Amaboomi: des vêtements en matières 100% recyclées

Créer une marque de vêtements 100% recyclés, du fil au tissu, en passant par les étiquettes? Amaboomi a relevé le défi en utilisant du coton, de la laine… et même du plastique recyclés!

Amaboomi logo

Au départ, je dois avouer que j’étais très dubitative quant à l’intérêt écologique d’utiliser du plastique, même recyclé, pour fabriquer des vêtements. Vous le savez déjà, le plastique, c’est ma bête noire et je fais tout pour l’éviter au quotidien, que ce soit quand je fais les courses, dans ma cuisine ou ma salle de bains.

Perplexe (mais ouverte d’esprit!), j’ai décidé de chercher à en savoir plus sur Amaboomi et j’ai posé quelques questions à ses fondateurs, Olivia Claude et Xavier Lagorce. Il ne fait aucun doute: ils détestent le plastique autant que moi… mais grâce à leur initiative, ils luttent à la fois contre la pollution plastique et en même temps contre l’épuisement des ressources naturelles. Je vous laisse découvrir le pourquoi du comment à travers les réponses d’Olivia…

Qui se cache derrière Amaboomi?

Nous sommes un jeune couple d’entrepreneurs français, passionnés par la nature, les sports outdoor, les voyages et les défis ! Ayant toujours habité au bord de la mer et proche des montagnes, l’élément naturel a toujours été notre terrain de jeu et notre source d’inspiration.

Xavier et Olivia- Amaboomi

Suite à notre rencontre, Xavier m’a rejoint en Inde du Sud où je travaillais déjà depuis quelques années dans le milieu textile. C’est là dans un petit village du Tamil Nadu que s’est écrit le projet Amaboomi. Amaboomi signifie « Notre Mère la Terre » en Tamoul : « Ammà » signifiant « Mère » et « Bùmi » signifiant « Terre ».

Nous sommes aujourd’hui basés à Bayonne, dans le Pays Basque, lotis entre l’Océan Atlantique et les Pyrénées, une région en accord avec nos goûts et nos valeurs.

Comment vous est venue l’idée de créer une ligne de vêtements en matières recyclées?

J’ai depuis toujours voulu créer ma propre marque de vêtements. Suite à plusieurs années d’expérience dans le coton en Inde, je ne voulais pas contribuer à cette production de masse, pour produire des vêtements qui finissent par inonder les étals des magasins.

Etiquette 100% recyclé Amaboomi

En parallèle, on découvrit sur internet l’existence des « gyres plastiques » flottant dans les océans, véritable catastrophe écologique alors peu connue du grand public. Sans oublier que vivre aux côtés des Indiens, malgré tout l’amour que je leur porte, c’est aussi être témoin de certaines aberrations écologiques : on brûle les déchets, on les jette à la mer… Peu à peu, une véritable prise de conscience est née en nous, et le devoir d’apporter quelque chose de différents à l’industrie textile, avec des valeurs fortes, nous a semblé être une évidence.

C’est à ce moment là qu’est né le projet Amaboomi : créer des vêtements à partir de matériaux recyclés, sans jamais puiser dans les ressources de notre planète.

vêtements Amaboomi

Pourquoi avoir choisi le plastique alors qu’il s’agit de l’une des matières les plus polluantes et toxiques qui soient?

Justement ! Le plastique est comme vous le dites une des matières les plus polluantes. Mais il est malheureusement encore trop peu recyclé dans le monde, alors qu’il inonde notre quotidien.

pollution-plastique

La France fait partie des plus mauvais élèves en terme de recyclage, nous sommes entre la 19ème et 21ème place (selon les sources) des pays européens. En 2012, on recyclait en France moins de 20% de notre plastique, le reste, soit environ 3,3 millions de tonnes, a été enfoui en décharge ou incinéré. Sans parler du plastique abandonné dans la nature et qui, tôt ou tard, finira dans nos océans ! Que se passe t-il-alors ? Qui s’en occupe ? Il est bien là le problème, oui le plastique est très polluant. Ces chiffres sont alarmants, et c’est pourtant bien la réalité. Si nous choisissons de nier ce problème, nous n’y trouverons donc jamais de solution. Ce plastique est pourtant bien là, et il faut bien en faire quelque chose… Bien évidemment, nous ne faisons pas l’éloge du plastique, bien au contraire.

