Prendre soin de sa peau et de la planète avec oOlution

S’il me fallait autre chose qu’une huile ou un beurre végétal pour prendre soin de ma peau, c’est sans hésiter que je choisirais oOlution. C’est la seule marque de cosmétiques française à proposer une gamme de produits végans dont 100% des actifs sont naturels et bio, qui ne contient pas une seule goutte d’huile de palme ou de ses dérivés et qui a été conçu de manière éthique et écologique, depuis la récolte des extraits végétaux jusqu’à l’emballage. En attendant de trouver l’option zéro déchet idéale, oOlution a opté pour des flacons 100% recyclables et sans métal. Et si vous pensez que ça sent le Greenwashing, soyez rassurés: oOlution est une marque de cosmétiques 100% transparente… parce qu’elle n’a rien à cacher!

logooolution

En plus de tout ça, oOlution c’est aussi et surtout une équipe de professionnels à l’écoute, passionnés et engagés. Si la vente de produits oOlution est bien évidemment au centre de leurs activités, conseiller et informer pour défendre un mode de vie sain, éthique et écologique fait également partie de leur quotidien et se reflète dans leurs divers engagements, projets et articles du bloOg notamment.

Après quelques mois passés à échanger avec Cheyma, chargée de webmarketing et Estelle, chargée de communication chez oOlution, j’avais très envie d’en savoir plus sur la naissance de cette belle entreprise et donner la parole à Anne-Marie, la fondatrice d’oOlution.

Anne-Marie, qu’est-ce qui vous a motivée à créer oOlution?

Portrait Anne-Marie Gabelica - fondatrice oOution

J’ai décidé de me lancer dans l’aventure oOlution suite à deux prises de conscience qui ont marqué ma vie. La première est une vraie révolte. Après avoir travaillé durant 6 ans pour un grand groupe cosmétique (notamment pour une marque bio), j’ai fini par m’interroger sur la pauvreté des compositions qui misent tout sur un actif star (karité, argan) pour mieux cacher la misère du reste de la formule. Pire, j’ai réalisé à quel point cette industrie utilise des ingrédients très douteux pour la santé avec la plus grande indifférence pour le consommateur.

J’ai donc commencé à rêver d’une gamme de soins bio 100% d’origine naturelle et résolument éthique. Comment traduire cela dans une formulation ? J’ai simplement laissé la nature m’inspirer, je crois sincèrement que son équilibre, sa force et sa résilience viennent de sa biodiversité. Pourquoi en serait-il autrement pour le soin de notre peau ? Il y a aussi un message que j’ai souhaité faire passer à travers la formulation des soins. Pour avoir des soins plus efficace, il me paraît indispensable de miser sur la variété des actifs végétaux.

Ma deuxième prise de conscience fut un voyage en Malaisie en 2013. La Malaisie est avec l’Indonésie le principal producteur d’huile de palme au monde. Le tableau que j’y ai découvert m’a horrifiée, la forêt primaire abritant des millions d’espèces, avait été remplacée par des millions de km2 de palmeraies. Il faut bien comprendre que les forêts primaires mettent plusieurs millions d’années à se former, leur perte est inestimable ! Aujourd’hui le tigre de Sumatra et les orangs-outan sont gravement menacés, tandis que les expropriations massives et violentes de terres continuent. Malheureusement, l’industrie des cosmétiques utilise 24% de la production mondiale d’huile de palme… J’ai alors décidé de créer la première gamme de soin visage garantie sans huile de palme ni aucun dérivé. Beaucoup de laboratoires m’ont claqué la porte au nez, arguant que c’était tout bonnement impossible. Pourtant nous l’avons fait !

Du point de vue de l’impact environnemental, le fait de miser sur la diversité d’actifs et des matières premières permet de ne pas faire pression sur un végétal et de continuer sa culture ou sa cueillette de manière durable. On ne réglera d’ailleurs pas le problème de la surexploitation de l’huile de palme, en la remplaçant par un seul ingrédient car cela provoquera exactement le même problème.

J’avais aussi à cœur de montrer qu’éthique pouvait tout à fait rimer avec économie. Car oOlution est aussi une aventure entrepreneuriale militante qui m’a aidée à me réaliser et donner du sens à ma vie. Je vois partout des entreprises sociales et solidaires qui voient le jour chaque jour, proposant des alternatives pour tous les objets du quotidien. Je pense qu’un changement en lame de fond s’opère, entrepreneurs comme consommateurs ne veulent plus subir, mais plutôt devenir acteurs du changement, chacun à son échelle.

oOlution_differences

Sur quelles valeurs est fondée votre entreprise et en quoi se démarque-t-elle des autres marques de cosmétiques dites “écologiques” ,“bio” ou “naturelles”?

La démarche oOlution se fonde avant tout sur l’intégrité et l’exigence. Dans tout ce que nous faisons, nous avons à coeur de pousser jusqu’au bout la logique de la philosophie bio, écolo et durable. Toutes les différences que nous revendiquons ont fait l’objet de 3 ans de Recherche & Développement. Il n’était pas question de s’en tenir au cahier des charges des labels bio mais plutôt de les remettre en question, d’aller plus loin encore (notamment avec notre combat contre l’huile de palme). Par exemple, pour être certains que la production de nos soins aurait un impact positif sur l’environnement, nous avons fait appel à des experts de l’Ademe qui ont réalisé une étude du cycle de vie. Il n’y a aucun gaspillage de ressources, l’approvisionnement est durable, le tout est carbone compensé (une partie des revenus est reversée à un projet de reforestation à Sumatra). Nous sommes donc très exigents sur la qualité des soins mais aussi jusque dans manière de communiquer : nous pouvons nous permettre une transparence totale car il n’y a rien à cacher !

Ensuite, la pédagogie tient une place très importante chez oO. Comprendre la peau et éviter les compositions dangereuses n’est pas facile ! Nous essayons de sensibiliser avec des articles les plus recherchés et informatifs possibles. Tout en rendant l’information accessible grâce à des infographies notamment. Nous sommes aussi davantage dans une approche de conseil que de vente, ce qui est très apprécié. C’est pour moi une belle récompense et preuve de confiance que de recevoir des demandes de conseils qui ne concernent pas seulement oOlution mais toute la routine d’hygiène.

Enfin, l’équipe oOlution est toujours partante pour une pause fou rire… et gourmandise. Nous ne nous prenons pas trop au sérieux, et je pense que cela rejaillit de manière positive et met en confiance pour venir papoter avec nous.

Capture d'écran 2015-02-10 07.37.31

Quelles sont les substances contenues dans les cosmétiques « classiques » qu’il faut à tout prix éviter de mettre sur sa peau, et quelles conséquences peuvent-elles avoir sur la santé et l’environnement?

Nous entrons donc dans la minute qui fait peur, je tenterai d’être exhaustive et concise. En tout premier lieu, ce sont les perturbateurs endocriniens qu’il faut bannir absolument. Ces substances présentes dans tout notre environnement extrêmement pollué trouvent le système hormonal avec des conséquences graves sur la santé : cancers, troubles de la fertilité, maladies neurodégénératives etc. Très préoccupant également, leurs effets troublent l’eco-système aquatique : nous assistons à une féminisation et une malformation des espèces. Une étude montre que 40% des produit de beauté et d’hygiène contiennent encore des perturbateurs endocriniens, c’est de l’empoissonnement à grande échelle purement et simplement ! Conservateurs et parfums synthétiques, filtres UV, solvants, anti-bactériens ou émulsifiantes sont tous susceptibles d’en contenir. Nous avons dressé une liste des perturbateurs endocriniens qu’il faut repérer sur la liste des ingrédients et éviter.

Ensuite, les détergents sulfatés, fameux SLS et SLES, qui sont des tensio-actifs utilisés pour leurs propriétés moussantes et nettoyantes. Très décriés, ils sont encore plus nocifs qu’il n’y paraît. Le problème ne s’arrête pas à la peau qui se trouve déshydratée, sèche et développe des allergies ou de l’acné (ce qui est déjà bien suffisant). Les études ont montré que même en petite concentration, les SLS pénètrent les tissus, altèrent les protéines et vont se fixer dans le cœur, le foi, les poumons et le cerveau. Or cette fragilisation des tissus laisse la voie libre aux substances telles que les perturbateurs endocriniens.

