{Éco-défi} Prendre soin de soi grâce à des techniques naturelles

Méthodes bien-être développement personnel

Je suis convaincue qu’un grand nombre de nos maux physiques- graves ou pas- sont directement causés par les émotions négatives, le stress et les tensions que l’on peut ressentir au quotidien ou à certaines périodes de notre vie.

Bien que j’aie toujours raisonné de la sorte, j’ai mis longtemps à réaliser- ou plutôt à admettre- que les douleurs intestinales, les problèmes digestifs, les angines et les extinctions de voix dont je souffrais presque continuellement lorsque j’ai débuté ma carrière de prof en Angleterre, étaient directement liés au mal être que je ressentais dans ce collège/lycée où je n’arrivais pas à faire face aux élèves « indisciplinés », dans ce contexte anglais où je ne me sentais pas à ma place, dans cette vie où rien ne m’épanouissait au quotidien.

Il a fallu que j’en arrive à bout- physiquement et mentalement- pour prendre conscience que j’avais besoin de quitter cette vie sans avenir, ce pays où je me sentais toujours étrangère au bout de 8 ans, ce travail où, malgré ma bonne volonté, les élèves comme moi étions prisonniers d’un système qui ne nous autoriserait pas à apprendre dans la joie et la bonne humeur. J’ai donc tout quitté, j’ai eu l’incroyable chance de décrocher le travail de mes rêves dans le plus bel endroit du monde (l’Ile de Vancouver au Canada) où j’étais entourée de personnes extraordinaires. Depuis, j’ai à nouveau changé d’emploi et de pays mais mes douleurs intestinales et problèmes digestifs ont très nettement diminué et je n’ai plus d’angines ni d’extinctions de voix car j’ai su choisir un contexte de vie dans lequel je me sentirais à ma place. Je me suis également fait la promesse de ne plus jamais laisser ces émotions négatives, ce stress et ces tensions m’affecter autant que ce fut le cas en Angleterre.

Mala Améthyste Beeutiful

Bien qu’on ne puisse pas tout quitter quand ça ne va pas (ce qui est rarement la solution idéale de toutes façons même si je pense que ça l’était pour moi), je pense que l’on peut apprendre à faire face aux aléas du quotidien sans que cela ne nous rende malade. C’est toutefois plus facile à dire qu’à faire et 5 ans après m’être fait cette promesse, je laisse encore bien souvent certaines émotions et tensions m’affecter plus que je ne le souhaiterais.

Il faut dire aussi que le nouveau mode de vie vers lequel je chemine ces 3 dernières années génère de nouvelles préoccupations et donc de nouvelles réactions et émotions avec lesquelles j’ai mis du temps à me familiariser. Questionner et changer sa manière de se nourrir, de s’habiller, de se déplacer, de se divertir etc. est source de nombreux débats intérieurs et parfois de discussions difficiles avec nos proches comme avec des inconnus. En même temps que je découvre les joies d’emprunter une voie pleine de bons sens pour moi et pour l’avenir du monde, je découvre la difficulté d’aller à contre-sens de la société qui m’entoure et de mes propres « repères » socio-culturels. J’ai l’impression de devoir toujours être « sur mes gardes », prête à justifier et défendre mes choix ou bien à prendre sur moi pour éviter toute tension. C’est frustrant, c’est fatigant et tout cela me pèse autant sur le cœur que sur l’esprit.

Malheureusement, le monde autour de moi ne changera pas de sitôt. C’est donc à moi de changer ma manière de l’appréhender afin de continuer mon cheminement vers un mode de vie plus éthique et plus écologique dans la paix, la confiance, la bienveillance et la joie. C’est à moi d’apprendre à me protéger et à prendre soin de moi, pour mieux prendre soin du monde qui m’entoure. Et pour se faire, j’explore depuis quelques années les différentes méthodes douces qui sont à ma portée pour trouver et préserver un certain calme intérieur : yoga, méditation, respiration, pleine conscience, lithothérapie, massages… Les moyens par lesquels nous pouvons prendre soin de nous de manière naturelle, sans avoir recours à quelque produit que ce soit, sont nombreux. Certains existent depuis des millénaires, d’autres ont vu le jour au siècle dernier. Certaines sont scientifiquement reconnues, mais la plupart ne le sont pas.

