi. Je testerai si j’ai vraiment faim vers 10h30 à l’avenir 🙂

  6. Planet Addict dit :

    Merci pour cet article, qui me redonne envie de penser à ma routine matinale! En fait elle change et je fais aussi selon mes envies. J’ai des phases où je fais du yoga pendant 15/20 minutes pour m’étirer, ou une méditation, ou écrire, et des phases où je fais du ménage, je traine un peu. Mon souci N°1 et dont je me suis rendue plus compte lors du défi du mois dernier, c’est que j’allume assez machinalement l’ipad pour checker les mails et me perdre dans facebook. C’est une habitude dont j’aimerai me débarrasser! Si bien que je pense à le vendre…
    Pour le petit déj, je suis dans ma phase smoothies protéinés, un façon de manger sain, végan et cru sans trop se prendre la tête!

    • Pendant longtemps j’organisais mes débuts de journées au gré de mes envies aussi mais je me suis rendue compte que si je ne me fixais pas quelques impératifs j’étais bien moins efficace et que je perdais du temps… m’imposer une routine m’aide donc à profiter pleinement de ce précieux moment qu’est le matin et à commencer la journée plus positivement (au lieu d’être frustrée d’avoir fait des choses que j’aurais pu faire à d’autres moments de la journée et pas d’autres qui me sont plus profitables le matin) ! En ce moment je me fais généralement un smoothie pour mon 2ème petit déj de la journée, vers 10h30-11h 😉 J’espère que tu trouveras un moyen de mieux gérer ton usage de l’Ipad si tu décides de le garder 🙂

  7. Audrey dit :

    Bonjour Natasha,

    Ta routine et celle de Taïa me plaisent énormément et m’inspirent beaucoup. J’aimerais tendre vers ce genre de routine matinale (sauf pour le petit-déjeuner que je préfère sucré) et surtout réussir à intégrer un peu de sport doux comme pilates ou yoga.
    Mais avec notre changement de région récent, la recherche d’une maison et une mission d’intérim qui vient de commencer, j’ai un peu de mal à trouver mon rythme. En tout cas, je vais garder vos routines en tête afin de m’en construire une similaire quand j’aurai pris mes marques.

    Merci pour ce partage.

    Audrey

    • Ca me fait plaisir de savoir que ces partages t’inspirent ! En effet, je trouve aussi qu’il vaut mieux attendre d’avoir trouvé ses marques dans son nouveau lieu/rythme de vie avant d’essayer d’instaurer certaines routines… personnellement, j’ai du mal à gérer trop de nouveautés à la fois ! J’espère en tous cas que ce nouveau lieu de vie et travail te plairont 🙂

  8. Est~elle dit :

    Un bien chouette article, une fois de plus!
    Cela me donne des idées, par exemples je pensais que je préférais être « libre » d’une routine (matinale ou quotidienne), peut-être parce que je déteste ce mot. Il me fait un peu peur, il m’opresse, il me met en face de choses que je n’apprécie pas. Peut-être que je devrais me le réapproprier à ma manière. Routine pour moi, ce sont toutes ces personnes qui s’en rendent dépendantes, qui se bloquent et rouille dedans, et n’en sorte qu’à grand renfort de grognements ;-P
    Alors qu’une Routine, je me rend compte en vous lisant que cela peut être doux, relaxant, et porteur d’une organisation bienfaisante. Et puis, à moi de ne pas me laisser piéger dans des habitudes figées ! A moi de rester flexible…
    Habitant en Suisse et à la campagne, j’ai la chance de bénéficier du système local de vente de fraises – miiaam ! (à 1000mm d’altitude, c’est encore la Saison!) : ce matin, après le départ du Chéri à 6h30, j’ai rapidement fait la vaisselle et préparé mon sac pour midi, et hop, à vélo dans la campagne: 10 min plus loin se trouve un champs de fraises, que l’on cueille soi-même, que l’on pèse et paye… sans personne pour vérifier! Un beau système, basé sur l’honnêteté et la confiance, des valeurs qui me sont chères…j’ai du faire vite car je commence le travail à 7h30, mais à 5 min de vélo de mon champs de Fraises c’était jouable… Et ça c’était une décision spontannée, qui m’a fait du bien. Cependant, lorsque Chéri m’a demandé récemment ce que je faisais entre son départ à 6h30 et le début de mon travail à 7h30 (je n’ai que 5 min de trajet… à vélo!), j’étais bien en peine de répondre… Car je n’ai pas d’organisation précise, et je crois que parfois cela me fait défaut : vaisselle, ménage, pliage de linge, arrosage du jardin, calin au Chat, vite vite faire une compote et la mettre en bocaux, ou quoi que ce soit d’autre… je veux toujours tout faire à la fois, et du coup je m’éparpille je crois : ma préparation matinale se réduit finalement à un brossage de dent en 2/2, sauter dans mes vêtements du jour et brosser ma crinière en remplissant ma bouteille d’eau… J’aimerais apprendre à faire les choses plus consciemment. En faire moins peut-être, du coup, mais les vivre pleinement. Finalement, une petite Routine positive m’y aiderait certainement…
    Merci pour ton partage et le chemin que cela me permet de faire!
    PS: en ce moment j’ai terriblement en vie de déjeuner salé… As-tu une recette rapide de dosas? je ne connais pas très bien mais le commentaire de Taia m’a donné drôlement envie! 😉

