2 ans d’éco-défis : le bilan

Il y a un an, je vous livrais le bilan de mes 12 premiers éco-défis et je vous demandais vos conseils et vos idées pour la suite. Depuis, les éco-défis ont bien évolué !

Grâce à Lou, une lectrice qui m’avait suggéré la création d’un forum permettant d’échanger autour des éco-défis, j’ai créé le groupe Facebook Les éco-défis d’Echos verts. J’avoue qu’au départ j’étais réticente à l’idée de créer une plateforme qui ne ferait qu’augmenter mon temps passé sur le web et sur les réseaux sociaux en particulier. Malgré tout, je suis vraiment ravie d’avoir ouvert cet espace d’échange qui est devenu, comme on l’a si bien décrit dans ce bel article, la marque de fabrique du blog ! Il compte aujourd’hui près de 2400 membres et vous êtes plusieurs dizaines à nous rejoindre chaque semaine ! (N’hésitez pas à inviter vos ami-e-s d’ailleurs 😉 !)

éco-défi 13- voyager responsable

À travers ce groupe, ceux/celles qui le souhaitent peuvent partager leurs sources d’inspiration, réflexions, questions, solutions, astuces, difficultés et idées concernant l’éco-défi en cours. L’esprit solidaire, les avis constructifs, l’enthousiasme intarissable, la motivation contagieuse et la bienveillance continue qui règnent sur cette plateforme interactive ne cessent de m’étonner. Le soutien et les idées que j’y trouve sont pour moi aussi précieux qu’inspirants.

Les newsletters sont également apparues au court de cette 2ème année. Inspirée par le concept des Challenges Green Glam de Clémentine la Mandarine (et après lui avoir bien entendu demandé son autorisation !) j’ai moi aussi décidé d’envoyer des newsletters en lien avec mes éco-défis. Le but ? Regrouper les meilleures idées partagées à chaque étape et aussi en faire profiter ceux/celles qui ne sont pas sur Facebook ;-). Les inscriptions me permettent aussi de savoir combien de personnes participent à l’éco-défi et quelles sont vos attentes.

éco-défi 16- se soigner au naturel avec les huiles essentielles

C’est également très motivant pour moi de lire des articles consacrés aux éco-défis un peu partout sur la toile. Plusieurs des participant-e-s qui ont un blog partagent leurs astuces et leur bilan dans leurs articles. D’autres m’ont fait l’honneur de consacrer un article au concept des éco-défis sur leur blog : le tout premier avait été publié par Anne-Sophie Novel sur le site du journal Le Monde et depuis La botte Chantilly, Nous sommes tous des graines et Un invincible été en ont fait des présentations aussi élogieuses que touchantes !

Chaque article et l’organisation de chaque éco-défi me demandent un temps, une réflexion et une énergie incommensurables… alors tous ces retours, que ce soit via vos commentaires, dans le groupe Facebook ou dans ces divers articles sont très importants pour moi !

préparer de jolies fêtes sans ruiner la planète

Voici d’ailleurs quelques uns des commentaires reçus récemment :

Eleama O

J’adore l’idée d’un défi par mois, ça permet de se sensibiliser à de nombreuses problématiques tout en approfondissant un peu, d’engager une réflexion ! Et puis le soutien sur le groupe Facebook est très chouette !

Kellya

J’aime avoir chaque mois un nouveau thème sur lequel apprendre, mais aussi sur lequel je peux me concentrer en mon fort-interieur. Pendant un mois, je regarde ma routine sous un oeil différent. C’est fou comme certaines habitudes peuvent etre remises en question. Et souvent, ce n’est meme pas si difficile que ca de changer, on n’y avait simplement jamais pensé avant!

Les articles sur le blog sont trés imiportants pour approter une base de réflexion. Le groupe Facebook apporte une motivation supplémentaire, car on se sent tellement bien entourée! Enfin pleins de gens qui se posent des questions similaires aux miennes, et avec des réponses tellement variées!

Chaque mois les éco-défis me donnent un coup de pouce pour continuer à évoluer dans le bon sens.

