Soins du visage naturels- ma routine et mes produits

Je n’ai jamais été très friande de soins, mais j’ai pendant longtemps systématiquement appliqué une crème sur mon visage après la douche, pour pallier à cette désagréable sensation de tiraillement après chaque lavage. Adolescente, j’utilisais une crème lambda composée d’ingrédients au nom imprononçable, puis je suis passée à une marque spécialisée en soins dermatologiques que l’on trouve en parapharmacie. J’espérais que le fait de dépenser un peu plus d’argent dans une crème de soi disant qualité d’une marque renommée m’aiderait à venir à bout de petits problèmes qui faisaient leur apparition, tels que les boutons et leurs cicatrices. Je me disais aussi que sur le long terme, ma peau serait moins sèche ici, moins grasse par là, et que je pourrais repasser à une crème standard, moins onéreuse.

Mais il n’en fut rien, car je n’avais pas encore pris conscience des nombreux facteurs qui infuençaient l’état de ma peau : l’usage d’un gel agressif, des lavages trop fréquents avec une eau trop dure, l’application de produits inefficace et une routine inadaptée. Puis, lorsque j’ai décidé de passer aux soins bio et naturels, j’ai abandonné toutes ces mauvaises habitudes au profit de nouveaux réflexes et produits bio et naturels grâce auxquels ma peau va beaucoup mieux aujourd’hui. Bien qu’elle ne soit pas exempte d’imperfections ici et là-  résidus d’une vie passée où elle a été malmenée- elle est, dans l’ensemble, bien moins capricieuse et bien moins assoiffée.

Voici les différents changements que j’ai mis en place au cours des 2-3 dernières années, qui m’ont- en plus d’une alimentation saine et équilibrée bien sûr- permis de rendre à mon visage une peau qui se porte naturellement mieux en toute simplicité.

soins bio naturels visage echosverts.com

1

Le premier changement majeur dans ma routine “soin du visage” fut de remplacer le gel lavant par un savon bio surgras saponifié à froid. Comme je vous en ai déjà parlé dans cet article,  ces savons riches en huiles végétales et en glycérine naturelle sont d’une douceur extrême pour la peau et peuvent, selon les ingrédients qu’ils contiennent, constituer de véritable soins pour le visage. Je n’ai pour le moment pas de marque ni de savon préféré- tous ceux que j’ai testés jusque-là et que je vous ai présentés m’ont conquise, en laissant ma peau propre et douce. J’utilise un seul et même savon pour le corps et le visage mais si vous avez des sensibilités particulières, il est possible de choisir des savons adaptés à vos besoins (peau fragile, mixte, grasse, sèche, acnéique etc.).

Savons bio saponifiés à froid visage echosverts.com

2

Beaucoup d’entre nous vivons dans des régions où l’eau est bien trop dure. Sa richesse en calcaire est telle qu’elle laisse un film asséchant sur la peau. Cela peut provoquer ensuite l’apparition ou le développement de divers problèmes dermatologiques : boutons, démangeaisons, rougeurs, plaques urticantes, eczéma, psoriasis…

Cela fait partie des raisons pour lesquelles j’ai réduis ma fréquence de lavage à une fois tous les 2-3 jours. Bien sûr, si je ressens le besoin de nettoyer mon visage plus souvent je le fais- c’est souvent le cas en été où je suis plus active et exposée à la pollution, à la poussière etc. Dans tous les cas, après avoir lavé ma peau au savon SAF et après l’avoir séchée, j’asperge mon visage d’hydrolat, puis je l’essuie avec une lingette. Cela me permet d’ôter les résidus de calcaire laissés par l’eau et bien souvent cela suffit à mettre fin aux sensations de tiraillement. J’asperge également mon visage d’hydrolat les matins où je ressens le besoin de rafraîchir mon visage mais pas de le laver. Il existe des hydrolats pour tous types de peaux et personnellement j’utilise un hydrolat à la rose, réputé pour ses vertus hydratantes.