    • Merci pour ce partage Est~elle. Comme toi, pendant longtemps j’ai évité toute routine… mais j’ai fini par réaliser que si je voulais prendre soin de moi au quotidien, il était important que j’intègre à mes journées et de manière consciente, des moments consacrés à mon bien-être . Sinon, je consacre automatiquement mon temps libre à travailler, faire des tâches domestiques ou des choses sans intérêt… d’après mon expérience, prendre soin de soi ne vient pas aussi naturellement que d’accorder du temps à nos obligations- alors que sous le stress et par habitude, on accorde naturellement du temps à ces dernières, rien ni personne ne vient nous rappeler qu’il est temps de se ressourcer… intégrer des moments pour soi à notre routine peut donc nous aider à ne pas passer à côté de l’essentiel- notre bien-être personnel 🙂 Pour les recettes de Dosas, tu en trouveras sur le blog de Vegan Richa.

    • Est~elle dit :

      Merci beaucoup pour ta réponse Natasha 🙂 et pour le lien vers la recette, miam !

  9. Suny dit :

    Bonjour bonjour !
    J’aime beaucoup cet article, pour moi aussi la façon de commencer la journée est très importante pour le déroulement de la suite… comme toi, je suis facilement irritée le matin, et il me faut du temps pour me mettre en route. Je commence par laisser mon réveil émettre de la musique pendant une bonne demi-heure. Puis une fois levée, le moindre bruit me rend folle, surtout celui de la télé ou… des autres ^^ La semaine, quand je me lève mon homme est déjà parti donc c’est parfait :p Pour ma part je mange tout de suite au lever, parce que tant que je n’ai pas mangé je ne peux rien faire d’autre, je prends un bon petit-dèj en prenant tout mon temps (au moins une demi-heure) et en bouquinant. Le fait de lire m’aide à redémarrer mon cerveau doucement, si je n’ai pas ça le matin il me manque quelque chose toute la journée. Puis je fais deux-trois bricoles (linge à sécher, tout ça) avant de me préparer vite fait et de partir au boulot. Je ne fais donc pas grand chose le matin, mais je prends mon temps (mon réveil sonne 1h30 avant l’heure de partir au boulot, ça perturbe toutes les personnes de mon entourage ^^), et je sais que c’est ce qui me convient. Mais j’ai mis quelques années avant de mettre tout ça en place, c’est vrai que c’est important de s’écouter !

