L’art de se dépayser sans voyager

Le mois dernier, à l’heure où nombreux d’entre nous se réjouissaient à l’idée de plier bagage et de partir en voyage comme il est souvent de coutume en été, je m’étais lancée le défi de réfléchir aux différentes manières de voyager responsable.

Mais si vacances est synonyme de voyages pour beaucoup, c’est pour moi avant tout l’occasion de changer de rythme, de bousculer sa routine et de se dépayser… Et pour cela, nul besoin de prendre l’avion, de se tartiner de crème solaire, ni de monter à d’eau d’éléphant! L’on peut d’après moi se changer les idées, découvrir de nouveaux horizons et profiter de cette période estivale  sans dépenser plus d’argent que d’habitude ni faire de nombreux kilomètres et même en continuant à travailler.

Alors pour ceux qui restent chez eux et/ou travaillent en ce mois d’août, je vous propose… 

20 idées pour se dépayser sans voyager

❃ Commencer la journée différemment qu’à l’accoutumée: et si au lieu d’allumer son smartphone ou son ordinateur à peine l’oeil ouvert on prenait un grand bol d’air frais dans son jardin, sur son balcon, par la fenêtre? Ou alors si au lieu de regarder la télé en mangeant son petit déjeuner on faisait des mots croisés?

❃ Inviter des collègues ou voisins avec qui l’on s’entend bien mais qu’on n’a pas l’habitude de côtoyer, pour l’apéritif, un goûter ou un repas.

❃ Regarder des films ou lire des livres dont l’histoire nous fera voyager à une autre époque, dans une autre culture, sur une autre planète.

❃ Changer le menu de son petit déjeuner : si on a l’habitude de se faire des tartines tous les matins pourquoi pas se régaler de granolas faits maison, d’un porridge aux couleurs de l’été, ou tout simplement essayer de nouvelles pâtes à tartiner ou confitures originales.

Petits déjeuners- copyright- échos verts

❃ Profiter des attraits touristiques de notre commune/région  entre les monuments, les musées, les galleries d’art, les expos, les jardins, les lacs, les chemins de randonnées… on a souvent largement de quoi découvrir et s’occuper autour de chez soi et les touristes en profitent d’ailleurs souvent bien plus que nous! C’est donc l’occasion d’y remédier et pourquoi pas se renseigner auprès de l’office du tourisme la plus proche pour tout savoir des évènements du moment.

❃ Faire des pique-niques dans son jardin, dans un parc ou sur la plage pendant la pause déjeuner ou à l’heure du dîner.

❃ Prendre un chemin différent pour se rendre là où on a l’habitude d’aller (travail, marché, boulangerie, course à pied etc.).

❃ Faire le tri dans ses photos de voyages précédents, en imprimer et en encadrer certaines.

Photos de vacances à imprimer

❃ Prendre les transports en commun au lieu de prendre la voiture, prendre le vélo au lieu de prendre les transports en commun, prendre la trottinette au lieu de prendre le vélo, enfiler des rollers au lieu de prendre la trottinette.

❃ Organiser une soirée/une journée/un week-end à thème inspiré d’un pays/une région et préparer des plats, regarder des films, écouter de la musique, apprendre une coutume/un savoir faire de cet endroit-là- parmi nos connaissances il y a peut-être même quelqu’un qui vient de ce coin ou le connait très bien alors pourquoi pas l’inviter!

❃ Prendre des photos des endroits préférés autour de chez nous ou des petites choses qui nous émerveillent durant nos divers trajets.

❃ Observer le coucher de soleildepuis différents endroits, jusqu’à trouver son préféré !

Lever et coucher de soleil- copyright- échoa verts

❃ Profiter du lever du soleil et de la quiétude de l’aube en se réveillant plus tôt.

❃ Changer sa routine avant de se glisser au lit : se faire un massage des pieds/des mains à l’huile,  écouter une musique/chanson relaxante, lire un conte/une nouvelle/un poème…

❃ Passer 24h ou plus sans écran– on éteint la télé, le téléphone, l’ordinateur et la tablette et on ne laisse ni les sonneries, ni les bips, ni le programme TV rythmer notre journée.

❃ Essayer de nouvelles recettes, de nouveaux ingrédients : c’est l’occasion de profiter de nos beaux livres de cuisine qu’on n’utilise que trop rarement et de tester ces recettes qui demandent un peu plus de temps et de patience que d’habitude.