Magazine yoga

Pour moi, l’essentiel est de trouver une ou plusieurs méthodes vers lesquelles on peut se tourner afin de prendre soin de notre cœur, de notre corps et de notre esprit en toute simplicité, n’importe où et à n’importe quel moment de la journée. Des méthodes nous permettant de ne pas laisser ces émotions négatives, ce stress et ces tensions devenir nôtres au point de nous définir et de nous rendre malade. Même si j’ai réussi au fil des années à trouver différents moyens de « prévenir plutôt que guérir » et de m’apaiser avant de laisser mes propres émotions me ronger de l’intérieur, j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir avant de me sentir maîtresse de mes émotions en toutes circonstances.

Pour ce nouvel éco-défi, je vous propose donc de partager nos réflexions, nos découvertes et nos expériences pour prendre soin de soi grâce à des techniques naturelles avec lesquelles on peut facilement se familiariser et vers lesquelles on peut se tourner en toute simplicité au quotidien. Tout au long du mois de juillet, Adeline, créatrice de Beeutiful et Emma de Planet Addict, partageront également leurs astuces sur leur blog. Tous nos articles seront partagés dans le groupe Facebook Les éco-défis d’Echos verts et je vous invite également à y partager les articles/vidéos/lectures/méthodes/astuces qui vous inspirent, vous aident ou sur lesquelles vous vous posez des questions.

Pour recevoir la newsletter de l’éco-défi dans laquelle je regrouperai les liens les plus intéressants partagés tout au long du mois de juillet, je vous invite à vous inscrire par ici.

Je m'inscris à l'éco-défi du mois

Nombre d’inscrit.e.s : 310

Lectures développement personnel

Quelles sont les techniques naturelles que vous utilisez déjà pour votre bien-être ? Quelles sont celles que vous aimeriez découvrir ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Éco-défis, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour {Éco-défi} Prendre soin de soi grâce à des techniques naturelles

  1. nesto dit :

    ça me parle je suis Sophrologue 😉 j’ai beaucoup changé ma façon de vivre après ma 1ère fille 😉 je suis dans quelque chose de plus zen, plus lent mais du coup un peu déconnecté de la réalité parfois (renvoyé par « les autres » ^^ ). Donc pour moi: Sophrologie, Taï chi et méditation. J’allège beaucoup de choses (déco, fringues, nourriture etc), j’ai dit non plus souvent et j’essaye de toujours voir le positif (je viens d’une famille où l’on voit tout en noir alors j’ai pas mal bossé 😉 ). Perso, j’aimerais bien faire du yoga mais pour le moment je n’ai pas encore trouvé le/la prof ou le type de yoga peut-être qui me conviendrait… après je me dis que peut-être c’est pas pour moi ou je fais déjà assez de choses, pas besoin de « remplir » à tout prix 😉

    • Je partage entièrement ton point de vue quant à l’importance de ne pas trop « remplir »… même en question de bien être, on peut se contenter de peu… L’essentiel est d’être à l’écoute je pense et d’adapter nos méthodes en fonction de notre évolution et de nos besoins personnels 🙂

  2. flo09 dit :

    Mon mari est prof, avec des élèves de moins en moins gérables… ils n’ont plus le plaisir d’apprendre… et il a souvent la gorge qui le picote… je suis d’accord avec tout ce que tu as dit. Amicalement

  3. Anne dit :

    Pour ma part, je commence à utiliser l’homéopathie pour une petite gêne récurrente.
    A la fin de l’été, j’irai peut être consulté un homéopathe pour éviter un traitement ou à tout le moins une série d’examen.
    Ce mois-ci, je tente une alimentation végétale, pour voir l’impact sur ma santé et ma forme au quotidien.

  4. ecoloree dit :

    C’est drôle, avec mes copines on a fait une soirée bien-être avec hypnose, bons plans cuisine, réflexologie, huiles essentielles… 🙂 on a fait la même chose que toi avec ton blog mais à notre échelle 😉

  5. ducotedechezcyan dit :

    Un billet très intéressant, comme toujours 😉
    Cette année j’ai participé à un atelier dit « de relaxation » qui permettait de découvrir différentes techniques bien-être: je retiens notamment le Qi Gong (fantastique pour apaiser les tensions corporelles et faire circuler les énergies), la marche afghane (marcher en toute conscience en apprenant notamment à respirer en adéquation avec nos besoins), différentes techniques de respiration et de sophrologie. ça a changé beaucoup de choses dans ma façon de gérer les agressions de notre environnement!
    J’essaie aussi de méditer, mais ça ne me vient pas encore naturellement. C’est mon projet pour l’été: progresser dans ma pratique de la méditation 🙂
    Je suivrais avec intérêt les billets publiés pour cet éco-défi 😉

    • J’espère que tu trouveras un moyen de te mettre à la médiation en douceur. Je viens de m’offrir Calme, mon carnet de méditation d’Arnaud Riou et je crois qu’il va beaucoup m’aider personnellement.

