Zoom sur les savons saponifiés à froid fabriqués en France

Savons bio Herbe Folle echosverts.com

Pendant très longtemps, je me suis lavée le corps, le visage et les mains avec toutes sortes de gels. Je n’aimais pas le savon, à cause de la sensation de sécheresse qu’il laissait sur ma peau. Mais lorsque j’ai voulu réduire mes déchets dans la salle de bains, passer au savon m’a semblé être une évidence puisqu’on peut facilement trouver des blocs de savons en vrac ou avec un emballage réduit et recyclable.

Les savons saponifiés à froid (SAF) : kézako ?

J’ai donc commencé à me renseigner pour trouver des savons biologiques, naturels, véganes… et j’ai alors appris que le graal du savon, c’est le savon saponifié à froid et surgras. Fabriqués à base d’huiles végétales vierges saponifiées à froid – ce qui permet de préserver leurs acides gras et vitamines-, ces savons sont riches en glycérine naturelle et ils sont surgras grâce à l’huile végétale vierge ajoutée à la fin du processus de fabrication. Contrairement aux savons classiques, ils sont composés exclusivement d’ingrédients sains, naturels et biodégradables qui n’assèchent pas la peau et ne nuisent pas à l’environnement. En dehors des huiles végétales, ils peuvent aussi contenir de l’argile, du beurre végétal, des huiles essentielles, mais aussi du lait animal (chèvre, ânesse, jument) ainsi que du miel et de la cire d’abeille. Il convient donc de bien vérifier la liste des ingrédients pour privilégier les savons véganes.

Les avantages du savon SAF

Voilà donc maintenant près de 3 ans que j’ai adopté un seul et même savon pour le corps, le visage et les mains et définitivement banni les gels lavants de ma salle de bains ce qui fait pas mal de déchets (en plastique et bien souvent non recyclables !) en moins. Depuis, je ne ressens plus le besoin d’hydrater ma peau systématiquement après chaque douche et je ne pourrais me passer de mon petit pain de savon dont les avantages sont nombreux :

  • Un savon SAF dure longtemps donc en fonction du prix, cela peut être plus économique qu’un gel douche
  • Beaucoup de savons SAF sont multi-usages (corps, visage, mains, dents, cheveux, lessive…), ce qui permet d’épurer sa salle de bains et d’alléger ses bagages en voyage
  • Pas de risque qu’ils coulent dans la valise
  • Ils peuvent s’acheter sans emballages
  • On trouve beaucoup d’artisans savonniers locaux
  • Il existe des savons pour tous types de peaux, même les plus sensibles.

Savon bio saponifié à froid echosverts.com

Bien conserver son savon

Il y a tout de même quelques petits inconvénients et il convient de prendre quelques précautions d’emploi avec les savons saponifiés à froid :

  • Ils fondent facilement s’ils restent dans l’eau, exposés au soleil ou près d’un radiateur. Il est donc souhaitable de les faire sécher sur un porte-savon adapté et de s’assurer qu’ils ne sont pas directement exposés à la chaleur.
  • Certains contiennent de l’argile, dont les propriétés disparaissent au contact du plastique ou de l’inox. Il vaut donc mieux conserver les savons à l’argile dans un contenant en bois, en porcelaine ou en verre par exemple.
  • Lorsqu’il reste un tout petit bout de savon, ce n’est plus très pratique à utiliser et il m’est arrivé d’en perdre des morceaux sous la douche. Pour éviter cela, voici 7 astuces pour recycler ses petits bouts de savons.

Savons SAF fabriqués en France, testés et approuvés

Beaucoup d’adeptes de la cosmétique naturelle et du zéro déchet utilisent aujourd’hui du savon de Marseille ou du Savon d’Alep. Malheureusement, le savon de Marseille n’est pas forcément bio et peut contenir de l’huile de palme. Quant au savon d’Alep, il n’est pas toujours bio non plus et il est fabriqué en Syrie, ce qui n’est pas très local. Enfin, ni l’un ni l’autre n’est généralement saponifié à froid. Cela ne fait pas d’eux de mauvais produits pour autant, à condition d’utiliser de vrais savons de Marseille et d’Alep et non des contrefaçons ! Pour ne pas se faire avoir, je vous conseille ces deux articles : Comment reconnaître un vrai savon de Marseille ? et L’arnaque des faux savons d’Alep !

Quoi qu’il en soit, j’ai personnellement préféré me tourner vers les savons saponifiés à froid et fabriqués en France par des artisans savonniers soucieux de l’environnement qui n’utilisent pas d’huile de palme. Dans la suite de cet article, je vous propose de découvrir les marques que j’ai testées et dont j’ai aimé les produits avec quelques infos clés. Comme pour l’article sur les brosses à dents, je le mettrai à jour régulièrement si je teste d’autres marques.

savons naturel SAF France echosverts.com

(Cliquer sur le nom des marques ci-dessous pour accéder directement à leur site)

6

  • Lieu de fabrication : Haute-Garonne
  • Mentions et certifications : Slow Cosmétique, Saponification à Froid
  • Emballage : boîte cartonnée
  • Prix : 5,50 euros/ 100g
  • Options véganes : 5 savons véganes sur 8
  • Le + : Abellio privilégie les ingrédients locaux, issus des montagnes Pyrénéennes.