  10. Elisa dit :

    Merci pour cette article, je suis moi aussi, comme beaucoup, sensible au bon démarrage de ma journée. Depuis la naissance de mon petit garçon il y a presque trois ans, il a fallu que je me réorganise un peu (je dépose le petit chez nounou puis file à la gare prendre le train jusqu’à mon boulot). Tout est chronométré mais je suis désormais bien au point. Déjà la douche c’est le soir (je gagne du temps, surtout que le shampooing c’est tous les 5-6 jours maxi). Le matin je mets le réveil un peu plus tôt, ce qui me laisse le temps d’émerger, de prendre l’air et de faire 20 minutes de yoga (séance très importante pour moi). J’ai peu de temps pour petit déjeuner mais je me fais plaisir, et j’emmène toujours une petite collation.
    Le vendredi mon mari garde notre fils, je mets le réveil à la même heure que les autres jours, et du coup j’ai encore plus de temps.
    Et le week-end en général je suis debout la première, j’aime beaucoup profiter de l’aurore, j’aère le rez-de-chaussée, je fais mon yoga dehors en ce moment, je prépare le petit déjeuner, ensuite je suis fraiche et dispo pour ma famille!

  11. Milounette dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, bien commencer la journée, c’est essentiel! et le matin, j’ai besoin de prendre mon temps. Comme je me réveille naturellement assez tôt, je n’ai en général pas de problème à m’accorder ces petits instants. J’aime passer quelques instants dans mon lit, me réveiller tranquillement avant de me lever. Là, contrairement à toi, c’est petit dej’ direct car le matin, je suis affamée! Pendant que l’eau de mon thé chauffe je prépare mon petit déjeuner selon l’envie du moment (tartines, porridge,…), fais griller les tartines pour le reste de la famille, met en route le café de ma maman, installe la table du petit déjeuner…. Rendre ces petits services à ma famille dès le matin me mets en joie. Ensuite, je m’installe confortablement dans mon fauteuil pour déguster mon petit déjeuner, en lisant un livre, un magazine ou encore les actualités sur Hellocoton sur l’Ipad… Puis après avoir encore un peu trainaillé en finissant ma dernière tasse de thé je vais m’habiller et me préparer pour le travail et en route. Selon si mon entourage est déjà réveillé ou pas, nous en profitons pour papoter un peu, nous dire le programme de notre journée ou nous raconter nos rêves. Pas vraiment de routine particulière donc, mais juste le temps de prendre soin de soi. Le seul impératif : ne pas avoir à se presser!

  12. Emilie dit :

    Merci encore une fois pour cet article inspirant. Je me forme petit à petit une routine matinale également, notamment en ne me levant plus à la dernière minute, en prenant le temps de m’étirer, d’arroser les plantes (je le fais aussi au réveil!)… Par contre pas de sport, le sport c’est le soir pour moi, le matin, ça me crève. Et peut-être que je devrais moins regarder mes emails/réseaux sociaux mais j’aime beaucoup, au moins à 9h, c’est fait et je peux vraiment me mettre à travailler (même si ça fait partie du travail).

    • Moi le soir il ne me reste plus assez d’énergie et de motivation pour faire du sport 😉 ! C’est sûr que si les réseaux sociaux font partie de ton travail, c’est encore plus difficile de limiter le temps que tu passes dessus. Perso je réalise que si je n’avais pas de blog je n’utiliserais pas les réseaux sociaux… et c’est fou le temps que je gagnerai ! Mais ça fait partie du blog et ça l’enrichit autant que les articles alors j’essaie de voir mon usage des RS positivement.

  13. Emilie dit :

    Les matinées calmes, c’est quelque chose qui me manque énormément! Avec l’horaire d’enseignant de mon Amoureux, on doit se lever à 6h pour quitter la maison à 6h30 afin de prendre le train. Du coup, je déjeune au bureau. Comme ce sont les vacances, j’en profite pour déjeuner à la maison tranquillement en ce moment, en partant seulement à 7h 🙂 Le matin, en déjeunant, j’aime bien lire les articles de blog qui sont parus en soirée ou que j’ai réservés pour ce moment-là. Ou bien j’écris des mails, parfois je lis.
    A défaut de matin, je suis en train d’instaurer une routine le soir: comme je commence plus tôt le travail par rapport au reste de l’équipe, je peux rentrer plus tôt. C’est donc le bon moment pour profiter ! Un peu de sport, noter les petits bonheurs du jour, prendre un thé, lire, retrouvailles en amoureux. Surtout depuis que j’ai décidé de ne plus allumer mon PC chez moi, hormis le mardi 30 min et le week-end pour les emails et le blog: j’ai découvert à quel point cela me pompait du temps ! Je serais curieuse de découvrir ton nouveau rituel à la rentrée 🙂 j’espère que cela ne chamboulera pas trop de tes repères. Passe une douce journée 🙂