Moins alarmant d’un point de vue sanitaire mais plutôt pour l’impact environnemental, ce sont les dérivés pétrochimiques : silicones, huiles et cires minérales. À quoi servent-ils ? À remplir un flacon à très bas prix et donner l’illusion d’hydratation grâce à leur toucher. Les huiles minérales sont en réalité des substances inertes et imperméables qui n’ont aucune propriété active pour la peau. Au contraire, elles sont comédogènes : les résidus laissés bouchent les pores. Le tout avec des conséquences graves pour la planète : des méthodes d’extraction du pétrole très polluantes au rejet de ces substances non biodégradables et toxiques dans les océans, je pense que nous ne mesurons pas encore l’impact !

Cela étant dit, comment éviter tout cela ? Ce n’est pas une mince affaire ! Apprendre à les éviter peut se révéler un véritable jeu de piste tant la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) est difficile à déchiffrer. D’autant qu’elle ne permet pas de mettre en lumière tous les ingrédients douteux. Les phtalates par exemple pourront se cacher derrière un simple « fragrance ». Nous avons à ce sujet pris les devants et traduit nos listes INCI dans un français intelligible compréhensible par des non-scientifiques.

J’insiste de nouveau sur la problématique de l’huile de palme : nous ne devons pas laisser notre routine beauté participer à la déforestation ! Dans un cosmétique, repérer l’huile de palme est très difficile car elle y est présente sous la forme de centaines de dérivés. Nous avons créé une infographie qui permet d’identifier ces dérivés grâces à quelques suffixes et préfixes dans la liste d’ingrédients.

Les alternatives plus saines se trouvent du côté de la cosmétique biologique bien sûr, qui exclut à minima les perturbateurs endocriniens. Encore faut-il connaître les degrés d’exigence dans leurs cahiers des charges qui ne sont pas toujours très rigoureux ! En France, il faut saluer la décision du déjà digne de confiance Nature & Progrès d’interdire désormais l’huile de palme dans son cahier des charges.

Autre mesure de précaution, se méfier des mentions « sans » sur un flacon. Le remplacement des parabens par le methylisothiazoline aura au moins permis de réaliser que nous ne devions pas relâcher notre vigilance !

À mon sens, toutes ces substances devraient être bannies de tout cosmétique, conventionnel ou non, ainsi que des produits d’entretien (attention aussi à vos lessives, nettoyants ménagers, etc.). L’inertie de l’industrie des cosmétiques est d’ailleurs scandaleuse et très révélatrice…

Beaucoup de personnes doutent encore de la nocivité de certaines substances contenues dans les cosmétiques. On m’a même déjà rétorqué que s’ils étaient vraiment toxiques, ça se saurait et ils ne seraient pas commercialisés… Que dire à ces personnes-là?

Je dirais à ces personnes sceptiques de regarder du côté de l’actualité tout simplement. Le Bisphenol A vient d’être interdit (pour être remplacé par une substance tout aussi dangereuse…) après moult alertes et finalement un rapport ayant prouvé sa nocivité. De regarder aussi du côté du long historique des substances retirées des marchés comme l’amiante.  Le fait qu’il s’agisse de cosmétiques supposés prendre soin de nous ne nous protège en rien.

Il faut avoir conscience du fait que les politiques économiques en matière de biotechnologie favorisent la mise sur le marché de substances dont on ne connaît pas encore les effets. Un exemple qui parlera à tous : les pesticides utilisés dans l’agriculture. On parle ici de l’acte le plus essentiel à notre survie : l’alimentation. Dans son excellent documentaire « Le monde selon Monsanto », la journaliste Marie Monique Robin démontre comment ce groupe a usé de son pouvoir pour faire pression sur l’administration américaine. Un lobbying très efficace a méthodiquement démantelé les processus administratifs : les pesticides ont été mis sur le marché sans contre-étude approfondie des effets sur l’homme. Des documents internes à Monsanto eux démontrent qu’ils étaient parfaitement conscients des dangers de leurs pesticides…

Je ne souhaite pas me montrer alarmiste avec mon propos, j’ai même un penchant pour l’optimisme. Je trouve simplement surprenant que ces personnes sceptiques ne jouent pas de leur esprit critique aussi à l’encontre des industriels et des pouvoirs publiques. Je crois que c’est un devoir citoyen, et qu’il nous appartient de changer les choses. Nous n’y arriverons qu’en nous informant, en doutant de tout.

oOlution_make-a-difference

Personnellement, depuis que j’ai remplacé mes crèmes “classiques” par l’huile de macadamia et le beurre de karité, j’ai beaucoup moins souvent besoin d’hydrater mon corps, mes mains, mon visage, mes lèvres… et ma peau se porte très bien!  Que pensez-vous de l’usage de ce genre de produits naturels bruts comparé aux produits oOlution?

Je pense qu’ils sont complémentaires. Utiliser une huile ou un beurre bruts est tout à fait pertinent : il possède encore toutes ses propriétés, ses acides gras essentiels.

Dans nos formulations, les ingrédients sont présents dans leur forme brut. Malheureusement, pour arriver à créer certaines textures, les formulateurs peuvent faire appel à des procédés d’hydrogénation ou estérification, vidant ainsi les huiles de leurs nutriments. Nos soins ne subissent aucun de ces traitements, les actifs possèdent encore toute leur richesse une fois arrivés dans le flacon !  Et la grande diversité des actifs présents dans nos soins permet à la peau d’aller puiser ce dont elle a besoin dans des ingrédients d’une grande qualité. Finalement, les deux approches ne sont pas si éloignées !

Pour moi même, j’utilise régulièrement des hydrolats bio et des huiles végétales bio car ce sont de merveilleux ingrédients. La formulation en cosmétique est aussi passionnante que complexe, certains créateurs réalisent un travail vraiment formidable en laboratoire pour imaginer des produits naturels, efficaces et aux propriétés sensorielles étonnantes.. Nous recevons beaucoup de demandes sur des textures très spécifiques notamment. Finalement, tout est affaire de confiance dans le produit et la démarche d’une marque, et de préférence personnelle. Car ce que je vois dans ce retour à des routine beauté très épurées, c’est aussi une recherche d’une alternative plus authentique. Plus vraie aussi, une huile brute ne peut pas tricher.

La diversité des approches entre celles qui aiment faire confiance à une marque, les home-made addicts qui prennent plaisir à faire leurs cosmétiques elles-mêmes ou qui comme toi optent pour des produits bruts n’est pas à mettre en compétition. J’ai vu au contraire naître des débats très intéressants qui prouvent la curiosité d’un public de plus en plus large pour des produits quotidiens vraiment qualitatifs et efficaces. Je crois que nous avançons tous dans la même direction : donner du sens à ce que nous décidons ou non de consommer. C’est lorsqu’on commence à chercher ce qui est le mieux, le plus efficace et respectueux pour soi que l’on découvre que ça va forcément de paire avec le bon pour tous. Pour tous les être vivants de notre planète, pour notre environnement.

Comme en témoigne Pauline du blog Les cheveux de Mini, certaines personnes se passent même facilement de tous soins pour la peau. D’après vous, quelles sont les conditions idéales pour en arriver là?

Pauline le résume très bien : une très bonne hygiène de vie ! Notre alimentation à condition qu’elle soit saine et équilibrée devrait être notre premier geste beauté, le premier que nous transmettons. Teint terne, imperfections, production inhabituelle de sébum… la peau est un lanceur d’alerte. Lorsque la mienne commence à faire des siennes, je comprend ce que mon corps me demande : stop, va te reposer un bon coup, bois de l’eau et mange des choses vitaminées !  Je demande toujours à mes copines qui se plaignent de leur peau si elles ont pensé à inspecter leur hygiène de vie…

Aussi, j’admire beaucoup l’esprit critique très rigoureux de Pauline et partage cette approche minimaliste de la beauté. Elle est visiblement très informée et restitue ses connaissances de manière sincère.

