Comment méditer ? (1/3)

Dans le cadre de l’éco-défi Se mettre à la méditation pour de bon, j’avais envie de recueillir les témoignages de personnes qui ont réussi à intégrer la méditation à leur quotidien. Neuf lectrices ont accepté de partager avec nous leur expérience et leurs conseils ; je les ai regroupés dans 3 articles qui seront publiés au fil du mois de juillet. Voici donc le premier qui inclut le témoignage de Sophie du blog Enfant végé, de Clémentine du blog Clémentine La Mandarine et de Catherine du blog La Marmotte Chuchote. J’espère que leurs partages vous inspireront autant que moi !

Crédit photo : Unsplash

🌿 🌿 🌿

Je médite de manière régulière, c’est-à-dire presque quotidiennement après ma séance de yoga et/ou avant de dormir, depuis 1 an environ. Avant, j’avais déjà essayé à plusieurs reprises et abandonné.

J’ai commencé à méditer parce que je vivais un moment difficile et c’est la seule chose qui m’a vraiment aidée à prendre du recul et accepter mes émotions. J’ai continué parce que je voudrais me sentir plus sereine, plus en paix, calmer mon mental agité et anxieux.

J’ai réussi à intégrer la méditation à mon quotidien grâce aux méditations guidées sur YouTube ! J’avais déjà essayé la méditation en suivant ma respiration il y a plusieurs années, mais assise seule en silence, rien n’y fait : mes pensées m’entraînent jusqu’à en oublier que je suis censée méditer, et puis je trouvais ça ennuyeux et avais du mal à rester motivée. Avec les méditations guidées, comme celles de Christophe André ou de Boho beautiful (en anglais), mon esprit s’apaise, je reste plus facilement concentrée et je vis un vrai instant de paix. J’utilise aussi volontiers des musiques de relaxation ou de méditation et des affirmations positives sur fond musical (celles de Jason Stephenson en particulier, en anglais) : c’est peut-être alors plus de la relaxation que de la méditation, mais l’effet apaisant est là, et je ne peux plus m’en passer au quotidien ! Ma séance de yoga quotidienne est aussi un moment de pleine conscience, mais en mouvement.

Ce que je trouve difficile dans la méditation c’est de rester assise en silence, c’est pourquoi je préfère les méditations guidées : et de rester assise tout court, mon dos me fait souffrir, c’est pourquoi je médite généralement allongée sur mon tapis de yoga. C’est peut-être de la méditation de paresseuse, mais c’est ainsi que cela me convient et je préfère pratiquer ainsi quotidiennement plutôt que pas du tout parce que je suis découragée 🙂

À celles et ceux qui souhaiteraient s’initier à la méditation, je conseillerais de chercher le style de méditation qui leur convient sans se mettre la pression pour se conformer à telle ou telle pratique, et d’essayer des méditations guidées.

🌿 🌿 🌿

Je médite depuis… je ne sais plus ! J’ai commencé, arrêté, repris plusieurs fois déjà. Je médite 4 fois par semaine, pendant les périodes scolaires. Le reste du temps, c’est totalement aléatoire ! Pour les prochaines vacances, je vais essayer de méditer plus régulièrement le matin.

J’ai commencé à méditer parce que c’est bon pour la santé physique et mentale, parce que j’ai envie d’être plus zen, parce que pour Petit Lutin, avoir une maman zen, qui sait garder son calme et sa bienveillance, ça donne l’exemple, et que c’est l’exemple le plus important (les enfants font ce qu’on fait, pas ce qu’on dit !), parce que je pense que ça m’aidera à être moins stressée pour tout et rien, parce que ça m’aidera à ne plus me sentir responsable du sort du monde en entier, à prendre du recul et puis surtout, parce que les personnes qui méditent sont plus heureuses, et que j’ai envie d’être heureuse !

J’ai réussi à intégrer la méditation à mon quotidien grâce à un réveil sur mon téléphone. Sans cela, je n’y pense tout simplement pas !

Ce que je trouve difficile dans la méditation c’est de prendre l’habitude de méditer. Je n’ai encore jamais réussi à ce que cela devienne une habitude sans avoir besoin d’un rappel. C’est pour cela que lorsque Petit Lutin est à la maison, l’horaire du réveil ne correspond plus, et je ne médite pas. C’est certainement aussi parce que j’ai finalement très peu d’habitudes dans mon quotidien, et que deux journées ne se déroulent jamais pareil ! J’ai énormément de mal à passer de « faire quelque chose physiquement » à « me poser pour méditer ». C’est un peu le même genre de mécanisme que quand je dis que je vais aller me coucher 10 fois de suite, avant de le faire vraiment. Je n’ai pas encore compris le pourquoi de ce mécanisme, et donc je n’ai pas la clé pour m’en défaire.