7

  • Lieu de fabrication : Isère
  • Mentions et certifications : Nature & Progrès, Slow Cosmétique
  • Emballage : papier
  • Prix : 4,80 euros/ 100g
  • Options véganes : 8 savons véganes sur 30
  • Le + : 20 à 50% des huiles utilisées sont locales

8

  • Lieu de fabrication : Pyrénées-Orientales
  • Mentions et certifications : Nature & Progrès, Slow Cosmétique
  • Emballage : papier
  • Prix : 5,50 euros / 100g
  • Options véganes : les 8 savons d’Herbe Folle sont véganes
  • Le + : Herbe Folle privilégie le commerce équitable pour les ingrédients exportés, les savons sont visuellement très jolis

9

  • Lieu de fabrication : Tarn
  • Mentions et certifications : Nature & Progrès, Saponification à froid, Slow Cosmétique
  • Emballage : papier
  • Prix : 4,50 euros/ 100g
  • Options véganes : 15 savons véganes sur 18
  • Le + : Louise Emoi cultive certains de ses plants et privilégie les ingrédients de producteurs locaux, distribution des produits par circuits courts (maximum 1 intermédiaire)

10

  • Lieu de fabrication : Lot-et-Garonne
  • Mentions et certifications : Nature & Progrès
  • Emballage : papier ou rien
  • Prix : de 4,20 euros à 5 euros / 100g (prix dégressif selon la quantité achetée)
  • Options véganes : 16 savons véganes sur 22
  • Le + : la possibilité de demander des savons sans emballages et d’acheter en grosses quantités à prix réduit, atelier écologique (chauffage au granulés de bois fabriqués en Dordogne, l’eau chaude vient du chauffe-eau solaire en été et de la chaudière à granulés en hiver).

La petite histoire : j’ai découvert cette jolie savonnerie grâce à une lectrice du blog (merci Béa !) et j’ai eu l’occasion d’échanger un peu par mail avec Anja, son adorable créatrice. Pour notre fête de mariage, en place des traditionnelles dragées, nous avons choisi d’offrir à chaque invité un petit savon (50g). Pour cela, nous avons donc commandé des gros blogs de 1500g et Anja a très gentiment accepté de nous les envoyer prédécoupés (encore merci Anja !). Il ne nous restait donc plus qu’à les emballer (papier kraft + noeud en raffia + petit papillon de couleur découpé dans du papier coloré- les papillons et les nature étant le thème déco de notre mariage !). Voilà donc une petite idée de cadeau local, original, zéro déchet, utile et écologique pour celles et ceux que ça peut intéresser !

Savon sans huile de palme echosverts.com

Si vous vous demandez où trouver ces savons, cliquer sur le nom de chaque marque présentée pour accéder directement à leur site. Vous pourrez y trouver les lieux de vente, les acheter directement dans leur boutique en ligne et/ou via Slow Cosmétique pour celles ayant la mention.

Je vous invite également à remplir ce fichier dans le groupe Facebook afin de créer un répertoire des savonneries françaises qui proposent des savons naturels saponifiés à froid, véganes ET sans huile de palme.

Connaissez-vous certaines de ces marques ? Quelles sont vos marques de savons préférées ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Hygiène & santé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

121 commentaires pour Zoom sur les savons saponifiés à froid fabriqués en France

  1. mielou dit :

    Et on peut les acheter où tous ces jolis savons ? (Ca m’intéresse plus particulièrement du coté de Bordeaux où je suis étudiante, mais j’ai de la famille un peu partout, donc en éventuel cadeau de noël…)

    • En cliquant sur le nom de chaque marque tu accèderas à leur site où tu trouveras leur boutique en ligne et/ou la liste des points de vente. Les marques qui ont obtenu la mention Slow Cosmétique sont également en vente dans la boutique en ligne du même nom. C’est une chouette idée de cadeau de Noël je trouve 🙂

    • randriant dit :

      Pour ma part, je suis installée en Deux-Sèvres (79) et ma gamme est exclusivement au Lait de chèvre cru (40%) et miel, surgras à 5%. Egalement avec Mention Cosmétique 2*. Savon (100gr) dès 5e –> Fressimouss

    • mimi mistigri dit :

      Merci pour la référence locale (du 79moi aussi).

    • Jérôme dit :

      Bonjour
      Vous pouvez aussi regarder dans l’une des Ruches près de Bordeaux (www.laruchequiditoui.fr).
      Il y a très certainement un savonnier local référence dans le catalogue.
      Enjoy!

    • mielou dit :

      Pas bête, merci pour la Ruche qui dit oui, j’avais oublié cette éventualité 😀 (et j’avais pas remarqué qu’il y avait des liens ^^) Encore merci !

    • Myev dit :

      A Bordeaux il y a Coffin Rock qui fait des super savons en petite série, je lui en commande de temps en temps car j’adore son univers, même si je ne suis pas de la région…

  2. Jérôme dit :

    Bonjour

    Article très intéressant car peu de personne connaissent ou savent faire la différence entre les savons car même des savons estampillés BIO ou Nature et Projet sont en saponification à chaud même ceux au lait d’ânesse ou de jument…!!!!