Hydrolat bio rose visage echosverts.com

3

Parfois, le rinçage à l’hydrolat suffit à ma peau après la douche, auquel cas je n’y ajoute rien. Mais quand ce n’est pas le cas, j’applique alors de l’oléogel, un mélange d’huile végétale (2 gouttes) et de gel d’aloe vera (1 petit pois) que je réalise au creux de ma main. C’est un cosmétique maison très simple et rapide à réaliser et qui a en plus le mérite d’être personnalisable à souhait pour s’adapter à nos besoins au fil des saisons. L’application de l’oléogel est pour moi l’occasion de masser mon visage, afin de stimuler les muscles de la peau et la circulation sanguine, en m’inspirant des illustrations et des conseils du livre Slow Cosmétique (p.52-53 si vous l’avez !).

Les composés du gel d’aloe vera ont des effets calmants, apaisants et rafraîchissants et permettent de sceller l’hydratation. En outre, après plusieurs mois d’utilisation, je suis convaincue par ses propriétés cicatrisantes et purifiantes. Certaines marques sur mon visage se sont estompées et l’apparition de boutons se fait beaucoup plus rare- ce qui n’était pas le cas lorsque j’utilisais une huile végétale aux propriétés similaires seule. Un gel d’aloe vera de qualité, ne devrait pas contenir d’eau ou très peu et pas grand chose d’autre à part un épaississant et un conservateur naturels. Pour en savoir plus sur le gel d’aloe vera, je vous conseille cet article de Julien Kaibeck.

Du côté des huiles végétales,  après avoir testé celles de macadamia et de jojoba, j’ai voulu trouver une alternative plus locale et j’ai fini par adopter celle de noisette. Particulièrement adaptée aux peaux mixtes à grasses, avec des propriétés cicatrisantes, protectrices et adoucissantes, elle convient parfaitement à mon visage. On trouve toutes sortes d’huiles pour tous types de peaux au rayon alimentaire ou cosmétique- le plus important est de veiller à choisir une huile bio vierge pure de première pression à froid. Cela garantit qu’elle n’a subit aucun traitement chimique, n’a été ni raffinée, ni chauffée et qu’elle a ainsi conservé tous ses éléments nutritifs et ses bienfaits.

Enfin, il est également possible d’ajouter de temps en temps une goutte d’huile essentielle à son oléogel selon nos besoins à différentes périodes. Comme pour les huiles végétales, il existe des huiles essentielles avec toutes sortes de bienfaits. Par contre, il convient de se renseigner sur les contre-indications de chaque huile essentielle avant de les tester et de ne pas les utiliser de manière fréquente et prolongée. Pour plus d’infos, je vous conseille le site et le forum de La Compagnie des Sens.

Oléogel visage echosverts.com

4

Le bain de vapeur est certainement mon soin préféré mais c’est paradoxalement celui que je pratique le moins- dans l’idéal, j’aimerais le faire 2 fois par mois, avant mon gommage. J’aime sa simplicité et le moment de détente qu’il procure : il suffit de faire bouillir de l’eau, de la verser dans un récipient résistant à la chaleur, de placer sa tête au dessus avec une serviette recouvrant notre tête et le récipient, afin que les vapeurs de l’eau ne s’échappent pas et agissent directement sur la peau. Ainsi, au bout de 10 à 20 minutes, les pores sont dilatés, les impuretés de la peau et les excès de sébum éliminés, la circulation sanguine améliorée et la peau est mieux préparée à recevoir d’autres soins (gommages, masques…). C’est toutefois un soin à effectuer avec parcimonie si l’on a la peau sensible et à éviter si on a une peau couperosée ou sujette aux rougeurs.

Certain.e.s préconisent d’ajouter des plantes ou des huiles essentielles adaptées à notre type de peau, mais je ne le fais jamais, par souci de simplicité et aussi parce que le bain de vapeur à l’eau pure me suffit amplement. En outre, il faut être prudent avec les huiles essentielles qui peuvent irriter les yeux. Si vous en utilisez, il vaut mieux garder les yeux fermés tout au long du bain de vapeur et les recouvrir d’un masque.

