Serviettes hygiéniques lavables- mon expérience et mes astuces

C’est en cherchant des alternatives aux tampons et aux serviettes hygiéniques jetables, afin de réduire mes déchets dans la salle de bains, que j’ai découvert les serviettes hygiéniques réutilisables. En même temps que je prenais conscience de l’impact écologique des protections jetables, je réalisai aussi combien elles pouvaient être nuisibles sur le plan sanitaire. Il était donc hors de question pour moi de continuer d’en porter et après avoir hésité entre la coupe menstruelle et les serviettes en coton lavables, j’ai décidé de commencer par tester ces dernières en octobre 2013. Même si je n’en utilise plus aujourd’hui, je partage avec vous mon expérience et quelques infos pratiques en espérant qu’elles seront utiles à celles qui souhaitent utiliser ce genre de protections écologiques, économiques, sans risques pour la santé et presque zéro déchet.

Serviettes hygiéniques lavables zéro déchet echosverts.com

J’ai choisi des serviettes en coton biologique de la marque Lunapads, fabriquées dans la région où j’habitais à l’époque. J’ai aimé le fait qu’elles soient douces, esthétiques et qu’elles puissent être doublées si besoin, grâce à l’ajout d’une épaisseur supplémentaire maintenue par des élastiques sur la serviette de base. Les ailettes de cette dernière sont équipées d’un bouton pression qui se referme en dessous de la culotte. Outre les élastiques et le bouton pression, les serviettes sont entièrement compostables.

2

En dehors du fait qu’elles soient écologiques, sans risques pour la santé et permettent de réduire nos déchets, voici les avantages que j’ai appréciés durant la période où j’ai testé les serviettes hygiéniques lavables :

  • Ces serviettes absorbent très bien le sang, ce qui ne laisse pas de sensation d’humidité dans la culotte
  • Elles ne dégagent aucune odeur désagréable.
  • Les tâches de sang partent sans problème (à la main ou en machine), même si on ne les lave pas systématiquement le jour-même.
  • Les serviettes peuvent sécher en une nuit à l’air libre.
  • Elles ne collent pas à la culotte, donc cela ne les abîme pas du tout.
  • Sur le long terme, elles sont bien plus économiques que leurs homologues jetables (en fonction de l’âge où l’on commence à les utiliser bien sûr).
  • Plus besoin de vérifier régulièrement son stock de protections hygiéniques puisqu’on en a toujours chez soi !
  • À condition d’investir dans des serviettes fabriquées avec du coton bio de qualité, celles-ci peuvent sans doute servir des dizaines d’années et une fois usées, elles peuvent se composter (sans les boutons pression).
  • Il existe différentes tailles, formes, épaisseurs… et en plus, on peut choisir de jolis designs, couleurs ou opter pour des modèles plus sobres selon nos goûts.
  • On peut fabriquer ses propres serviettes avec des chutes de tissu adaptées. Voici le super tutoriel de Better Than Butter.

Serviettes hygiéniques lavables coton bio echosverts.com

3

Comme la plupart des produits, les serviettes hygiéniques lavables peuvent présenter quelques inconvénients. Toutefois, ils ne sont pas insurmontables et je vous propose d’ailleurs plusieurs astuces pour y faire face :