    Cela fait plusieurs année que je suis passé au savon SAF en pain ou en liquide.

    Habitant l’île-de-France, j’ai des adresses beaucoup plus locales que celles que vous indiquez.
    D’ailleurs je vous invite à les découvrir.

    Le premier est Savon Arthur, un jeune passionné par ses savons :
    De 3,75€ à 6€, ils sont fabriqués dans le Gâtinais (45) limite 91.
    Vraiment accessible niveau prix, pas mal de variétés avec bienfaits différents et son fameux savon liquide pour les mains ou en « gel » douche / shampoing.

    Ensuite Savondou :
    A 7€, ils sont fabriqués dans le 78. Mais là j’ai un petit doute car j’ai ouï dire qu’il a déménagé.
    Ses savons sont top.

    Le dernier non testé encore mais prometteur Secret Cosmétique :
    Dès 6,50€, ils sont fabriqués à Massy (91).
    Elle fait plein d’autres produits Marie, c’est à découvrir.

    J’espère que ce complément vous plaira.

    Au plaisir de vous lire

    • Merci Jérôme ! C’est très sympa d’avoir pris le temps de partager vos bonnes adresses avec tous ces détails. Je suis sûre que cela sera utile à toutes celles et tous ceux qui vivent en Ile-de-France 🙂

    • Adeline dit :

      Merci beaucoup pour l’adresse des Savons Arthur, très local de ma future ville 🙂 en plus ils sont en vente à la Biocoop d’Orléans, c’est vraiment parfait !!

    • Jérôme dit :

      Oui on trouve Savon Arthur dans les Biocoop et NaturéO dans tout le sud de l’IDF ; mon secteur, ailleurs je ne sais pas 😉

    • soline72 dit :

      Merci pour mes adresse.
      Je vais jeter un œil , en général je fais magasin bio, sinon je profite des vacances pour faire le point, ou des salons.
      Sinon sur slow-cosmétique .

    • karin dit :

      Merci pour les adresses en Île-de-France !
      Je rajouter la savonnerie Elishea, je ne l’ai pas encore testée, j’attends de pouvoir retourner à la ruche qui dit oui, j’ai hâte !
      Et merci Natasha pour ton article fort intéressant (comme tout ton blog, par ailleurs), j’ai trop envie d’essayer (et par la même, réduire mes déchets dans la salle de bains) !

  3. Emilie dit :

    Un très chouette article ! merci Natasha, j’aime toujours beaucoup découvrir les fabricants artisanaux et l’univers des savons est vraiment passionnant. On néglige beaucoup trop je crois cet ustensile qui pourtant est très présent au quotidien. La tendance à mettre l’accent sur la senteur et l’aspect des gels douches nous fait passer à côté de nombreuses autres propriétés.
    C’est pareil pour les shampooing d’ailleurs.
    J’avais beaucoup aimé ton idée de petits savons à offrir pour ton mariage, je trouvais cela excellent et original 🙂

  4. Ludmilla dit :

    Merci pour cet article , qui m’a fait découvrir une entreprise locale car je suis d’isère

  5. corinne dit :

    Merci pour cet article encore très enrichissant. Je file acheter ces savons près de chez moi et les essayer dès ce soir ! Très bon lien aussi pour recycler ses petits bouts de savons.

  6. Sonia dit :

    Chouette article !
    Je commande chez Argasol (pas loin de Strasbourg), un très bon rapport qualité / prix

  7. est~elle dit :

    Quelle chouette idée de cadeau de mariage!
    en tous cas, j’ai déja craqué, j’ai passé commande chez Louise Emoi qui m’a vraiment plu ! j’ai vraiment hâte de tester !
    Merci pour ces bonnes adresses!
    Pour les Anneciens et environ, Marjorie a créé la marque Laniakea et vend ses savons dans sa boutique à Boussy, mais aussi sur des marchés.
    Je ne la connais pas personnellement mais j’ai reçu un de ses savons en cadeau et c’est un tellement chouette cadeau 🙂

    • J’espère que les savons de Louise Emoi te plairont autant qu’à moi ! Je suis tout à fait de ton avis, les savons font de très beaux cadeaux- j’avais justement reçus ceux de Canola à Noël- ma cousine les avais achetés sur le marché de Noël de Grenoble 😉

  8. Melle M dit :

    Pour ma part, ma marque préférée est La Savonnerie bourbonnaise, qui est sous le label Nature et Progrès. Mes savons préférés sont le Bourbon Kid et le 100% France (savon dont tous les ingrédients sont français). Vous trouvez leurs savons sur leur site internet ou à leur boutique parisienne, 16 rue Dauphine à Paris.

  9. Amélie dit :

    Superbe article, merci !
    Je suis passée aux savons fabriqués à froid depuis quelques années et j’en suis ravie ! Je les fabrique moi-même d’ailleurs, c’est plutôt simple.

    • Faire ses propres savons a l’air de devenir une activité de plus en plus populaire ! J’avoue que je n’ai pas la patience pour alors je suis heureuse que d’autres le fassent pour moi et certainement beaucoup mieux que j’y arriverais 😉 !

