Mes jolies découVertes #1

Voilà un petit moment que j’avais envie de publier une nouvelle série d’articles afin de vous présenter les produits ou services de marques ou créateurs.rices engagé.e.s qui me plaisaient, au fil de mes trouvailles… J’inaugure donc aujourd’hui le premier volet de Mes jolies découVertes et pour commencer j’ai choisi de vous parler d’un joli magazine, d’un magnifique livre de cuisine, de délicieuses infusions et de cosmétiques véritablement efficaces ! J’espère que cette nouvelle série d’articles et cette première sélection vous plairont…

1

2

Respire est un tout nouveau magazine bimestriel qui nous invite à créer du temps pour soi en proposant des articles informatifs, des témoignages, des astuces pratiques, des pistes de réflexion, des recettes et des DIY autour de 5 thématiques : bien-être, art de vivre, pleine conscience, créativité et évasion. Dans le premier numéro, j’ai particulièrement aimé les astuces pour simplifier notre relation avec internet, la présentation des fleurs comestibles, les différentes idées pour exprimer sa gratitude en toute simplicité, le tutoriel pour créer de jolis noeuds en origami et la rencontre inspirante avec Gaynor Leeper, une londonienne qui a quitté son travail pour vivre en Laponie suédoise.

La lecture est rendue très agréable grâce aux belles photos et illustrations qui accompagnent les textes plein de douceur, de bienveillance et de bon sens et au fait qu’en dehors de discrètes sélections d’idées shopping, il n’y a pas de pages de publicité à proprement parler. Ce qui me plaît le plus dans ce magazine c’est qu’il nous propose un tas d’idées concrètes et créatives pour passer à l’action afin de prendre du temps pour soi, pour les autres et pour le monde au quotidien. J’attends déjà impatiemment le prochain numéro !

2

3

Il y en a qui expriment leur créativité via la musique, la danse, la peinture ou l’écriture… Moi c’est via la cuisine ! Ma cuisine, c’est mon atelier créatif, mon terrain de jeux, mon laboratoire d’expérience et ma source principale de détente. J’avais donc hâte de découvrir Cuisiner en couleurs le tout premier ouvrage de Sandrine Constantino, auteure du blog Végébon. Biochimiste de profession, Sandrine s’amuse depuis plusieurs années à faire toutes sortes d’expérimentations culinaires et dans cet ouvrage, elle partage avec nous ses astuces et ses recettes pour créer des colorants 100% naturels et végétaliens.

Dans la première partie du livre, Sandrine fait le point sur les différents colorants naturels, leur conservation et leur utilisation et dans la seconde, elle nous présente plus d’une vingtaine de recettes pour mettre du jaune, du rose, du violet, du bleu, du vert, du noir et bien d’autres couleurs dans nos assiettes ! Ainsi, elle nous montre comme réaliser des pâtes couleur fuschia, un carpaccio sous forme de fleurs bleues, un glaçage royal vert sapin, des sablés noirs et l’incontournable Rainbow Cake. Toutes les recettes sont superbement illustrées par Marie Laforêt.

Ce qui me plaît particulièrement dans ce livre, c’est que l’introduction permet de comprendre les bases de la coloration naturelle et ainsi elle nous donne les clés pour réaliser nos propres créations colorées. En outre, les recettes sont claires et même si certaines demandent plus de temps que d’autres, elles sont toutes simples à réaliser et nécessitent des ingrédients que l’on peut facilement trouver en magasin bio ou dans une herboristerie pour les fleurs séchées. Enfin, des alternatives sans gluten sont généralement proposées pour les quelques recettes qui en contiennent. Si comme moi vous aimez la cuisine créative, inventive et colorée, je vous recommande vivement ce très, très beau livre !

3

5

Je vous ai déjà brièvement parlé de l’huile de chanvre de Marisson dans mon article sur ma routine capillaire du moment. J’avais toutefois envie de revenir sur ce produit plus en détail car c’est la première huile végétale qui fait une réelle différence sur mes longueurs sèches. Auparavant, j’avais testé l’huile de coco et l’huile de jojoba mais je ne voyais toutefois pas de résultats durables ni d’améliorations notables sur mes cheveux et cela m’ennuyait d’autant plus qu’il s’agit de produits qui viennent de loin. Après avoir cherché des huiles végétales locales adaptées à mes cheveux, j’ai décidé de tester l’huile de chanvre et c’est la première fois que je vois et que je sens que mes cheveux sont nourris, lisses et soyeux.