  • Les serviettes lavables ne collent pas à la culotte et, de ce fait, en fonction de ma position ou de mes mouvements, elles ne tenaient pas bien en place, surtout lorsque je faisais du sport ou même quand je me déplaçais à vélo. Cela était très inconfortable et c’est la raison pour laquelle j’ai arrêté d’en porter. Ceci dit, tout le monde n’a pas ce problème et d’après ce que j’ai lu, cela peut dépendre de notre morphologie. Je pense que l’idéal, pour remédier à ce genre d’inconvénient, serait d’avoir des culottes adaptées auxquelles on pourrait directement attacher sa serviette (à l’aide d’un bouton pression par exemple). Sinon, on peut aussi les accrocher à la culotte avec une épingle à nourrice, comme suggéré par Plim (voir question n°14 de la FAQ)… mais je n’ai jamais essayé donc je sais pas ce que ça vaut au niveau confort et personnellement je n’aime pas l’idée d’avoir un objet pointu et métallique si près de cette partie sensible du corps !
  • Il faut avoir un bon budget au départ pour pouvoir investir dans une panoplie de protections lavables, à moins de pouvoir les coudre soi-même ; ceci dit, comme mentionné plus haut, on fait des économies sur le long terme.
  • Lorsqu’on n’est pas chez soi et que l’on doit changer de serviette, il faut prévoir une pochette hermétique pour transporter ses serviettes sales dans son sac.
  • Quand on voyage, les serviettes peuvent sembler encombrantes mais il est possible d’en limiter le nombre dans sa valise en les lavant (à la main) à la fin de chaque journée pour les remettre le lendemain ; dans ce cas, ce n’est pas plus encombrant que toute autre protection jetable.
  • Toujours en voyage, en fonction du lieu où l’on est hébergé, laver et faire sécher ses serviettes peut être compliqué. Je pense néanmoins qu’à partir du moment où l’on a accès à un point d’eau et que l’on a emporté un savon avec soi, on devrait pouvoir se débrouiller à peu près n’importe où, à condition de pouvoir les suspendre quelque part pour qu’elles sèchent.

Serviettes hygiéniques lavables doublure echosverts.com

4

Malgré ces quelques inconvénients, les serviettes hygiéniques lavables sont à mon sens une alternative qui devrait être présentée à toutes les personnes réglées. Voici mes astuces pour les adopter en douceur et sur le long terme sans désagréments :

  • Si vous n’êtes pas certaine que les serviettes hygiéniques lavables vous conviendront, achetez-en ou cousez-en une seule pour commencer.
  • Pour faire des économies, lavez vos serviettes à la main à la fin de chaque journée afin qu’elles sèchent dans la nuit et que vous puissiez les réutiliser le lendemain. Ainsi, vous ne devriez pas avoir besoin d’investir dans plus de 3-4 serviettes lavables (plus ou moins selon votre flux). Pour les nettoyer et les désinfecter en profondeur, lavez-les toutes en machine à la fin de votre cycle.
  • Pour enlever les tâches de sang, il est recommandé d’utiliser de l’eau froide (que ce soit à la main ou en machine).
  • Pour détacher le sang à la main, n’importe quel savon naturel fait l’affaire d’après mon expérience.
  • Je pense qu’il vaut mieux choisir des serviettes de couleurs foncées plutôt que des couleurs claires pour enlever les tâches plus facilement.
  • Équipez-vous d’une pochette hermétique pour stocker les serviettes sales lorsque vous n’êtes pas chez vous.
  • En voyage, si vous n’avez pas déjà l’habitude d’emporter du savon avec vous, pensez à mettre un petit pain de savon naturel dans votre trousse de toilette afin de détacher et laver vos serviettes à la main si besoin.

Serviettes hygiéniques lavables bouton pression echosverts.com

5

Si vous souhaitez vous équiper de serviettes écologiques lavables et fabriquées en France, voici quelques bonnes adresses de boutiques en lignes :

  • Dans ma culotte– serviettes de différentes tailles, certifiées Oeko-Tex, fabriquées en Normandie. Pour plus d’infos sur cette marque, je vous recommande l’article de Pauline.
  • La Fleur de Sang– protèges strings, protèges slips et serviettes de toutes tailles, en coton bio, fabriqués en France.
  • Lulu Nature– protèges slips et serviettes de toutes tailles, en chanvre ou en coton bio, fabriqués en France.
  • Plim– protèges slips et serviettes, de toutes tailles, en coton bio, certifiés Oeko-Tex et GOTS, fabriqués en France
  • Sakaïde– protèges slips en coton bio fabriqués en Loire Atlantique.