    • Quelle utilisation minimaliste de ton PC ! Je travaille également sur ma routine du soir… et je publierai d’ailleurs un article à ce sujet d’ici là fin du mois 😉 Ma routine à la rentrée va beaucoup changer c’est certain. Le plus difficile sera justement d’avoir une routine car mes horaires risquent d’être différents tous les jours et surtout il se pourrait que je doive être au travail à 7h30 certains matins où mon 1er cours sera à 8h, ce qui veut dire qu’il faudra que je parte de chez moi vers 7h10… donc je ne pourrai faire tout ce que je fais à l’heure actuelle. Mais le plus important, comme je le dis à la fin de l’article, sera de trouver d’autres manières d’incorporer ces petites choses qui me font du bien 🙂 Belle journée !

  14. JOëlle dit :

    Bonsoir et merci pour ce partage qui me conforte dans ma pratique et me motive encore plus pour continuer. Je me sens « accompagnée » de savoir que d’autres partagent aussi ce moment de cette manière là. Comme toi, je me réveille tôt, vers 6 h. Je commence par une méditation d’une demi-heure, puis yoga 20 mn environ devant la fenêtre grand ouverte. Un grand verre d’eau tiède citronné ou eau seulement, puis, un pt bonjour à chacune de mes plantes dedans et dehors … douche et enfin … vers 8 h, pt dej. Je n’ai pas faim au saut du lit.
    Je pratique depuis pas mal de temps le régime « Delaboss » basé sur la chrononutrition, et mange donc qq amendes, des galettes de riz bio avec du fromage de brebis ou chèvre et boit un thé vert. Ce pt dej. est nourrissant (jamais faim avant midi) et les aliments gras sont utilisés par l’organisme qui en a besoin à cette heure là de la journée donc pas « stockés ». Je me régale !
    Je me sens en forme, détendue et tonique en même temps. Oui, j’ai mis du temps à consacrer du temps à mon début de journée (culpabilisant, de prendre du temps -pour moi-) mais ce n’est pas du temps perdu, c’est épanouissant et bienfaisant, vraiment !
    Je retiens de ton article le rituel de l’huile de sésame … beurk … mais j’ai parcouru l’article de ton amie et j’avoue que j’ai vraiment envie de tenter ! Je serai ravie de lire tes rituels du soir …

    • Ta routine matinale semble très agréable et ressourçante ! Je partagerai avec plaisir ma routine du soir d’ici la fin du mois… pour l’heure, j’y travaille encore 🙂 Je fais le tirage à l’huile avec de l’huile de coco… comme celle de sésame, elle a beaucoup de goût donc je peux comprendre qu’on ne puisse supporter l’idée de la garder en bouche aussi longtemps. Mais cela ne m’écoeure pas personnellement. Je pense néanmoins que c’est le genre de désagrément auquel on peut s’habituer au bout de quelques jours, à condition d’être un minimum motivé-e et patient-e 😉