J’ai choisi celle de Marisson pour plusieurs raisons : c’est une marque biologique certifiée Nature et Progrès qui a obtenu la mention Slow Cosmétique, elle privilégie l’usage de plantes régionales ou françaises dans ses produits, et enfin, leur huile de chanvre contient également de l’extrait de romarin qui a un pouvoir anti-oxydant et permet une meilleure conservation. L’huile se trouve dans un flacon en verre teinté, lui permettant une protection optimale contre les UV. Par ailleurs, il est important de conserver l’huile de chanvre au frais, idéalement au frigo.

Enfin, l’huile de chanvre a l’avantage d’être multi-usages : elle a de nombreux bienfaits pour la peau qui l’absorbe facilement et on peut également l’utiliser en cuisine pour profiter de sa richesse et de son équilibre en oméga-3 et en oméga-6. D’ailleurs, on la trouve facilement au rayon alimentation des magasins bio. J’ai personnellement préféré acheter celle de Marisson afin de soutenir une petite productrice.

4

4

Comme expliqué dans mon article au sujet de ma routine et de mes produits pour prendre soin de mon visage au naturel, j’utilise de l’oléogel– un mélange d’huile végétale et de gel d’aloe vera- pour nourrir ma peau. Jusque-là, j’utilisais un gel d’aloe vera trouvé en magasin bio et bien qu’il soit efficace, j’étais gênée par les petites « bouloches » qui semblaient se former au contact de la peau. Ayant entendu beaucoup de bien au sujet du gel d’aloe vera de la marque Bioflore qui serait apparemment l’un des meilleurs sur le marché, j’ai décidé de le tester et je ne suis vraiment pas déçue.

Bioflore est une marque biologique belge certifiée Ecocert qui a également obtenue la mention Slow Cosmétique. Leur gel est composé de 94,9% de jus frais, de gomme Tara (épaississant et stabilisateur végétal naturel), de conservateurs d’origine végétale (maïs et basilic), de Glyceryl Caprylate, un dérivé d’huile de coco qui donne une texture velouté au gel et contribue à sa conservation et d’eau pour lier les conservateurs. C’est sans nul doute la composition la plus saine et naturelle que j’ai vue jusqu’à présent pour un gel d’aloe vera et je trouve le flacon à pompe très pratique, bien que pas très écologique, j’en conviens.

Enfin, comme l’huile de chanvre, le gel d’aloe vera est un produit qui a plusieurs usages : on peut s’en servir pour nourrir les cheveux secs ainsi que pour apaiser les brûlures sur la peau. C’est donc un produit naturel utile à avoir dans sa pharmacie !

5

1

Il y a quelques mois, j’avais interviewé Cécile, fondatrice de GreenMa, qui nous avait raconté son parcours d’éco-entrepreneuse. J’ai eu un véritable coup de coeur pour cette marque de thés et d’infusions biologiques sélectionnés avec soin par une herboriste. Outre la qualité des produits, j’apprécie la démarche zéro déchet et zéro plastique de Cécile qui privilégie les alternatives réutilisables, recyclables ou compostables. Ses produits se présentent donc soit dans de jolis bocaux en verre fumé avec couvercles en métal soit dans des sachets en papier pour les recharges et les chips de calage dans les colis sont biodégradables (dans un compost ou dans de l’eau). En outre, Cécile a fait le choix de privilégier les plantes locales pour ses infusions. Ainsi, 80% des plantes de sa gamme herboristerie sont cultivées en France et bien évidemment tous les emballages sont aussi fabriqués sur place, afin de favoriser l’économie locale.

Les infusions et les thés que j’ai pu tester jusque-là ont tous conquis mes papilles ! La qualité des plantes est telle que l’on peut faire infuser les mêmes feuilles jusqu’à 4 fois et ainsi profiter de leurs arômes et bienfaits jusqu’au bout. Parmi les différents mélanges que j’ai testés, mon préféré reste Mama Light qui contient des feuilles de vigne rouge, des baies de cassis, des morceaux de fraises, des morceaux de pommes, des feuilles de cassis, des framboises et des fleurs d’hibiscus. C’est un mélange ultra fruité qui se consomme aussi bien chaud que froid.

Je trouve que les infusions de GreenMa font de très beaux cadeaux gourmands– l’emballage est si joli et le contenu délicieux ! Quant aux thés, veuillez noter qu’ils ne sont pas (encore) certifiés équitables mais c’est un aspect sur lequel Cécile compte travailler à l’avenir.