Greener Family

Être dans une démarche de réduction des dechets (au sens large) seul peut vite s’avérer démotivant. Les eco-défis que nous avons rejoint très récemment sont une idée fédératrice très intéressante qui rende la démarche des uns et des autres visible. Le partage, les astuces, la collaboration et finalement le challenge personnel que l’on relève avec ces eco-défis nous valorise et nous rassure … Nous ne sommes pas seuls !

Widget page éco-défis

Malgré tout j’ai conscience des nombreuses imperfections de ce concept et certains m’en ont fait part lorsque j’ai récemment demandé votre avis sur les éco-défis via un questionnaire partagé sur Facebook. Voici donc quelques uns des éléments que je souhaite prendre en compte et remettre en question :

  • Le groupe Facebook : certaines personnes l’utilisent pour faire de la pub (pour leur blog ou toute autre initiative qui les interpellent) ou pour partager leur désarroi face à certaines tragédies… Cela n’arrive pas souvent certes, mais je sais que je ne suis pas la seule à être ennuyée par ces posts qui n’alimentent pas l’esprit constructif et positif du groupe. D’autre part, on peut très vite se laisser absorber par les échanges qui y ont lieu et il devient alors difficile pour certain-e-s de se déconnecter !
  • Les newsletters : la gestion des inscriptions puis la rédaction des newsletters me demandent du temps… et en fin de compte vous êtes seulement 60% à les lire. Ca fait 40% d’inscrits inutilement et de mails envoyés pour rien chaque semaine !
  • La durée des éco-défis : au fil du temps, les thématiques des éco-défis se sont élargies mais du coup certain-e-s se sentent intimidé-e-s par l’ampleur des étapes à relever en un mois. Pourtant, j’insiste toujours sur le fait que le but des éco-défis est de prendre un mois pour réfléchir à une problématique, adopter les alternatives qui sont à notre portée à ce moment-là et surtout se fixer des objectifs pour le court et le long-terme. Le but n’est aucunement de tout changer en un mois : moi-même je n’y arrive pas !
  • Le rythme de publication : étant donné la densité de chaque étape, j’ai jusque-là taché de publier un maximum d’articles en lien avec le thème en un mois. Un rythme devenu insoutenable pour moi et qui ne me permet malgré tout pas de présenter toutes les réflexions et astuces que j’aimerais aborder ! C’est aussi un rythme de lecture et de connection difficile à suivre pour beaucoup…

Widget page éco-défis

Ainsi, à l’aube de ma 3ème année d’éco-défis, je me pose beaucoup de questions et ce depuis quelques mois en fait pour tout vous avouer… Les éco-défis vont évoluer, peut-être dans les prochaines semaines, peut-être dans les prochains mois. J’ai déjà plusieurs idées mais j’aimerais aussi les vôtres… car les éco-défis existent aujourd’hui autant pour vous que pour moi et il me tient à coeur de préserver cet esprit communautaire et positif qui s’est développé au fil des 12 derniers mois en particulier.

Néanmoins, je tiens à rappeler que comme la majorité des blogueurs/blogueuses, ce blog ne me permet pas de gagner ma vie (même pas un centime !) et que tout le temps que j’y consacre est purement “bénévole”. Donc à moins que vous souhaitiez m’embaucher pour gérer les éco-défis à plein temps, merci de partager des idées qui prennent en compte le fait que je ne peux y consacrer mes journées entières 😉 .

24- TIC écologie et minimalisme

Alors dites-moi, pour commencer, qu’est-ce qui vous plaît dans le concept des éco-défis ?

Et ensuite, quelles sont vos idées pour qu’ils continent d’évoluer positivement par la suite ?