L’industrie des cosmétiques appuyée par une presse féminine complice n’a eu de cesse de créer des besoins, parfois assez grotesques. Un exemple vraiment agaçant, la mode des brosses motorisées pour le visage. La peau serait pleine d’impuretés qu’il faudrait récurer ? Voilà le meilleur moyen de l’agresser et de briser son film-hydrolipidique… Tout soin hydratant est alors inutile tant qu’on ne brise pas le cerlce vicieux.

Cependant, Pauline a beaucoup de chance d’avoir une si belle peau et nous ne sommes pas toutes si chanceuses ! Si beaucoup de nos petits tracas avec la peau peuvent venir d’une routine beauté inadaptée ou trop agressive, certains facteurs héréditaires, hormonaux ou environnementaux peuvent aussi entrer en jeu. Ou tout simplement la recherche d’un rituel beauté sensoriel qui soit source de plaisir et aide à être bien dans ses baskets. Finalement, il s’agit simplement de trouver un équilibre. Avec une bonne compréhension de notre corps, un esprit toujours curieux et critique quant aux formulations et besoins réels ou superflus.

Enfin, à qui recommandez-vous les produits oOlution?

Très simplement, aux personnes qui sont à la recherche d’une routine beauté simple, saine et adaptée aux besoins de leur peau. Pour être certains d’offrir à chacun le soin adapté, nous propos un diagnostic de peau offert accompagné de plein de conseils beauté tout doux et naturels.

À ceux bien sûr qui ne transigent en rien sur l’éthique de leurs achats également, et qui veulent réconcilier bon pour soi et bon pour tous. Enfin, à celles et ceux qui sont à la recherche d’une véritable alternative à l’huile de palme dans les cosmétiques.

Pour aller plus loin:

soins_oO_parlent

Toute l’équipe d’oOlution a rejoint le groupe Facebook des éco-défis pour échanger et répondre à toutes nos questions au sujet des cosmétiques, alors n’hésitez pas à les leur poser!

Pour les suivre de près, je vous invite également à rejoindre oOlution sur les réseaux sociaux: Facebook, Twitter, Instagram et Hellocoton.

Et enfin, pour finir, un grand merci à toute l’équipe d’oOlution pour leur investissement dans la préparation de cette interview, pour leur présence dans le groupe Facebook des éco-défis… et pour ce joli concours!

{CONCOURS}

oOlution offre la possibilité à 2 lecteurs/lectrices de remporter un bon d’achat de 15 euros à valoir dans leur boutique en ligne.

Conditions de participation

  • Une participation par personne
  • Le concours est ouvert aux personnes résidentes dans un pays européen
  • Laisser un commentaire sous cet article pour dire quels aspects vous plaisent particulièrement chez oOlution
  • Remplir ce formulaire pour valider votre participation
  • Le concours sera ouvert du 10 au 20 février à minuit heure française.

Seule la participation des personnes ayant rempli l’ensemble des conditions énumérées ci-dessus sera validée.

Je tiens à préciser que je n’ai reçu aucune contrepartie de la part d’oOlution pour la publication de cet article.

{Résultats du concours}

Les gagnantes sont Clémentine L. et Irène C.

Commentaires- Mettez-y votre grain de vert!

Cet article, publié dans Hygiène & santé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

90 commentaires pour Prendre soin de sa peau et de la planète avec oOlution

  1. esposito dit :

    Waaaahhhh!!! Serait – ce la solution? La fin du casse tête? A en lire l’article je n’en doute pas… quel bonheur d’enfin arriver à réduire tous ses produits qui nous polluent…
    Je tente ma chance et je partage un max afin que tout le monde prenne conscience de la gravité des choses

  2. vanessa degrave dit :

    bonjour et merci a vous ; j aime beaucoup chez oOlution leur http://www.oolution.com/fr/17-pack-bio-control-creme-hydratante-et-creme-matifiante-prevention-age-eclat-peau.html merci a vous
    fan sur fc vanessa degrave
    twitter@vanessa544440
    merci a vous

  3. anne dit :

    Ouaaaah! De nouveau je suis impressionnée par ces gens qui décident de changer les choses malgré les difficultés ! Ce qui me plaît c’est :
    – l’exigence Oolution en particulier de ne pas se maintenir au cahier des charges des labels biographie mais de les dépasser !
    – de garder les ingrédients les plus bruts possibles
    – de proposer des produits bio mais aussi écologiques !
    – de savoir que ce type d’entreprises existe aussi un France !
    Merci pour cet interview !

  4. ok dit :

    Génial!enfin des produits sains!!!!j ai hâte de les tester!!!je n utilise plus rien actuellement car entre les produits a perturbateurs endocriniens ,et autre produits glauques testés sur les animaux…bref merciiii exister!!!

  5. ocalinex dit :

    bonjour et merci pour cette découverte!
    formulaire rempli
    belle journée

  6. Emilie dit :

    Je ne connaissais pas cette marque qui a l’air super chouette. Je vais donc me laisser tenter par le concours et faire du repérage sur leur eshop! Merci Natasha pour toutes ces belles trouvailles.

  7. Aud dit :

    Il me semble avoir déjà entendu parler de cette marque. Une piqure de rappel ne fait pas de mal. Les produits me tentent bien. Je cherche (et suis en bonne voie) pour éliminer de ma maison tout produits « toxiques » au sens large. Je teste les produits « bruts » en ce moment mais ce n’est pas ce qui me convient le mieux. Du coup, je cherche encore les produits idéaux. Ce qui me plait chez oOsolution, c’est justement les valeurs qu’ils transmettre et donc la composition des produits. J’ai très envie de les tester !

  8. irene-lc dit :

    Cet article est très complet, merci ! j’ai bien envie de tester la marque aussi, j’en entends parler depuis longtemps et je suis leur page depuis quelques temps aussi..Ce qui me plait particulièrement, outre la composition très clean, c’est l’engagement contre les tests sur les animaux (ils ont récemment obtenu le label cruelty free si mes souvenirs sont bons !). Je trouve très positif d’avoir des marques qui ont cette démarche de transparence…maintenant c’est vrai que j’aimerais voir la même chose pour le prix chez les marques bio de qualité : prendre un produit et décomposer son prix entre coûts de fabrication, salaires, cotisations sociales, bénéfices etc…voilà qui serait l’achèvement d’une démarche de transparence 🙂

  9. Isabelle dit :

    Cette marque inconnue pour moi représente ce que je pensais impossible à trouver dans le monde de la cosmétique ! après de nombreux essais j’étais en effet déçue ..; Merci pour cette découverte et ce concours 🙂

  10. Herbio'tiful dit :

    Merci pour ce concours ! Je participe avec plaisir car c’est une marque que j’ai très envie de découvrir.
    Ce qui me plait chez oOlution c’est l’éthique de la marque, des produits sans huile de palme, des produits formulés avec soin et respect de la peau et de la nature.
    C’est comme ça que toutes les marques devraient réflechir avant de formuler leurs produits.
    Et, le petit plus, c’est la bonne humeur ! Je suis oOlution sur Facebook et je prend plaisir à voir à quel point ils aiment ce qu’ils font !

    Encore merci pour ce concours.
    Je te souhaite une belle journée

  11. Aaaah ! Je ne sais pas vous mais moi, ma vie était devenue un ENFER depuis le jour où j’ai décidé de passer à la loupe la composition de mes produits phares ! Merci donc oOlution de me simplifier la vie 🙂 Et en plus c’est éthique et responsable ? Parfait !

  12. coco dit :

    bravo, voila qui nous éclaire un peu sur le sujet! l’huile de palme est une catastrophe…détruire les forêt pour s’étaler des crèmes sur la peau…où va le monde? heureusement que des personnes se retroussent les manches et trouvent des solutions! merci!

  13. Charlotte Carrière dit :

    oOlution est vraiment une chouette initiative, allié cosmétique/beauté/bien-être et vrai geste environnemental ! On ne peut qu’être conquis ! ❤ Très bonne continuation ! J'ai hâte de retrouver vos produits !