Bain de vapeur visage echosverts.com

5

Enfin, pour qu’un soin soit réellement efficace, encore faut-il qu’il puisse pénétrer notre épiderme. Outre le fait de rincer le film calcaire à l’aide d’un hydrolat, il est particulièrement bénéfique d’exfolier régulièrement son visage, afin d’en retirer les peaux mortes. J’avoue que je ne le fais pas (encore) de manière régulière mais il est très facile de réaliser des gommages maison à partir de farines ou de plantes en poudre et d’eau, auxquelles on peut également ajouter des huiles végétales et essentielles. Il est important de choisir des exfoliants adaptés à la peau du visage, beaucoup plus fine et sensible que celle du reste de notre corps- donc on évite le marc de café, le sel, le sucre etc.  

Personnellement, je me contentais jusque-là d’emprunter l’éponge Konjac de mon mari une fois par semaine. J’aime sa simplicité d’usage puisqu’il suffit de l’humidifier avant d’exfolier son visage, sans ajouter quelque autre produit que ce soit. Malheureusement l’éponge Konjac vient du Japon donc ce n’est pas l’idéal pour moi qui cherche à privilégier les produits locaux ; en même temps, je trouve ça tellement pratique au quotidien comme en voyage car elle se suffit à elle seule. J’ai tout de même décidé de passer au gommage maison, à base de farine d’avoine et d’eau.

Gommage visage DIY farine avoine echosverts.com

Voilà donc comment j’ai réussi à retrouver (ou plutôt trouver !) une peau plus saine en toute simplicité :

  • Une peau propre et douce grâce au savon saponifié à froid
  • Une peau moins sèche, grâce à des lavages moins fréquents
  • Une peau moins agressée, grâce à un rinçage à l’hydrolat
  • Une peau épurée, grâce aux bains de vapeurs
  • Une peau mieux soignée, grâce à un gommage régulier
  • Une peau mieux nourrie, grâce à des produits naturels adaptés

Et tout cela à partir de quelques produits bio et naturels : un savon saponifié à froid, un hydrolat, du gel d’aloe vera, une huile végétale et de la farine… simple, économique, écologique et plutôt minimaliste !

Quelles sont vos astuces pour prendre soin de son visage au naturel et en toute simplicité ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Hygiène & santé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

46 commentaires pour Soins du visage naturels- ma routine et mes produits

  1. Pondy91 dit :

    Bonjour Natasha,
    J’ai à la meme routine que toi exceptée pour l’huile végétale et le gommage.
    J’utilise l’huile végétale de jojoba, elle est super pour la peau et a le meme profil lipidique que le sebum alors meme si c’est pas local, j’ai du mal à m’en detacher mais je devrais essayer l’huile de noisette.

    Pour l’exfoliation, j’utilise du jus de citron en hiver sur un coton que j’applique après m’être lavé le visage et que je laisse poser 2 à 5 mn et que je rince, c’est très doux. (methode: beauté-pure.com)
    En été, j’utilise un masque de rhassoul posé 5 mn que je rince. ( methode: beauté-pure.com)

    Je ne fais jamais de bain de vapeur, je n’ai jamais vraiment le temps de le faire.
    Comme tonique, soit j’utilise de l’eau thermale de Roche-Posay, soit j’utilise de l’hydrolat de lavande (que j’utilise aussi pour le soin coiffant de mes cheveux).