À celles et ceux qui souhaiteraient s’initier à la méditation, je conseillerais de commencer par des méditations guidées, qui aident bien au début ! Personnellement, j’ai écouté celles de Johanne Tatham ainsi que celles de Maman Zen qui se complètent très bien je trouve. On se laisse porter par les paroles, et je trouve cela très profitable car beaucoup plus facile. D’ailleurs, j’en utilise encore lorsque sans cette option, je n’aurais pas le courage de méditer.

🌿 🌿 🌿

Je médite depuis quelques mois mais avec sérieux depuis le mois de mai dernier. Je consacre une vingtaine de minutes chaque matin à la méditation. Si je rate une séance matinale, j’essaie de méditer avant le repas de midi. Lorsque je suis énervée dans la journée, je médite aussi quelques minutes et me concentre sur mon souffle mais c’est moins régulier.

J’ai commencé à méditer parce que je manquais d’attention et j’étais souvent stressée. Je cherchais une activité qui me permettrait d’être plus sereine et détendue dans mon quotidien. J’ai eu aussi des problèmes de santé récemment et la méditation m’a permis de les accepter.

J’ai réussi à intégrer la méditation à mon quotidien grâce à l’application Petit Bambou®. Elle m’aide beaucoup à être assidue. Personnellement, j’ai besoin d’un support audio pour être guidée. Sans aide extérieure ou simplement avec des exercices écrits, je n’arrive pas à me concentrer. Mes pensées s’échappent trop et j’ai du mal à les ramener ici et maintenant.

Ce que je trouve difficile dans la méditation c’est d’abord trouver du temps, du temps à soi pendant lequel je suis pleinement à la méditation. Il m’arrive de ne pas méditer car quand je me lève, je suis énervée pour diverses raisons et je sais que la séance sera de mauvaise qualité. Alors je reporte à plus tard ou au lendemain. Avec Petit Bambou®, la durée des méditations augmente progressivement alors au début des séances de 20 minutes, j’ai eu beaucoup de difficultés à m’adapter à cette nouvelle durée. Enfin, un exercice en méditation qui me pose encore quelques soucis, c’est le balayage corporel car mes pensées ont tendance à m’échapper régulièrement pendant cet exercice.

À celles et ceux qui souhaiteraient s’initier à la méditation, je conseillerais de trouver la méthode qui leur convienne (livres, applications…). Il est nécessaire de faire des exercices de méditation avec sérieux et régularité, plutôt le matin, même si on a seulement 5 à 10 minutes à y consacrer. En un mois, j’ai déjà ressenti les bénéfices de la méditation. Je suis plus présente à ce que je fais. Je suis moins stressée même si les tâches s’accumulent et je pense aussi que je suis plus ouverte aux autres. Ce que je trouve aussi agréable avec la méditation, c’est qu’il n’y a aucune pression, aucune compétition. Il n’y a pas de séance ratée ou réussie. Certaines fois, nos pensées s’échapperont, il faudra les ramener avec plus de fermeté. Il faut simplement le noter et l’accepter.

Enfin, je crois qu’il ne faut pas attendre de miracles de la méditation, C’est une méthode mais pas la seule pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête mais je sais aussi qu’elle ne convient pas à tout le monde.

🌿 🌿 🌿

Que vous inspirent ces témoignages ?

Cet article, publié dans Bien-être, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

40 commentaires pour Comment méditer ? (1/3)

  1. apprentiecolo dit :

    Merci natasha pour tes articles inspirants! J’ai personnellement du mal à trouver le temps pour apprendre à méditer, et à me poser pour cela… Les vidéos ou l’application petit bambou me permettront peut-être de m’y mettre! Merci ça me motive!!

  2. justine dit :

    Bonjour!
    Merci pour ces témoignages 🙂
    Je remarque que la méditation se fait beaucoup le matin mais pour moi c’est le moment ou je suis le plus « occupé » car je me lève déjà tôt pour aller travailler et j’ai du mal à me lever encore plus tôt… Du coup je pense avoir du mal à l’inclure dans ma routine au moment qui parait optimal…
    Pour suivre cet échos défis je m’arme de mon carnet et prend des notes sur les astuces ou application!

    Merci pour tout ton travail je suit ton blog (que j’adore) très régulièrement mais ne prend pas souvent le temps de te remercier…
    Bonne journée
    Justine

    • Je t’en prie Justine 🙂 Il est certain que le matin ne peut convenir à tout le monde… j’espère qu’au fil de cet éco-défi tu arriveras à trouver un moment propice à la méditation dans ton quotidien.

  3. un atelier au fond des bois dit :

    merci pour ces témoignages, je me suis remise au yoga depuis janvier et j’ai vraiment envie de compléter avec la méditation! Cet article me booste et arrive à point nommé!