  14. Drouard dit :

    Quoi?! Je ne connais pas encore cette marque de cosmétiques bio. Adepte de Ren, Melvita, Tata Harper, Pai etc. je testerai bien… 😉

  15. Super article, un peu long (j’ai sauté quelques paragraphes par manque de temps, mais ne connaissant pas la marque je suis résolument conquise par ses engagements; ceux qui me touchent le plus:
    – Pas d’huile de palme, et une diversification des huile (un idéal qu’ils ont atteint et je vais en parler autour de moi)
    – Des gens qui nous informe sur les produits nocifs qui nous entourent (je viens de partager les deux articles sur les sls et les perturbateurs endocriniens sur un réseau social)
    – Un packaging très fun qui attirera les gens moins engagés qui aiment un aspect plus ludique des cosmétiques, et ça commence par l’emballage malheureusement, bonne initiative, ça reste du plastique, mais peut-on envisager un jour du verre et du bambou ^^

    Des produits qui donnent envie d’être découvert, et qui méritent qu’on parle d’eux!

  16. folon morgane dit :

    Enfin une alternative que j’approuve de A à Z ! C’est vrai que tous ces produits industriels ne sont pas réjouissants, mais quelle alternative ? Hé bien voilà, j’ai trouvé 😉 Merci !

  17. Johanna dit :

    Produits bruts ET bios ET non testés sur les animaux….. waouuuuuu je ne savais même pas que cela existait!!!!!!!!!
    Ça me plaît !! Et merci aussi pour la liste des perturbateurs endocriniens, j’ai tellement de mal à faire comprendre à mon entourage qu’il y en a partout!
    Quand j’entends que le soja et ses dérivés rendent le monde stérile et malade (« ben oui j’ai lu que cela provoquait le cancer du sein »), j’ai envie de hurler mais je leur explique, calmement j’espère, de d’abord regarder ce qu’il y a dans leurs crèmes, gels douche, déodorants….
    Je vais diffuser cette liste!!

    Merci pour ce concours, je tente ma chance et croise les doigts!!

  18. Annie dit :

    Merci de nous faire découvrir cette marque, car je n’achète plus de produits industriels pour ma peau, à cause de leurs compositions douteuses et toxiques pour ma peau, mais également à cause des tests sur les animaux. Je suis impatiente de tester les produits de la gamme oolution.

  19. Ils ont l’air top ces produits j’aimerai beaucoup tester le matifiant !
    J’ai rempli le formulaire…*
    Bise

  20. Eva dit :

    Bonjour, merci pour cet article très intéressants!
    Je m’intéresse aux cosmétiques « bio » et respectueux depuis environ 1 an maintenant, notamment grâce au blog de Mini… C’est vrai que j’arrive facilement à trouver mon bonheur du côté des cheveux, mais pour le visage / le corps c’est plus difficile de trouver des produits adaptés! (je me demande pourquoi d’ailleurs?!)

    Du coup, merci beaucoup pour cette belle découverte! Je ne connaissais pas du tout oOlution. Quels aspect me plaisent le plus chez eux ? C’est simple: tous!
    L’approche de la marque est vraiment géniale, pour moi c’est un sans faute! Ils font attention à l’environnement (vegan, sans huile de palme, emballages recyclés, ingrédients bio…), à notre santé (pas d’ingrédients toxiques), et aux principes actifs performants. Pour moi c’est un sans faute, c’est tout ce que je recherche dans une marque. Je suis arrivée et j’ai très envie de tester!
    Encore merci et puis merci pour ton blog tout entier d’ailleurs, qui m’aide à réfléchir au quotidien 🙂

  21. gwen dit :

    Bonjour,

    Grâce à cet article je viens de me rendre compte que la crème que je suis en train et de finir et celle de je viens d’acheter contiennent toutes les deux de l’huile de palme. J’ignorais qu’il y en avait dans les cosmétiques. Jusque là je ne me méfiais que des ingrédients dangereux!
    Donc un grand merci à oOlution pour leurs articles de blog très intéressant. Je vais devenir de plus en plus difficile en cosmétiques. 😉
    J’ai testé les produits bruts mais à priori, ça ne me convient pas vraiment.

    Merci pour cet article.

  22. Comment vous dire…. MERCI ! Merci de vous posez les bonnes questions, merci d’y répondre , merci de penser à tout, merci de vous soucier de vos consommateurs (et pas de leur porte monnaie, et de la facilité et/ou du coût de fabrication), merci de nous proposer une alternative concrète, sincère, éthique, durable, et (j’espère ;)) efficace ! MERCI !

  23. nouillette dit :

    Bonjour!
    C’est certes très « transparent » et j’ai lu l’explication de la marque sur la labellisation (sur leur site) mais pour autant ça me dérange terriblement de ne voir leur produit certifié par aucun label indépendant (ni Nature et Progrès dont ils parlent justement par rapport au fait qu’ils refusent les produits contenant de l’huile de palme, ni AB, nada!)? Et pour ces raisons, et même si mes craintes sont peut-être infondées, je vais malgré tout ressentir une pointe de méfiance vis-à-vis de cette marque. Pour la simple et bonne raison que si on a déjà du mal à se fier aux labels comment véritablement se fier aux autres produits qui n’en comportent pas, même avec toute leur bonne foi étalée par écrit sur Internet? Il faut se mettre à la place de nous, consommateurs, qui ne pouvons en rien aller vérifier cette bonne foi (et des tas d’autres). C’est plus qu’une question de confiance, c’est une question de foi justement car malgré tous ces mots, on reste aveugle des procédés…

    Je salue cependant l’effort sur l’huile de palme. J’y pense particulièrement, non par rapport aux crèmes, mais aux savons qui en contiennent toujours trop et qu’on utilise plus souvent et en plus grande quantité que des crèmes. Une interrogation cependant: est considéré comme dérivé de palme le coco-caprylate (un ester) or une autre source dit que « le rendement de l’huile de coco en acide caprylique est bien plus intéressant que celui de l’huile de palme d’une part, et parce que l’huile de coco est plus simple à utiliser pour l’estérification que l’huile de palme » donc qu’il s’agit en majorité d’ester d’huile de coco et non d’ester d’huile de palme auquel cas la marque se doit de le préciser (évidemment tout dépendant de l’endroit du globe ayant produit le cosmétique… les USA étant champions des compositions tronquées voire mensongères).

    Merci en tout cas pour cette découverte, rien que pour le plaisir de voir que ça cogite dur pour essayer de proposer des choses différentes et faire avancer un peu les choses dans le domaine de la « cosméthique ».

    Bonne journée! 🙂

  24. NatArocas dit :

    Bonjour !
    Comme je l’ai dit sur HC, je suis fan de cette interview qui trahit bien pour moi la philosophie liée à la marque oOlution ! Je n’ai jamais essayé leurs produits, mais ça fait des mois que j’aimerais bien ^^ Je participe donc avec grand plaisir à ce concours 😀

    Ce qui me plait ce sont les valeurs et l’éthique de la marque, le désir de partage qu’on ressent bien et la transparence surtout pour les produits et leurs composants ! Ce sont des choses qu’on ne retrouve pas avec toutes les marques qui font du bio, surtout chez les plus petits entreprises comme oOlution (ou Fun Ethic aussi par exemple !) et ça j’apprécie, on sent une proximité avec le client ♥

    J’accorde une importance aux labels car au moins ils permettent de trier un peu les produits sans trop se « fouler », après pour obtenir une certification il faut débourser de l’argent ce qu’une petite entreprise ne peut pas forcément se permettre. Les réglementations européennes et françaises concernant les listes INCI sont suffisamment stricte pour que je ne sois pas effrayée de me tourner vers une marque de chez nous sans aucune certifications si sa liste INCI est claire et ne présente aucun produit réellement crassou, chose que je ne pourrais pas faire en revanche avec des marques hors UE ! On voit bien au travers des propos de la grande patronne que oOlution est une marque honnête (ou alors sacré double jeu hihi ^^)

    Bref merci pour ce joli partage et également pour ce concours !

