Diagnostic éco-éthique des textiles #1- le chanvre

Depuis l’éco-défi Vers une garde-robe écologique, éthique et minimaliste, je m’intéresse de plus près aux matières textiles, à leurs implications éthiques et à leurs impacts écologiques. Je vous propose donc une nouvelle série d’articles pour faire le point sur les avantages et les inconvénients des différentes matières utilisées de nos jours pour fabriquer vêtements, chaussures et accessoires.

Le chanvre

Je vous propose de commencer par le chanvre agricole– à ne pas confondre avec le chanvre cultivé utilisé à des fins thérapeutiques !- qui est sans aucun doute l’une des plantes les plus polyvalentes qui soient ! Alors que ses graines permettent de produire notamment de l’huile, de la farine ou des boissons, ses fibres, situées à l’extérieur de la tige, permettent la fabrication de cordages, de papier, de murs isolants et des textiles, entre autres.

La France se trouve être le premier producteur Européen de chanvre et sa culture connaît actuellement un regain à travers plusieurs pays. Outre le fait qu’il s’agit d’une plante aux usages et aux vertus très polyvalents, sa culture et sa transformation en fibres textiles représentent de nombreux avantages écologiques, économiques et pratiques.

Chanvre Agricole- Pixabay

La culture du chanvre

Le chanvre a plusieurs atouts qui facilitent sa culture :

  • Il bénéficie d’une croissance rapide.
  • Il est naturellement bio puisqu’aucun fongicide, insecticide ou pesticide ne sont nécessaires à sa culture.
  • Pas besoin de désherber ni d’utiliser d’herbicides puisque le chanvre recouvre rapidement le sol et ne laisse ainsi aux adventices ni le temps, ni la place de s’implanter.
  • Les racines du chanvre lui permettent d’aller puiser l’eau en profondeur ce qui limite les besoins d’irrigation.
  • Presque toutes les parties de la plante peuvent être utilisées et ce de différentes manières.
  • Le chanvre pousse très bien en France, ce qui en fait une matière écologique et locale de choix.

D’après mes recherches, la culture du chanvre ne pose pas de problèmes particulier… sauf quand des personnes mal intentionnées ignorant la différence entre le chanvre agricole et le chanvre cultivés décident de dérober des plantes dans l’idée de les fumer !

Chanvre cultivé

Source : Aleks

La fibre textile de chanvre

Les avantages des textiles en chanvre sont également nombreux :

  • Les propriétés chimiques du chanvre font de lui un textile antibactérien qui limite ou empêche le développement de certains champignons et bactéries, dont ceux responsables des mauvaises odeurs.
  • Le chanvre est également une matière thermorégulatrice qui garde au chaud l’hiver et au frais l’été.
  • Ses propriétés absorbantes maintiennent au sec.
  • Les fibres du chanvre étant très denses, elles protègent en partie des UV et d’autres types de rayonnement.
  • Enfin, le chanvre est particulièrement réputé pour sa solidité (d’où son usage pour les cordages, les voiles etc.) et on dit même que c’est la fibre végétale la plus robuste, ce qui fait d’elle une matière particulièrement durable.

L’inconvénient majeur du chanvre reste que la transformation de la fibre est un travail long, fastidieux et couteux. C’est la raison pour laquelle cette filiale autrefois bien implantée en Europe, et en France en particulier, a laissé place au coton. La filature du chanvre a elle été exportée en Asie où la main d’oeuvre est moins onéreuse. De ce fait, c’est aussi un savoir faire qui s’est en grande partie perdu dans nos contrées.

Hemp_Cannabis_sativa_fibre

Source

HempAge

Il y quelques mois La Botte Chantilly m’a proposé de tester un produit de la marque HempAge qui fabrique des textiles en chanvre et en coton biologique depuis 1999. J’avoue avoir d’abord hésité à accepter cette proposition car bien qu’allemande, la marque HempAge fait fabriquer ses vêtements en Chine. Après quelques recherches j’ai tout de même réalisé que les valeurs et le fonctionnement de cette entreprise sont très louables.