    • Claire dit :

      j’aimerai moi aussi faire mon savon maison mais l’utilisation des cristaux de soude me font peur, en plus j’ai 2 enfants, j’ai peur que les vapeurs soit nocives

      est-ce que tu as des conseils ? est-ce que tu as pris un cours pour faire tes savons ou tu t’es lancé toute seule ?

    • Amélie dit :

      Bonjour Claire,
      J’utilise de la soude déjà prête (en bouteille blanche de 1L, on en trouve dans tous les supermarchés), de cette manière j’évite les vapeurs dégagées lors du mélange cristaux de soude/eau.
      Je n’ai pas pris de cours pour faire mes savons mais j’ai fait des études de chimie donc manipuler la soude ne me fait pas peur, je sais qu’il faut faire attention et se protéger ; les lunettes sont indispensables, je mets aussi une blouse et de vieux vêtements (ça, juste au cas où hein !). Avant de me lancer, j’ai lu beaucoup de tutos, certains sont très bien faits, je peux t’en retrouver si tu veux.
      Si tu te lances, je te conseille d’avoir 2h devant toi, tranquille, sans enfants (surtout s’ils sont petits). La soude déjà prête est un liquide transparent, on peut la confondre avec de l’eau donc je préviens toujours quand je fais mes savons si je ne suis pas seule et par sécurité supplémentaire j’attends le dernier moment pour peser la soude.
      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas !

    • Claire dit :

      merci pour ta réponse.

      ça ‘intéresse d’avoir les tutos que tu as utilisé, je veux bien que tu m’envoies les liens si possible.

      sinon la soude don tu parles, c’est quoi exactement ? c’est écrit quoi sur la bouteille ? j’ai pas envie de me tromper 😉

  10. Eléonora dit :

    Bonjour Natasha,
    Le début de ton article m’a fait sourire. En effet, tout comme toi je n’aimais pas la sensation de tiraillement sur ma peau dès que j’utilisais un savon ! Mais ça c’était avant … avant que je ne découvre les savons SAF ! Une vraie révolution dans ma salle de bains. Depuis bientôt un an, j’ai banni gels douche et distributeur de savon liquide et pour rien au monde je ne reviendrai en arrière !
    Je ne connais pas les marques que tu présentes et je vais aller les découvrir.
    De mon côté, j’aime beaucoup les savons de la marque Argasol et en particulier celui à la mandarine rouge …
    Je te souhaite une belle journée

    • Ah mais si tu savais comme je détestais le savon… je crois que j’ai été dégoutée toute petite : quand j’allais dormir chez ma tante, elle me savonnait avec son savon tout pourri (à mes yeux bien sûr !) et j’avais horreur de cette sensation sur la peau !

  11. MarieJ dit :

    Bonjour Natasha,
    pour amener ma pierre à l’édifice, voici le lien d’une savonnerie artisanale à Limoges.
    Ils vendent également par le biais de La Ruche qui dit oui.

  12. Mélo dit :

    Bel article! Pour ma part j’achetais mes savons chez Lush mais je ne suis pas sûre d’y retourner. La prochaine fois je vais acheter local sur cette boutique.
    C’est dans mon département (44) on peut passer commande par internet. Sans huile de palme, extraits à froid, végétaux (il y a dans certains du miel ou du lait de chèvre), pas trop d’emballage, à base de matières premières locales quand c’est possible, ils sont bios, il y a pour toute la famille y compris les bébés, et même un savon pour faire la vaisselle! J’en achèterais au biocoop de ma ville car ils sont revendeurs!
    Dans le 44 il y a aussi Lulu et guite dans le même état d’esprit.

    • Mélo dit :

      Pour les savons maison, j’ai essayer avec du melt and pour, mais trop d’emballages à la fin à mon goût et pas local…

    • C’est bien le problème des cosmétiques maison – on risque souvent de se retrouver avec plein d’emballages que l’on peut éviter si l’on achète le produit fini 🙂

    • Personnellement, je ne suis pas fan de Lush- tous leurs produits n’ont pas une composition irréprochable et je trouve leurs vendeurs très mal informés et « greenwashers » sur les bords (en tous cas ceux à qui j’ai eu à faire dans des boutiques et des pays différents !). Merci pour tes recommendations 🙂

  13. Merci pour le partage ! Je n’ai pas encore sauté le pas du savon saponifié à froid, mais je vais aller regarder les entreprises que tu présentes, cela me parait très intéressant !
    A noter : certains savons d’Alep sont fabriqués en France, certains maitres savonniers se sont réfugiés ici pour fuir la guerre et continuent leur activité…

  14. Camille dit :

    AbracadaBulles, une dame tellement gentille et passionnée !

    • Quel joli nom ! Et pour les personnes intéressées, c’est dans les Bouches-du-Rhône.