Attention à ne pas faire d’amalgame, il existe plusieurs familles de plastiques.  Le plastique des bouteilles, qui constitue nos tissus, est appelé « polyéthylène téréphtalate » ou « PET ». Malgré sa dénomination, il n’a aucune similitude avec le polyéthylène, et ne contient aucun phtalate.

Nos tissus composés à 100% de bouteilles plastiques recyclées ont été testés par des laboratoires à renommée internationale. Ils ne contiennent aucun phthalate, ni aucune autre substance toxique (test REACH).

T-shirt femme Amaboomi

Votre collection est actuellement produite en Asie: pourquoi avoir fait ce choix-là

Cette région du monde, pionnière en nouvelles technologies, possède les compétences techniques nécessaires à la réalisation d’un fil textile provenant uniquement de bouteilles plastiques. Ce procédé existe également aux Etats-Unis, mais, pour des raisons évidentes de coût, il était plus intéressant de réaliser ces tissus en Asie pour rendre ainsi accessible aux plus nombreux d’entre nous la possibilité d’acheter un produit 100% recyclé. Nous ne vendrions pas notre sweat 100% recyclé à 62€ si le fil était réalisé aux Etats-Unis. En Europe, nous recyclons les bouteilles plastiques jusqu’à l’état de granulés plastiques ou jusqu’ à l’état de fibres grossières destinées à l’isolation dans la construction ou au rembourrage, mais pas de qualité suffisante pour concevoir des vêtements.

Amaboomi-ProcessRPET_ FR OK_3

Pour mener à bien ce projet et faire évoluer les mœurs de consommation, passer par la case Asie a donc été une étape incontournable de notre histoire, au-delà du fait que nous y vivions déjà. Tous les jours, nous nous réjouissons de constater la grande surprise des personnes qui touchent nos tissus pour la première fois. Oui, nous pouvons faire beaucoup de choses en recyclant ce plastique. La prochaine étape ? Développer ces tissus en Europe, et même en France. Créer de nouvelles filières textiles et créer de l’emploi. Nous voyons ce projet sur du long-terme, ce n’est qu’un début et cherchons constamment à nous améliorer !

De manière générale, les vêtements recyclés sont-ils forcément plus écologiques que les vêtements faits à partir de matières naturelles organiques et végétales telles que le lin, le chanvre ou encore le coton?

Nous pensons qu’il n’y pas de comparaison possible. Ce sont deux « chemins »   différents mais ayant le même but : préserver nos ressources. C’est un peu comme comparer un produit local, mais non bio, et un produit bio, mais non local… Quel serait alors le plus écologique ?

D’un point de vue très personnel, nous vous dirions que recycler les déchets générés par l’homme, déchets générés en quantités astronomiques et si peu recyclés, est plus écologique que de continuer à puiser dans les ressources naturelles de notre planète, notamment quand la culture de ces ressources assèche des lacs, ou condamne des terres qui pourraient servir à l’agriculture (biologique), alors que la population mondiale ne cesse d’augmenter.

T-shirt amaboomi homme

En outre, nos vêtements sont recyclés et recyclables: une fois usés (mais il va falloir attendre très très longtemps…), nous invitons nos clients à nous retourner leurs produits en échange d’un bon d’achat. Nous les envoyons ensuite à notre fournisseur qui est capable de les retransformer au stade de fibres, sans ajout de matière, pour être ensuite re-filées puis tissées. La partie imprimée, qui ne se recycle pas sera utilisée pour décorer un sac par exemple (upcycling). Ainsi, la boucle est bouclée !

Mais il est évident que les deux efforts sont louables, et nous saluons toutes initiatives écologiques en général, qu’il nous semble difficile de comparer.

Sac

Cela revient-il plus ou moins cher d’utiliser des matières recyclées plutôt que des matières neuves? Est-ce que ça a des répercussions sur le prix de vente des vêtements?

Oui, aujourd’hui dans l’industrie textile, il est plus cher d’utiliser des matières recyclées plutôt que des matières neuves, mais à terme la réponse sera non. Pourquoi ? Tout simplement car aujourd’hui, les textiles recyclés représentent un nouveau marché. Le traitement des matières implique des investissements très importants, qui se répercutent donc sur le coût de la fibre.