Les plantes utilisées sont cultivées par de petites compagnies en Chine, dans la province de Shanxi. Soucieux des conditions de travail des personnes intervenant à toutes les étapes de la production de leurs textiles- depuis la culture du chanvre jusqu’à la couture des vêtements, ils sont membres de la Fair Wear Foundation. Cette fondation accepte de collaborer avec les entreprises textiles qui répondent à leurs 8 normes de travail de base et elle les suit ensuite de près pour s’assurer du bien-être des travailleurs en continu.

D’un point de vue écologique, ils ont obtenu différents certificats: le Global Organic Textile Standard (GOTS) et Oko-Tex 100.  Le premier est délivré aux marques biologiques qui répondent à un nombre de normes environnementales, sociales et de qualité. Le second garantit l’absence de substances nocives dans les textiles.

Seul leur chanvre n’est pas certifié, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le chanvre étant naturellement biologique et écologique, la certification leur semble superflue. Ensuite, la marque travaille depuis plusieurs années avec de petites entreprises qui les fournissaient à l’heure où la culture du chanvre était beaucoup moins répandue. Mettre fin à ces partenariats avec ces producteurs qui n’ont pas les moyens d’obtenir de certification biologique leur semblerait injuste. Ensuite, l’usage de chanvre certifié les obligerait à se fournir auprès d’agriculteurs cultivant à grande échelle dans le nord de la Chine, alors que leurs producteurs actuels sont situés aux alentours de leur atelier de filage et de tissage. HempAge a donc préféré opter pour le certificat Organic Content Standard Blended pour ses vêtements.

Malgré le fait que leurs produits soient fabriqués sur un autre continent, suivre GREEM 21, mon petit guide pour s’habiller responsable, m’a permis de réaliser que leur collection présentait tout de même un ou plusieurs avantages dans les 5 catégories de base auxquelles je me fie avant l’achat d’un vêtement neuf (voir la présentation de GREEM 21, mon guide personnalisé pour en savoir plus à ce sujet)

HempAge- vêtements en chanvre- echosverts.com

Mon expérience et mon avis

J’ai donc choisi un T-Shirt constitué de 55% de chanvre et de 45% coton. Je l’ai porté par tous les temps (chaud, froid, humide…) et à diverses occasions (course à pied, vélo, balades…). Voici les différents avantages que j’ai remarqués :

  • Pas d’entretien particulier nécessaire: il se lave sans problème en machine, supporte très bien ma lessive maison au savon de Marseille et ressort de la machine sans être tout froissé ce qui fait qu’il n’a pas besoin d’être repassé… détail important pour moi qui n’ai pas de fer à repasser ! 
  • Séchage rapide: une fois lavé, ce T-shirt sèche bien plus rapidement que ses homologues en coton et quand je transpire il ne colle pas à la peau. Il tient donc ses promesses d’absorption rapide de l’humidité.
  • Bon isolant thermique: je l’ai porté sous les grosses chaleurs de l’été et l’ai trouvé bien plus agréable car plus léger que mes T-shirt 100% coton. Je l’ai aussi porté lors de la première et courte vague de froid début octobre, à la place de mes T-shirts aux propriétés thermiques chauffantes et il m’a tenu tout aussi chaud.
  • Pas de mauvaises odeurs: j’ai remarqué que lorsque je transpirais dans certains de mes vêtements, ils dégageaient une odeur particulière, un peu comme s’il se produisait une réaction chimique entre ma transpiration et les composants/teintures du vêtement ! Je suis contente de voir qu’aucune odeur particulière ne se dégage de ce T-shirt après avoir transpiré dedans. Cela est peut-être lié aux propriétés anti-bactériennes du chanvre.
  • Matière agréable à porter: enfin, ce mélange chanvre-coton est très agréable à porter. La texture semble légèrement rugueuse aux premiers abords, mais sur la peau, le tissu est tout doux.

Même si ce T-shirt n’est pas 100% en chanvre, les 55% qui le constitue font déjà une réelle différence comparé aux T-shirts 100% coton que j’ai l’habitude de porter. C’est donc une matière que je privilégierai sans hésiter dorénavant.