    J’aime les soins naturels minimalistes qu’on peut utiliser aussi bien sur la peau que sur les cheveux (gel d’aloé vera, huile de jojoba, hydrolat de lavande)

    • En effet, l’huile de jojoba est vraiment bien pour la peau, et pour les cheveux aussi je trouve ! N’hésite pas à essayer l’huile de noisette si tu peux… et au pire, si elle ne te convient pas, tu pourras toujours l’utiliser en cuisine 😉 !
      Comme toi, je privilégie les produits multi-fonctions- le savon me sert donc également pour le corps/les mains, l’hydrolat pour les cheveux, l’aloe vera pour les cheveux ou en cas de brûlures, et la farine d’avoine en cuisine. Il n’y a que l’huile de noisette qui me sert seulement pour le visage- mais je pense la remplacer par de l’huile d’amandon de prune qui devrait également me servir pour les cheveux (ce qui me permettra de me passer de l’huile de jojoba pour les cheveux et peut-être l’huile de coco que j’utilise actuellement pour les lèvres).

  2. Elsa R. dit :

    J’ai la même routine depuis plusieurs mois (routine adoptée grâce à tous tes précieux articles et autres lectures sur le web) que j’adapte également en fonction de mes besoins. En revanche, je pense rarement aux bains de vapeur. En fait, je ne prends pas le temps de les faire, ce qui est dommage car c’est une véritable petite pause cocooning. Le mieux serait de peut-être de les intégrer dans ma routine afin d’être sûre de les faire régulièrement. Concernant le gommage je prends note pour la farine car je me demandais justement si le sucre et le marc n’était pas trop « agressifs » pour le visage. Question bête, on peut le faire en mixant de la farine d’avoine et en ajoutant un peu d’eau ? J’ai lu en effet que l’avoine avait de nombreuses vertus. A partir du moment où l’on hydrate et nourrit la peau, les masques sont-ils nécessaires ou un gommage de temps en temps est suffisant ? Qu’en penses-tu ? 🙂

    • Comme je dis à mes élèves, il n’y a pas de question bête 😉 !
      Pour le gommage, je mixe 2 cuillères à soupe de flocons d’avoine réduits en farine + 1 cuillère à soupe d’eau. On peut également y ajouter un peu d’huile végétale pour adoucir si l’on veut.
      Je ne fais pas de masques car les soins que j’effectue à l’heure actuelle suffisent à ma peau. Je suppose que les masques peuvent être utiles en complément pour cibler des problèmes particuliers. Mais si le résultat des soins que tu effectues déjà te satisfait, je me dis que ce n’est peut-être pas la peine de chercher à en faire plus… 🙂

  3. mavieecolo dit :

    J’ai adopté également l’huile de noisette, le gel d’aloe vera, l’hydrolat et le savon SAF. Pour les gommages ça me donne bien envie de tester la farine d’avoine! A bientôt et merci pour cette petite routine minimaliste. Est-ce que tu as déjà récupéré toi-même ton gel d’aloe vera? Aurais-tu des conseils pour le faire ? Merci bcp, à bientôt. Juliette

    • Je n’ai jamais eu de plant d’aloe vera donc je ne saurais te donner de conseils à ce sujet… Mais peut-être que d’autres lecteurs.rices qui passeront par là pourront répondre à ta question. Sinon, n’hésite pas à la poser dans le groupe FB- on est encore sur le thème des cosmétiques naturels jusqu’à vendredi 😉

    • Géraldine dit :

      Bonjour Natasha et Juliette

      J’ai un plant d’aloe verra. Il pousse vraiment bien sans entretient, pas beaucoup d’eau et en plus c’est beau. Pour récupérer le gel il faut couper une feuille bombée à la base de la tige, la laver un peu, couper la base et les côtés piquants, puis la fendre en deux dans la longueur et racler l’intérieur composé d’un sorte d’eau et d’un gel ferme. On peu l’appliquer tel quel ou la passer au mixer pour un gel uniforme. Souvent je passe juste l’intérieur de la feuille sur mon visage. Moi qui est une peaux qui bourgeonne facilement, j’ai remarqué qu’elle était plus belle avec ce soin pourtant express et gratuit. Essayez!