Si l’on doit comparer un fil 100% polyester avec un fil 100% bouteilles plastiques recyclées, il est certain que ce dernier coûte 3 à 4 fois plus cher. Mais nous avons préféré aligner nos prix à ceux du marché. Le prix d’un sweat Amaboomi avoisine celui d’un sweat en polyester vierge d’une grande marque renommée. En effet, nous avons en fait le choix de réduire considérablement nos marges pour populariser au maximum le produit 100% recyclé, et tenter les consommateurs à essayer quelque chose de nouveau avec un réel sens écologique derrière.

D’ailleurs, si l’on pousse la comparaison un peu plus loin, d’un point de vue écologique, il faut savoir que le procédé de fabrication du fil issu de bouteilles recyclées réduit de 66% la consommation d’énergie, de 50% celle de l’eau et de 34% l’émission de gaz à effet de serre, en comparaison à du fil de polyester vierge.

amaboomi sweater gris

En quoi la marque Amaboomi se démarque-t-elle des autres boutiques de vêtements éthiques et/ou écologiques?

Nous avons un double métier : nous sommes à la fois fabricant et commerçant.

Nous sommes nous-mêmes à l’origine de nos tissus 100% bouteilles plastiques recyclés. Nous avons développé ces tissus durant près de deux ans pour arriver à atteindre la qualité que nous souhaitions, deux ans passés au chevet de nos fournisseurs.  Il en est de même pour nos accessoires (étiquettes, cordons, zippers..) qui sont également conçus à 100% à partir de bouteilles plastiques. Également, chez Amaboomi, notre engagement du recyclé est respecté de A à Z : tous nos produits sont à 100% recyclés, du fil à l’emballage, en passant par le carton d’envoi…

Produits recyclés- Amaboomi

Ensuite, pour les les teintures de nos vêtements nous avons conduit absolument tous les tests chimiques nécessaires (labo Intertek) afin de s’assurer de la non nocivité de celles-ci et tous nos tissus ont été labellisés OekoTex100 après teinte. De plus, nous avons choisi notre fournisseur en partie sur un critère technique écologique qui nous a séduit : nous commençons par teindre les tissus clairs afin de recycler à 100% l’eau utilisée pour teindre ensuite une couleur plus foncée et ainsi de suite.  Après la dernière teinte, l’eau est traitée selon de strictes règlementations par une usine spécialisée, limitant ainsi au maximum l’impact sur l’environnement. Car nous sommes bel et bien conscients que les teintures représentent la pire menace du milieu textile sur l’environnement!

Imprimés Amaboomi

Quant à nos imprimés ils sont réalisés en encre plastisols (malheureusement l’unique procédé qui tient vraiment longtemps sur le PET), mais encore une fois, ces encres sont certifiées eco-friendly (origine allemande) et ont été strictement contrôlées à notre initiative par Intertek. Nos imprimés passent d’ailleurs le REACH (règlementation européenne très stricte) prouvant ainsi l’absence totale de substance nocive comme phtalate, métaux lourds comme cadmium et plomb etc.

Enfin, nous reversons 5% de notre chiffre d’affaires à des associations qui luttent activement pour la préservation de la planète. Nous sommes par exemple partenaires depuis 2013 des « Expéditions 7° Continent ». Ces navigateurs-explorateurs réalisent chaque année une expédition dans un des  cinq « gyres plastiques » qui flottent dans nos océans, avec pour but d’alerter et d’informer, et de ramener des données scientifiques afin d’étudier et proposer des solutions. Découvrez leurs aventures iciNous sommes aussi membres du programme « 1% pour la planète« .

Avez-vous de nouveaux projets pour 2015?

Nous sommes en permanence à la recherche de nouvelles matières pour  proposer de nouveaux produits 100% recyclés. Pour cet hiver, nous avons d’ailleurs sorti des articles en laine et coton recyclés qui sont fabriqués à la main au Portugal. Vous pouvez les trouver sur notre boutique en ligne.

Nous avons également de beaux projets en cours, mais il est encore un peu trop tôt pour en parler ! C’est pourquoi nous vous invitons à rester connecté et nous suivre de près… ☺

Retrouvez Amaboomi sur leur site, Facebook et Twitter.

amaboomi vêtements et logo

Crédit photos: Amaboomi

Et vous, les vêtements recyclés vous en pensez quoi?