    • CAROLE dit :

      oui en effet très gentille, je l’ai rencontrée sur le marché artisanal de Sault en Provence, sur mon lieu de vacances. Elle donné plein d’explications sur ses savons.
      J’ai très hâte de tester les 6 que je lui ai achetés. Sinon je peux vous conseiller le savon avocamande, de la Savonnerie du Nouveau Monde (Normandie – Eure 27). Dispo sur la boutique de la slow cosmétique. Il est vraiment très gras (8%) et extra doux pour les peaux très sèches comme la mienne.Nature et Progrès + vegan. Seul point négatif le prix 8 € les 100 g (+ frais de port) donc je n’achète qu’en promo. Je l’adore !

  15. Claire dit :

    J’habite Alençon, il y a un fabricant de SAF (barbe noire) mais c’est 6,90€ le savon du coup je trouve ça un peu cher. Je ne sais pas s’il y en a d’autre près de chez moi

    si quelqu’un a des adresses ça m’intéresse

  16. Un trésor dans mon placard dit :

    Un bel article avec des super références locales! Moi aussi je ne pensais pas aimer les savons mais ça c’était avant que je découvre les savons ultra crémeux bio et naturels de Baume et sens (fabriqués en Bourgogne donc local pour moi) . Je n’utilise plus que ce savon pour le corps et le visage.

    • C’est chouette que tu aies réussi à trouver un savon local ; impossible d’en trouver autour de chez moi (ils sont tous à base d’huile de palme !), du coup je profite de mes retours en France pour faire le plein !

  17. Djahann dit :

    J’aime beaucoup ceux de la savonnerie champagne, basée en Vendée. (référencée sur slow cosmétique, mais quand j’ai voulu commander, il n’y avait aucun article !)
    J’ai commandé aussi chez Louise Emoi (via slow cosmétique) et j’ai beaucoup aimé. Et également chez Arbauréa.
    Mais j’ai pris gout aux savons SAF donc j’ai envie d’en essayer plein d’autres !

  18. Bonjour,

    Tout d’abord, je tenais à vous féliciter, car je suis absolument sidérée à chaque article de votre qualité rédactionnelle, du contenu et de la régularité avec laquelle vous publiez autant d’articles de grandes qualités et tous aussi enrichissant les uns que les autres !
    Ensuite, merci pour ce sujets qui est vraiment intéressant. Si je n’utilise que des savons depuis des années, autant par souci d’économie que de réduction des déchets, je ne connaissais pas très bien les propriétés des savons à froid, bien qu’en train d’essayer ceux de Pachamamaï. Davantage parce qu’on me les a recommandé que parce qu’il sont SAF. J’utilisais souvent le Welleda au Calendula, qui réussit à absolument toute ma famille en raison de son extrême douceur, bébé, enfants et plus grands, mais comme je vois qu’il existe beaucoup d’alternative française sans palme, je vais aller regarder d’un peu plus prêt !

    Merci encore et bonne continuation, je ne me lasse pas de vos publications, même si je commente peu.
    Mélanie

  19. Ah les savons ! Une fois qu’on y a pris goût, on a envie de tous les tester ! Oh oui tu me tente avec cette selection !!
    Pour ma part je suis fan de ceux de Folie Verte. J’utilise ceux au lait de chèvre, mais en y regardant de plus près je viens de voir que pas mal sont véganes, si ça peut intéresser certaines personnes, ils valent vraiment le coup ! 🙂

  20. Pixie dit :

    Les savons Abelios viennent du bled voisin de là oú jhabite! Cest enorme de le retrouver sur un blog!! Tu las deja testé? 😀

  21. Maudyenette dit :

    Quand on trouve le bon savon on ne peut plus s’en passer ! De mon côté j’ai opté pour des savons au lait de chèvre fabriqué en Isère : les chavons de Naturijo.
    Mes préférés le calendula et l’ylang-ylang !

  22. littlemathie dit :

    Je ne connaissais pas du tout ces marques 🙂 pour ma part quand j’ai commencé à réduire mes produits de salle de bain je me suis tournée vers le déodorant en Baume et le savon de chez Clémence et Vivien, j’ai trouvé une boutique qui en vendait sur Marseille et c’est vraiment top!

  23. Bonsoir Natasha,
    Merci de ton article !
    Réalisant mes savons SAF depuis des années, je viens de publier à l’instant sur mon blog un tutoriel sur la saponification à froid. Si ça intéresse quelqu’un c’est par là.

  24. sarabinette dit :

    Bonjour, article vraiment intéressant il donne envie d aller voir plus loin. En Belgique (Liège) connaissez-vous des adresses? J aime beaucoup l idée que le savon peut servir aussi bien de savon bien-sûr que shampoing,….

    • Je ne connais pas d’adresses en Belgique, mais peut-être en trouveras-tu en faisant une recherche sur le site Slow Cosmétique.

    • Laïla dit :

      Bonjour, à Liège, chez Mahalo rue de l’Université 35, des savons belges de Bruxelles et français (savon Clémence & Vivien) ainsi que des shampoings solides. La savonnerie Lîdjeu de Liège réalise également de très chouettes savons vendus entre-autre chez Wattitude, rue Souverain-Pont 7, dans les magasins bio de la région et je pense chez Goveg vegan shop, rue Hors-Château 14. Voilà, bonne recherche.