6

Quelles jolies découVertes avez-vous faites ces derniers temps ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Mes jolies découVertes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

50 commentaires pour Mes jolies découVertes #1

  1. marie françoise dit :

    moi aussi j ai apprécié « respire » et j attends le prochain numéro

  2. Zélie dit :

    Bonjour Natasha,
    Merci pour tous ces articles, j’ai beaucoup avancé grâce à ton blog, je me pose beaucoup de question sur toutes les choses que j’utilise au quotidien, leur durabilité, leur mode de production, et j’aurais aimé savoir si tu aurais un avis concernant les meubles ? Comment se meubler de façon éthique et durable et avec un prix juste (mais sans devoir mettre un salaire dans une étagère…)
    Bonne continuation,

    • Bonjour Zélie,
      C’est une très bonne question.
      Difficile en effet de trouver du mobilier éthique et écologique ET de ne pas y laisser un bras.
      C’est pourquoi personnellement je préfère privilégier le mobilier d’occasion. C’est de la récup’ et c’est avantageux financièrement parlant.
      Sinon, il reste la possibilité de fabriquer ses propres meubles à partir de matériaux de récup’ (c’est ce que nous avons fait pour notre lit par exemple ainsi que nos bacs à plantes, en palettes), mais soit il faut savoir bricoler, soit il faut être motivé pour apprendre !

    • Maluch dit :

      Bonjour,
      comme dit le dit si bien, Natasha, « mais soit il faut savoir bricoler, soit il faut être motivé pour apprendre ! »
      Nous sommes motivés pour apprendre. Avec les livres de bricolage de la bibliothèque et les vidéos de super-bricoleurs partagent sur le web, nous nous lançons. Et surtout, de bonnes âmes nous prêtent leurs outils (que nous avons osé demander 😉 ) En fait, nous coupons la poire en deux : nous faisons certains de nos meubles nous même pour pouvoir laisser un 1/2 bras dans d’autres. Ex : nous avons choisi un lit futaine mais la tête de lit et le cadre sont maison.
      Il faut bien le reconnaître, nous ne sommes pas ébénistes… disons que nos meubles ne sont pas forcément les plus designs du monde. Mais ils nous conviennent.
      Côté occasion, c’est fou le nombre de décorateurs qui disent trouver des merveilles sur e*ay et le goodcorner.

  3. poli dit :

    Le magazine et les thés m’inspirent +++
    J’ai définitivement arrêté ma crème de jour (même bio) pour de l’huile d’abricot que j’ai découverte le mois dernier. Deux ingrédients : des noyaux d’abricots et de l’huile bio !

  4. Bounza dit :

    Oh merci j’ai adoré cette sélection !

  5. Kathy dit :

    C’est un plaisir de lire ce nouveau type d’articles ! Pour ma part, je n’ai pas de découvertes ce mois – ci.
    Je ne connaissais pas ce magazine qui a l’air très inspirant. Je note pour le gel d’aloé vera, il m’en reste un peu d’Aroma Zone mais j’ai décidé de ne plus commander chez eux pour privilégier des petits producteurs.
    Les infusions Green Ma me font de l’oeil également 🙂
    A bientôt,
    Kathy

  6. Merci pour ces découVertes ! Je ne connaissais pas le magazine Respire, il a l’air vraiment intéressant, et prendre soin de moi étant la bonne résolution de l’année 2017, je vais essayer de me le procurer. Merci pour le partage !

  7. Mik Mik dit :

    Bonjour Natasha !
    Je suis bien tentée par les tisanes GreenMa comme substitut local au Roiboos et par l’huile de chanvre pour remplacer jojoba et karité.
    Personnellement, j’ai découvert récemment les savons Herbe folle et je suis conquise. Ils m’ont réconcilié avec l’odeur de l’HE d’ylang-ylang en l’associant à la litsée citronnée !
    Je suis également amoureuse de mes nouveaux sous-vêtements tout doux Nativo, en coton bio sans teinture ni élasthanne. Un vrai réconfort pour ma peau sujette à l’eczéma.

  8. Emilie dit :

    De jolies suggestions à déguster le dimanche: merci Natasha !
    Passe un doux après-midi 🙂

  9. oderealite dit :

    Merci pour ces découVertes Natasha. Ton blog est une perpétuelle source d’inspiration, d’optimisme et de plaisir partagé. Belle journée à toi et à toutes les écoVertueuses (et écoVertueux).. 😉 !

