Mes petits pas verts #3

Je vous avoue que ce mois-ci, j’ai eu le sentiment de faire plus de pas en arrière qu’en avant : c’est le tracas des voyages, où, même avec un mini kit de courses zéro déchet dans la valise, il reste parfois difficile d’éviter le plastique et autres emballages dans certains endroits. En Espagne en particulier, au milieu des montagnes où les options alimentaires et végétaliennes étaient déjà très limitées, c’était tout simplement impossible !  Je me suis donc retrouvée avec plus de sacs plastique que je n’en ai utilisé ces 3 dernières années et extrêmement frustrée de ne pouvoir rien recycler, ni composter… Mais j’ai appris à cesser de culpabiliser car je sais que chacun de ces « faux pas » me permettra d’aller plus loin la prochaine fois. Et puis, j’ai tout de même fait quelques petits pas verts tout au long du mois, et permis à d’autres d’en faire…

Mes petits pas verts echosverts.com

  • J’avais fait le tri dans ma bibliothèque à l’occasion de l’éco-défi « Verdir sa bibliothèque » et j’ai enfin pris le temps de vendre les livres que je ne souhaitais pas garder dans un magasin d’occasion.
  • Pour la première fois, j’ai réussi à partir en « grandes » vacances avec une petite valise « taille cabine ». Je vous en avais partagé le contenu « éco-minimaliste » dans cet article et maintenant que je suis de retour, je peux vous dire que c’était la valise presque parfaite ! En dehors de quelques bricoles – 2 huiles essentielles, un livre, ma brosse à cheveux- j’ai utilisé absolument tout ce que j’avais emporté !
  • Je vous ai déjà parlé des bienfaits de la déconnexion à plusieurs reprises sur le blog (ici et par exemple) et pour moi les voyages sont justement le moment privilégié pour oublier les écrans et la toile. Je me déconnecte régulièrement le weekend et par périodes prolongées lors de petites escapades (de quelques jours à une semaine) et lors de mon voyage en Espagne, je me suis déconnectée pendant 10 jours entiers. Cette déconnexion m’a permis de prendre du recul sur bon nombre de choses et je sens qu’elle m’a aidé à retrouver un rythme de connection encore plus réfléchi et raisonnable à mon retour.
  • Ce mois de juillet s’annonçait riche en évènements et j’étais quelques peu inquiète quant à l’organisation de certains repas car c’était mon 1er « long » voyage, mon 1er mariage et autres célébrations familiales depuis que j’ai sauté le pas vers une alimentation 100% végétalienne il y a quelques mois (je mangeais déjà végétalien à la maison depuis 2 ans, mais il m’arrivait parfois de faire des exceptions en mangeant végétarien à l’extérieur). Finalement j’ai pu manger végétalien tout au long de mon voyage en Espagne (où même manger végétarien peut être compliqué !), les mariés ont eu la gentillesse de s’assurer qu’il y aurait des options végétaliennes pour moi du cocktail au dessert (malgré les réticences initiales du traiteur) et ma famille s’est débrouillée pour végétaliser certains plats festifs traditionnels. En fin de compte, je réalise que même si les appréhensions que j’avais avant de passer à une alimentation végane étaient justifiées, elles restent surmontables à partir du moment où l’on est prêt.e à oser demander ce que l’on souhaite et refuser ce que l’on ne veut pas (ce qui a été (et reste) un véritable défi pour moi il faut bien le reconnaître).
  • Mon petit cousin de 9 ans est chez nous pour quelques jours et il me pose justement tout plein de questions sur le pourquoi du comment de mes choix alimentaires. C’est la première fois qu’un enfant me questionne à ce sujet, alors je ne savais pas trop que dire ni comment. Finalement, je lui ai expliqué certains faits de base et mon ressenti par rapport à cela, ce qu’il a tout à fait compris. Étant donné son intérêt persistent pour ce sujet, j’ai fini par lui proposer la lecture de 2 livres pour enfants que j’ai dans ma bibliothèque : Vegan is love et Ne nous mangez pas ! de Ruby Roth. Il les a lus avec intérêt et je crois que ce sont finalement ces lectures qui lui ont permis de véritablement comprendre mes choix et mon ressenti. Je suis rassurée d’avoir pu répondre à ses questions grâce à ces 2 ouvrages que je vous recommande si vous avez des enfants dans votre entourage.
  • Pour son mariage, la mariée avait une maquilleuse à domicile. Comme je vous l’avais expliqué, je ne me maquille plus depuis près de 3 ans mais quand j’ai vu la maquilleuse déballer sa panoplie de maquillage Zao (marque française, naturelle, bio, végane, étuis en bambou rechargeables) et que j’ai admiré le résultat sur ma belle-sœur et sa belle-famille, j’ai eu pour la première fois depuis bien longtemps très envie de passer sous le pinceau de la maquilleuse à mon tour ! Je n’ai pas regretté et cela m’a permis ensuite de tester le démaquillage à l’huile (de coco) que j’ai trouvé efficace et agréable. Je vous recommande donc les deux !
  • J’ai été pour la première fois chez un médecin ayurvédique. Cela fait un moment que je m’intéresse de près à cette médecine naturelle traditionnelle dont s’inspire ma famille, et cette première consultation n’a fait que renforcer ma conviction que c’est l’approche médicale naturelle, holistique et préventive qui me convient le mieux.
  • Je suis retournée pour la 2ème fois chez une coiffeuse qui pratique la coupe énergétique– bien plus qu’une coupe « revitalisante » et que l’application de soins naturels, c’est un véritable diagnostique qui permet de faire le lien entre notre bien-être physique et mental. Cette seconde expérience fut aussi bénéfique que la première et m’a fait prendre conscience qu’il était vraiment temps que je fasse face à certains vieux démons… si je ne veux pas devenir chauve !
  • Anne Ghesquière m’a proposé de découvrir son dernier livre Happy Detox et j’ai profité d’un long trajet en train lundi pour le lire. J’avoue que je fuis généralement tout article, recette ou livre parlant de « detox » car c’est un concept qui ne m’inspire guère. Mais finalement la manière dont Anne aborde le sujet m’a plutôt intéressée puisqu’elle partage essentiellement son expérience pour cheminer vers une alimentation plus saine sur le long terme- et non juste un programme à suivre pour se « detoxifier » le corps de temps à autres. C’est une lecture que je recommanderais à celles qui sont complètement novices en la matière et qui aimeraient quelques pistes de réflexions et astuces pour adopter des habitudes plus saines en cuisine pas à pas et au fil des saisons. La majorité des conseils peuvent convenir aux végétaliennes/véganes. Personnellement, l’expérience d’Anne m’a donné envie de m’intéresser de plus près aux modes de cuisson préservant les nutriments des aliments et d’inclure les algues et le jus d’herbe de blé dans mon alimentation.

