Livre ⎜Les épluchures de Marie Cochard

Livre Les épluchures Marie Cochard

Peaux de bananes, trognons de pommes, pépins de melons, noyaux d’abricots, feuilles de céleris, cosses de petits pois, tiges de betteraves, fanes de carotte… chez nous, ces résidus de fruits et légumes finissent généralement au compost. Pourtant, ces restes que l’on traite comme des déchets recèlent de nombreux bienfaits et peuvent être utilisés en cuisine, au jardin et même dans la salle de bains !

Dans son livre Les épluchures publié aux Éditions Eyrolles, Marie Cochard passe en revue tous ces déchets alimentaires dont on a tendance à se débarrasser sans se poser de questions et elle partage des dizaines d’astuces, de recettes et de DIY pour profiter pleinement de leurs innombrables vertus au quotidien. L’auteure du blog La Cabane Anti-gaspi nous montre à travers ce bel ouvrage que l’upcycling peut s’inviter jusque dans notre cuisine, pour le plus grand bonheur de nos papilles, notre peau, nos cheveux et notre jardin.

À travers ce livre, Marie épluche, décortique, broie, moud, mixe 46 aliments différents : abricot, ail, ananas, artichaut, avocat, banane, betterave, brocoli, carotte, céleri, cerise, champignon, chou, citron, concombre, courge, courgette, curcuma, épinard, fenouil, fraise, gingembre, grenade, herbes aromatiques, huître, kiwi, melon, navet, oeuf, oignon, olive, orange, pain, pastèque, petits pois, poireau, poisson, pomme, pomme de terre, prune, radis, raisin, rhubarbe, tomate, viande. La majorité des aliments et des recettes/DIY sont véganes.

Je connaissais déjà plusieurs de ces astuces mais la plupart m’étaient complètement inconnues et plus j’épluchais le livre, plus je m’étonnais en découvrant tout ce que je pouvais faire avec mes restes de fruits, légumes et aromates ! Je testerai certainement, entre autres, le répulsif à insectes à base d’ail, la poudre de noyau d’avocat pour faire briller les cheveux, la lotion antipelliculaire à base de racines et fanes de betteraves, l’infusion détox à base de fanes de carottes, le sirop de queues de fraises, le condiment d’épluchures de gingembre, la teinture de peaux d’oignons rouges… je sens que je n’ai pas fini de m’amuser en cuisine !

Guide transformer les épluchures

Outre les recettes et DIY, Marie nous présente 9 éco-entrepreneurs.ses engagé.e.s dans la lutte contre le gaspillage en utilisant toutes sortes de résidus alimentaires dans la réalisation de leurs produits. J’ai ainsi découvert, entre autres, WHOLE, une marque de textiles bio fabriqués en France teints grâce à de la peinture végétale issue d’épluchures, FWEE, qui créé de délicieux cuirs de fruits grâce aux invendus récupérés auprès de petits producteurs et les cosmétiques PULPE DE VIE, réalisés entièrement à partir de fruits de producteurs de la région PACA. Ces interviews sont de jolies rencontres inspirantes qui montrent qu’en faisant preuve de créativité on peut valoriser nos déchets pour embellir notre quotidien et nous régaler !

Ce livre est un véritable guide pratique pour réduire le gaspillage alimentaire, réduire ses déchets et profiter pleinement des bienfaits des aliments que nous consommons. J’ai beaucoup apprécié les quelques touches d’humour ici et là ainsi que la clarté avec laquelle les informations sont structurées. Les différents aliments  sont présentés par ordre alphabétique et de petits symboles permettant de repérer facilement quels genres d’astuces sont proposés pour chacun d’entre eux (recette culinaire, boisson, bon plan jardinage, soin etc.), ce qui est très pratique. L’ouvrage est illustré par Margaux Vié dont les photos mettent joliment en valeur tous ces restes d’aliments que l’on jette habituellement à la poubelle.

Depuis que j’ai épluché ce livre, je ne regarde plus mes déchets alimentaires de la même manière : en fait, je ne les vois tout simplement plus comme des déchets, mais plutôt comme de véritables sources de bienfaits dont je compte bien profiter davantage !

Les épluchures

Quels sont les épluchures que vous avez l’habitude d’upcycler ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Alimentation, Lu, vu, entendu, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

37 commentaires pour Livre ⎜Les épluchures de Marie Cochard

  1. Lyne dit :

    J’ai déjà cuisiné des cosses de fèves (donc les petits pois ça marche aussi), des épluchures de patate pour faire des chips et même des fanes de radis ! Je conseille !

