Insolente Veggie, le premier album de Rosa B.

Elle est insolente. Elle est végétalienne. Elle se dit très très méchante. Elle s’appelle Insolente Veggie et elle est venue au monde sur la blogsphère en 2007, sous la plume de Rosa B. À travers ses dessins et ses mots plein d’humour, l’auteure nous permet de regarder en face les situations à la fois aberrantes, affligeantes, révoltantes et déconcertantes dans lesquelles se retrouvent les végétariens, les végétaliens, les véganes et les animaux exploités par l’humain.

Depuis le 8 octobre, on peut également retrouver Insolente Veggie en librairie. Le premier album de Rosa B., publié aux Éditions La Plage, regroupe plus de 50 histoires inédites ou tirées de son blog. L’album est divisé en 3 sections: végétalisme, carnisme et militantisme.

Insolente Veggie- Album- Couverture

Dans la première partie, tous les préjugés sur le végétalisme et les végétaliens y passent et l’auteure retranscrit avec brio nombre de conversations cocasses entre omnivores et végés. Qu’est-ce que j’ai ri en lisant “Comment remplacer les oeufs ?” où Rosa B. nous explique indirectement et d’une manière on ne peut plus originale que les oeufs de poules sont l’équivalent des… menstruations chez les humains !

Dans la seconde partie, elle met en avant les contradictions dans les choix, les comportements et les réactions des omnivores. Le “Top 10 des raisons pour lesquelles il est éthique de tuer des animaux” est l’un des dessins qui a le plus fait écho en moi car il résume bien pourquoi il y a un tel décalage ou manque de compréhension entre certains omnivores et végés.

Enfin, les derniers dessins racontent les difficultés auxquelles l’on peut faire face lorsqu’on milite pour la cause animale dans un monde majoritairement insensible à leurs souffrances… Je me suis beaucoup retrouvée dans cette partie qui reflète si bien la solitude et la peine que l’on peut ressentir lorsqu’on vit dans sur une planète où tuer des animaux est la norme et tenter de les protéger est bien souvent un combat solitaire, incompris et ridiculisé.

Insolente Veggie- Couverture- echosverts.com

C’est un album que j’ai dévoré d’une traite et dont je relis avec plaisir les histoires quand je ressens le besoin de prendre un pas de recul par rapport à la réalité. Bien qu’elle parle de problèmes très sérieux, la tonalité légère employée par Rosa B. rend ses histoires très divertissantes et permet de se rendre compte qu’il est certaines situations où il vaut mieux rire que pleurer !

Tout comme les documentaires, livres ou articles au sujet de la souffrance et de l’éthique animale, cet album suscitera probablement diverses réactions… ce qui est certain c’est qu’il faut avoir un minimum d’humour et d’ouverture d’esprit pour l’apprécier et ne pas s’offenser ! Si les images sanglantes et les histoires douloureuses laissent de marbre certaines personnes peu préoccupées par la cause animale, peut-être que les dessins et les mots d’Insolente Veggie leur parleront davantage…

Insolente Veggie- Rosa B. - Livre- Editions La Plage- echosverts.com

Insolente Veggie, le blog

Insolente Veggie, le livre paru aux Editions La Plage (Feuilleter un extrait ici)

Cet article a été publié dans le cadre de l’éco-défi « Découvrir des lectures inspirantes et engagées. » Hier, Pauline du blog Un invincible été nous présentait No Steak de Aymeric Caron et demain Claire du blog Sakaïdé nous donnera son avis sur No Impact Man.

Est-ce que vous suivez aussi Insolente Veggie ? Quels sont les auteur-e-s- dessinateurs/dessinatrices engagé-e-s que vous aimez ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Inspiration, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Insolente Veggie, le premier album de Rosa B.

  1. Emilie dit :

    Ah la fameuse planche oeuf/menstruation… qui est biologiquement fausse. Un oeuf, c’est un ovule (ovocyte pour être exacte), donc une cellule (une seule, oui! la plus grosse cellule est donc l’oeuf d’autruche) calcifié. C’est tout. Bref, je me souviens qu’à l’époque, cela m’avait dérangé ^^
    Il y a quelques planches (sur son blog) que j’apprécie, d’autres moins mais c’est un peu comme tout caricaturiste/illustrateur.
    C’est chouette que tu nous présente une BD lors du défi, cela varie les thématiques je trouve 🙂

  2. Béa dit :

    Merci pour cette chronique. J’adore son humour et son regard aiguisé ! Son livre va faire partie de ma liste de noël ! 😉 A bientôt Natasha

  3. huetles dit :

    J’ai lu cette BD et j’ai beaucoup aimé. Ça ma permis de me rendre compte que je suis loin d’être seule à lutter et à me sentir impuissante (et parfois très énervée) face aux propos de certains omnivores.

    • Il est facile de se sentir isolé-e quand on est le/la seul-e végé/militant-e pour la cause animal-e car nous sommes encore une minorité… mais en réalité, nous sommes de plus en plus nombreux/ses à travers le monde 🙂

  4. coxestel dit :

    Je ne connaissais pas, merci pour la découverte !

    Estelle

  5. Humaine dit :

    Je me suis fait un petit cadeau en me l’achetant 🙂 C’est tellement vrai… Et j’aime aussi beaucoup les BD qui critiquent gentiment les véganes 😉 Ca ferait pas de mal à certains de rire d’eux-mêmes !

  6. Audrey dit :

    Je connaissais déja son blog, je ne sais plus comment je suis tombée dessus, et c’est vrai que ç’est un style,qui lui ai propre mais qui peu aider à pousser la réfléxion. En esperant que les bibliothèques vont l’acheter pour qu’il soit disponible auprés d’un maximum de gens qui n’auraient peut être pas soupçonné son existence autrement! 🙂

  7. Ping : Plus de 30 lectures engagées et inspirantes | Échos verts

  8. Ping : Livre ⎜L’antispécisme c’est pas pour les chiens de Rosa B. | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s