Mes petits pas verts juillet 2016 echosverts.com

Si vous aimeriez que j’aborde certains de ces sujets plus en détails dans de prochains articles, n’hésitez pas à me le dire en commentaire :-).

Partagez vos petits pas verts !

Cet article, publié dans Mes petits pas et bonheurs verts, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Mes petits pas verts #3

  1. Laure dit :

    Je te lis régulièrement, mais je ne mets pas toujours des commentaires.
    Mes petits pas se combinent à ceux de mon mari qui me suit. Je commence ma démarche ZD et je me donnes au moins un an pour le plus facile, et 2 pour le reste. Je réfléchis à vider ma grande maison qui n’est pas encombrée, mais qui est pleine de chose qu’on utilise plus depuis longtemps, ce qui nous permettrai de créer un univers comme on le souhaite depuis longtemps aussi. Je me tourne vers le végétarisme, mais pas le weekend. Etant allergique à bcp de chose, je fais très attention à mon alimentation. Mes oeufs viennent de ma voisine, les poulets aussi. Ils mangent mes déchets de cuisines 🙂 je mange peu de viande, mais toujours choisie avec soin. Je ne pense pas devenir vegan, mais végétarienne surement avec quelques écarts.
    voilà pour mes petits pas…

  2. Tu trouves que tu n’en as pas fait beaucoup ce mois-ci, je trouve moi que tu en as déjà fait énormément! J’essaie moi-aussi, tous les mois, de faire quelques pas vers une vie plus écologique et plus simple et j’en fais beaucoup moins que toi! J’aimerais me dégager plus de temps et d »énergie pour avancer dans mon nouveau mode de vie mais ce n’est pas toujours facile.

  3. Yanna dit :

    Chouette résumé !

  4. Mélanie - Appren'Tea Chieuse dit :

    Merci à Hellocoton de m’avoir amenée ici, j’adore lire des blogs comme les tiens ! 😀 C’est génial de partager avec nous tes « petits pas » (qui me paraissent plutôt énormes haha)

    Personnellement, je ne m’intéresse que depuis peu à tout ce qui est bio, naturel, plus respectueux de l’environnement, etc… Je me sens souvent un peu perdue parce que je débute dans ce « milieu », et que mon entourage n’est pas forcément à fond là-dedans ^^ Mais ce mois-ci, j’ai enfin sauté le pas et je me suis achetée des sacs à légumes en coton bio au Biocoop près de chez moi. Du coup, fini les sacs plastiques au marché ou supermarché, maintenant je dégaine les miens 😛

  5. Linette dit :

    c’est super tout ça ! 🙂 j’adore tes petits pas verts !
    Moi j’essaye d’introduire de plus en plus de sans gluten mais je peine à accorder tout ça avec le zéro déchet !