    • Super, merci beaucoup Géraldine pour ces explications détaillée 🙂

    • mavieecolo dit :

      Merci Géraldine! J’ai entendu parler de cette technique, ça marche donc bien! J’ai un plant d’aloe, des que je finis mon gel, hop je passe au naturel! Tu conserve le gel ainsi récolté combien de temps? Au frigo ? Merci

  4. Céline dit :

    Oh nous avons quelques points en commun!

    Je suis folle des hydrolats, principalement celui à la rose comme toi, pour ses vertus hydratantes et « anti-âge », et j’aime son parfum. Cet été, j’ai testé l’eau florale de camomille qui m’a beaucoup plus (pour la peau et les cheveux) cependant mon ami déteste son odeur ha ha, et là je me suis offert une eau florale d’hélichryse Italienne, bien qu’elle soit efficace pour ma peau sensible, j’avoue que le parfum me rebute! Alors vive la rose! ^^

    Et comme toi, j’utilise du gel d’aloe vera, j’aime son côté rafraichissant (comme il sort du réfrigérateur en plus) et très fluide. Et pour les huiles végétales, j’en connais assez peu mais j’ai eu un eczéma important il y a quelques semaines et l’huile d’avocat + le gel d’aloe vera m’ont bien aidé.

    Il faudrait que je teste un savon saponifié à froid, j’en entends tellement de bien, tu me donnes envie de me lancer! 😉

    Et il faudrait que je songe à faire ces bains de vapeur, rien de plus simple pourtant (et visiblement bien efficace et relaxant)!

    • Comme toi, j’adore l’odeur de la rose !
      Les savons surgras saponifiés à froid sont une petite merveille pour la peau, je te les recommande donc vivement !
      Quant aux bains de vapeur, c’est effectivement très simple et cela permet de se poser et de se détendre en même temps 🙂

  5. Anne dit :

    Je suis bien loin d’être aussi minimaliste, avec mon stock de produit:
    Pour le visage:
    – mousse lavante bio,
    – sérum hydratant le matin / anti age le soir (bio)
    – crème contour des yeux

    maquillage (quand j’ai une réunion)

    Gommage avec micro dermabrasion
    Pas de masque

    Pour le corps:
    gel douche + gommage
    crème hydratante tous les soirs

    Pour les cheveux:
    shampooing + démêlant + masque

    Une dizaine de produits – sans compter le maquillage (quantité à doubler puisque j’ai en continue le flacon suivant qui m’est offert par ma sœur).

    Maquillage: CC crème + poudre + mascara + rouge à lèvres : les joies d’avoir une fonction de représentation!

    • J’avoue que je n’ai jamais été très branchée cosmétiques, même avant de passer à une routine bio/écolo/naturelle donc le côté minimaliste de ma routine vient de là- ceci dit, j’en fais quand même plus maintenant puisque je ne faisais ni bains de vapeur ni gommages avant de passer aux soins naturels. Par contre, je me maquillais, ce qui n’est plus le cas ; par conséquent je n’ai plus besoin de nettoyer ma peau aussi souvent.

  6. Agnès dit :

    Bonjour Natasha. Merci pour cet article instructif et si important : notre peau!
    J’ai une peau mature ( de 48 ans), et j’ai laissé tombé crèmes et sérum…… depuis 4 ans…. depuis, je me passe même de maquillage, sauf pour les yeux régulièrement, et je m’en porte mieux.
    En ce qui concerne ma routine elle consiste à l’eau, hydrolat ( en ce moment un mélange d’ortie, rose, helichryse ) culture et transformation à qq km de chez moi, macérât de pâquerette ( le printemps prochain je le fabriquerai moi-même!) et hv de rose où je rajoute ( ou pas) des HE en fonction de mes envies, et parfois un peu de poudre de riz.
    Le soir c’est sensiblement idem, et j’ajouterai que le massage est essentiel et un grand moment de plaisir.
    En ce qui concerne le gommage, je le réalise 1x/sem avec du bicarbonate de soude très fin, teint lumineux assuré!
    J’espère que tu retrouves bien la forme petit à petit.