  25. MT dit :

    C’est fou ! Une marque de cosmétiques vegan, cruelty free, sans produits cracra, sans huile de palme et qui diversifie ses plantes/ses principes actifs pour respecter les écosystèmes ??! C’est vraiment, exactement ce que je cherchais, sans le moindre espoir… Et en fait, oOlution l’a fait ! Merci 🙂

    Ca fait plaisir de voir que certains labos (même si pas la majorité, malheureusement) se démènent et se creusent la cervelle pour trouver des alternatives meilleures pour nous et pour l’environnement. Je vous admire sincèrement pour vous être imposé tant de contraintes par rapport à l’industrie cosmétique habituelle, pour avoir mené des années de recherche et pour être arrivé à ce résultat : des crèmes que l’on peut se tartiner sur le corps et/ou le visage sans crainte ni culpabilité ! Après, la transparence et le conseil ne sont que des suites logiques de cette démarche, mais qu’est ce que c’est agréable tout de même…

    Je participe au concours – je viens de remplir le formulaire – mais je crois que je vais aller me faire plaisir sur l’e-shop tout de suite 🙂

    Et merci à toi, Natacha, pour nous avoir fait découvrir la marque !

  26. Camille dit :

    J’aime le fait que la démarche soit autant écologique, sociale qu’économique. C’est la vraie définition du développement durable (la seule), mais c’est malheureusement tellement rare!
    Merci à Anne Marie et son équipe pour cet engagement, et à Echos Verts de nous le faire découvrir!

  27. besacier nathalie dit :

    Et bien, Quelle chouette découverte !
    Je ne connaissais pas cette marque et ses produits avant de lire cet intéressant article… Et maintenant j’ai hâte de l’essayer !
    Déçue des milliers de crèmes de jour que j’ai pu tester, bio ou non, j’en suis revenue à utiliser seulement un gel à 99% d’Aloe Vera bio matin et soir.
    Ce qui pourrait me plaire dans oOlution ? Des produits bio, d’origine naturelle, éco-conçus, fabriqués en France! Avouons que c’est déjà pas mal!?! ** 😉
    Merci !

  28. Marie dit :

    Je rejoins Nouillette et me méfie également! Je vais faire un peu « l’avocat du diable », je m’en excuse d’avance mais devant autant de compliments pour cette marque, je voulais réagir pour équilibrer nos réflexions.

    Cette marque est peut-être pour le moment la plus respectueuse de l’environnement et de la santé humaine mais j’y ai vu des raccourcis et des passés-sous-silences qui me dérangent.
    Leurs emballages sont en plastique… Plastique qui interagit toujours avec le produit qu’il contient et qui provient de l’industrie pétrolière, qui contient également des phtalates, du bis-phénol A (et non ça n’est pas encore interdit dans les plastiques mais dans les encres de tickets de caisses) mais aussi des retardateur de flammes bromés…
    La marque ne dit rien sur les nano-matériaux (utilisés régulièrement pour la structure de la crème), ceux-ci peuvent aussi être d’origine naturelle et bio, ils n’en sont pas pour autant bienfaisants.
    Ils ne précisent pas combien du % du CA est reversé pour la reforestation à Soumatra (0,02%?)
    D’autre part, il faut garder en tête que la nature n’est pas toujours notre amie. Qu’un produit bio et d’origine naturel peut être également nocif. On peut prendre l’exemple de plantes très nocives: la datura, la digital, le chèvrefeuille, les un peu moins nocives mais pas top comme les noix de muscade ou encore l’exemple des huiles essentielles 100% bio et naturelles, elles peuvent être irritantes, corrosives voir même toxiques!
    Je pense pour ma part qu’il n’y a rien de mieux que de fabriquer son cosmétique soit même à base de produits brut ou de n’utiliser que des produits bruts, c’est rapide, facile et évitera de débourser 35 euros pour seulement 30 ml de produit !!!

    • Hello Marie, merci pour votre commentaire, très intéressant.

      Comme Anne-Marie le disait dans l’ITW, l’eco-conception des soins a été réalisée à l’aide des experts de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’Énergie). Ils ont évalué tous les scénarios pour arriver à la solution la plus durable. Le verre avait été envisagé par exemple, car c’est le contenant qui interagit le moins avec le produit. Mais l’étude d’eco-conception a révélé que le verre était bien trop énergivore, et qu’il ne pouvait d’ailleurs être recyclé en entier. Le plastique de nos packagings ne contient ni phtalates, ni bisphenol A, bien entendu ! Et puisque nous avons supprimé le ressort métallique, il est aussi 100% recyclable, nous faisons ensuite confiance à nos clients pour les mettre dans la bonne poubelle 🙂

      En ce qui concerne la précaution avec laquelle il faut manipuler les huiles essentielles, vous faîtes bien de le signaler. Nous conseillons à ceux que nous rencontrons et qui font leurs cosmétiques eux-mêmes d’être très prudents.

      Cheyma

    • Ah vi et j’ai failli oublié : 1 euros par commande sont reversés au projet de reforestation 🙂

  29. Cécilia dit :

    Ce que je préfère dans les produits Oolution ? Je les découvre à la lecture de cet article, mais j’ai quand même envie de dire : TOUT ! C’est extra une approche aussi globale et aussi éthique. 🙂 Merci pour cette découverte et merci également pour ce concours.

  30. Flore dit :

    Bonjour, merci pour l’organisation Natasha, et merci à Anne-Marie pour les lots !
    Pour ma part, ayant déjà testé des échantillons, je connais donc bien la marque, je serais enchantée de pouvoir retrouver à nouveau leur produit. Ils sont éthiques, esthétiques, pratiques (les pompes sont superbes), efficaces car de suite ma peau était bien plus belle après avoir appliqué la crème, la texture est parfaite car elle ne colle pas et pénètre vite la peau en étant hydratante, et l’odeur est un délice ! Du coup je saute sur l’occasion parce vraiment j’ai très envie de m’acheter une nouvelle crème car je n’en ai plus là 🙂
    Je remplis tous les critères pour participer du coup si je n’ai rien oublié.
    Belle journée !

  31. yoplatchai dit :

    j’aime l’absence de test sur les animaux ! il ne reste plus qu’a tester l’efficacité du produit !

  32. Hello à toutes ! Merci pour ces adorables commentaires, l’équipe vous lit avec beaucoup de plaisir depuis ce matin 🙂

    Cohérence globale de la démrche d’une marque. Pour tot vous dire, c’est un débat qui soulève des questions

    Je réponds à deux interrogations qui se dessinent :

    Pour Irene-lc : Je vous suis tout à fait dans votre logique vous soulevez quelque chose de très intéressant. C’est à ma connaissance tout à fait inédit. Raphael vous a répondu sur Facebook, je reproduis la réponse ici :

    « Bonjour Irène, la question que vous soulevez est très intéressante. Pour vous répondre honnêtement, il nous est difficile d’évaluer la marge réelle d’oOlution sur chaque vente étant donné que nous ne sommes pas encore « rentables » à l’heure actuelle. Nos 3 ans de Recherche & Développement ont nécessités plusieurs emprunts que nous remboursons encore aujourd’hui : nous ne gagnons pas encore d’argent à proprement parler. On ne saurait vous dire de manière exacte à combien s’élève notre marge, mais nous pouvons vous dire en toute bonne foi qu’elle est très mince, d’autant plus si on la compare aux standards actuels de l’industrie cosmétique, grande marque ou non…

    Pour ce qui est du coût de revient des produits, de nos salaires et de tout ce que recouvrent nos prix de vente, il est vrai qu’il pourrait être intéressant d’en communiquer les détails au public pour une transparence plus « complète ». C’est une question très intéressante, mais qui nécessiterait en amont de mettre en place une stratégie marketing/communication très claire pour nous permettre d’en parler ouvertement sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas le cas à l’heure actuelle, c’est pourquoi nous ne pourrons pas vous dire combien nous coûte la production de nos produits ni à combien s’élèvent nos salaires.Pour vous donner un ordre d’idée, l’équipe oOlution est composée de la fondatrice Anne-Marie, de 3 étudiants en alternance et 1 en stage. Nous internalisons au maximum tout ce que nous faisons, que ce soit pour trouver des canaux de distribution ou pour communiquer, et essayons dans la mesure du possible de minimiser toutes nos dépenses. L’idée chez oO est d’avancer doucement mais sûrement en faisant les choses par nous même au meilleur rythme possible. Ça demande beaucoup de temps et d’énergie, mais ça nous permet de garder le contrôle sur l’évolution de notre marque et tout ce qui y est lié, des canaux de visibilité que nous choisissons à notre positionnement, nos partenariats, notre discours, les distributeurs avec lesquels nous travaillons…