Serviettes hygiéniques lavables lunapads echosverts.com

Dans un prochain article, je vous partagerai mon expérience avec la coupe menstruelle, puis enfin, comment j’ai adopté le flux instinctif libre pour me passer entièrement de protections hygiéniques pendant mes règles.

Avez-vous testé les serviettes hygiéniques lavables ? Quels sont les avantages/inconvénients d’après votre expérience ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Hygiène & santé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

87 commentaires pour Serviettes hygiéniques lavables- mon expérience et mes astuces

  1. Belinda dit :

    j’aimerais bien essayer oui. J’ai bientôt 43ans, 4 enfants et aujourd’hui je porte un stérilet donc mes règles sont très très très légères….Des protèges-slips/strings lavables devraient suffire 😉 Mais sur mes 4 j’ai deux filles 8ans et 10ans, j’ai encore un peu de temps mais j’aimerais y passer avant afin de mieux les initier le moment venu 😀 alors merci pour cet article 😀 et beau dimanche-lundi 🙂

  2. Delphine dit :

    Super article, comme d’habitude 😉
    J’attends avec impatience ton expérience et tes astuces éventuelles sur le flux instinctif qui  » m’appelle  » mais ça va, tu as du temps hein je n’ai pas encore mon retour de couches 😂😂
    Bonne journée à toi et merci pour tes articles, tous plus chouettes les uns que les autres !

    • Merci Delphine ! En attendant mon article sur le flux instinctif, je te recommande la vidéo de Pauline du blog Les Cheveux de Mini et je crois aussi que Pin Up Bio en a parlé sur son blog 🙂

  3. claire dit :

    coucou
    depuis 3 mois je teste les serviettes hygiéniques lavables et franchement j’ai aimé dès le début ! c’est plus confortable et j’ai moins d’irritation. par contre c’est vrai que ça bouge, c’est le petit inconvénient mais il est hors de question que je revienne à du jetable !
    sinon je tourne avec 4 serviettes en les lavant au fur et à mesure mais je pense qu’en partant en vacances il faudrait mieux en avoir 2 de plus, à voir

  4. Marionnette dit :

    Super article ! J’ai hâte d’avoir celui sur le flux instinctif libre car j’ai très envie d’y passer (après avoir fait cup et serviettes lavables ^^).

  5. Cindy dit :

    Super article ,j’ai hâte de lire la suite ,c’est très intéressant !

  6. corinne dit :

    bonjour
    entierement d’accord avec tout ce que vous avez dit sur les avantages et les inconvenients.6 serviettes suffises en les lavant rapidement.celles en couleurs sont mieux les blanches. restent tachées idem pour ma fille de 15 ans.elle a aussi une cup mais pour l’instant n’arrive pas à l’utiliser,peut etre suite à votre prochain article j’arriverai à lui expliquer.
    mon ainée fait le flux instinctif ca a pris quelques cycles mais est ravie.
    bonne continuation
    encore merci pour tout
    corinne

    • Bonjour Corinne,
      C’est super d’avoir le témoignage d’une maman dont les filles ont testé d’autres méthodes !
      J’espère que votre aînée trouvera une protection écologique qui lui conviendra 🙂

  7. cathala dit :

    j’ai 67 ans et celà me rappelle les joies de la puberté!!!! je suis très heureuse d’avoir connu les protections jetables, ainsi que pour mes filles et petites-filles. je suis très esprit vert et ouvert, mais point trop n’en faut.