    • C’est chouette que tu aies trouvé une production d’hydrolats près de chez toi !
      À quoi sert la poudre de riz ? Et d’ailleurs, qu’est-ce que c’est (je suppose que c’est différent de la farine ?) ?
      Je vais de mieux en mieux chaque jour, merci Agnès 🙂

    • Agnès dit :

      Je me sers de la poudre de riz comme poudre libre pour le teint. C’est matifiant et adoucissant, un grand must 😉du début du XX eme siècle !
      De plus lorsque mes cheveux ont besoin d’un rapide rafraîchissement, hop, on saupoudre sur la tête , effet propre et gonflant garanti!

  7. Laurie dit :

    Peau acnéique j’ai presque la même routine que toi:
    – nettoyage à l’hydrolat lavande ou thym (sur coton réutilisable)
    – aloé vera
    – huile jojoba ou noisette suivant ce qui vient sous ma main (à laquelle je peux ajouter suivant ma peau 1goutte d’HE palma rosa, manuca ou tea tree).

    Par contre j’ai beaucoup de mal à penser à prendre le temps pour un gommage/soin plus poussé. Mais quand ça m’arrive c’est masque au rhassoul + huile végétale + huile essentielle (précitées).

    Ca fait longtemps que je ne lave plus du tout mon visage au savon, un peu peur des réactions de ma peau. Mais depuis que tu nous as fait découvrir la SAF ça me tente bien d’essayer (j’attends la fin de mon savon actuel).

  8. Domino dit :

    Hello 🙂 Huile de rose musquée bio et première pression à froid pour ma peau mature et elle adore. Cette huile n’est pas donnée mais c’est peanuts à côté d’une crème Estée lauder ou Dior, donc tout va bien ^^ Hydrolat de camomille si mon visage a subi une douche avant (shampoing), sinon hydrolat de rose. Et pour la nettoyer entre deux shampoings (je me lave les cheveux tous les 3 jours), j’utilise toujours mon nettoyant dermo lacté d’Avène et la bombe d’eau d’Avène également. c’est pas top côté cruelty free, mais je n’ai pas encore trouvé par quoi les remplacer vu que j’adore ces deux produits. Mais je finirai par trouver ^^

    • Il y a de plus en plus de produits « cruelty free » donc j’espère que tu finiras par trouver ton bonheur ! Tu peux faire un tour sur la boutique en ligne Slow Cosmétique qui propose pas mal de produits véganes 🙂

  9. Emilie dit :

    Ta routine est très inspirante (je retiens notamment le bain de vapeur).
    En juin, j’ai mis la main sur un très bon savon d’Alep et il réussit vraiment à la peau de mon visage. Je me contente de l’utiliser le soir, et le matin je rince juste à l’eau.
    Après avoir longtemps entendu parler des vertus de l’hydrolat de lavande, je l’ai un peu testé mais il a tendance à faire graisser ma peau. Pourtant, nous avons une eau très calcaire et avec les températures plus froides qui se profilent, il va falloir que je trouve de quoi assouplir ma peau. Je retenterai l’oléogel avec l’huile de noisette, je l’apprécie beaucoup (elle sent nettement meilleur que celle de jojoba !).
    Merci pour tes conseils Natasha 🙂

  10. Florence dit :

    Merci Natasha pour cet article ! Grâce au défi et à tes articles, je suis en train de changer de routine. J’utilisais peu de produits avant et curieusement j’ai l’impression d’en utiliser plus maintenant que je suis passée aux hydrolats / huiles végétales / aloe vera / savon SAF etc. Il faut certainement un peu de temps avant de trouver ce qui est adapté à sa peau. Par exemple pour le savon, je prendrai un savon SAF surgras car le mien laisse la peau un peu sèche.