Commentaires- Mettez-y votre grain de vert!

Cet article, publié dans Garde-robe, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

45 commentaires pour Amaboomi: des vêtements en matières 100% recyclées

  1. JULE dit :

    Quand on pense à toutes les ressources nécessaires à la confection de vêtements neufs, je trouve que les vêtements faits de matières recyclées sont une excellente idée! Et les produits semblent d’aussi bonne qualité que des vêtements neufs. 🙂

    • Merci pour ton avis Jule 🙂

    • Xavier dit :

      Bonjour Jule, nous vous remercions pour votre commentaire ! Nous souhaitons cependant apporter une remarque pour éviter toute confusion. Nos vêtements sont totalement neufs. Ce sont les « matières premières » qui les constituent qui sont recyclées, et non vierges. Le fil issu du recyclage des bouteilles plastiques est un fil neuf (non usagé), mais de composition différente d’un fil de polyester vierge, d’où l’appellation « polyester recyclé ». Bon weekend ! Xavier, Amaboomi.

    • JULE dit :

      @Xavier : J’aurais du mettre des guillemets à « neufs », ce que je voulais dire c’est que c’est d’aussi bonne qualité que des vêtements faits de manière « conventionnelle ». Mais bon, c’est pas toujours évident d’être clair dans ses propos sur le web! 😉

  2. Charlotte dit :

    C’est vraiment super. Merci pour cette belle découverte !

  3. sofi dit :

    Merci Natasha, je ne connaissais pas cette marque. Malheureusement pas de taille XS donc ce ne sera pas pour moi ! ;-( pour des cadeaux donc, en tout cas je fais passer le mot…

    • Certaines marques taillent petit… Je mets également du XS et quand les marques ne proposent que du S, je leur demande à quelle taille ça correspond précisément et il se trouve que des fois c’est plus proche du 34 que du 36. Cela vaut donc la peine de leur demander! Je connais bien le problème 😉

    • Xavier dit :

      Bonjour Charlotte. Un grand merci pour ce commentaire positif ! Pour votre information, sachez que notre S taille petit, voir très petit sur certains produits comme la veste zippée, où l’on demande à nos clientes de prendre une voir deux tailles au dessus suivant comment elle souhaite le porter… Natasha a donc raison ! Bon weekend à toi ☺ Xavier, Amaboomi.

  4. Estelle dit :

    Oh Natasha, merci pour ce partage super intéressant ! J’avoue être plus attirée par les fibres naturelles, mais lorsque l’on découvre la démarche d’Ammaboomi, cela donne VRAIMENT envie de les soutenir et par là même d’aider notre planète !
    Par contre je ne suis pas sûre d’avoir bien compris: est-ce que le plastique provient de ces « gyres » ou bien simplement des stations de recyclage?
    En tout cas, longue vie à ce projet, j’espère de tout Coeur qu’il recyclera longtemps et montrera le chemin vers une autre manière de se vêtir : en conscience!
    Et puis, porter des vêtements en plastique recyclé , c’est un peu porter la conséquence de nos actes… Ou, lorsque l’on vit le plus possible sans plastique, c’est penser à l’océan de nos enfants…
    Je me permet de laisser ce petit lien, dont j’ai aimé le message : http://www.maxisciences.com/oc%e9an/039-039-nature-is-speaking-039-039-ecoutez-le-poignant-message-de-l-039-ocean_art33848.html

    • Merci pour ce lien Estelle, je prendrai le temps de le regarder. Ta question est très intéressante- je laisserai à Olivia ou à Xavier le soin de te répondre 🙂

    • Xavier dit :

      Bonjour Estelle ! Je suis navré pour la réponse quelque peu tardive. Merci pour vos encouragements, votre expression « porter la conséquence de nos actes » est très juste ! La vidéo que vous partagez est forte, et oui nous ne sommes rien sans la nature, contrairement à l’inverse… Non malheureusement le pastique recyclé constituant nos produits n’est pas le plastique provenant des « gyres ». Il est quasi impossible aujourd’hui d’imaginer pouvoir le recycler pour la simple et bonne raison qu’il faudrait déjà pouvoir le collecter. En effet, ces fameux « continents plastiques » sont en réalité de gigantesques soupes de plastique (microplastiques provenant de différentes familles de plastiques). Cependant certaines initiatives à travers le monde cherchent à trouver des solutions pour le collecter et ainsi « laver » nos océans. Nous encourageons fortement ces recherches en espérant qu’elles y parviennent un jour, au cas échéant il sera alors intéressant de voir comment les recycler.
      Une solution en amont et à la portée de tous aujourd’hui reste de trier ses déchets et de participer à des collectes sur les plages, berges de rivières et forêts​…. ​
      Merci et très belle journée à vous.
      Xavier, Amaboomi.