  4. Elsa R. dit :

    Vraiment sympa les témoignages ! Même enceinte, j’ai énormément de mal à me poser. Je me suis dit que ce serait le moment, sans compter que l’ostéo m’a « ordonné » de m’allonger et de faire un travail sur la respiration. Euh j’ai dû le faire deux fois. Je suis assez speed et ne prends pas le temps… Le fait de lire que cela peut être une séance de 5 à 10 minutes à partir du moment où c’est régulier, ça me motive et ça me paraît tout de suite moins insurmontable que 20 à 30 min. Il ne me restera plus qu’à reprendre quelques exercices de yoga commencés récemment mais que j’ai dû stopper le temps de reposer mes lombaires. L’été sera placé sous le signe du bien-être ! Chouette éco-défi en perspective 🙂

  5. ducotedechezcyan dit :

    Merci pour ces témoignages, ils me rappellent pourquoi la méditation me faisait du bien et pourquoi je devrais m’y remettre!
    Mon rythme perso était plutôt 10 minutes le matin et 10 minutes le soir. Si je zappais parfois la séance du matin, celle du soir était incontournable et avait grandement amélioré la qualité de mon sommeil.
    Je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas continué!

  6. Bonjour
    Je lis ces témoignages et je vois que pour certaines, il y a la recherche de performance dans les séances de méditation. moi, j’ai commencé il y a un plus d’un an, avec Petit Bambou et grâce à cela, j’ai vécu une énorme transformation intérieure. Je médite tous les jours entre 10 et 30 minutes selon mon emploi du temps. Parfois, effectivement, les séances sont difficiles, car le mental a du mal à s’apaiser. mais c’est aussi cela la méditation et l’exercice y est tout aussi bon. S’il est un espace-temps où l’on peut abandonner ce besoin de contrôle et son désir de performance, c’est bien dans la méditation. Depuis 10 mois maintenant, je propose des initiations à la méditation, en musique, à des femmes qui justement, ont du mal à trouver du temps. C’est tellement enrichissant. Méditer est pour moi un chemin vers l’équilibre.

    • Qu’est-ce que tu entends par « recherche de performance » ?
      C’est super que tu accompagnes d’autres personnes dans la méditation 🙂

    • Je fais référence au commentaire dans lequel la personne dit qu’elle ne médite pas quand elle se sent agitée. Moi, j’essaie de ritualiser, d’abord parce que sinon je me dis que je n’ai pas le temps, mais aussi parce que c’est intéressant de le faire à un moment rituel de la journée et de voir comment chaque séance est différente. Ainsi l’exercice me semble plus complet et puis cela peut faire sortir de sa zone de confort. Une séance peut nous paraître parfois très inconfortable ou on peut en sortir et se dire que « ça n’a pas marché »… Or, ça n’est pas le cas. Tout exercice est bon à prendre et cela permet en plus d’apprendre à lâcher prise sur le « était bien/ c’était pas bien ».

    • Merci pour ta réponse qui m’a fait beaucoup réfléchir.
      J’ai médité quasi quotidiennement pendant près de 2 mois en début d’année et j’ai justement arrêté parce que je me sentais débordée, agitée… et je me disais donc que je n’allais pas y arriver. Grâce à ton commentaire, je réalise qu’au bout du compte, peu importe si j’y arrive… et d’ailleurs je risque de ne jamais y arriver si je persiste à ne pas essayer lorsque ce n’est pas le « bon moment » ! Je préfère donc me (re)mettre à la méditation sans attentes ni pression et laisser venir ce qui vient, passer ce qui passe… et m’ouvrir à ce que chaque séance peut m’apporter plutôt que d’attendre quelque chose de précis de moi-même.
      Merci d’avoir pris le temps de partager cette vision enrichissante de la méditation 🙂

    • Bonjour,
      Je trouve très intéressant votre commentaire car j’avoue avoir un peu tendance à laisser tomber quand je suis trop nerveuse. Pas par crainte de non-performance, mais plutôt par peur de ne pas arriver à me calmer dans un si court laps de temps. Finalement, c’est bien vrai qu’il faut juste ritualiser, s’obliger (n’ayons pas peur des mots) à s’arrêter physiquement, et ainsi peut être finir par dompter le mental. Ca prendra sans doute des mois, mais je pense que cela en vaut la peine. Merci beaucoup!
      Merci Natasha pour cet éco-défi, que je trouve très inspirant? J’essaie de méditer avec Petit bambou, qui vraiment, est très bien conçu pour ceux qui ont besoin d’être guidé, mais comme beaucoup, ce n’est pas tant le manque de temps, que la peur que ca ne serve à rien quand je me sens stressée. Mais comme l’écrit si bien Mathieu Ricard, nous sommes capables de nous former pendant des années pour apprendre un métier, à lire, écrire, pour devenir un bon sportif. Nous devrions être capable de prendre 30 minutes par jour pour éduquer notre mental ! 😉
      Mélanie