Enfin, j’aimerais bien savoir quels thèmes d’éco-défis vous intéresseraient ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Éco-défis, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

38 commentaires pour 2 ans d’éco-défis : le bilan

  1. Sonioux dit :

    Bonjour Natacha, j’aime le principe des éco-défis et même si je ne suis pas activement les échanges, je m’inspire des thèmes abordés et lis les articles publiés au cours du mois. Je me sensibilise à la cuisine végétarienne, j’ai réduit les déchets de ma salle de bains et me pose des questions plus « écologiques ». Je trouve néanmoins qu’il est difficile de retrouver sur le blog tous les articles en lien avec un éco-défi, notamment les bilans. Serait-il possible de faciliter la navigation ? Merci et longue vie au blog…

    • Merci beaucoup pour ton avis Sonioux ! Le plus simple pour retrouver tous les articles en lien avec un éco-défi est de consulter le sommaire qui est organisé chronologiquement- donc tu peux voir l’ensemble des articles publiés chaque mois sur un même thème. En utilisant les touches « CMD » + « F » tu peux aussi chercher les mots clés tels que ‘bilan’ dans le sommaire et ainsi tous les retrouver très facilement 🙂 Si tu as d’autres idées pour mieux regrouper les articles, n’hésite pas à m’en faire part !

  2. Cécile dit :

    Je connais les échos défis depuis février je crois .
    J’aime beaucoup la façon font ils sont lancés: sans impératif , sans jugement chacun peut y aller à son rythme.

    Je me demandais si faire un bilan à date anniversaire pour les un an de chaque défis pouvait être intéressant : pour savoir ou en sont les participants après un an?

    • Merci pour ton avis et ton idée Cécile. En effet, ce serait intéressant de savoir où en sont les participants un an plus tard ; à conditions qu’ils suivent encore le blog 😉 En outre, la lecture et l’édition des réponses que je reçois pour les bilans à la fin du mois me prend déjà beaucoup de temps donc rajouter d’autres bilans de ce genre, en plus du bilan à la fin de l’éco-défi serait trop chronophage pour moi.

  3. Magali dit :

    Merci pour ce bilan très instructif sur ta perception des choses ainsi que sur le point de vue de tes lecteurs/lectrices. Pour ma part j’ai découvert ton blog il y a un peu plus de six mois, à l’occasion des fameuses fêtes de fin d’année que je souhaitais résolument différentes. J’ai réussi à n’acheter aucun cadeau que j’ai offert et cela m’a apporté beaucoup de satisfaction. Depuis j’évolue dans ma démarche personnelle en adoptant progressivement un mode de vie « plus responsable ». Je fréquente de plus en plus rarement les grandes surfaces, je suis devenue végétarienne, j’ai amorcé un mode de vie davantage minimaliste. Je ne m’inscrit pas à tous les écho-défis, peut-être un sur deux, selon mon intérêt sur le sujet. Les newsletter sont un excellent moyen de commencer à creuser un thème et j’y découvre énormément de choses. Pour les écho-défis auxquels je ne me suis pas inscrite le groupe facebook me permet de me sensibiliser à la question par le biais des échanges et des liens proposés.
    Depuis quelques temps j’ai l’impression de découvrir le monde, et pas forcément son côté le plus joli, mais cela m’intéresse énormément et a un profond impact sur ma réflexion personnelle et mon mode de vie.
    Je ne répond pas à toutes tes questions mais je tenais à te faire partager mon ressenti sur ton blog qui fait partie de ceux que je prend vraiment le temps de lire.
    Merci pour le temps que tu y consacrés, merci de nous faire partager tant de choses.
    Au plaisir de te lire !

    Magali

    • Je te remercie d’avoir pris le temps de partager ce que les derniers éco-défi t’ont apporté ainsi que ton point de vue sur les différents aspects qui les constituent. Je te souhaite bonne continuation dans la suite de tes démarches en espérant qu’en dépit du côté « pas joli » du monde que tu découvres, tu trouveras de plus en plus de solutions et d’alternatives pleines de beauté et de bon sens 🙂