Recettes à tester- copyright- échos verts

❃ Changer l’aménagement de sa chambre, son salon, son bureau, même si ce n’est que temporairement.

❃ Échanger d’appart avec l’un(e) de ses ami(e)s pour une nuit, un week-end, une semaine…

❃ Accorder un peu plus de temps à une activité que l’on aime beaucoup et qui nous fait du bien– d’ailleurs moi j’ai décidé de me faire doublement plaisir en ce mois d’août en publiant non pas un, mais deux articles par semaine 😉

❃ Envoyer une lettre/une carte postale à certains de nos proches- après tout, a-t-on vraiment besoin d’être “ailleurs » pour envoyer des nouvelles/des cartes/des lettres?

Carte postale- été- copyright- échos verts

Alors que vous travailliez en cette période estivale ou que passiez vos vacances d’été chez vous j’espère que vous profiterez malgré tout des bienfaits du dépaysement que peuvent offrir les voyages en parsemant votre quotidien de douceurs, de nouveautés et d’un petit air d’ailleurs! Et si vous êtes déjà partis en vacances, ces idées vous permettront peut-être de les prolonger à votre retour…

Lesquelles de ces idées vous inspirent? En avez-vous d’autres pour se dépayser tout en restant chez soi?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Voyages, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour L’art de se dépayser sans voyager

  1. perce2neige dit :

    Comme ça fait du bien de lire ce beau texte ce matin ! (He oui, mon Ipad est encore ouvert ! ) Il y a plein de bonnes idées pour se sentir bien chez soi sans nécessairement devoir partir si loin à l’aventure.

    Pour ma part, je me ressource dans la nature, nature que j’ai créée dans ma cour avec plein de plate-bandes fleuries et d’autres potées sur mon balcon, ainsi que plusieurs plantes vertes dans la maison. Je suis presque toujours dans mes fleurs quand il fait beau, je m’y sens bien et j’ai moins le goût et le besoin de voyager comme avant.
    .

    • Rien que ta description du cadre vert et fleuri que tu as créé autour de toi donne envie de s’y poser! C’est vrai qu’on peut aussi faire en sorte de créer chez soi un environnement qui nous permet de nous évader 🙂

  2. altgaby dit :

    Bon changer de trajet pour aller travailler est compliqué pour moi : de la chambre au bureau, peu d’itinéraires bis :-))).
    Je me dépayse dans la journée aux beaux jours en alternant boulot et mini sessions de jardinage. Je promène ma chienne tous les jours de la semaine ou presque et j’essaie de redécouvrir le chemin forestier que nous empruntons (juste derrière la maison). Les saisons rendent le trajet assez différent régulièrement, la météo aussi : des pluies typiques bretonnes qui donnent de mini mares dans lesquelles ma labrador prend plaisir à patauger au craquement des feuilles à l’automne, les fougères façon préhistoire qui forment d’épais buissons l’été à la nudité hivernale.
    Ton article me fait aussi penser à un autre blog anglophone. Je prends plaisir à lire ses chroniques « Monday Mini adventures » où chaque lundi, elle propose le récit d’un événement ou promenade locale le transformant en aventure. Tu la connais peut-être, tendance minimalisme 🙂 . En voici un exemple : http://fashionablylight.com/mini-adventure-cafe-hopping-in-boston/. ça peut te donner une idée de nouvelle catégorie de blog 🙂 .

    • C’est vrai qu’au fil des saisons on (re)découvre différences facettes, couleurs et senteurs dans notre environnement… Je ne connaissais pas cette blogueuse, merci pour l’idée et la découverte 🙂

  3. Planet Addict dit :

    Ce qu’il y a de bon dans le voyage, c’est qu’on casse la routine. Être ailleurs, être en contact avec une culture différente, aller au soleil, marcher dans la nature, manger différemment. Et quand on rentre, on déprime pour le « retour à la routine ». Pourquoi cette dichotomie? Pourquoi ne pas se sentir en vacances toute l’année en variant les plaisirs, en découvrant de nouveaux endroits, et en faisant ce qu’on aime en vacances: relaxer, lire un livre, manger différemment, marcher dans la nature, regarder un coucher de soleil?
    Là où on vit est une destination touristique pour quelqu’un d’autre.
    C’est bon de rappeler qu’il n’y a pas que les vacances ou les voyages qui comptent (même si c’est cool, c’est pas moi qui vais dire le contraire). On peut se dépayser chez soi aussi. Changer notre routine. Ça ne tient qu’à nous! Le plus horrible c’est de subir le quotidien en attendant désespérément les vacances! Ça c’est ma pire hantise! C’est pour ça que je suis partie voyager!