    • Je t’en prie Mélanie 🙂

  7. Eve dit :

    C’est chouette de pouvoir lires différentes expériences.
    En tous cas, toutes les trois se rejoignent sur les méditations guidées: je pense que c’est par là que je vais ré-essayer. Je n’aime pas regarder de vidéo pour la méditation ou le yoga, mais j’ai un livre de Christophe André avec un CD, que j’ai téléchargé sur mon téléphone, et je trouve ça bien pratique (nomade, peu encombrant, facilement accessible).
    Je vais voir si je peux en trouver d’autres à la médiathèque.

  8. Camille dit :

    Merci pour ces témoignages !
    Cela fait longtemps que je sais qu’il faudrait que j’essaie de méditer, mais je n’arrive pas encore à créer le moment pour. Pourtant, les quelques fois où j’en fais à l’occasion de certains cours de yoga, je sens tous les bienfaits, mais décider seule que je vais m’y mettre, ça, j’ai pas encore réussi !

  9. Marie-Helene dit :

    Merci Natasha pour ces articles qui résonnent en moi. Effectivement la méditation est un »sacré » exercice de volonté et un besoin. C’est aussi le meilleur moyen de s’apaiser. Alors très bonne idée que ces articles.

  10. Myriam dit :

    Cet article est très intéressant car les trois témoignages sont différents et pourtant tout le monde exprime sa difficulté à être régulier dans la pratique, à se dégager du temps pour le faire. L’esprit est toujours dispersé et on n’arrive pas à se poser, à se déconnecter de toutes les sollicitations extérieures.
    Pour ma part, après divers essais depuis quelques années avec un cd de méditations guidées par Bernard Giraudeau (méditations de Jon Kabat-Zinn), de Fabrice Midal et de Christophe André ainsi qu’avec le livre « la méditation pour les nuls », je crois avoir trouvé une façon qui me convienne : je médite chaque soir. Parfois, allongée sur mon lit les jambes à angle droit posées sur d’énormes coussins (j’aime beaucoup) parfois en posture du cadavre (savasana) et je me calque sur le clocher de mon village pour m’accorder un quart d’heure sans avoir besoin de solliciter mon smartphone. En parallèle, je fais du yoga quotidiennement. J’espère réussir à canaliser mes pensées et à réduire mon stress.
    Pour celles que ça intéresse, pour se relaxer, il existe également des séances de yoga nidra qui pullulent sur youtube.

  11. Lucie T dit :

    Merci pour ce témoignage et ces explications! Ma mere fait egalement du Yoga depuis bien longtemps maintenant, cependant ce n’est pas torp Mon truc x)… Peut etre Que dnas quelques années je serais d’avantage inspirée 😊

  12. MARRET Laura dit :

    Merci pour ce joli article très enrichissant. Perso j’ai commencé la méditation touchant surtout l’aura et le shakra. Quel bienfait ! Je ne ressens plus le stress d’antan, je me suis « retrouvée ».
    Le témoignage de Catherine me parle pour le côté « ouverture de soi » et donc aux autres…
    C’est pas évident au début mais au vu des bienfaits, ça vaut le coup d’essayer !
    Merci Natasha pour ton blog ! c’est toujours un plaisir de te lire.

    • C’est vrai que certaines personnes peuvent penser que la méditation est une activité « égocentrique » alors que comme beaucoup le disent, cela peut être une manière de mieux s’ouvrir aux autres 🙂

    • Myriam dit :

      Comment méditer sur l’aura et le chakra ? Si ça peut m’aider à apaiser mon stress chronique, je suis preneuse.

    • Marret dit :

      Myriam, j’ai rencontré des personnes faisant des soins énergétiques qui « recentrent » ton shakra et\ou l’aura, perso, j’ai vu une modification de mon stress, qui a diminué énormément et depuis je participe a des ateliers de méditation….je te souhaite de tout coeur de trouver une méditation qui te correspond 😀

  13. Merci pour cet article ! Chaque témoignage est utile et touchant ! Moi aussi j’aurai besoin d’un support guidé 🙂 Je ne savais pas que Christophe André « était sur Youtube » : je vais écouter !

  14. Ping : Apprendre à méditer {1ère semaine} | Échos verts

  15. Céline Marec dit :

    Cela fait aussi plusieurs fois que je demarre mais que je n’arrive pas a pedurer, j’espère que ce défi va me pousser. Je vais essayé les méditations guidées car j’ai beaucoup de mal a me concentré.

  16. Ping : Comment méditer ? (2/3) | Échos verts

  17. poli dit :

    Merci pour ces beaux partages !

  18. Ping : Comment méditer ? (3/3) | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s