    • Je trouve que les savons surgras font une réelle différence- bien que je n’arrive pas complètement à me passer de soin « hydratant » pour le visage, je ne ressens plus le besoin d’en appliquer systématiquement sur le reste du corps après la douche comme c’était le cas quand j’utiliser du gel douche.
      J’utilise également plus de produits qu’avant où j’avais seulement un gel et une crème pour le visage… Néanmoins, ceux que j’utilise maintenant sont plus adaptés, et comme je l’expliquais dans une réponse précédente, ce sont des produits multifonctions donc je les utilise aussi pour les cheveux, d’autres parties du corps, ou même en cuisine 🙂 Donc je n’ai pas forcément plus de produit qu’avant.

  11. Un trésor dans mon placard dit :

    Moi j’utilise un baume artisanal à l’huile d’olive, sinon j’ai la même routine. J’utilise de l’hydrolat de fleur d’oranger , ce n’est pas très local mais l’odeur est tellement agréable et apaisante alors j’alterne avec de l’hydrolat de rose.
    Bises

  12. Sandrine dit :

    Bonjour Nathasha, j’ai eu du mal avec la konjac que je trouvais inefficace, mais tu sais que tu peux la fabriquer toi-même pour plus de performance. Je te mets mon lien, essaies-là et tu me diras 🙂

  13. bou_dchou dit :

    Merci pour cet article très détaillé dont je m’inspirerai très vite, notamment pour l’utilisation de l’hydrolat. Je me demandais toujours à quoi servait un hydrolat, j’ai enfin une réponse!

  14. Marion dit :

    Coucou Natasha!

    Merci pour ce partage de ta routine slow 🙂 ! Ici grâce au dernier éco défi j’ai pu perfectionner la mienne et découvrir beaucoup, j’en suis arrivée à : au quotidien, eau florale de fleur d’oranger (précédée d’un nettoyage au savon saponifié à froid si j’en ressens le besoin), puis huile végétale. Et de temps en temps un masque à l’argile blanche (dont je me sers déjà pour confectionner mon dentifrice en poudre) pour absorber et adsorber les impuretés. Je trouve mon teint plus lumineux depuis que j’ai adopté ces gestes, et j’aime ce moment de cocooning :).

    Jolie découverte que l’oleogel, je ne connaissais pas et il se trouve que l’aloe vera fait partie de mes basiques, tu m’as convaincue 😉 …

    Belle journée 🙂

  15. Emi dit :

    Bonjour,
    Dans le Finistère il y a aussi Route Mandarine. Testé et approuvé !
    Désolée : je n’arrive pas à en faire un lien !

    Merci pour le site et tous ces bons conseils !

  16. Bonjour,
    Ta démarche et les problèmes que tu as rencontré pour t’amener vers ces cosmétiques naturels, doit résonner chez de nombreuses personnes, souvent persuadées que plus on va mettre le prix dans ces cosmétiques industriels plus on réglera de problèmes. Heureusement que des personnes comme toi, témoignent du mal fondé de cette démarche, et se rapprochent des cosmétiques naturels. Je rajouterais que pour ceux que ca intéressent vous avez la possibilité de trouver des crèmes visage, main, et corps, sans eau, sans alcool, entièrement naturels, bio et artisanales!

  17. Hey !
    Très bonne routine, dans mon bain de vapeur j’ajoute des huiles essentiels de lavande pure 😉

  18. Ping : Mes jolies découVertes #1 | Échos verts

  19. ariane dit :

    Merci!!!! je vais tester tout ça dès que mon pot de crème est terminé!!!

  20. Ping : Mes jolies découVertes #2 | Échos verts

  21. Ping : {Livre} Labo Zéro Conso de Marie-France Farré | Échos verts

  22. Jessica dit :

    Super article, si je comprends bien tu laves ta peau une fois au deux/trois jours et le reste du temps tu ne fais rien ? Même pas un débarbouillage ?
    Ca m’interpelle parce que moi même je tente, petit à petit, de moins me laver le visage et j’ai parallèlement moins de rougeurs…

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s