  8. Bulle_Virtuelle dit :

    article très intéressant car je souhaiterais m’y mettre, je vais aller visiter les différents sites.Merci

  9. Maluch dit :

    Bonjour,
    Alors que j’utilise une cup depuis plus de 10 ans et des lingettes lavables depuis 6 ans, je viens juste de me décider à prendre des serviettes lavables. Hier pleine d’enthousiasme et suite à ton article récent sur le jetable, j’en ai commandé 4 pour lire aujourd’hui, qu’il vaut mieux commencer par une 🙂 🙂 🙂
    Petit truc en voyage : j’ai un sac style sac de protection du linge fragile en machine que je prends pour faire sécher mes sous-vêtements discrètement. On ne les voit pas quand il est accroché à la corde à linge d’une guest-house ou carrément sur mon sac à dos en randonnée. Je suis sûre que les lingettes lavables peuvent être mises à sécher comme ceci aussi.
    Côté lavage, Sodasan fait un petit savon détachant hyper efficace et je confirme : faire tremper une nuit dans l’eau froide une tâche de sang est super.

    • J’espère que celles que tu as commandées te conviendront 🙂 Merci pour l’astuce du séchage dans le filet à linge, c’est une bonne idée !

    • Maluch dit :

      Heureusement que les serviettes sont top jolies et que mes convictions sont fortes pour me motiver… Je trouve qu’une serviette lavable tient beaucoup beaucoup moins bien en place qu’une jetable et que les serviettes sont longues à sécher.
      J’ai testé le petit sac en week-end. Nickel !

    • Je suis impressionnée que malgré ces inconvénients tu persistes à utiliser les serviettes lavables… ta persévérance fait mon admiration 🙂

  10. gaelle dit :

    Merci pour ton article

    Moi je suis passée a la cup (fleur cup diva cup) c’est le top du top écologique économique. Et hygiénique 🙂

  11. poli dit :

    Merci pour ce bel article, même si je ne suis plus concernée !
    J’ai hâte dé lire ton article sur le flux instinctif libre, j’ai du mal à comprendre comment cela fonctionne…

  12. Un trésor dans mon placard dit :

    J’ai définitivement adopté les serviettes lavables. je les ai faites moi même avec des tissus 100% que j’avais dans mon placard et je suis entièrement convaincue.

  13. Marion dit :

    J’utilise également des serviettes lavables (j’ai bien une mooncup qui dort dans mon placard depuis plus de 4 ans mais je n’ai pas encore réussi à passer le cap).

    Côté inconvénients: les miennes sont blanches et donc extrêmement difficiles à détacher, mais d’après ton article et les commentaires, le problème ne se pose pas avec des serviettes colorées?!

    Sinon, mis à part le côté peu pratique en dehors de chez soi, je n’y vois que des avantages 😉 …

    • Je pense en effet qu’il doit être plus difficile d’ôter les tâches des serviettes de couleurs claires… c’est pour ça que j’avais choisi des serviettes de couleurs foncées à la base. Je vais d’ailleurs rajouter cette info dans la partie astuces 🙂

    • Marion dit :

      En effet c’est une vraie galère 😉 merci pour l’info en tout cas, j’essaye de « finir » celles-ci mais pour les prochaines je note de prendre des foncées ! Bonne journée Natasha 🙂

  14. Emma - Planet Addict dit :

    Hello, je n’en ai jamais vraiment utilisées, je ne portais déjà pas de serviettes jetables. J’ai cependant fait l’acquisition d’une seule serviette jetable, depuis que je me suis mise au flux instinctif mais je m’en suis très peu servie! Je trouve cela très pratique mais comme toi, ce n’est pas top niveau confort, surtout lorsqu’on est habituée aux tampons, à la coupe ou à rien du toutè
    Bon désolée, mon commentaire ne sera pas d’une grande utilité pour les lectrices 😉

  15. Fatima dit :

    Bonjour, article très intéressant, pour ma part finit les serviettes et autres tampons pas du tout écolo et même dangereux pour la santé, j’ai été séduite depuis maintenant plus de 2 ans par la coupe menstruelle, qui est à la fois écologique et économique.
    Mesdames, je vous conseille son utilisation.
    Bonne soirée. Fatima