  25. Florence dit :

    Merci pour cet article. Je commence à y avoir plus clair maintenant 🙂 Le site Slow Cosmétique est une très belle découverte, j’etais un peu sceptique avec celui d’Aroma Zone. Quant aux chutes de savon, je les utilises en couture pour remplacer la craie tailleur sur les tissus sombres, de loin la technique la plus efficace!

    • Super astuce pour les couturières (et couturiers !) 🙂 !

    • Jérôme dit :

      Cela fait des années que je commande cher Aroma Zone et j’en suis entièrement satisfaction sur les produits et sur leur service.
      Pour les parisiens, ils ont ouvert une boutique à Paris.
      Pour les HE, je commande aussi à La Compagnie des Sens. Sur leur site, il y a des recettes extra bien ciblé, à découvrir.

  26. Bonjour,
    Je suis éleveuse d’ânes et je fabrique à la main en saponification à froid des savons à 30% de lait d’ânesse. Vous en saurez plus en vous rendant sur mon site.

    • GoVeg dit :

      Et les ânons, ils en pensent quoi ?

    • nathpicot dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. La question du traitement des animaux doit effectivement être posée car essentielle.
      Mon élevage est et restera de petite taille car j’ai choisi de travailler dans le respect de l’animal. J’ai trois ânesses qui me donnent chacune un bébé à tour de rôle tous les trois ans. Le cycle est le suivant, 12 à 13 mois de gestation, 12 mois d’allaitement et 12 mois de repos bien mérité. Quand l’ânon nait, il bénéficie pendant trois mois de l’intégralité du lait produit par sa maman puis, comme il a commencé à diversifier son alimentation en broutillant de ci de là, je vais effectuer une traite par jour (et pas tous les jours puisque je produis peu) d’un litre maximum pour laisser le reste au bébé. Pendant les 14 à 24 premiers mois de l’ânon, je vais l’éduquer. Étant à l’origine éleveuse équine de métier, je vais passer énormément de temps avec lui pour l’éduquer, lui apprendre à marcher en longe, à donner les pieds… C’est pour cela que je ne fais naître qu’un petit par an. L’ânon ne part de chez moi que si j’estime qu’il est prêt. Je prépare aussi le futur propriétaire pour être certain qu’il soit conscient de son engagement et de sa responsabilité vis-à-vis de l’animal. Je suis de ce fait certaine que mes ânes seront adoptés par des personnes sachant ce qu’elles font plutôt que de les voir finir seuls à l’attache au fond d’un pré ou pire encore, à la boucherie.
      Si vous souhaitez visiter mon élevage afin d’en savoir plus, vous êtes le bienvenue.
      Cordialement,
      Nathalie

  27. Taia dit :

    Bonjour Natasha, merci pour ces articles toujours si détaillés et fouillés, c’est vraiment génial. Jusque là je prenais l’énorme pain de savon de Marseille de biocoop, mais suite à l’article que tu mets en lien du blog Consommons sainement, je me suis rendue compte qu’il contenait de l’huile de palme… Bref, à ton avis, parmi toutes tes propositions, lequel convient le mieux pour servir à la fois pour le corps et les cheveux? J’ai les cheveux secs et jusque là le seul shampoing solide qui me convient vraiment c’est le cannelé de lamazuna. Mais en bonne minimaliste, si je peux n’utiliser qu’un seul produit pour tout, je préfère. Et sinon, as tu déjà testé savon à la place du dentifrice, comme le suggère le blog consommons sainement? Merci d’avance pour tes réponses et encore bravo pour ce blog fabuleux.

    • Merci Taia ! Contente de savoir que cet article et les liens partagés te sont utiles 🙂 Je publie justement demain un article sur les shampoings solides et parmi eux il y en a aussi qui sont adaptés à la peau- je te recommanderais Saponaria de Saponaire. Je ne l’ai pas testé mais le fait qu’il ne soit pas trop surgras contrairement à d’autres shampoings-savons devrait le rendre mieux adapté aux autres usages- car les savons trop surgras ont tendance à être difficilement rincables des cheveux- mais cela dépend des personnes bien sûr… donc il faut tester pour savoir ! Voilà, sinon je te laisse attendre les autres suggestions dans mon prochain article 😉

  28. Anne dit :

    Natasha, encore merci pour ce bel article 🙃 J’ai découvert la SàF , il y a qques années & j’ai commencé avec cette recette. Je l’utilise pour tout : corps, cheveux, dents .
    Je fabrique également mon savon noir que j’utilise pour : les sols, les sanitaires, la vaisselle …..
    Continuez bien vos vacances. Anne

  29. atirnatuelena dit :

    Merci pour ce bel article. Je peux également compléter ce tour de France des savons avec une marque bretonne découverte récemment?
    Il s’agit de savons produits localement dont les matières premières (huiles, laits, herbes aromatiques) proviennent en grande partie de circuits courts et de productions locales bio.