  15. Belinda dit :

    Merci pour cet article 🙂 Alors du coup je me suis posé la question qui jusqu’à présent ne m’avait pas vraiment interpeller. Maman au foyer avec 4 loulous j’ai donc des routines différentes en périodes scolaires et en vacances. D’un côté je me lève vers 6h30 et j’ai 1h pour être prête afin de réveiller mes loulous à 7h30. Comme cela après je m’occupe d’eux jusqu’à notre départ pour l’école. Donc 1h où je me lève, j’éteins le lave-vaisselle, je lance une lessive, je fais bouillir mon eau pour mon thé noir du matin (après dans la journée c’est du thé vert), pendant ce temps je m’habille (idem douche le soir), et après je fais un premier tri dans mes mails pendant que le thé infuse (en général je regarde les bulletins météo pour habiller les enfants en conséquences), ensuite je lis mes mails, messages divers, éventuellement les articles des blogs où j’ai reçu la newsletter, tout dépendra du temps que cela me prendra. Ensuite donc 7h30 réveil des loulous (donc préparation du petit déjeuner et pendant leur temps de repas je prépare leurs vêtements) et ensuite j’en profite pour me brosser les dents et finir de me coiffer voir de mettre du mascara si le cœur m’en dit)
    Pour les vacances scolaires c’est à peu près la même chose sauf que je m’habille plus tard et que j’attends que les enfants se lèvent tout seul. Et dans ce cas je profite pour vider le lave-vaisselle, étendre la lessive finie, prendre plus le temps de lire mes newsletter car je suis en retard (que j’essaie de rattraper le mercredi ou le week-end mais ce n’est pas évident)…
    Enfin voilà, j’aimerais plus tard instaurer un temps de méditation et pourquoi pas un petit peu de gym le matin avec la board mais ça voudrait aussi dire me lever plus tôt et psychologiquement ça j’ai encore du mal 😉

    • C’est sûr que plus on veut en faire le matin, plus il faut du temps ! Cela dit, tant que les « impératifs » qu’on se rajoute sont sources d’énergie positive, je trouve que ça vaut la peine de se réveiller un peu plus tôt, à condition bien sûr d’avoir suffisamment dormi… car ça aussi c’est important pour se ressourcer !

  16. Ping : Se ressourcer grâce aux gestes anodins du quotidien | Échos verts

  17. La Fabrique de Lo dit :

    Ta routine matinale me fait vraiment fantasmer! Pour le moment je n’y arrive pas mais si je devais avoir un idéal à atteindre, ça serait celui-là!

  18. Ping : L’art de bien terminer la journée | Échos verts

  19. Emma dit :

    Wow super routine! Lever à 6h… je t’admire tellement, je suis vraiment une lève-tard (et une couche-tard) et je me suis toujours demandée s’il ne fallait pas que je me force à me lever tôt (c’est pas faute d’avoir essayé, mais c’est vraiment dur pour moi).

  20. Ping : {Éco-défi} Se ressourcer à l’extérieur | Échos verts

  21. Aënor dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce sympathique partage (et le suivant)! Je vais, je pense, te piquer l’huile matinale avant le citron chaud (qui, parait-il, n’acidifie pas l’estomac malgré son goût acide).

    J’ai une question: comment est-ce que cela ce passe avec ton mari? fait-il la même chose que toi? Ou chacun de son côté?
    Je te demande parce que j’essaye en ce moment de me lever plus tôt pour avoir le temps de vivre le matin et pas seulement de faire réveil-miam-travail et surtout pour avoir le temps d’avoir faim avant de manger. Mais ça me fait lever une heure avant mon copain, qui apprécie moyen le réveil-la radio-la lumière (quoi que pour l’instant ça va, c’est encore l’été et on dort sans volet). Merci! 🙂

    Pour le petit deij (parce que j’ai vu que ça revenait dans les commentaires), j’ai, depuis que je suis végé, de moins en moins d’attirance pour le sucré. Au début je me forçais plus ou moins à manger quand même mon muesli, et puis j’en ai eu marre. Après tout, qui a dit que le petit deij devait être sucré? On est bien le seul pays que je connaisse qui ne mette pas de sel dans son repas du matin!
    Alors je me suis d’une part renseignée, d’autre part je me suis demandé ce que je pourrais apprécier. Le résultat est que je mange, dans la mesure du possible, des protéines. Parce que c’est le matin qu’on en a le plus besoin et que c’est d’ailleurs ce qui se retrouve dans les petits deijs à base de viandes, fromages, oeufs! J’avais aussi remarqué que c’est lors de ce genre de petits deij, lors de voyages, que je n’avais pas faim au bout de deux heures!
    Du coup, je me prépare, souvent le dimanche après midi, une grande salade de haricots rouges et coriandre, avec une sauce huile et citron (et parfois des légumes intégrés, pour agrémenter). Et, si jamais j’en ai marre, c’est du pain grillé et des tartinades de toutes sortes (à base de légumineuses), avec une préférence pour le houmous et l’avocat! Parfois je mange une galette de poix chiches ou un reste d’un autre repas. Et depuis, mon petit deij me rend heureuse! 🙂
    Par contre, le dimanche, pour une raison que j’ignore (peut-être pour changer de la semaine), c’est sucre à volonté 🙂