HempAge- chanvre- entretien vêtements echosverts.com

J’espère vraiment voir la culture du chanvre se développer car cette plante a tout pour me plaire : elle peut être cultivée de manière écologique, en France, et elle permet de fabriquer des vêtements durables et agréables à porter. Malheureusement, l’exploitation de cette matière par l’industrie textile reste encore limitée donc on trouve très peu de choix en terme de prêt à porter. Néanmoins, les pièces proposées sont généralement très basiques ce qui en fait des vêtements intemporels et passe-partout, et cela peut très bien convenir aux personnes comme moi qui aiment les formes et les styles simples ! Pour les plus créatifs/créatives, les passionné-e-s de couture ou de tricot, il est également possible d’acheter du chanvre au mètre ou des pelotes de chanvre

Pour aller plus loin/sources:

HempAge- vêtements en chanvre- echosverts.com

Portez-vous aussi des vêtements en chanvre ? Quelle matière aimeriez-vous voir diagnostiquée dans un prochain article ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Garde-robe, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Diagnostic éco-éthique des textiles #1- le chanvre

  1. Emilie dit :

    Un super article, j’attends avec impatience les suivants! J’ai justement acheté cette année des pull de la même marque pour moi et mon Amoureux et je partage tout à fait ton avis, surtout concernant le repassage! Le chanvre en vêtements est un très belle découverte, je serai curieuse de voir un association avec du lin.
    J’avais tout comme toi hésité suite au lieu de fabrication mais le label Fair Wear m’avait rassurée et je te remercie d’avoir creusé ses conditions comme tu l’as fait.

    • Merci pour ton avis Emilie 🙂 J’aime beaucoup de lin également… mais je trouve que c’est une matière qui se froisse trop facilement donc comme je n’ai pas de fer à repasser, personnellement j’évite.

  2. Chouette cette nouvelle série d’articles ! Il ne me semble pas avoir de vêtements en chanvre dans ma garde-robe… A l’occasion peut-être, si quelque chose me plait ! En attendant, ce qui m’intéresse beaucoup sont les fils à tricoter et les tissus. Je me suis mise au tricot il y a quelques mois et bientôt à la couture ! Je connais déjà quelques marques écolos, mais je suis preneuse de plus ! Pour l’instant, je me fournis en laine auprès d’une filature française qui travaille avec des matières naturelles de préférence française et leurs colorants sont certifiés Oko-Tex. Je trouve qu’il y a une vraie différence entre un fil 100% naturel (alpaga, mérinos, poils de chameaux, laine…) et les mélanges avec de l’acrylique, qui donnent un fil souvent beaucoup moins agréable au toucher… Bref, j’ai dévié, mais tes articles tombent à pic, c’est un peu ma préoccupation du moment !

  3. ducotedechezcyan dit :

    Merci pour cet article très intéressant 😉
    Une matière à porter aussi bien l’été que l’hiver, c’est parfait!

  4. La clamartoise dit :

    Merci pour ce travail de recherche sur les fibres textiles. J’attends avec impatience les articles suivants sur le même thème et aussi des liens vers des boutiques éthiques et écologiques comme vous l’avez fait ici ( l’idéal : zéro déchet, Vegan, faible impact écologique mais est ce que ca existe ?). C’est quand même fou d’en arriver à une société où trouver du fait français et éthique (environnemental – social – animal) n’existe plus ! Ou du moins si ca existe je n’ai pas trouvé, à mon grand regret… En tout cas, ca doit être un travail énorme de recherche pour faire des articles alors : un grand merci pour votre partage !
    Ps : si vous avez aussi des conseils pour des chaussures vegan et zéro déchet je suis preneuse 😉 J’ai l’impression que dans ce domaine : il faut choisir entre éthique animal et éthique environnemental :/ pour l’été ça va : il y a les espadrilles (tongs en fibre naturelle non trouvées), mais pour la saison froide …
    Bonne fin de week-end à vous