  16. Cé45 dit :

    Bonjour. Contrairement à vous, je me suis faite des protège-slip blancs utilisés en début et fin de cycle en complément d’une coupe. Et je préfère le fond clair : on peut vérifier la couleur des pertes et savoir où on en est. Quant au détachage, elles sont à peine marquées et ça fait 5 ans que je les utilise avec rinçage à l’eau froide et savon puis machine. En tout cas, claires ou foncées, n’hésitez pas! (Et il y a plein de tutos pour se les coudre facilement.)
    Merci pour l’article, j’attends les suivants…

  17. Tefyline dit :

    J’étais décidé à tester (s’il n’y avait pas rupture de celles que je voulais, j’en aurai eu ^^) mais finalement j’ai abandonner l’idée. C’était pour des protèges slip et non des serviettes, mais c’est dans la même veine.
    En fait quand je vois que les lingettes démaquillantes lavables ne reviennent jamais propres, je me suis dis que ça allait être pareil. Je n’ai pas le temps de les laver le jour même, donc elles restent un moment avant de passer à la machine.
    Donc je suis resté aux jetables, mais vers des marques plus naturels, et sinon j’ai une cup.
    Je suis curieuse de voir les autres tests, vivement la suite 🙂

    • Il est vrai que pour les serviettes hygiéniques lavables comme pour les lingettes démaquillantes, il est parfois difficile d’enlever toutes les tâches… mais cela ne veut pas dire qu’elles ne sont pas propres. Et plus on tarde à les détacher, plus les tâches s’incrustent donc il vaut mieux passer un coup de savon le jour-même.

  18. nouillette dit :

    Coucou Natasha! Je vois que tu vas parler du flux instinctif, je suis curieuse de savoir comment tu gères ça. J’ai essayé et ça ne marche désespérément pas, je fais beaucoup trop de choses en même temps pour « penser » à bloquer quoi que ce soit et je n’ai honnêtement pas le temps de laver des fringues tâchées autre que mes serviettes. J’ai un énorme doute sur la cup aussi qui, semblerait-il (je fais actuellement des tests) influerait sur la durée de mes menstruations (trop longues) en empêchant le flux de se faire complètement et correctement. Du coup, j’utilise le plus possible les serviettes bien que cela soit extrêmement peu pratique sauf en plein voyage (ah les joies de retirer une cup, de la vider et de la laver dans des toilettes publiques… merci mais non merci!) et je te remercie pour les marques que tu as mises en avant car quand j’ai acheté mes serviettes (ça date!!!) il n’y avait presque que Lunapads. Je crois que les miennes ont bien 10 ans… Cela dit question entretien, il ne faut pas laver à l’eau froide, ni chaude au demeurant mais entre 30 degrés et la température corporelle. Si l’eau est trop froide ou glacée l’effet est le même que de retirer une tâche de sang qu’avec de l’eau chaude. Au bout de plusieurs utilisations néanmoins et avec les meilleures précautions possible, les serviettes peuvent tout de même rester tâchées… sans être sales pour autant. Je pense donc comme toi qu’il vaut mieux en effet qu’elles soient de couleur foncée! Merci encore pour cet article et à bientôt. 🙂

    • Ce que tu dis concernant le lien entre la coupe menstruelle et la durée de tes règles me parle parce que depuis que je suis passée au flux instinctif, j’ai remarqué que mes règles duraient moins longtemps. Je suppose que le fait de retenir le sang à l’intérieur peut influer sur l’écoulement de nos règles au fil des jours. Le flux instinctif oblige à écouler le sang « en pleine conscience » et je me demande donc dans quelle mesure cela n’aiderait pas à l’évacuer plus rapidement. Enfin, cela n’est qu’une théorie basée sur mon expérience et mon ressenti personnels 🙂

      Merci pour tes conseils concernant le lavage à l’eau à 30° 🙂

  19. Laure des Pays Bas dit :

    Comme d’habitude, plein d’infidélité dans cet article qui nous motive à changer.
    Je viens de regarder les sites Internet de PliM et de lulu-nature. J’ai l’impression que ces dernières ont un profil moins adaptable aux sous-vêtements. As-tu un conseil pour une débutante ?
    Merci beaucoup pour ton bloc rempli de conseils.

    • Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire par « un profil moins adaptable aux sous-vêtements » ?

    • Laure des Pays Bas dit :

      Bonsoir Natasha, tout d’abord toutes mes excuses pour la correction automatique de mon téléphone. Je ne voulais pas écrire « infidélité »… je suis une grande fan de tes articles que je trouve toujours complets et super documentés… je suis vraiment désolée…
      Pour mon histoire de profil, je voulais dire que la forme de lulu-nature paraît assez basique (ovale) par rapport à PliM. Ça donne l’impression que les PliM vont mieux s’adapter que les autres dans les sous vêtements. Est ce seulement une impression ?
      Cette fois j’ai relu, et il n’y a pas de faute 🙂

    • Aucun souci ! Même si j’étais très confuse en lisant ta phrase, j’ai fini par comprendre en lisant la suite qu’un correcteur automatique était passé par là 😉

      Pour les formes des serviettes, je ne saurais te dire… cela doit dépendre de la morphologie de chacune donc je ne pense pas qu’une forme soit mieux qu’une autre de manière générale. Le mieux est certainement de choisir une forme/taille qui ressemblent aux serviettes hygiéniques jetables que tu avais l’habitude d’utiliser et qui te convenaient.

  20. J’en ai chez moi pour tester et oui, c’est vrai que c’est inconfortable quand elle bouge dans tous les sens, c’est pour ça que je ne l’utilise pas souvent, j’utilise des serviettes bio en parallèles (pas encore envie de tester la cup).
    Ma petite astuce, c’est que je les laisse tremper toute une nuit dans un seau avec de le laver le lendemain!

  21. M dit :

    Je n’ai pas lu tous les commentaires mais j’imagine que d’autres ont vanté la cup. Après quelques essais plus ou moins réussis (j’avais un peu de mal à bien la placer), une fois le « coup » pris, je trouve que c’est une alternative parfaite, qui a convaincu mon entourage également, et surtout qui permet d’être très à l’aise à vélo 😉

  22. Audrey dit :

    Bonjour,
    Très bon article et merci d’avoir présentée cette alternative! je l’ignorais totalement! Pour ma part depuis quelques temps j’utilise une cup. Mais il m’a fallut pas mal de temps à me lancer dans cette utilisation, je n’étais pas prête psychologiquement! Si j’avais eu connaissance de cette alternative, j’aurais pu les utiliser en transition! Maintenant que je suis à la cup je n’en changerais pour rien au monde!

    • Aujourd’hui cela me semble fou que les serviettes lavables soient encore méconnues de tant de personnes… mais c’est vrai qu’on en voit nulle part et à moins de chercher des alternatives zéro déchet de manière générale, on ne risque pas de tomber dessus par hasard. J’espère vraiment qu’on en trouvera de plus en plus dans les rayons des magasins bio et autres !

  23. Rey dit :

    J’ai une petite question toute bête. J’ai acheté 3 serviettes lavables pour essayer. Il y a un côté imprimé et un côté uni. Il y a des boutons pression que l’on peut cliper dans les deux sens (c’est à dire soit côte imprimé visible, soit côté uni visible) et je ne vois pas de différence de matière entre les 2 côtés. Du coup, je ne sais pas dans quel sens les mettre !
    Sinon pour la cup, c’est vrai que c’est très pratique. Par contre, il faut quand même un petit temps pour se familiariser avec. Je me rappelle 2-3 sueurs froides du début ou je n’arrivais pas à la retirer !
    Merci pour tes articles toujours très complets.