  5. delphine1310 dit :

    Très intéressant, même si pour ma part je ne suis pas très sportwear… Je garde tout de même en tête cette nouvelle marque. Sais-tu pourquoi il n’ont pas envisagé des motifs brodés avec les fils qu’ils ont élaborés plutôt que de partir sur des « patchs » recyclés mais non recyclables ? C’est le seul point que je trouve dommage étant donné que tout le reste a été pensé pour être recyclé.

    • C’est une très bonne question Delphine! Je demanderai à Olivia ou à Xavier de te répondre en personne 🙂

    • Xavier dit :

      Bonjour Delphine, désolé pour la réponse un peu tardive. Très bonne question ! D’un point de vue personnel, nous pensions que réaliser des broderies sur un tissus sportwear ne serait pas forcément très concluant. Nous avions cependant trouvé une source pour en réaliser, mais la qualité n’était pas au rendez-vous, contrairement aux imprimés que nous utilisons aujourd’hui et qui dureront autant que nos tissus ! Cependant, le progrès avance vite, et de bons fils à broder 100% recyclés sont en train de voir le jour.​.. ​
      Belle journée à vous !
      Xavier, Amaboomi.

  6. Merci de m’avoir fait découvrir cette initiative. Le plastique est également ma bête noire, et cela fait plaisir de voir que certains peuvent en tirer parti ! En revanche, pour ma part, je ne me sens pas vraiment de porter des vêtements « en plastique »… Peut-être que je me trompe, mais je trouve qu’il y a une vraie différence entre porter par exemple un tee shirt 100% coton et un autre qui ne contiendrait que 10% seulement de matière synthétique. Je le sens, je trouve le toucher moins agréable, et je trouve que la peau ne respire pas assez… Mais encore une fois, n’ayant jamais porté de vêtement en plastique recyclé, je peux me tromper, et ce n’est qu’un ressenti, peut-être même un a priori !!
    Il serait intéressant de pouvoir toucher le rendu avant achat, cela me ferait peut-être changer d’avis ?

    • Comme toi je me demande bien à quoi peuvent ressembler des vêtements en plastique recyclé au niveau du toucher! Xavier et Olivia pourront peut-être nous dire si c’est aussi agréable que le coton ou pas?

    • Xavier dit :

      Bonjour Labourseoulavie ! Navré pour la réponse un peu tardive. Votre avis est intéressant ! Il est vrai qu’au toucher, le coton et le polyester recyclé ne sont pas comparables. Nous estimons que chaque matière textile, quelle qu’elle soit, présente certains avantages et certains inconvénients,​ ​avec une utilisation du produit plus ou moins adapté à ses caractéristiques. Par exemple, nous vous conseillons vivement une matière tel que du polyester (recyclé) pour faire du sport (pour transpirer dedans tout simplement !) plutôt qu’un coton qui absorbe la transpiration et restera humide dès le premier effort. Et pour une soirée au coin de cheminée, rien de tel que de la laine (recyclée !).
      A titre exceptionnel je vous propose de vous envoyer un échantillon de nos tissus pour apprécier par vous-même le toucher de nos produits. Seriez-vous intéressé(e) ? N’hésitez pas à nous faire une requête personnalisée sur hello@amaboomi.com.
      A bientôt !
      Xavier, Amaboomi.

  7. Anne-Lise dit :

    Cette démarche est vraiment très intéressante. Ce genre d’initiative donne de l’espoir ! Une question me vient tout de même : j’ai entendu dire que les polaires (également constituées de bouteilles de plastique recyclé) rejetaient des micro-particules de plastique à chaque lavage et que ces micro-particules se retrouvaient dans les cours d’eau et inévitablement dans les poissons notamment, Est-ce le cas pour les vêtements de la marque Amaboomi ? Comment envisagent-ils ce « problème » ?