    Quoi qu’il en soit ce que vous soulevez nous interpelle réellement et donne à réfléchir ! Merci beaucoup pour cette question. Ces perspectives sont très intéressantes et s’appliqueront peut-être à une majorité de marques dans le futur ? Ça ferait en tous cas beaucoup de bien à notre société de (sur)consommation.Avez-vous des exemples d’entreprises ayant adopté cette stratégie ? »

    Pour nouillette : Je comprends bien votre position, il est aussi important de créer des produits vraiment sains et éthique que de trouver les moyens de permettre d’y accéder par une signalisation claire et accessible à tous. Je le réalise vraiment lorsque j’écris des articles sur le blog par exemple, j’adorerais dire très simplement comment être certain de ce qu’on achète mais c’est pour l’instant trop difficile tant il faut fouiller et se méfier ! Justement, parce que les labels bio n’arrivent pas encore à un consensus… nous pensons que les marques et les consommateurs ont un rôle à jouer et peuvent les bousculer pour faire avancer les choses , du moins c’est notre opinion. Nous faisons ce choix par conviction, et je vous assure qu’un label facilite grandement le développement d’une marque (pour la distribution notamment) et vous ouvre bien des portes. Seulement voir apposé le tampon d’un label qui n’atteint pas notre niveau d’exigence quant à la formulation mais aussi la cohérence de la démarche globale ne saurait nous contenter. C’est ainsi que nous sommes à l’aise avec nous-mêmes, avec notre démarche. Mais nous ne sommes évidemment pas fermés à l’éventualité, il ne s’agit pas d’un statu quo. D’ailleurs, concernant Nature & Progrès, lorsque’Anne-Marie s’est lancée dans l’aventure, le label n’avait pas encore décidé d’exclure l’huile de palme. C’est donc une discussion très intéressante qui nous entamons au sein de l’équipe et qui suit son cours.

    Aussi, je m’excuse, mais si j’ai bien reconnu la source à laquelle vous faîtes référence je vous avoue que je ne comprends pas bien où vous vouliez en venir. En effet, il peut provenir des deux. Nous le précisons d’ailleurs dans notre infographie. Personnellement, je préfère jouer la prudence, et c’est ce que j’ai tendance à conseiller. Pour un shampoing solide récemment, j’ai posé la question à la fondatrice qui m’a répondu en toute transparence que même si les propriétés de l’huile de palme facilitaient vraiment les choses, elle avait opté pour du coco. Du coup je suis sereine quand je me lave les cheveux !

    Merci pour vos questions à toutes les deux ! J’espère que nous y avons répondu à la hauteur de vos attentes 🙂

    • Gael dit :

      Bonjour, je me permets d’ajouter à destination de Nouillette que l’apposition d’un label coûte aussi TRES cher (de l’ordre de 30’000€ je crois pour Cosmébio, mais peut être que je fais erreur)… du coup je serais à la place de la marque, je ne souhaiterais pas être labellisée si c’est pour faire beaucoup mieux que le cahier des charges basique du label, et pour que la somme de mon travail ne soit pas intégralement reconnue (et qu’en plus on me mette dans le mm sac que les autres marques qui elles se contentent du cahier des charges de base).

    • Nouillette dit :

      Bonjour et merci pour ces explications. C’est encourageant de savoir que vous n’êtes pas hermétiques à une labellisatiin ultérieure. Hélas, même avec les défauts que comportent les labels, pour un certain nombre de personnes dont je fais partie, ça devient de plus en plus important après autant de déceptions et d’abus de confiance dans le domaine cosmétique d’utiliser des produis sous label. Je rejoins ainsi un peu la personne qui a mentionné préférer faire ses soins avec peu d’ingrédients, plutôt bruts (qui sont déjà à la base difficiles à reconnaître en terme de qualité et d’authenticité) histoire d’avoir plus de maîtrise et quand bien même les résultats sont moindre. C’est comme de cuisiner soi-même ses plats plutôt que de réchauffer un plat industriel, pardonnez-moi, vous trouverez l’image peut-être grossière mais c’est juste une idée générale, n’y voyez pas un rabaissement de la qualité de vos produits (certains plats « tout faits » étants tout à fait honorables et même très bons, suivant les palais). Mais je comprends tout à fait le besoin du public d’avoir « tout en un » et déjà fait, j’en fais partie. Je n’ai juste plus trop confiance, c’est tout. 😉
      Une belle « route » à vous ceci dit et je suivrai l’évolution de la marque avec intérêt malgré tout!

  33. kakounette dit :

    Merci à toi pour ce concours déjà !
    Je fais mes cosmétos mais des fois j’aime acheter du tout fait surtout si la qualité, l’éthique et les bienfaits sont là ! Je n’ai jamais testé cette marque du coup je suis tentée !

    Bises

  34. Julie dit :

    Bonjour,
    Merci pour la découverte de cette marque. Je suis aprticulièrement intéressée par le fait que les actifs sont issus de plantations et de ressources naturelles exploitées de manière durable et respectueuse. Et que les actifs soient les plus bruts possibles et sans tous les produits néfastes habituels que les marques conventionnelles ne peuvent pas s’empêcher de nous fourguer à chaque fois. Maintenant il ne reste plus qu’à tester 🙂
    Bonne continuation !

  35. Clémentine dit :

    Elle a l’air super cette marque ! De mon côté, c’est vrai que je ne trouve pas beaucoup de marques de cosmétiques bio et vegan fabriqués en France ! Il y a bien des marques allemandes, mais j’aimerai rester encore plus locale !
    Merci Natasha de nous faire découvrir des marques comme celle-là 🙂

  36. Keiko dit :

    Depuis l’été dernier, je voulais m’en acheter un… Notamment le Check Matte ! Alors je tente ma chance ! Merci de nous avoir permis d’en connaitre d’avantage sur cette marque et leurs produits !

  37. J’ai rencontré Anne-Marie lors d’une soirée Envouthé et, malheureusement, je n’ai pas du tout saisi la chance que j’avais à l’époque ! J’étais moins sensibilisée au bio et aux cosmétiques (je n’utilisais RIEN – et ma peau en a souffert, pour le coup), et pas dans un bon état d’esprit. Je le regrette amèrement aujourd’hui ! Je participe à ce concours parce que depuis quelques semaines, je redécouvre le concept d’oOlution et je réalise que c’est vraiment une marque qui me plaît, à laquelle j’aurais dû m’intéresser avant. Merci pour cette interview super intéressante !

  38. cindy dit :

    coucou c’est super cette entreprise , je participe au concours avec plaisir , je trouve géniale que ce soit des produits entièrement naturel et en plus fabriqué en France ! merci pour cette découverte !

  39. robert dit :

    Oh oui !! Des produits où l’on sait ce qu’il y a dedans ! leur diagnostic peau est vraiment complet 🙂

  40. Béa dit :

    Merci pour cet article Natasha. J’apprécie la démarche globale d’Oolution qui intègre la très grande majorité des paramètres qui sont essentiels pour moi, paramètres avant tout environnementaux mais aussi sanitaires. Je suis aussi sensible aux échanges possibles avec eux, leur convivialité, et leur préoccupation de donner à réfléchir et à comprendre. Certes Oolution n’est pas labellisée mais fait partie des marques qui ont reçu la mention cosmétiques slow (http://www.slow-cosmetique.org/) ce qui pour moi est un gage de qualité supplémentaire si besoin était. Après une très longue période durant laquelle je ne mettais que de l’huile (jojoba ou nigelle) et de l’aloé vera sur le visage, j’utilise depuis deux mois leur crème Age out dont je suis pleinement satisfaite. La texture est légère et pénètre vite, seul bémol très personnel, l’odeur trop poudrée mais vite oubliée. C’est une démarche que j’ai envie de soutenir et je suis heureuse que cet article permette de la faire (re)découvrir.