    • Difficile de répondre à ta question sans savoir de quelle marque il s’agit… le mieux serait de demander directement là où tu l’as achetée/commandée. Mais s’il n’y a pas de différence au niveau des matières et que les boutons s’accrochent des deux côtés, j’imagine que c’est à toi de choisir celui que tu préfères voir au fond de ta culotte 😉 !

  24. Breizhfanfan dit :

    Je suis comme beaucoup passée à la mono coup et en suis une adepte depuis des années!
    ET plus une seule mycose depuis! Vive la cup. J avoue que ca me gene de porter des protections par le cote visible et la sensation d être humide….
    Merci
    Ps a quand un article sur la contraception?

  25. Frelitha dit :

    Super article !! Je l’envoie a ma petite soeur. Moi, j’utilise la coupe menstruelle et j’en suis plus que ravie ! 🙂

  26. Stern dit :

    J’y suis passée depuis plusieurs années en combinant avec un cup menstruelle. (Cup en journée, serviette lavable la nuit) J’ai choisi cette combinaison car comme pour toi, les serviettes bougent beaucoup et ne me laissent pas assez de liberté de mouvement en journée, la nuit par contre la cup fuit. Pour ma part, mes serviettes ne sont plus propres car j’en ai des blanches mais je les passe à la machine à 95°C à la fin de chaque cycle, je suis donc sûre qu’elles sont propres et sans bactéries, alors bon les tâches, je m’en fiche… C’est pas comme si mon homme allait regarder dans ma culotte ces jours-là. 🙂

  27. chloee dit :

    bonjour, je souhaiterais essayer les serviettes réutilisables qu’elles sites me proposez vous ?
    comment faire pour régler en euros sur « lunapads »? la double protection évite de tout laver ?

    • Je ne connais pas d’autres sites que ceux proposés dans ma liste et je t’invite à contacter directement Lunapads avec ta question. Quant à la double protection, cela dépend de ton flux et de la fréquence à laquelle tu changes tes serviettes.

  28. Yoyo dit :

    J’utilise les serviettes lavables depuis presque 6 ans… et j’avoue que j’ajoute une petite épingle pour ne pas que ça bouge! Je ne me suis jamais blessée, l’épingle n’a jamais ouvert = bingo! La cup, pas capable de la retirer facilement et je devais la vider aux heures, l’horreur… Je préfère aussi les serviettes plus pâles, pour savoir si je dois me changer bientôt ou non. J’ai réalisé ceci après avoir utilisée une serviette noire… jolie, mais zéro pratique! Essais et erreurs, on finit bien par trouver 🙂

  29. Merci, je découvre et ça va être bien utile pour ma fille.

  30. Vala dit :

    Ca y est, je me suis lancée, j’ai fait l’acquisition de serviettes lavables… on verra bien ce que ça donne!

  31. Ortiz dit :

    Bonjour, moi j’utilise des servitte lavables depuis 10 ans. De façon cyclique, j’ai eu des périodes de retour aux jettables, pour diverses raisons : je n’en avais pas acheté assez au début alors elle se sont vite abîmées, et puis un mycose carabinée m’a obligé à me débarasser d’un certain stock, et puis au fil du temps j’ai trouvé le système parfait. J’utilise des protège slips et des serviettes lavables en combinaison avec la moon cup pour chaqu’une de mes lunes et je ne reviendrais pas aux jettables pour tout l’or du monde ! Maintenant je les fais moi même, ma mesure, en fonction de mes besoins, ça me prend très peu de temps et je me fais plaisir en choisissant des tissus qui ajourd’hui deviennent de plus en plus jolis et abordables.. Le secret des serviettes hygiéniques lavables : dès le départ un bon stock pour commencer, surtout si vous avez un flux important, sinon vous ne vous habituerez pas à les garder dans leur petite sacoche imperméable, avant des les passer sous l’eau froide avant la machine 30 degrés.. Bonne continuation !