  6. Langlasse Stephanie dit :

    Personnellement, j’ai expérimenté petitement l’EFT. On trouve maintenant plusieurs livre sur le sujet et même des conférences. C’est apparement tres utile pour se débarrasser de ses « casseroles » ou pour gérer les contrariétés du quotidien. Il s’agit de stimuler certain points d’accuponctures qui agissent sur le mental. Cela commence même à être utilisé dans les hôpitaux. C’est simple à utiliser. Tout le monde peut le faire à la maison.
    ( il faut que je me donne le temps de vraiment le pousser à fond)

  7. Bonjour Natasha,
    Je lis toujours avec intérêt vos articles et celui-ci m’interpelle particulièrement puisqu’il y a onze ans, j’ai fait un burnout et je ne me reconnaissais plus dans la vie que je menais. Où étaient passées mes valeur de gratitude et de bienveillance dans ce monde de productivité où l’homme n’est pas écouté ?
    Je suis allée au bout de mon possible. Et j’ai guéri. Je suis désormais sophrologue relaxologue et j’apprends aux autres à respirer, à s’écouter et à s’ouvrir à la vie.
    J’ai publié un article sur les émotions sous :
    http://sylviesophrologie.com/vivre-avec-ses-emotions-sophrologie-metz/
    Et parce que la respiration permet d’apaiser rapidement et de revenir à soi, j’offre une relax guidée qui s’appelle « détente souffle et terre »…tout est dit 😉 sous :
    http://sylviesophrologie.com/category/blog/
    Je propose aussi la lecture de mon dernier article, qui rejoint la thématique de ton {Éco-défi} Prendre soin de soi grâce à des techniques naturelles sous :
    http://sylviesophrologie.com/vances-pour-vivre-revenir-a-lessentiel-nature/
    Belle journée à toi et tes lecteurs,-trices,
    Sylvie

  8. Vala dit :

    Ce n’est pas vraiment une technique « naturelle » comme celles que tu décris, mais c’est une technique parmi d’autres… moi, je lis. Ca aide à se calmer et à prendre de la distance quand c’est possible. Sinon, j’essaye d’imaginer un point de vue extérieur sur ma situation. En se mettant « en dehors », on parvient parfois à voir que ce qui nous atteint n’a pas réellement d’importance et ça apaise un peu.

  9. Dinara dit :

    Bonjour Natasha,

    Pour ma part, yoga m’aide beaucoup et j’ai eu beaucoup de chance de rencontrer des profs qui m’inspirent et me font progresser pas à pas, tant sur le plan physique que spirituel. Le travail sur le souffle, son observation, l’admiration devant la Vie que nous portons en nous m’aident à m’apaiser et de retrouver la lucidité, la justesse de vue. D’ailleurs, je pense que c’est l’essentiel, de pouvoir changer de regard, pour accéder à une vue plus juste de notre vie, de tout ce qui nous arrive au quotidien, d’avoir plus de discernement. J’y travaille beaucoup!

    Une lecture qui m’a apporté beaucoup de réponses simples et pleines de bon sens sur mon propre fonctionnement et le fonctionnement des autres: « Je pense trop » de Christel Petitcollin.

    Alors maintenant, j’accepte plus facilement l’incompréhension ou le jugement des autres et je ne compte plus de trouver du soutien auprès des personnes qui ne sont tout simplement pas capables de me le donner.

    Amitiés,

    Dinara

  10. Un trésor dans mon placard dit :

    Alors là tu prêche une convaincue. C’est le principe de la somatisation : une réaction du corps lorsque l’esprit est contrarié par des émotions négatives. Je vais suivre avec attention cet éco défi qui promet d’être très intéressant.