  30. Somhusbands dit :

    Hello ! Exactement pareil que toi, avant c’était gel douche et un jour j’ai découvert le pain de savon SAF surgras (très important le surgras!), c’est le must !
    Personnellement j’ai commencé mes recherches de savons artisanaux par critère géographique, mon choix s’est porté sur Folie verte, basée dans mon département (l’Ain) et qui en plus fait de très bons (et beaux) savons 🙂
    Merci pour les infos sur les « faux » savons de Marseille et d’Alep, je vais lire ça avec attention…
    (ps : je ne peux pas accéder au fichier remplir : message d’erreur)

  31. Lili dit :

    Très bel article, comme d’habitude. Merci !
    Utilises-tu ton SAF pour la lessive, ou comme détachant ?
    Pour le moment, mon meilleur détachant, c’est mon Alep véritable (qui change de couleur au fil du temps). Il est trop gras pour servir de shampooing, ne me demande pas comment je le sais, mais il fait merveille sur le corps et sur les tâches.
    J’ai remarqué que mon savon dure plus longtemps quand il est resté plusieurs mois dans mon placard (oui, l’écureuil qui aime avoir du stock).

  32. Ping : Zoom sur les shampoings solides, naturels et véganes | Échos verts

  33. Merci pour cet article, je m’intéresse fortement aux savons… Avec pr objectif de les préparer moi même. Je ne connaissais pas mais je rejoins le groupe Facebook 🙂

  34. Maluch dit :

    Bonjour ! Maintenant quand je prépare mes vacances, je regarde bien sûr les incontournables touristiques, les magasins et/ou agriculteurs pour du bio/vrac… Je regarde aussi le site saponification.org et son annuaire. J’avais repéré la savonnerie du papillon dans le val de Loire. Nous sommes tombés dessus au marché au printemps. Nous avons un échange que j’ai trouvé très chouette. Quelle joie de parler du bel ouvrage. Le savon que nous avons pris était agréable, sans huile de palme mais un peu trop cher à mon goût.

    • Comme toi, j’apprécie beaucoup de pouvoir échanger avec les artisans sur les marchés ! En effet, si l’on compare aux cosmétiques classiques, les cosmétiques fabriqués artisanalement peuvent sembler cher. Je me dis que c’est le prix à payer pour des ingrédients de qualité et une fabrication à petite échelle… et sinon, ça fait de belles idées de cadeaux à donner à celles et ceux qui tiennent à nous faire des cadeaux matériels pour Noël, notre anniversaire etc. 😉

    • Maluch dit :

      J’adhère parfaitement à ton raisonnement. Dans ma perception, le prix avait atteint mon seuil psychologique supérieur. Je viens de regarder à nouveau leur site et je trouve maintenant le prix plus acceptable. 😄 j’ai evolué.

  35. poli dit :

    Merci pour ton article (et tous les liens) qui va me permettre de changer du savon de Marseille ou d’Alep !

  36. Dormance dit :

    Etant d’aix en Provence, j’ai découvert il y a peu cette marque Marseillaise, mais pas sûre qu’elle soit sans huile de palme. Et en allant sur Dijon, je me suis achetée des savons de cette marque crueltyfree bio etc. Merci pour cette article, très intéressant ! je suis une fan de pains de savon !

  37. Marion dit :

    Woaw, que ce savons font envie ❤ !! Particulièrement les Abellio, je fonds littéralement…C’est d’ailleurs sur cette savonnerie que mon choix s’est porté suite à ton article, puisque beaucoup de ces savons comportent des huiles essentielles, et c’est quelque chose que je souhaite éviter pour un usage quotidien avec ma peau atopique.

    En ce moment, j’utilise déjà le savon saponifié à froid à la cameline de chez Fun’Ethic (fait en France, vegan, slow cosmétique…) et j’en suis ravie: il est apaisant et purifiant comme annoncé.

    Par contre je pense que ma peau ne va pas le supporter sur le long terme, puisqu’elle ressort du nettoyage plus sèche qu’avec le savon d’Alep, d’où ma petite commande chez Abellio! Bref, merci pour (encore une fois) ces belles découvertes!! Et je te rejoins, c’est une belle idée cadeau à garder dans un coin de la tête…

    • Je suis contente de savoir que cet article t’a permis de trouvé une marque dont la composition des savons répond davantage à tes attentes. J’espère que les savons Abellio te conviendront sur le long terme. Moi ceux que j’ai testés m’ont beaucoup plu 🙂

  38. L.L. dit :

    Bonjour et merci pour cet article une nouvelle fois très instructif.
    Je suis justement en cours de grand tri dans ma salle de bain et dans mes habitudes à ce sujet, et j’ai donc une question : j’utilise le plus souvent des pains de savons « sans savon », justement, réputés moins agressifs pour la peau. Il sont l’intérêt d’être peu emballés, mais ne contiennent pas que des substances agréables pour l’environnement je pense, ce qui me pose problème. Existe-t-il des alternatives sans savon respectueuses de l’environnement ? Ou est-ce que les SAF sont assez doux pour être utilisés à la plae de mes savons-sans-savon ?
    Merci d’avance !

    • Je pense qu’il faudrait que tu étudies toi-même la composition de certains savons saponifiés à froid pour voir si les produits qu’ils contiennent sont suffisamment doux pour toi. Il existe aussi des savons SAF spéciales peaux sensibles.