  2. Sandrine dit :

    Moi j’ai découvert une astuce pour les peaux de bananes.les mettre au moins 24:00 dans un pot à confiture(grand) rempli d’eau,cela fait un engrais pour les plantes et le jardin.je mets l’eau du pot dans l’arrosoir rempli lui aussi d’eau.depuis mon potager s’est super mieux développe ! La peau restante est mise en terre au pied des legumes ou au composteur

  3. flo09 dit :

    Et bien moi, je découvre de nouvelles choses en vous lisant…

  4. breizhfanfan dit :

    Je cuisine les fanes de radis betteraves blettes mais ce livre va me plaire c est sur
    Je regardais ce midi ce genre de livres sur terre vivante comme « cuisiner vos légumes de la tête aux pied » donc je vais zieuter les 2 pour savoir lequel choisir
    Merci pour l’info

  5. Pour le coup c’est un sujet qui m’intéresse vraiment. Avec notre jardin j’ai toujours plein de fanes de carottes / betteraves / navets et pas toujours envie de les manger…

    • Les fanes se cuisinent généralement comme des épinards ou bien peuvent se transformer en pesto, en soupe…

    • Oui je fais souvent comme des épinards ou en soupe pour l’hiver, mais parfois ca ferait du bien de changer 🙂

    • Lili dit :

      Si tu cuisines tes légumes, ce n’est pas plus compliqué d’ajouter leurs fanes dans ta recette
      Les fanes de carotte ont le goût de la carotte, mais en vert… J’enlève les tiges car mon mixeur n’est pas assez puissant pour bien les broyer, et dans les tartes, je trouve ça trop dur.
      Pareil pour les fanes de betteraves.
      Les miens viennent du commerce, donc, il y a souvent du sable à bien rincer. Quel chance de pouvoir faire pousser ton potager !

  6. ecoloree dit :

    Perso je garde toutes les fanes, les épluchures, les herbes aromatiques en trop etc. dans des sacs congélation. Quand ils sont pleins je mets le tout dans une grosses marmite et je fais bouillir 20 min. En salant, poivrant et en mettant quelques épices, on obtient un bouillon délicieux eu avec un gîte différent à chaque fois ! Et les épluchures vont toutes dans les compost ensuite 🙂

    La plupart du temps, je l’utilise directement pour faire une soupe de pâtes et s’il en reste, je le congèle dans des bacs à glaçons pour faire des cubes de bouillon. Et voilà, rien n’est perdu 😉

    Julie de Écolorée.com

  7. Vala dit :

    Fanes de radis, de carottes et de navets… Je crois que j’avais fait les fanes de navets en omelette, en les cuisant un peu comme des épinards. Sinon fanes de carottes dans de la soupe… en revanche je m’étais ratée sur les fanes de radis.

  8. Un trésor dans mon placard dit :

    Alors là ce livre il me la faut! Vu que je n’ai pas de quoi faire du compost je choisi mes fruits et légumes en fonction du volume de déchet produit pour les réduire au maximum, ce livre est une autre alternative et c’est vraiment génial! Merci Natasha pour cette super découverte 🙂
    Bises

  9. loiselenne dit :

    Fanes de radis + une pomme de terre = une bonne soupe !
    Quant aux peaux de bananes je les mets au congélateur et quand j’en ai assez, je les mixe avec une demi banane entière et j’en fais un cake délicieux.
    Mais j’ai hâte de découvrir de nouvelles recettes 🙂

  10. Clémentine dit :

    Oh, un bel ouvrage qui me fait déjà de l’œil !
    Pour ma part, je « recycle » mes fanes de carotte en pesto, les fanes de radis en salade (dégorgés en amont au gros sel) ou en soupe, les peaux d’oranges et d’agrumes en général, en orangettes, le marc de café pour faire des savons exfoliants ou comme engrais pour mes plantes, idem pour les coquilles d’œufs… Mais les quelques exemples que j’ai pu voir de ce livre paraissent vraiment intéressants, de quoi donc élargir mes connaissances dans l’upcycling ! ^^
    Merci pour la découverte et merci pour tous ces articles vraiment très instructifs à chaque fois.

  11. Ping : Mes petits pas verts #2 | Échos verts

  12. Rosenoisettes dit :

    J’ai également craqué sur ce livre, je le trouve super, vraiment bien fait et intéressant.
    Il ne me reste plus qu’à attendre un peu avant de me l’acheter ^^
    Bonne fin de week-end ~

  13. Agnès dit :

    Je l’ai acheté cet aprèm !
    Ce bouquin est une mine! Tant au niveau du zéro déchet que des recettes santé, beauté etc…
    Merci Natasha de partager tes belles decouvertes!
    Je me couche avec un masque-peau-de-banane ( faut que j’essaye toutes les recettes alors je commence !!)et demain je récupère les noyaux de cerises… Le bonheur 😄

  14. christine dit :

    Jupcycle les pommes en mangeant tout, même la tige, sauf quand je garde les pépins pour les semer. Pour les abricots je récupère lamande du noyau pour la manger. Les fanes de radis sont une bonne salade.

  15. Rousse dit :

    Celles d’aubergines, de pommes de terre, de courgettes de citron

  16. Ping : Des solutions anti-gaspillage | La Greener Family

  17. Patricia RICARD dit :

    Christine a dit : « Pour les abricots je récupère l’amande du noyau pour la manger. « , j’ai toujours lu et je viens encore de l’entendre récemment dans le magazine « la quotidienne » que l’amande du noyau d’abricot est toxique. Il ne faut peut-être pas tout consommer !

  18. Ping : 20 jolis guides pratiques et écologiques publiés en 2016 | Échos verts

  19. Ping : Mes objectifs écolos pour 2017 – apprenti ecolo

  20. Ping : 10 idées de bonnes éco-résolutions pour 2017 | Échos verts

  21. Ping : Mes astuces pour éviter le gaspillage en cuisine | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s