  11. soline72 dit :

    Bonjour,
    Merci encore pour ce défis qui s’annonce passionnant et instructif!
    De mon coté, niveau soins de santé, je passe par le naturel: en programmant des repas qui apportent ce dont j’ai besoin au rythme des saisons.
    Comme on dit  » la santé est dans l'(assiette »
    Sinon sur un point curatif c’est huiles essentielles, huiles végétale, plantes
    Je me fais des petits soins cosmétiques, et séances spa à la maison.
    Sinon en septembre j’ai découvert le Qi Dong: exercices entre Taî Chi et gymnastique douce, je me sens bien et pleine d’énergie la, semaine qi suit!
    En général, je suis passée en mode slow life: en faire moins mais mieux, prendre du temps pour moi: des séances lectures, de la méditation, ou juste repos.
    Je » m’en sens que mieux!

    • Il existe effectivement un tas de produits naturels propices à notre bien-être. Mais pour cet éco-défi le but sera plutôt de se concentrer sur des techniques, des méthodes qui ne requièrent pas grand chose outre notre présence et notre motivation, afin d’être accessibles au plus grand nombre 🙂

    • soline72 dit :

      C’est encore mieux, alors ça complète!
      Je fais du Qi Dong ( chi Kong) et de la méditation, mais suis intéréssée par d’autres techniques!

  12. breizhfanfan dit :

    C’est un thème qui me parle beaucoup
    Je fais du yoga et de la méditation mais pas assez à mon goût
    C’est l un de mes objectif de la rentree: une méditation par jour et 2 séances de yoga Par semaine
    Je dois m organiser pour
    Bizz

  13. Nat dit :

    Bonsoir, merci pour tes articles très inspirants ! J’ai été relire « aller à contre sens ». Ton blocage au niveau de la gorge devrait céder facilement maintenant que tu t’exprimes et que tu es plus sûre de toi :o) Ce n’est pas simple de tout mettre en place en même temps quand on décide de changer des choses dans sa vie, il faut beaucoup de temps et souvent il faut recommencer puisque les faux plis reviennent :o) Il faut se laisser le temps sans étouffer pour autant ! Et pourquoi faudrait il se justifier de ne pas vivre comme tout le monde alors que « tout le monde » a faux surement ;o)
    Bon week end

    • En effet, les blocages au niveau de la gorge sont partis… Et je pense que le fait de tenir ce blog m’aide grandement car il me permet d’exprimer des choses que j’aurais certainement plus de mal à partager autrement 🙂

  14. Salmon dit :

    ça me parle bien tout ça !!!
    Ce qui me fait / m’a fait du bien ces dernières années : une ‘tite psychothérapie (en systémie), course à pied (même 5mn au réveil) , danse contemporaine et gym pilates, relaxation-méditation-respiration (livre « calme et attentif comme une grenouille »), la méthode TIPI, des lectures romans (Laurent Gounelle …) , des lectures de revues comme Kaizen … , des phrases qui portent (site « la solution est en vous ») … et de bons moments avec ceux que j’aime !!!

  15. MARTIN dit :

    Coucou, quelle bonne idée ce défi !
    Pour ma part après avoir beaucoup stressé au boulot (et encore aujourd’hui), je m’oriente de plus en plus vers des techniques de bien être : je faisais déjà du stretching, j’ai commencé aussi en janvier dernier le tai chi chuan (qi gong) pour m’énergiser et me détendre, le yoga TKV Desikachar. Honnêtement ça va être difficile de passer l’été sans mes cours. heureusement que les vacances arrivent. Tous ces sports de détente ou j’apprends à souffler, respirer, me recentrer sur moi-même sont d’un grand secours. Je médite aussi un peu.
    Dans le même temps je lis beaucoup de livres « zens » qui m’apportent aussi des pistes de réflexion (calme mon carnet de méditation, happinez, simple things, ….).
    Le maître mot prendre du recul, positiver, se dire que finalement il y a toujours pire que soi et que j’ai beaucoup beaucoup de chance d’avoir une famille unie et en bonne santé, et pas de problème d’argent. C’est déjà énorme.
    En fait ce que je dois absolument faire maintenant pour finaliser tout cela c’est me mettre un gros coup de pied aux fesses c’est changer de travail.