    Je suivrais en tout cas cette marque ! Et encore plus si à terme elle peut mener au développement de cette filière en France et que la confection des vêtements soit 100% made in France pour limiter au maximum l’impact écologique des produits avec un moindre transport !

    • C’est une très bonne question Anne-Lise. Olivia et Xavier te répondront 🙂

    • Xavier dit :

      Bonjour Anne-Lise, merci pour vos agréables encouragements. Nous serions ravis de pouvoir vous proposer un jour un vêtement 100% made in France composé à 100% de bouteilles plastiques recyclées françaises. Nous y travaillons :). Il est vrai qu’une recherche scientifique a récemment alerté sur la présence de résidus synthétiques provenant de machines à laver dans nos océans. Il nous semble primordial d’une part d’améliorer les systèmes de filtration de nos machines à laver ainsi que de nos stations d’épurations, ne laissant passer tout simplement aucun résidus textile. D’autre part, la qualité des tissus joue également un rôle important, notamment à travers le boulochage, qui favorise la perte de fibres textiles. Sur ce point, nos tissus, tests à l’appui, ne boulochent quasiment pas. Mais il est évident que ce constat pose problème, que faut-il mieux faire alors, la réponse n’est pas facile… Continuer à favoriser le recyclage du plastique, ou le délaisser !? Il est important à nos yeux de « stimuler » la filière du recyclage en France et ailleurs dans le monde. Dans tous les cas, si je dois par exemple répondre à un besoin vestimentaire pour une activité sportive, il nous semble évident de trancher pour une matière recyclée, qui reste, malgré ses défauts, plus écologique qu’une matière non recyclée… En espérant que les choses continueront à évoluer.
      J’espère avoir répondu à votre question !
      Belle journée à vous.
      Xavier, Amaboomi.

  8. Ping : Amaboomi: des vêtements en matière...

  9. Ping : Garde-robe éco-éthique: la méthode Wear No Evil | Échos verts

  10. Ping : GREEM 21: mon petit guide pour s’habiller responsable | Échos verts

  11. Gael dit :

    Super article, merci! Impatiente d’avoir les réponses d’Olivia et Xavier!

  12. Ping : Vers une garde-robe éco-éthique & minimaliste: le bilan | Échos verts

  13. Aline dit :

    Je suis fan du concept 😀
    Au moins il y a une solution pour toutes les bouteilles en plastique qui sont et vont être jetée !

    Avec toutes les solutions que tu nous as déjà proposé, si je dois changer un élément dans ma garde robe j’irais piocher sur ces sites plutôt que d’acheter en magasin !

    Encore merci de nous partager ces infos 😉

  14. Ping : Le meilleur de 2015 | Échos verts

  15. Ping : Dans ma garde-robe (un peu plus) responsable #1 | Échos verts

  16. Marques dit :

    Bonsoir,
    Très sensibilisés par a problématique actuelle qu’est le réchauffement climatique,
    j’approuve et je trouve formidable votre concept et les valeurs que vous y partagez.
    Soucieuse de participer à mon tour au développement d’une nouvelle façon de consommer,
    je suis actuellement à la recherche de producteurs de vêtements recyclés et/ou Locaux.
    Ou pourrais-je vous contactez afin de partager sur se le sujet? Si toute fois vous le souhaitez bien-sûr.
    Je vous remercie par avance de votre réponse en vous souhaitant une bonne soirée.

    Mélanie Marques

    • Bonjour Mélanie,

      Nous vous remercions pour ce message et l’intérêt que vous portez à notre projet.
      Nous vous invitons à nous contacter dans un premier temps par email à l’adresse hello@amaboomi.com et nous tâcherons de vous répondre dans les plus brefs délais.

      Dans l’attente de vous lire,

      Bien à vous,
      Xavier LAGORCE, co-fondateur Amaboomi

  17. Ping : (De l’intérêt de) La liste de mes envies (pour Noël… ou pas) | Échos verts

  18. Sophie dit :

    Je me penche enfin sur la question des vêtements écolo. J’achète peu de vêtements mais j’en ai plein mon armoire, pour le cas où, n’est-ce pas… Je me suis récemment offert deux leggings de yoga Teeki faits en PET recyclé et j’adore l’idée! Je vais maintenant explorer les autres marques pour les vêtements quotidiens, merci pour ce grand dossier!