  4. Catherine dit :

    Un grand merci pour ton blog. Les éco-défis sont très variés et tout le monde peut s’y retrouver, je crois. Personnellement il me permet de réfléchir sur mon mode de vie. Je suis plus familière avec certains thèmes donc c’est plus facile pour moi de continuer à évoluer. L’alimentation végétale m’a permis de démarrer en douceur la transition, grâce aux interviews et au groupe Facebook. 1 mois est un temps trop court pour moi pour changer ou commencer à changer. Il me faut plus de temps car je cherche aussi de mon coté des alternatives. L’éco-défi suivant est déjà commencé que j’en suis encore à l’éco-défi d’il y a 2 mois :-). Bref, même si çà m’angoissais au début « de ne pas suivre le rythme », je préfère suivre le mien et que mes habitudes changent durablement.
    Quelques idées pour finir à prendre ou à laisser 😉 : les thèmes des « Transports/Mode de transport » et aussi le thème du « Temps, prendre son ton temps, quel est son rapport au temps ? » m’intéressent.
    En conclusion, ton blog est une belle découverte où la simplicité, gentillesse, bienveillance règne en maître.
    Merci Natasha. Je te souhaite une bonne continuation.

    • Merci pour ton avis et tes suggestions Catherine. En effet, un mois c’est trop peu pour TOUT changer mais le but est bien d’amorcer au moins une réflexion… après libre à chacun de s’inspirer des idées partagées pour adopter de nouvelles habitudes ou pas durant le mois en question ou les suivants. Comme je dis souvent, à chacun son rythme 🙂 Le thème des transports est souvent suggérée mais j’avoue que c’est un thème par lequel je ne me sens pas inspirée à l’heure actuelle car je n’ai pas de voiture donc je fais tous mes trajets du quotidien à pied ou à vélo. J’ai également déménagé il y a un an pour ne plus avoir à prendre l’avion pour rendre visite à ma famille… Bref, je ne pense pas pouvoir faire mieux pour le moment. Mais comme ce thème revient souvent, je le garde en tête, qui sait il finira peut-être pas m’inspirer ! Quant au temps, c’est une question intéressante en effet… je me demande juste dans quelle mesure elle ne s’éloigne pas trop de la thématique éco-éthique du blog ? Cela dit, je réfléchis justement depuis plusieurs mois à aborder des questions par rapport au bien-être personnel, à l’art de vivre car comme je l’expliquais dans mon article à ce sujet, je réalise de plus en plus que pour prendre soin de la planète il faut aussi être bien dans sa tête et développer certaines qualités et compétences pour aller à contre-sens dans certaines sociétés… Bref, à cogiter ! En attendant, merci pour message très encourageant 🙂

  5. Fanny dit :

    Bonjour Natasha,

    Je connais les éco-défis depuis quelques mois, je les trouve super, malheureusement, je ne veux pas joindre Facebook donc je ne peux pas accéder au forum (ce n’est pas une critique négative, j’essaie de limiter mon temps sur les réseaux sociaux/internet/téléphone/télé). Je n’en reviens pas que tu arrives à faire tout ça, ça prend un temps énorme! J’aimerais qu’il y ait plus de temps pour chaque défi car pour certains ce n’est pas possible de les exploiter à fond en un mois mais je comprends que pour la dynamique du blog, un défi tous les mois coule de bon sens. Il y a plein de choses à faire, certaines que je fais déjà et d’autres où je me dis « mais comment ça tu n’y as pas pensé? » Et d’autres encore font que ma situation m’empêche de les réaliser, c’est bien dommage, peut-être plus tard! En tout cas, il y a des tonnes de pistes de réflexion, je suis en pleine remise en question, bravo pour tout.

    • Bonjour Fanny, sois rassurée, je comprends entièrement que tu ne souhaites pas rejoindre Facebook… avant le blog, j’avais d’ailleurs plus de profil perso Facebook depuis quelques temps mais c’est vrai qu’aujourd’hui c’est devenu pour moi un outil indispensable pour échanger avec les lecteurs/lectrices. Comme toi je pense qu’un mois n’est pas suffisant pour aborder certains thèmes en profondeur – mais je pense que ça l’était la première année où mes éco-défis étaient de très petite échelle (réduire la consommation d’eau dans la salle de bains, bannir les sacs plastiques etc.). Je pense donc justement réorganiser les étapes de manière à ce qu’elles s’étalent davantage sur le temps. Surtout que je ressens de plus en plus le besoin de prendre le temps justement… Merci pour ton retour et tes mots très gratifiants 🙂