  6. hello ! ravie de ton retour 🙂 j’ai adoré lire cet article. Pour les déchets en voyage moi aussi c’est là que je culpabilise le plus en me disant « aahhh mais pourquoi j’ai pas pensé à réutiliser ce sac » ou des bêtises du genre ^^ mais t’as raison, c’est ainsi qu’on s’améliore. Faut que je prenne garde à mon prochain voyage d’ailleurs!! sinon je vais oublier et refaire les mêmes erreurs=> ton article arrive à pic ❤
    et pour l’enfant qui porte beaucoup d’intérêt à ton régime alimentaire je trouve ca fantastique. Adulte on a nos idées déjà tellement ancré que c’est très difficile de changer, alors que pour les enfants tout est encore malléable dans leur esprit 🙂 c’est top et ca donne de l’espoir.
    Pour la coupe énergétique et le médecin ayurvédique je ne connaissais pas du tout et ca a lâir passionnant tout ca. Bref toujours plein de belles découvertes ici. bisous ❤

  7. Adeline dit :

    Salut ! C’est vraiment très appréciable d’avoir une famille qui respecte ses envies et convictions. Pour ma part je vais commencer à préparer mon prochain Noël, histoire de ne pas me retrouver avec des choses qui ne me conviennent pas.
    Le livre dont tu parles m’intéresse beaucoup. Si tu a l’occasion d’en faire un article un peu plus détaillé ce serait cool. J’ai lu un livre similaire, « Et si je mettais mes intestins au repos », de Thomas Uhl (article à paraître demain soir sur mon blog), peut-être que celui dont tu parles pourrait être un bon complément.

  8. Lili dit :

    Tu as passé un joli mois de juillet vert !
    J’ai été pour la première fois dans une épicerie Day by day, qui ne fait que du vrac. Quel plaisir de retrouver de la farine qui n’est pas vendue sous plastique !
    J’ai aussi réussi à faire enlever la tare de mes bocaux à mon magasin bio habituel : ils font du vrac, mais visiblement j’étais la première à leur demander ça. Grâce à ton blog, je suis moins timide.
    D’ailleurs, je parle de plus en plus ouvertement de mon désir de réduire les déchets.
    J’ai commandé le livre de Béa Johnson et celui de la Famille Zéro Déchet, en double, pour pouvoir les offrir.
    J’ai aussi découvert une boutique qui vends des jeux recyclés à Paris Montparnasse : c’est une association de réinsertion, Rejoue.asso.fr. Ma fille a adoré, mon porte-monnaie aussi.
    Cela fait 6 semaines que je n’ai pas lavé mes cheveux au bicarbonate. Je dois ce progrès à ton dernier article et ses commentaires : des lavages à l’eau pure plus fréquents, trois gouttes d’huile de coco pour diluer le gras (deux fois seulement) et parfois un nuage de fécule maïs.
    Vivement le mois d’août pour poursuivre les découvertes !

  9. Aline dit :

    Et bien dis donc, que de GRANDS pas. Je n’en fait pas la moitié et je me trouve déjà bien organisée … Perso, ce mois ci, je me suis intéressée aux pierres et ce grâce à toi. Sinon, j’ai un peu régressé côté alimentation (beaucoup de resto et d’apéro donc Junk food, etc) et perso, ma famille ne respecte pas le fait de mon alimentation sans gluten (normalement) alors on ne parle même pas du fait de respecter ma volonté de diminuer ma consommation de produits d’origine animale … Et pour l’instant, je ne sais pas encore trop comment défendre mon point de vue (malgré tout ce que j’ai lu…).
    Enfin, je me remettrai à me poser les bonnes questions en septembre … là trop de stress à gérer (et je mange mal quand je stresse ..)
    Merci beaucoup pour tous ces articles et bonne journée

  10. Marion dit :

    Coucou Natasha! J’espère que tu as passé de bonnes vacances?! Et bien, pour un mois où tu n’as pas eu l’impression d’avancer, je trouve que tu as parsemé tes journées de jolis petits pas verts 🙂 . Ceci dit je comprends ta frustration à devoir passer outre tes principes parce que tu n’as pas d’autre choix…

    Avec les vacances en famille, j’ai aussi l’impression de reculer: moi qui ne mangeais plus de viande depuis quelques mois maintenant (hormis de manière très exceptionnelle en étant invitée, bien que j’essaye de feinter)…dans la famille, c’est bien plus compliqué, et pour l’instant c’est un peu difficile pour moi de m’opposer et de faire accepter mes choix, à défaut qu’ils soient compris.