    C’est d’ailleurs marrant parce qu’hier je m’avançais sur des articles dont un où je parle du changement de ma vision du voyage par rapport à avant, et la volonté de ralentir, de profiter de chez soi aussi. 🙂 Maintenant je ne m’étonne même plus de la complémentarité de nos articles 😀

    Merci Natasha pour ces supers idées pour embellir son quotidien!

    • « Là où on vit est une destination touristique pour quelqu’un d’autre »: c’est la meilleure manière de voir sa région pour réaliser qu’elle est riche en petits et grands trésors à découvrir! Longue vie à notre complémentarité 😉

  4. christine dit :

    Ne pas partir en vacances c’est pour beaucoup de gens ne pas pouvoir le plus souvent par manque d’argent. Je connais des ‘provinciaux’ qui connaissent mieux Paris que nous franciliens!!
    alors pourquoi pas visiter les monuments de cette si jolie ville, aller à Paris-plage,J’aime aussi changer les meubles de place, faire une déco bord de mer, avec les mouettes qui chantent!! Le jardin si petit soit-il peut apporter du plaisir visuel couleurs des fleurs, papillons, et surtout changer ses habitudes voiture, à pied on met plus de temps mais lâchons prise, prenons le temps aussi de ne rien faire!!!

  5. raphaêle jacob dit :

    J’ai trouvé un vieux rocking-chair aux encombrants: voilà ce que je fais ce mois d’Août, je le retape, le ponce , le repeint, et je sais que toute l’année je serai heureuse avec ce fauteuil unique de l’été 2014.

  6. Laetitia dit :

    Voilà un défi tout fait pour moi!
    Me lever le matin sans poser l’œil sur mon cellulaire; défi qui porte bien son nom car c’est mon premier réflexe car je veux savoir si je peux encore me prélasser dans mon lit ou si plutôt je devrais vraiment me lever.

    En tout cas, ce sont toutes des idées gratuites à essayer.
    Merci Natasha !

  7. Habitant Paris et ne partant pas en vacances, j’en profite pour visiter Paris (les lieux où je ne suis jamais allé), après tout, des millions de personnes rêvent de visiter cette ville alors d’un autre point de vue, c’est comme si j’étais en permanence en vacances! =p
    Ecrire des histoires et faire de la méditation m’aide aussi à m’évader, de plus, je rêve de publier un roman!

  8. Emilie dit :

    Que j’aime ta série sur l’art de vivre !
    Je ressens pour le moment un grand besoin de stabilité, en même temps qu’une envie de changer d’air. Peut-être un peu pour fuir les éléments à la source du déséquilibre ? Soit.
    Tu offres de belles idées pour casser un peu le rythme journalier. Intégrer le visuel via des photos, des films ou des livres, cela m’inspire beaucoup: le beau, en terme de paysage, est une grande source de bonheur pour moi =)
    Au final, l’art de vivre se transforme pour le moment en art de remplir des objectifs et de garder le cap sur le respect de mes valeurs…
    Ca me ferait plaisir de lire une fois dans cette catégorie un petit « L’art de prendre soin de soi » =) ou pourquoi pas un éco-défi?
    C’est avec plaisir que je parcours à rebours ton blog. Il est un petit havre de paix, de réflexions et de beaucoup d’humanité.

    • Oh « série », pour 3 petits articles qui se courent après, est encore un bien grand mot! Merci en tous cas, ça m’encourage à étoffer cette catégorie du blog un peu pauvre en contenu à l’heure actuelle… ce ne sont pourtant pas les idées qui manquent: je dois avoir une dizaine de brouillons d’articles dans mon dossier Art de vivre! J’avais aussi pensé à un éco-défi sur l’art de prendre soin de soi au naturel: à moins de changer le programme ça ne sera pas pour 2015 mais ça ne m’empêchera pas de faire des articles à ce sujet 😉 Merci pour cette si jolie description du blog… je suis rassurée que t’y sentes toujours bien malgré le lambri vert en moins 🙂

  9. Ping : Graines vertes #2 | Échos verts

  10. Ping : Graines vertes #9 | Échos verts

  11. Malaury dit :

    Finalement, l’art de se dépayser sans voyager, c’est… profiter de la vie ! Ce qu’on ne sait pas/plus faire 😦 merci pour ces rappels si importants..!

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s