  10. Eve dit :

    J’utilise le même aloe vera que toi, et je le trouve parfait (mis à part le flacon). Pour faire un oleogel, j’ai choisi l’huile de noisette de la marque Emma Noël (tout près de chez moi, dans le Gard).
    En vacances au ski, j’ai découvert les savons herbe folle, et leur « Calendoux » est le premier savon qui n’entraîne ni rougeurs ni tiraillements sur mon visage. En plus, il est fabriqué dans ma région.
    J’aime aussi beaucoup l’hydrolat de lavande Melvita, dont l’usine se situe près de chez mes beaux parents.
    Avec tout ça, je me dis qu’il ne faut pas qu’on déménage!

  11. Yasmine dit :

    Coucou Mam’zelle ! Sélection très intéressante et bien détaillée Te lire est toujours un plaisir ! 🤗😍

  12. Eve dit :

    Et puis, même si ce n’est pas une découverte récente, il y a un livre de cuisine dont je ne me passerais plus: « plenty », de Yottam Ottolenghi.
    Les recettes sont végétariennes, et certaines vegan, comme le « ultimate winter couscous », qui en plus d’avoir un nom qui fait sourire tout le monde, est dé-li-cieux!

    • Figure-toi que c’était mon tout premier livre de cuisine végétarienne- je l’avais découvert lorsque je vivais en Angleterre et l’avais offert à une amie qui l’avais tellement aimé que ça m’a motivé à me l’offrir lorsque j’ai emménagé au Canada- mais je ne me souviens plus si j’avais déjà opté pour une alimentation végétarienne à ce moment-là. En tous les cas, je recommande ce livre à tou.te.s, végé ou pas ! Ottolenghi a vraiment l’art de sublimer les légumes ! Et figure-toi que l’ultimate winter couscous fait partie de nos recettes préférées à mon mari et moi- c’est peut-être d’ailleurs la première que nous avons testée ! 🙂

  13. Bonjour,
    Moi, j’aime beaucoup les magazines Happinez et Simple things, qui sont également très inspirants.
    Merci pour ce bel article. J’essaierai aussi l’huile de chanvre et le gel d’aloe vera. J’essaie aussi de débarrasser mes cheveux du silicone présents dans tous ces shampoings.

  14. nesto dit :

    tiens, pourquoi pas tester ce gel d’aloe, d’hab je prends celui d’aroma-zone, la compo me semblait clean (et près de chez moi je n’ai rien qui vende ce genre de produits…). Grenma j’ai acheté 2 thés chez eux mais j’avoue que je ne suis pas bluffée, faudrait que je tente d’autres parfums… par contre le packaging est top effectivement!

  15. soline dit :

    Ce ne sont pas des découvertes récentes, mais qui m’ont particulièrement plus:
    – Pendant l’automne j’ai participé à un atelier à la recyclerie du quartier pour apprendre à faire ses tisanes, n ‘ayant pas de jardins, j’ai pas pu mettre en pratique, mais depuis je suis l’actualité de l’herboriste qui créé de superbes tisanes, elle revient en mars, j’irai surement lui acheter une ou deux.
    – A Noël je me suis offert un livre, sur les céréales et légumineuse, avec quelques recettes sympas, dans l’optique de réduire encore plus la viande chez nous!
    – Grace au site vegan freestyle, j’ai appris à faire ma crème de riz.

  16. vegebon dit :

    Merci pour avoir présenté mon livre ! Je suis contente qu’il te plaise et j’espère qu’il t’inspirera de belles creations.

  17. Vala dit :

    Ca donne envie de tester les thés… 😉 J’avais une question, pas forcément en relation avec tes découvertes mais… par quoi peut-on remplacer le café, qui soit local et en ait le goût?
    Pour le gel d’aloé véra, il faudra que je me renseigne sur les usages pour la peau…
    Merci en tout cas de tous tes bons conseils!