    • En effet, il est bon de se rappeler que tout ne va pas si mal finalement mais me dire qu’il y a pire que moi, ne m’apaise pas du tout personnellement car cela me donne le sentiment de renier l’importance de mes propres émotions… de ce fait elles reviendront peser sur moi tôt ou tard. Je préfère donc accepter le fait que certaines petites choses me tracassent en prenant le temps d’y faire face afin de mieux pouvoir m’en détacher sur le long terme. Cela ne m’empêche pas bien évidemment d’être consciente de ma chance et de mon bonheur au quotidien 🙂

  16. Lili dit :

    Je lis de moins en moins de livres sur le yoga et autres techniques naturelles. Au fil du temps, j’ai réalisé qu’il était plus efficace et précieux de vivre des moments avec des personnes réelles. Si j’avais essayé de pratiquer la danse classique en lisant des livres, on m’aurait ri au nez et j’aurais vite chercher un cours de danse. Pour le yoga et la méditation, on a tendance à croire que ce n’est pas la même chose. Et on connaît tous au moins un exemple d’une « prof illuminée » pour ne pas dire « complètement à la masse ». C’est dommage, parce qu’en cherchant, on finit par trouver la personne et le groupe qui nous correspondent.

    • Je trouve également que pour le yoga, rien ne remplace un cours avec un.e prof passionné.e, bienveillant.e et expérimenté.e pour débuter? Mais passé un certain stade, j’ai personnellement eu envie de trouver une certaine indépendance et aussi d’approfondir mes connaissance en la matière et c’est pourquoi j’aime lire des livres/magazines en complément. Le yoga étant une discipline qui fait partie d’un tout, un cours de yoga ne peut d’après mon expérience pas toujours permettre de comprendre cet ensemble. Par contre, la méditation est pour moi un travail beaucoup plus personnel et solitaire et je préfère pour cela me laisser au gré de mes lectures et expériences personnelles. L’essentiel est que chacun.e trouve le moyen de parvenir à pratiquer ce qu’il/elle souhaite. Je ne t’aurais pas ris au nez si tu avez lu des ouvrages sur la danse classique pour développer tes connaissances en la matière 😉

  17. Magali dit :

    Ca me parle aussi beaucoup, avec un changement de vie radical il y a un an maintenant. Avant, j’étais ingénieur dans un bureau d’études, gros horaires, des déplacements fréquents en Afrique, et des collègues au bord du burn out. Ce qui m’a permis de bien vivre la situation, et de la changer !, c’est une méthode de guérison, la méthode Corps Miroir, dont l’objectif est de remettre les personnes sur le siège conducteur de leur vie.
    Au delà de l’aspect guérison, que je pratique aujourd’hui puisque ma nouvelle vie est d’être guérisseur, ce sont les pistes simples à mettre en œuvre qui permettent d’améliorer sa vie tous les jours, et moins avoir de pépins physiques. Par exemple :
    Fais ce que tu as vraiment envie de faire, et ne fais pas ce que tu n’as vraiment pas envie de faire.
    Tu dois pouvoir dire à chaque moment de ta vie : j’aime ou je suis, j’aime avec qui je suis, j’aime ce que je fais. Si ce n’est pas le cas, il faut changer la situation.
    Et je médite le plus souvent possible, ça change la saveur de la journée 😉

  18. Sandrine dit :

    Bonjour, j’ai déménagé à la campagne il y a 4 ans maintenant et ma vie est devenue plus sereine. Il y a beaucoup de nuisances en ville au quotidien, le bruit, le monde, les détritus, les tags, on ne voit plus rien mais le corps lui subit des agressions au quotidien. Maintenant je prends le temps de regarder la nature, mes plantes, la neige en hiver. Je me lève vers 5 h 30 pour profiter de tout cela avant d’aller en classe avec mes élèves, c’est magique et cela ne coûte rien.

  19. Marion dit :

    Comme à chaque nouvel éco défi, je suis impatiente de le suivre, même si pour l’instant je ne me sens pas prête à me lancer 😉 (pardonne-moi si je me suis inscrite deux fois pour la newsletter, je ne savais plus si je l’avais déjà fait ou pas!). Pour ma part j’ai essayé le yoga enceinte, ça m’a beaucoup plu, et je m’étais dit que je prendrais des cours par la suite…ce n’est toujours qu’un projet. Toutes ces méthodes m’intéressent. Bref, merci 🙂

  20. Ping : Prendre soin de soi au naturel grâce à la lithothérapie | Échos verts

  21. Ping : Les conseils d’une yogi pour s’initier au yoga | Échos verts

  22. Ping : Ma rencontre avec la méditation : partage d'expériences & conseils - Beeutiful

  23. Ping : Le pouvoir du temps présent - un tresor dans mon placard

  24. sandryon dit :

    Pour moi, le grand changement qui transforme ma vie, c’est l ayurveda!

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s