  41. Gael dit :

    Hello, pour ma part je suis très tentée de tester les produits oOlution après cet article, je m’étais un peu résignée aux produits bruts vu que jusqu’ici je n’avais rien trouvé de totalement satisfaisant que ce soit en terme de formulation ou de démarche éthique… là je suis séduite, leur démarche correspond tout à fait à la mienne! Bravo et bonne continuation! (et je croise les doigts hihi^^)

  42. Bonjour,
    ce que j’apprécie dans votre marque c’est avant tout la transparence mais également la qualité des produits que vous utilisez. Vous me redonnez confiance car je n’arrive pas à trouver une crème hydratante qui me convienne alors je vais essayer l’un de vos produits. Merci beaucoup pour le concours et toutes les infos 🙂

  43. Marie la graine dit :

    Cela fait de nombreux mois que je fais le ménage dans ma vie, mon alimentation, ma consommation en général… même en étant étudiante et avec un petit budget, il est possible de prendre soin de soi en respectant la nature et notre peau… bravo pour cette belle initiative, ce sont les petites gouttes qui font les océans!

    Je serai ravie de pouvoir tester ces produits que je ne connais pas du tout, j’ai un mal fou à trouver des produits clean pour ma peau, sans qu’il y ait des substances polluantes ou chimiques!

    Je fais un voeu !

  44. cecchin dit :

    J’adhère totalement à votre concept.. il était temps que quelqu’un s’y mette.. pensez-vous que d’autres gammes de produits comme par exemple du shampoing ou des gels de douche pourraient suivre? Merci pour votre initiative et votre combat .. pour une planète et une vie plus saine

    • Hello Cechhin !
      Merci pour votre question et la réponse est… oui ! Nous travaillons dessus… Bon ce n’est pas facile mais nous essayons de vous préparer quelque chose de sympa 🙂

  45. CP dit :

    Alors là, c’est vraiment une belle découverte et je suis ravie d’avoir lu cet article ! C’est comme si on avait réuni dans une marque cosmétique toutes mes exigences… Alors que je pensais que tout combiner était incompatible… Je n’ai pas grand chose à dire à part : merci et bravo ! C’est un super projet qui a abouti il me semble à une proposition éthique et extrêmement séduisante 🙂
    Même si je ne teste pas ces produits grâce au concours, je le ferai et je n’aurais pas l’impression de donner mon argent pour des produits qui ne me satisfont qu’à moitié ! Allez, on dit encore merci et on croise les doigts 😉 (et bonne chance à tout.e.s)

  46. Alice dit :

    Super ! Ça a l’air vraiment super, j’ai le fait que le produit soit sans substances chimiques, l’absence de tests sur les animaux et la fabrication française. Tu nous permet vraiment de faire de belles découvertes. Merci à toi pour cet article et le concours

  47. Punkyhead dit :

    OOlution a pour moi été une révolution dans la mesure ou je n’achetais plus de crèmes ou soins à cause de l’huile de palme. Je fais mes cosmétiques moi-même et Oolution reste le SEUL produit du commerce dans ma salle de bain 🙂

  48. sylvie dit :

    Un produit qui prend soin de nous et de la planète, dont l’objectif premier n’est pas l’argent mais la qualité de vie, Ca fait du bien !

  49. Milounette dit :

    Merci beaucoup pour cet article. Je connaissais déjà cette marque, et j’étais attirée par elle, et tout ce que j’ai lu ici me confirme dans mon impression. J’aime cette démarche globale qui essaye de prendre en compte l’ensemble des aspects du produits, de sa conception à sa commercialisation. Je rejoint aussi l’esprit un peu « minimaliste » de la marque, car rien ne m’énerve plus que ces crèmes vantant un ingrédient ou un actif phare pour finalement n’en contenir que 0,03%. Pour moi, une bonne crème, c’est celle qui protège et hydrate ma peau, point barre, pas besoin de tonnes d’effets! Du coup j’aime le fait que la gamme soit réduite. Une belle marque, vraiment….

  50. Anne88 dit :

    oOlution fait écho à mes convictions: respecter la faune et la flore, ne pas utiliser d’huile de palme, de perturbateurs endocriniens, ou autres SLS ou dérivés pétrochimiques, ne pas tester les produits et ingrédients sur les animaux… J’aime cette offre simple, française (cocorico !), qui propose une solution bio pour chaque type de peau.

  51. Julie Mnl dit :

    Bonjour, ça fait vraiment plaisir de voir de belles créations comme ça !
    Merci !
    J’apprécie l’initiave 100% bio et sans l’huile de palma !
    Bravo pour ce partage d’infos !
    Je participe.

  52. Ping : Mes soins visage spécial grand froid | Le Blog Bleu

  53. Ping : Le mouvement Slow Cosmétique | Échos verts

  54. isabelle dit :

    Bon, ben c’est malin. Moi qui, lundi, à l’issue du désencombrement ultime de ma salle de bains, était très fière de constater que j’avais pu simplifier en n’utilisant que des produits bruts depuis un an (savon d’alep, quelques huiles végétales, quelques huiles essentielles, aloe vera), j’ai craqué en 5 mn après la lecture de ce billet. Et pas que pour un petit tube ! j’ai carrément commandé le coffret découverte. Alors maintenant, dans l’attente de ma commande, je culpabilise. Et mes désirs de simplification, où sont-ils passés ? Balayés par un achat impulsif. Je suis perdue dans des sentiments contradictoires. Je me raccroche à l’idée que Natasha en qui je fais une grande confiance sur l’aspect éthique et écologique cautionne ces produits, et que Marie-France de Save the Green (blog que j’aime beaucoup également) valide également sur Fb. Que c’est une entreprise française, concernée par la durabilité des espèces notre planète, par les aspects environnementaux, par les questions sociales. Alors maintenant j’ai hâte de recevoir mon coffret et j’espère c’est que je ne serai pas déçue par l’efficacité des produits par rapport à mes quelques huiles.

  55. Marion dit :

    Simplicité, transparence, couleurs et bien sûr: BIO me font de l’œil dans la Slow Cosmétique de chez Oolution…
    J’ai fait mon diagnostic de peau il y a quelques temps déjà mais n’ai pas encore franchi le pas. Ça paraît tellement simple! Pour ma peau sensible/atopique au passé eczémateux, ce serait le bonheur 🙂

  56. Celine Bruness dit :

    Coucou!
    Cet article m’a beaucoup intéressée et j’ai trouvé qu’Anne Marie avait un discours sincère, percutant et très alarmant… Je combat depuis longtemps l’huile de palme dans mon alimentation et celle de mes proches – c’est un sujet qui me tient vraiment à coeur depuis près de 10 ans! Mais j’ignorais qu’il y en avait autant dans les cosmetiques… Alors quand une marque prend autant position et ne se voile pas la face sur les conséquences qu’engendre l’industrie cosmétique sur la terre, et bien j’applaudis bien fort.
    J’aime cette éthique et surtout, ce gage de sin-cé-ri-té. Les marques ne parient que sur des packagings, des chiffres et des photos retouchées… J’en ai marre! J’ai envie de revenir un peu au naturel moi aussi…
    Merci pour ce beau concours et surtout, pour cette interview très constructive!

    Et très bonne continuation à l’équipe Oolution! ♥

  57. Virginie Trial dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce concours ! Ce qui me plaît chez oOlution c’est leur approche bio, écolo, sans huile de palme, français, bref tout ce que j’aime, j’adhère totalement !!

  58. Ludivine dit :

    Ouahou ! Ça fait quelques semaines que je suis oOlution et j’attends la bonne occasion ! Peut-être la semaine prochaine pour mon anniversaire 🙂 Un produit qui respecte la nature que demander de mieux ! Merci pour ce concours.

  59. zaze dit :

    Bonjour,

    merci pour cette découverte. Mon dernier passage dans un rayon cosmétique m’ayant en effet laissé bien perplexe…

    De la marque que vous venez de nous présenter j’apprécie:
    – la transparence totale sur la démarche, les composants
    – le respect du vivant dans son ensemble (pas de test sur les animaux, étude de la nature)
    – l’information sur les composés toxiques
    – la fabrication française

    J’ai découvert votre blog il y a peu de temps et je le trouve inspirant.