  18. Mélanie dit :

    Bonjour,
    Suite à ton article j’ai sauté le pas de commander les tisanes Greenma (découverte via ton article à Noël), et gros coup de coeur ! Merci!
    J’ai également acheté le magasine Respire. Le format et la qualité des articles me plaisent bien. Mais, peut être parce que c’est un numéro 1er et donc avec l’objectif de cibler un public large, j’y ai trouvé plein de sujets dont on parle partout en ce moment, et pas grand chose de nouveau au final. A suivre au prochain numéro.
    Bon weekend !
    Mélanie

    • Contente que les tisanes GreenMa te plaisent aussi !
      Les sujets auxquels touche Respire sont de plus en plus communs en effet, mais leur manière de les aborder sort de l’ordinaire pour moi (en tous cas je ne connais pas d’autres magazines abordant ces sujets de cette manière) et c’est ça qui me plaît :-).
      Bon weekend à toi aussi !

    • Mélanie dit :

      Je trouve que c’est un bon point qu’ils deviennent communs, c’est certain. Je pense que c’est parce que je lis Flow également et que la pleine conscience y est abordé très fréquemment. Ou encore un autre magazine de naturopathie (Nature) qui aborde pas également mal de ces points. Mais comme tu le dis, c’est certainement parce que je les ai lu ailleurs, cela n’enlève rien à la démarche qui est très bien ! Et pour une fois, ce n’est pas juste un magasin étranger dont une grosse parti est traduit, comme c’est le cas pour Simple Thing par exemple…Mais un travail de journalistes !
      Bon dimanche 😉

  19. Sur le visage : de l’eau florale de lavande ou de rose.
    Sur les cheveux, poudres ayurvédiques ou oeuf bio tout simplement.
    Et je confirme : vive le gel d’aloe vera, en massage sur le cuir chevelu, les longueurs et les pointes 🙂

  20. Elsa R. dit :

    Côté magazine, j’adore Kaizen, bon c’est différent mais tout de même très positif. J »ai fini par me lasser de Simple Things et Happinez… mais pourquoi pas tester Respire qui semble aborder les choses différemment. J’ai aussi découvert un magazine il y a peu de temps autour des plantes avec leurs propriétés, des DIY ou utilisations express et c’est chouette (honte à moi je ne me rappelle plus du nom). Du côté des tisanes, je stocke chaque année de la menthe et du thym du jardin (d’un ami) – je les fais sécher. Le tilleul vient de chez mes parents et la lavande est locale. Je pencherai donc pour la verveine que j’adore et que je n’ai pas en local. Concernant les huiles végétales, pas évident de trouver une huile de noisette française (dans le sens où les noisettes sont produites en France – difficulté de production à cause du balanin). Toi qui n’est pas loin de Grenoble (enfin quand tu passes en France), de l’huile de chanvre est produite dans le Trièves. Etant dans le Vercors, je pense tester rapidement. Je suis en train de me renseigner. Ce serait top ! Pour le reste, hydrolat de lavande local, (venant d’une ferme en agro-écologie dans la Drôme) et savons à froid Gaïia. Prochaine étape, privilégier les huiles essentielles françaises !

    • Comme toi, j’ai fini par me lasser de Happinez. Par contre, je n’ai jamais accroché à Simple Things et j’ai aussi fini par me lasser de Kaizen… je pense malgré tout que ça reste un super magazine mais personnellement, après 2 ans d’abonnement, j’avais envie de faire une pause car j’étais lasse de lire le même style d’articles. Ce que j’aime avec Respire c’est qu’il a un aspect pratique et créatif et cela correspond bien à ce que je recherche en ce moment.
      Merci pour l’info concernant l’huile de chanvre- de quelle marque s’agit-il ? Connais-tu des boutiques grenobloises qui en vendent ?

  21. Marion dit :

    Quelle belle sélection ❤ ! Je me posais une question sur l’huile de chanvre, pour avoir testé sur la peau l’été dernier, elle produisait l’effet escompté et j’ai presque cru avoir trouvé une huile locale pour nourrir ma peau… Jusqu’à ce que je me rende compte qu’elle jaunissait mes vêtements / draps. J’imagine que tu n’as pas constaté le même effet indésirable 😉 je me demande bien à quoi c’est dû !

    • Zut, c’est embêtant ça ! Je n’utilise l’huile que sur mes cheveux et je n’ai pas remarqué ce problème… je ne sais pas à quoi c’est dû. Ça vaut certainement le coup de poser la question à la marque que tu as essayée.

  22. armeline6 dit :

    Les produits Marisson sont géniaux, j’utilise le sérum visage et le sérum cuir chevelu et vraiment l’efficacité est au rdv, pour rien au monde je reviendrai à des produits chimiques de grandes marques

  23. Ping : Cuisiner en couleurs | Végébon

  24. Ping : Mes jolies découVertes #2 | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s