    • Merci pour la recommandation de cette marque. Je trouve que les fibres recyclés c’est vraiment top ! Cela me fait plaisir de savoir que mes articles au sujet de la garde-robe responsable te sont utiles 🙂

    • Sophie dit :

      Très utiles, encore merci! Je viens de sortir de mes placards une très grosse pile de vêtements que je ne mets presque jamais (comme des t-shirts rouges, je n’aime pas le rouge…), alors que je pensais déjà avoir trié au maximum l’an dernier. J’ai encore beaucoup trop de t-shirts mais je les garde car ça s’use vite, j’essaierai juste de ne pas les remplacer. J’ai noté les marques écolo que tu suggères et j’en ai trouvé d’autres UK et désormais je me tournerai vers elles! Le seul problème avec les commandes c’est qu’on ne peut pas essayer. Mais il doit y avoir des boutiques à Londres.

    • Je n’aime pas porter des vêtements rouges non plus !
      D’après mon expérience, il est difficile de faire son tri d’un seul coup- j’avais beau avoir fait du vide il y a 6 ans, puis 3 ans plus tard, puis il y a 2 ans… je trouve encore aujourd’hui des petites choses dont je n’ai plus l’utilité. Je pense que c’est normal car il faut parfois du temps pour réaliser qu’une pièce ne nous est pas/plus nécessaire ou simplement être prête a s’en séparer ! En outre, nos besoins changent au fil du temps. Je pense aussi qu’il est plus efficace de faire son tri à la fin d’une saison car à ce moment-là il est plus facile de se rendre compte de ce que l’on a porté régulièrement ou pas. J’ai donc tendance à faire un tri en fin d’hiver puis un en fin d’été.
      D’ailleurs, cette fiche pratique te sera peut-être utile pour organiser ton tri.
      Enfin, je ne connais pas beaucoup de marques éco-éthiques anglaises mais j’aime bien People Tree.

    • Sophie dit :

      Oui, je suis tombée sur le site de People Tree et je trouve leurs vêtements magnifiques!
      L’autre difficulté ce sont les blousons imperméables et les manteaux vraiment chauds, sans laine. Le polyester est bien pratique… Tu as des astuces? Désolée pour mes multiples questions, c’est une thématique que je commence juste à découvrir!

    • Pour ce genre de vêtements, je me tourne vers Patagonia qui fait de gros efforts pour proposer des vêtements fabriqués dans de bonnes conditions tout en réduisant leur impact écologique (j’en avais un peu parlé par ici). J’ai un manteau (végane) 3 en 1 acheté il y a maintenant 2 ans et je le mets littéralement à toutes les saisons. Il faut juste bien vérifier la composition car selon les modèles, il peut y avoir des plumes. Mon mari en a également un et depuis il se sépare petit à petit de ses autres manteaux car son Patagonia 3 en 1 lui suffit également amplement. C’est un investissement mais la qualité est au rendez-vous et il est possible de faire appel à leur service de réparation (par contre, dans les détails, je ne sais pas où ni comment). J’ai pu trouver mon manteau dans un magasin ici qui vend les anciens modèles à prix réduits, et sinon, ça peut valoir le coup d’attendre les soldes sur leur site.

    • Sophie dit :

      Ta fiche m’a bien servi pour faire mon tri et un de tes articles pour déterminer mes couleurs, un grand merci!! Ca m’a permis de ne pas trier « au hasard » comme d’habitude ^^

    • Oh super ! Cela me fait vraiment plaisir de savoir que ça t’a été si utile !

  19. Vanessa et Erblinda dit :

    Bonjour, nous sommes deux étudiantes de maturité commerciale et nous terminons nos études en mai 2017. Nous avons pour projet d’ouvrir une boutique de vêtements à base de produits recyclés dans le canton de Neuchâtel en Suisse. Nous sommes intéressées par votre collection de vêtements pour les femmes et aimerions beaucoup pouvoir les vendre dans notre boutique, êtes- vous intéressés à collaborer avec nous ? En attente d’une réponse de votre part nous vous transmettons nos meilleurs salutations.
    Vanessa et Erblinda

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s