    Bonne continuation.

  60. Clarisse HETZEL dit :

    Salut,
    Je connais oOlution depuis quelques années et j’adore leurs crèmes – plus particulièrement la whole again ! Je les recommande fortement ! Et en plus Anne-Marie est super gentille ! oOlution a tout pour me plaire !!!!
    A bientôt

  61. LECOMTE dit :

    Ouah, ça existe une marque qui respecte les principes de fabrication française / produits bruts et sains / produits bio/écolo / … Je vais sur leur site de suite ! Marre de tout ses produits remplis de choses inconnues et pas très propres pour la peau et la planète! Magnifique démarche, pourvu que ça dure et que cette belle entreprise ne disparaisse pas!
    Merci !

  62. maudmaud dit :

    Bonjour,
    Je souhaite participer!
    Ce qui me plait dans ces produits c’est leur composition et le fait qu’ils soient adaptés à notre type de peau.
    J’ai rempli le formulaire.
    Merci et bonne journée!!

  63. OMG le rêêêêve !! J’ai justement regardé ce matin la rediffusion du documentaire sur les perturbateurs endocriniens (public sénat), ça fait froid dans le dos ! Alors si des produits SINCEREMENT éthiques et naturels peuvent palier à nos petits maux cutanés ou autres, sans dévaster la planète, ou notre peau, je suis ravie 😀

  64. elise dit :

    Je participe! J’ai hate de decouvrir les produits de la marque ^^

  65. juicebox013 dit :

    Je ne les a pas encore essaye, mais je valorise beacoup la transparance et le commitement. Et je trouve le « packaging » tres joli aussi! Merci pour cette article 🙂

  66. LAGACHE dit :

    oOlution remplit tout ce dont on peut attendre aujourd’hui d’une marque  » responsable  » qui ne nous trompe pas sur l’origine, la composition, les bienfaits, le marketing…
    De plus elle répond parfaitement aux besoins essentiels de la peau, ni trop ni pas assez et s’adapte parfaitement à chaque typologie.
    Merci pour ce bel article, en espérant avoir la chance d’essayer ces produits prochainement.

  67. Waxlulu dit :

    Super article détaillé! J’adore découvrir ce genre de marque éthique à 100% qui donne confiance aux consommateurs. Il est rare de pouvoir acheter les yeux fermés dans les cosmétiques, même dans le bio, et la découverte d’oOlution fait parfaitement écho à mes valeurs.
    J’ai fait le diagnostic peau sur leur site, et si je gagne c’est sur, je m’achète la crème Glow Up 🙂

  68. Lya dit :

    Bonjour,
    Oolution me plaît car ils semblent avoir pris en compte tout le cycle de vie de leurs produits (au lieu de juste un ou deux comme la plupart des marques).
    Du coup, je crois bien que je pourrai me laisser tenter !

    Sauf que si j’en crois l’image, je ne saurai pas quoi choisir. Les aléas de n’avoir jamais eu aucune routine beauté comme vous semblez toute en avoir. Perso la seule crème que j’ai jamais utilisé, c’est du Dexeryl pour rattraper les dégâts de l’épilation sur la peau de mes jambes, mais comme je vais bientôt finir mon dernier tube, je cherche une alternative (oui je sais que je devrais simplement arrêter d’épiler).

    Du coup, je me pose une question, comment sait on si on a une peau « normale à mixte », « très sèche à fragile » ? A quoi sert de matifier la peau ? (je comprends si on parle de fond de teint mais là je n’ai pas l’impression…)

    Et sinon, comment utilises-tu ton beurre de karité ou l’huile de macadamia ? Tu en prends juste un peu et tu le passes sur ta peau ? ça ne met pas trop longtemps à pénétrer (genre obligée de rester jambes nues pendant 2h pour ne pas tâcher le pantalon) ?

    Désolée si mes questions t’embêtent.
    Merci pour la découverte en tout cas.

    (j’en profite pour te dire que j’adore ton blog, même si je suis la plupart du temps silencieuse).

    • oOlution dit :

      Bonjour Lya,
      Merci pour ce commentaire, nous sommes très heureux de constater que des personnes même très « minimalistes » comme toi dans leur approche de la beauté sont séduits par notre démarche ! Effectivement, l’éco-conception nous a permis d’évaluer les impacts sur TOUT le cycle de vie de nos produits. L’étude a été longue, mais nous sommes parvenus au résultat espéré ! 🙂
      Pour répondre à ta question, le meilleur moyen de connaitre ton type de peau est de faire ton diagnostic de peau sur notre site. C’est très rapide et ça t’apportera les réponses aux questions que tu te poses vis à vis de ta peau et ses besoins : http://www.oolution.com/module/quizform/peau
      Pour ce qui est de « matifier » la peau, il ne s’agit pas de la rendre plus mate au même titre qu’un fond de teint mais de limiter ses brillances. Notre soin Check Matte, à l’action matifiante, est destiné aux peaux mixtes à grasses qui ont tendances à briller facilement sur le nez et le front (zone T).
      J’espère que mes réponses te seront utiles ! N’hésite pas à me faire signe si d’autres questions te viennent en tête ou si tu souhaites plus de précisions.
      Raphaël d’oOlution

  69. LOUVE dit :

    MERCI !! J’apprécie surtout que ce soit respectueux de la NATURE !! chouca@live.fr

  70. maryadamms dit :

    J’aime (et là débute une vraie liste à la Prévert…) leur composition naturelle, leur design sympa, leur côté pratique, l’éthique aussi, leur fabrication fraçaise, le parti pris de la marque…. Bon je m’arrête là, tout ça pour dire que j’adorerais tester ces produits !!
    Merci pour le concours 🙂

  71. Olive dit :

    Ce qui me plaît le plus : l’aspect super engagé de Oolution, et les milliers de conseils super intéressants que l’on trouve sur le site et le blog. Pour rebondir sur le post de cecchin, je serais ravie de tester des shampooing solides à base d’argile !

  72. baby-guest dit :

    Superbe idée et initiative 😉 il est parfois difficile de prendre soin de soin en respectant ses idéologies,la ont à la réponse à toutes nos préoccupations!!
    Bravo et Merci 😉

  73. Hysteria dit :

    La cohérence de la démarche est remarquable ! Que des bons produits, sans cruauté, respect de l’équilibre de la nature, à chaque peau ses besoins… J’admire !

  74. tribulus dit :

    bonsoir, merci à toi pour le jeu,
    mais je dois avouer que je n’ai pas pris le temps de tout lire, un peu trop pour moi pour me faire une idée ! mais je te félicite pour ton travail
    je ne participe donc pas ! mais je te suis de près
    plein de succès et à très bientot

  75. didine65 dit :

    Merci pour cette découverte!

  76. mamanliane dit :

    Coucou,
    J’espere qu’il est encore temps de participer !
    Merci beaucoup pour cette article, qui me permet de decouvrir une nouvelle marque.
    Depuis la naissance de mon second loulou, je suis de plus en plus préoccupée par à la fois ce que je leur donne a manger, et ce que je leur met sur la peau.
    oOlution permet de proposer des produits vraiment sains, grace a eux, plus de craintes de leur filer le cancer juste en les lavant 😦
    Bonne chance a tous, moi je file baver sur leur site ^^

  77. Natalia dit :

    Je ne connaissais pas cette marque mais je suis contente de cette découverte ! Merci pour ce concours!

  78. Hwaurore dit :

    Et toute cette arachide dans les compositions ?! Pas allergisant ?

  79. Ping : Slow Cosmétique, le guide visuel {Concours} | Échos verts

  80. Ping : Vivre sans téléphone portable : l’expérience de Cheyma | Échos verts

  81. Ping : Le meilleur de 2015 | Échos verts

  82. Ping : RDV au Veggie World à Lyon en janvier {Concours} | Échos verts

  83. Ping : Mes petits pas et bonheurs verts #13 | Échos verts

  84. Ping : Mes petits pas et bonheurs verts #9 | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s