    D’un autre côté, c’est là où je me rends compte du (petit bout de) chemin parcouru: quand auparavant je consommais de la viande régulièrement en m’en accommodant, maintenant je ressens du soulagement à l’idée de retourner à mes petits plats végéta*iens. J’imagine qu’il y a encore du chemin à faire 😉 …

    Sinon, il y a quand même eu des petits pas verts: du tri, surtout dans la salle de bains où j’aimerais arriver à du zéro déchet: pérennisation du passage au solide (shampoing, dentifrice maison…), élimination (en les finissant!) des produits superflus / remplaçables par moins impactant…

    Bonne journée, contente de te lire à nouveau 🙂

  11. poli dit :

    Bravo pour tes petits pas verts !
    Quant à moi, je continue à désencombrer ma maison en donnant et jetant.

  12. Maluch dit :

    Bonjour Natasha, merci pour ces jolis pas verts. Souvent, je les garde dans un coin de ma tête pour m’en inspirer au moment opportun.
    Petite question : stp le maquillage zao « tient »-il ? parce que ce n’est pas ce que je lis dans les témoignages sur le web.
    Bravo pour arriver à oser dire que tu veux manger végétalien. yes yes ! Je pense que cette façon de manger peut être difficile à mettre en oeuvre pour les personnes qui ne la connaissent pas (= » j’invite Natasha mais je n’ai aucune idée de la manière de cuisiner comme elle le souhaite, je suis dans l’embarras, c’est difficile pour moi »)
    Côté petits pas de mon côté : je continue à mettre en place ce que j’ai prévu fin juin pour la rentrée // J’ai commencé à peser les déchets parce que cela me motive. A 3, nous avons jeté 2,5 kg en juillet d’ordures ménagères. Je m’attaque aux déchets recyclables maintenant. // J’ai aussi enfin osé faire un tour chez Emmaus et j’ai trouvé ce que je voulais.

    • Bonjour Maluch, j’avoue que je ne saurai répondre à ta question- je ne me suis pas regardée dans un miroir de la journée après avoir été maquillée ! En tous cas, le coton était plein de maquillage quand je l’ai enlevé à l’huile une douzaine d’heures plus tard.

    • Maluch dit :

      Merci Natasha, pour ton commentaire sur Zao.
      Je me rends compte que mon commentaire n’est pas forcément clair. Je voulais dire que à partir du moment où tu oses demander et expliquer, tu dois sûrement grandement aider tes interlocuteurs. 🙂
      Autre petit pas vert : je me suis inscrite sur la liste (e)Robinson. Pour réduire les pubs que je reçois par la poste, j’ai préparé en avance des courriers à partir du site de la CNIL* pour utiliser mon droit d’opposition et faire supprimer mes données. J’utilise les enveloppes T mises à dans les courriers pour envoyer ma lettre 😉
      En tout cas, merci pour tous les petits pas verts partagés qui me donnent à chaque fois de l’énergie pour continuer et de cheminer…
      (*https://www.cnil.fr/fr/comprendre-vos-droits)

  13. Maria dit :

    Bonjour,
    Je lis ton blog depuis un moment, merci beaucoup pour tout ce partage qui me fait avancer!!
    Une petite remarque d’orthographe: en français, on écrit « connexion » et  » déconnexion »; c’est l’orthographe anglaise que tu as utilisée dans l’article 😉

    Sinon, j’ai fait plusieurs fois déjà cet été ta recette de chilichoc, c’est un régal à chaque fois! Mon homme y ajoute un petit plus que j’adore et que je te propose donc!
    Un mélange de concombre, oignon, ail émincés qui marinent avec de l’huile d’olive, du jus de citron et du piment ( j’avais déjà mangé ça avec le rougail je crois).
    Le mélange chaud/ froid, croquant/ fondant est délicieux!

    • Merci d’avoir pris le temps de me signaler cette erreur… je vis dans un contexte anglophone depuis plus de 15 ans, ce qui explique ce genre de fautes ! J’ai dû la faire bon nombre de fois du coup ! Je vais de ce pas corriger tout ça ! Et merci pour ta recette qui semble bien complémenter le chilichoc en effet ! Très heureuse de savoir que cette recette te plaît tant ! Encore merci !

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s