    • Merci pour votre commentaire ! Ça m’a pris du temps en effet, mais quand on est passionné et qu’on sait qu’on a un lectorat intéressé, on ne voit pas le temps passer 😉 ! La question des chaussures véganes, éthiques et écologiques est très complexe en effet et je n’ai moi-même pas trouvé de solution parfaite… mais vu le rythme auquel les choses évoluent dans le domaine de l’habillement responsable, je suis confiante, on finira par trouver une solution qui tiendra nos pieds au chaud et au sec sans faire de mal à la planète et aux animaux ; en attendant, j’espère ne pas avoir besoin de changer de chaussures alors je fais de mon mieux pour que celles que j’ai durent le plus longtemps possible !

  5. Pas encore de vêtements en chanvre, juste en isolation dans une partie des murs de la maison. La redécouverte de la culture du chanvre (et du lin) en France est une bonne chose mais la fabrication en Asie me pose problème même s’il existe des garde-fous. Par contre, fabriquer en France reviendrait beaucoup plus cher et serait peut-être un frein au développement de ces textiles. Aujourd’hui je préfère acheter beaucoup moins de vêtements préférant la qualité (écologique, éthique) à la quantité. Tes articles tombent à pic car quand j’aurais besoin d’une nouvelle pièce, j’aurai déjà toutes les clés pour choisir :-). Merci à toi pour ce travail de recherche.
    J’ai déjà entendu parler du chanvre, du lin, de l’ortie, du bambou, du tencel mais je viens de découvrir la fibre de soja. La culture du soja pouvant être problématique, je me pose donc beaucoup de questions.

  6. Rosenoisettes dit :

    Merci beaucoup pour cet article !
    Je vais jeter un oeil aux textiles de chanvre désormais 🙂

  7. Jolichahut dit :

    Merci pour cet articles super intéressant ! Je n’ai pas de vêtement en chanvre mais je ferais attention à ce type de produits maintenant ! les sites pour les plus créatives sont top ! Le tissu est vraiment sympa … Je pense que mes prochains DIY textile seront en chanvre ! Merci beaucoup ^^ ! J’attend la suite avec impatience !

  8. Filo dit :

    Il est possible encore maintenant de trouver sur des brocantes des vieux tissus de chanvre. J’ai ainsi hérité de chemise de jour(? nuit?) d’aïeul, en chanvre, très bien cousues, mais horriblement lourdes. Mais surtout, qui piquent et grattent affreusement!
    Je ne sais pas ce que donne le textile chanvre actuel réalisé en usine, mais je peux garantir que le vieux chanvre, planté poussé tissé et cousu dans les fermes, étaient un tissu inusable, certes, mais assez grossier.
    Intéressant à récupérer pour le linge de maison, mais surement pas pour s’habiller!
    D’autre part, il me semble bien que le chanvre « agricole » est le même que le chanvre « à usage récréatif » comme dit pudiquement wikipédia, il s’agit de cannabis sativa L

    • En effet, le chanvre agricole (aussi appelé textile, industriel…) fait partie de la même espèce que le chanvre cultivé. Ce n’est pas la même plante pour autant (ce qui est d’ailleurs précisé sur wikipédia qui dit bien « à ne pas confondre avec le chanvre cultivé »)- sa teneur en THC et en cannabinoïdes est plus faible.

  9. Le Trèfle dit :

    Et bien moi, ce sont des torchons que j’ai chez moi en chanvre! ils viennent d’une entreprise française et je les trouve très performants… mais difficiles à repasser!
    Vas tu parler du lin et du coton bio?

  10. Belinda dit :

    Voilà un article fort intéressant lorsque l’on veut aller en avant de notre démarche, alors merci pour les explications et les liens. j’ai hâte de découvrir les prochains articles 🙂

  11. Ping : (De l’intérêt de) La liste de mes envies (pour Noël… ou pas) | Échos verts

  12. Phil39 dit :

    Je suis fan de la marque Hempage et après avoir commandé sur de nombreux sites, le seul qui me donne vraiment satisfaction (délais de livraison raisonnable et prix compétitifs) c’est Ecoline.
    Vraiment top !

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s