    • Merci pour ce partage ! Mon mari se lève après moi et a une routine bien différente de la mienne. La question du réveil ne se pose pas car je n’en utilise pas… comme mentionné dans l’article, je me réveille naturellement. Du coup, je me lève sans le déranger 🙂

  22. Melodiemary dit :

    Bonjour, surtout merci pour ce partage très intéressant. Pour ma part, je mets le réveil à 6H15 et toutes les minutes sont comptées avant mon départ. En effet je part à 7h30 et je dois me préparer, déjeuner et préparer mes 2 enfants. Je dois dire que tout est un calvaire et que ces moments me pèsent car mes enfants ont besoin de temps pour que je les lèvent en douceur et 30 minutes ne suffisent pas. Donc je suis dans une impasse et je n’arrive pas à trouver de routine sereine. Je me lève à 6h30 et je n’arriverai pas à me lever avant. Si vous avez des idées je suis preneuse car j’aspire à mieux démarrer ma journée tout comme vous.

    • En effet lorsqu’on doit préparer ses enfants et qu’on n’arrive pas à se lever plus tôt, il est difficile de démarrer la journée en s’accordant du temps pour soi. Et si tu allais te coucher plus tôt, arriverais-tu à te réveiller plus tôt ? Sinon, y a-t-il des choses que tu fais le matin (pour toi et/ou tes enfants) que tu pourrais préparer la veille histoire de gagner quelques minutes de tranquillité le matin- comme les vêtements, la table du petit déjeuner etc. ?

  23. Melodiemary dit :

    Merci Natasha pour ta réponse! Je remarque que le contenu de mon commentaire est très négatif par rapport à tout ce que j’ai pu lire précédemment… et pourtant j’aspire à tellement mieux… Je me couche à 9h30/9h45 et je n’arrive pas à me lever plus tôt que 6h15/6H30. Je suis très sollicitée au travail et ensuite le soir je gère tout jusqu’au coucher. Je crois qu’une des clefs effectivement serait de préparer la veille (par exemple choisir les vêtements avec le concours des enfants). Je pense qu’il y a des habitudes ancrées qui ne sont plus d’actualité mais que je traîne sans forcément m’en rendre compte.
    Merci beaucoup pour tes articles très intéressants.

    • Je t’en prie ! Je pense en effet que si tes enfants sont en âge de t’aider ou de faire certaines choses par eux-mêmes, les mettre à contribution est une bonne idée pour dégager quelques minutes de plus pour toi. Et je vois entièrement ce que tu veux dire quand tu parles d’habitudes ancrées qui ne sont plus d’actualité… c’est pour ça qu’il me semble bon de questionner ses habitudes régulièrement, surtout si notre situation ou notre contexte changent, et même sans ça, nos besoins personnels évoluent également au fil du temps 🙂

  24. julie dit :

    A reblogué ceci sur Blog d'une demoiselle bavardeet a ajouté:

    🙂

  25. Daphne dit :

    C’est marrant, on dirais quasiment mon rituel de réveil le matin 🙂 (en fait, la seule différence est que je suis prête a écouter les infos/bavarder dès le saut du lit…) si besoin, je peux le raccourcir a 1h, et parfois, j’ai mauvaise conscience de prendre ces 2 heures presque systématiquement, mais bon, j’en fait tellement le reste de la journée… mais je trouve super agréable de voir que je suis pas la seule 🙂 et pour ce qui est des obligations, pour le moment, je me lève simplement suffisamment tôt pour arriver à l‘heure… évidement, j’ai (encore) le luxe d’être plus ou moins seule…

    • C’est tout de même triste que la société nous ait formaté d’une telle manière qu’on en vient à culpabiliser de prendre du temps pour soi… mais heureusement, ça ne nous empêche pas de le faire 🙂

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s