  39. P'tite nature dit :

    Merci pour ces bonnes adresses! Je minimalise la salle de bain à mon rythme mais no-poo et savon pour le corps depuis presque 2 ans…j’ai encore du chemin dans d’autre domaine de la cosmétique cependant! Je vais testé les savons de l’Herbe Folle et Louise Emoi…commande en petit format de 50g car j’ai trop envie de tous les testés (le choix est trop difficile) et puis cela fera l’occasion de faire des petites surprise dans mes calendriers de l’avant!!!!

  40. CATIA dit :

    Je suis fan des savons artisanaux depuis ma découverte de la savonnerie Saponaire dont j’ai adoré les savons.J’ai craqué,je viens de passer commande chez Louise Emoi .
    J’ai pris les deux coffrets de savons de 50 gr, car ils me tentaient tous ! Trop hâte de les tester 🙂
    Merci pour tes articles inspirants et toujours très instructifs.
    A bientôt.

  41. Anne dit :

    Je suis allée voir une marque citée à Perpignan, pendant mes vacances dans une très jolie boutique « à l’ancienne » en centre ville. J’y suis allée avec ma sœur, pharmacienne, qui me dit que les compositions indiquées sont incomplètes. Quelqu’un a-t-il déjà posé la question à un fabriquant?
    Elle m’a dit que le mieux était les pains dermatologiques (qu’on trouve en pharmacie ;)).

  42. Ping : Soins du visage naturels- ma routine et mes produits | Échos verts

  43. isabelle dit :

    Bonjour et merci pour cet article.Site sympa à découvrir à Oudon en Loire Atlantique (44) qui est sous le label Nature et Progrès

  44. Emi dit :

    Bonjour,
    Dans le Finistère il y a aussi Savonnerie Mandarine. Désolée mais je n’arrive pas à en faire un lien. Testé et approuvé !

    Merci pour le site et tous ces conseils !

  45. Emma - Planet Addict dit :

    Je n’avais pas vu passer cet article ! J’ai récemment visité une savonnerie en Auvergne, Les Belles de Savon, et j’ai appris tellement de choses ! J’écris à ce sujet dans 2 semaines d’ailleurs. J’arrive dans le monde du savon SAF haha !

  46. Martignon dit :

    Arbaurea, ma boutique chouchou pour mon savon corporel, visage, mains… Tout en un avec mon petit préféré : le savon neutre naturel à froid Eponna… juste extra pour toute la famille. Une entreprise prés de chez moi dans les Vosges que je voulais partager… A tester c’est sur 😉

  47. camilleratia dit :

    Hello ! Merci pour cet article, qui m’a fait basculé du côté obscur de la SAF cet été 🙂 Depuis, j’ai même fait un stage pour apprendre à faire mes propres savons !! J’ai pas mal utilisé les savons de la marque Gaia, j’ai aussi pas mal entendu parler de ceux de la marque Joya, ceux de Pachamamaï, et plus récemment, je me suis mise à utiliser ceux de Clémence et Vivien, que j’aime beaucoup. Pour ceux qui sont dans la région de Tours, nous avons le Moulin à Savon, une marque qui s’est montée à Saint-Pierre-des-Corps, et qui est vraiment au top ! Elle fait régulièrement des journées portes ouvertes, ce qui permet de voir qu’elle travaille bien en SAF…

  48. Casserole dit :

    J’arrive après la bataille (c’est ça qui est bien quand c’est bien rangé dans le blog…) et je viens de faire des folies d’achat de savons… J’ai fait un « stage » chez une amie qui fait son savon (disons que je l’ai regardée en fabriquer, mais de loin, car ça me fait très peur de manipuler la soude) et après délibération avec moi-même, j’ai décidé de ne pas investir pour en faire toute seule (je parle des « outils » de base, protections et mixer et autres thermomètres) et d’en acheter tout faits, ce qui me permet de varier les plaisirs, de profiter d’ingrédients différents (s’il faut acheter toutes les huiles et beurres, il faut un espace de stockage immense !), tout ça pour un prix supérieur, mais pas tant que ça (et sans problème de soude…). Tout ça pour dire que j’ai découvert ce site où on peut acheter quasiment tous les savons dont tu parles (et d’autres) pour un prix de livraison exceptionnel et groupé (vu que plusieurs savons de marques différentes me faisaient de l’oeil, j’ai pu tout commander en une fois). Merci pour ta sélection qui m’a bien plu ! Maintenant, je vais tester.

  49. Casserole dit :

    Oups, j’ai oublié de parler de Le goût du miel en région parisienne. J’en ai essayé trois, ils sont tous super.

  50. Ping : 10 idées de bonnes éco-résolutions pour 2017 | Échos verts

  51. Marion dit :

    Bonjour Natasha,
    Est-ce que tu as aussi des marques à recommander en Allemagne ? J’habite à Trier. Je cherche également un déodorant bio efficace. Si tu as des conseils, je suis preneuse…
    Merci d’avance !
    Marion

    • Désolée, je ne connais aucune marque allemande- mes connaissances linguistiques étant très limitées, je n’ai pas cherché de savonniers en Allemagne et tous les savons vendus en magasin bio contiennent de l’huile de palme malheureusement :-(.

  52. Ping : Graines vertes #12 | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s