  32. Coucou,

    ton article est juste top. Ca fait un moment que je réfléchis à passer aux serviettes lavables. J’ai vraiment envie d’une part de respecter mon corps et d’autre part, de respecter la planète.
    C’est juste que j’ai un peu peur, parce qu’en lisant les commentaires, apparemment, ça bouge là-dedans ! Est-ce que quelqu’un ou toi-même aurais une marque particulière à conseiller qui tienne plutôt bien sur nos culotte ? Ou une astuce peut-être pour mieux les faire tenir ?

    Merci ❤
    (PS : je lis attentivement ton blog depuis ce soir. Je me régale. Il est vraiment super !)

    • Merci pour ton message Mathilde 🙂

      Je n’ai testé qu’une seule marque donc je ne saurai te dire s’il y en a des mieux. La seule astuce que je connaisse serait d’épingler la serviette à la culotte… Sinon, si tu couds un peu, peut-être faudrait-il coudre un scratch au dessous de la serviette et sur une culotte dédiée aux périodes de règles. J’espère que tu trouveras un modèle qui te conviendra 🙂

  33. Ping : Pourquoi bannir les protections hygiéniques jetables ? | Échos verts

  34. Ping : La coupe menstruelle- mon expérience et mes astuces | Échos verts

  35. Astery dit :

    Bonjour, je compte passer aux lavables mais je vois qu’il y a des problèmes de maintien dans la culotte ..donc j’imagine que les « couturières » d’entre nous seraient capables de faire des culottes « spécial règles » avec un petit velcro pour maintenir tout ça!

  36. Ping : Le meilleur de 2016 | Échos verts

  37. Flore dit :

    Bonjour Natasha! Merci beaucoup pour ton blog que je trouve super et que je prends régulièrement plaisir à lire! J’en profite pour te souhaiter une très belle année 2017.
    Ton article est très complet, surtout pour moi qui me lance enfin avec les serviettes lavables. Pour info, il y a également la marque française Les tendances d’Emma qui en propose. Elles ne sont pas fabriquées en France (mais néanmoins de bonne qualités, à voir sur leur site internet), par contre au niveau du confort, je les trouve très biens car plus absorbantes que d’autres modèles.
    A très bientôt!
    Flore

  38. Ping : Le flux instinctif libre- mon expérience et mes astuces | Échos verts

  39. pepa dit :

    Je découvre ton blog, très intéressant!
    Et du coup j’en profite pour te faire part d’une de mes découvertes , des culottes pour nos périodes!! Voici le site.
    Je trouve vraiment cela pratique, simple, pas prise de tête, parfait pour moi.
    J’en avais marre de mes serviettes lavables qui se baladaient d’avant en arrière dans ma culotte.
    Ils ont plusieurs modèles, j’ai acheté le boyshort, et le hiphugger, je les utilise depuis un an maintenant, je les lave à la main (par choix je prèfère ainsi) et n’ai aucun problème de quelque sortes que ce soit.
    Pour moi ça a été la découverte, que je cherchais depuis longtemps!
    J’espère que cela servira à quelques unes 🙂

    • J’ai parlé de ces culottes dans mon article où je présente les différentes alternatives aux protections jetables l’an dernier 🙂
      C’est une super alternative en effet, j’espère qu’elles seront bientôt disponibles en France.

  40. sabrixa dit :

    Bonsoir,

    J’ai lu que certaines protections étaient en polyuréthane laminé . … dérivés de produit pétroliers. …
    je pense que ce n’est pas très naturel …. j hésite encore du coup ….
    Merci pour cet article très intéressant

  41. Ping : 5 idées reçues sur les serviettes hygiéniques lavables | Ma Conscience Ecolo

  42. Ping : Mes petits pas et bonheur verts #10 | Échos verts

  43. Ping : Mes petits pas et bonheurs verts #10 | Échos verts

  44. Ping : Flux instinctif libre et protections hygiéniques – Rapha IRL

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s