  6. Audrey dit :

    Bonjour Natasha,

    Cela ne fait (malheureusement) pas deux ans que je suis ton blog mais depuis que je l’ai découvert il y a quelques mois maintenant, je ne le quitte plus des yeux (toutes proportions gardées bien sûr vu l’échos défis de ce mois-ci!!! J’ai fait le comptage des heures hebdomadaires passées sur les écrans et je n’en suis pas revenue : je ne pensais pas être accro à ce point! (Bonjour, je m’appelle Audrey et je suis accro aux TIC…(les participants à l’éco-défi répondant en cœur : »Bonjour Audrey »)).

    Je me suis inscrite à tous les éco-défis depuis et, grâce au formidable travail que tu fournis très gentiment et à tout ce que tu partage gracieusement avec nous, ma réflexion sur mon quotidien, ma consommation, mes déchets, etc… ne fait qu’augmenter. J’ai découvert que d’autres personnes se posaient aussi des questions et entamer des démarches pour minimaliser leur impact sur la planète et cela m’a donné le courage d’affirmer et d’assumer des choix dont je n’osais parlé avant. Chaque bonne idée que tu partage est maintenant adoptée à la maison (après accord de Monsieur qui est impliqué aussi mais de manière moindre), je découvre des marques éconolo-éthiques (il y a un mot de la langue française qui réunit ces 4 notions??…), nos avons encore enrichis nos conversations avec Monsieur et ma famille ou mes amis et je me délecte de voir les progrès que j’accomplis dans cette démarche décroissante (même si ce n’est pas parfait!).

    Ne souhaitant pas m’inscrire sur Facebook, j’apprécie les newsletters et leur rythme me satisfait. A chaque nouveau message, je pense d’ailleurs à tout le travail que tu fais en amont et au temps que tu investis dans ce partage. Je t’admire beaucoup pour cela d’ailleurs. Alors j’espère que les éco-défis vont continuer encore longtemps.

    Une suggestion d’ailleurs pour un thème : la construction/rénovation/décoration/aménagement « éconolo-éthique » de l’habitat. (Nous venons de déménager alors…).

    Bravo encore Natasha.

    J’essaierai de laisser plus de commentaires à l’avenir afin de faire encore plus vivre le blog. A très bientôt donc…

    Audrey

    • Ton message me fait tellement plaisir Audrey, merci beaucoup ! Alors oui, n’hésite pas à laisser d’autres commentaires à l’avenir 😉 ! Ta suggestion me plaît sauf que je n’ai personnellement pas de construction/rénovation à faire chez moi… il faut tout de même à la base que l’éco-défi concerne un domaine de mon quotidien dans lequel j’ai besoin de réfléchir à mon impact/trouver des solutions éco-éthiques. Par contre, depuis que nous avons déménagé il y a 1 an, nous avons dans la mesure du possible aménagé certains rangements et quelques éléments du mobilier à partir d’objets récupérés ou grâce à de très simples DIY. Du coup, je partagerai certainement ces exemples et DIY sur le blog (lit en palettes, bacs à potager en palette, range-chaussures avec un vieux lit pour enfants etc.)- enfin, si Mister Vert veut bien partager ses DIY 😉 ! Encore merci pour ton commentaire. Bon emménagement à toi !

  7. lauremellon dit :

    Et si tu trouvais un collaborateur/une collaboratrice aussi passionné(e) et talentueux que toi pour t’aider ?

  8. kellyac dit :

    Oh, mon commentaire a été intégré. Ca me fait plaisir! Je suis de plus en plus titillée par l’idée de commencer à écrire un blog moi aussi, et c’est en partie grace à ton travail et à tout ce que ces défis me permettent d’apprendre sur moi-meme chaque mois, alors merci encore!

  9. Nad dit :

    Je suis les défis depuis plusieurs mois et je les trouve passionnant et enrichissant, même si je ne les suis pas tous avec la même assiduité. Cela m’oblige à me poser des questions sur mes gestes quodiens et à revoir mes habitudes. Je suis juste un peu « frustrée » par le délai d’un mois. J’ai le sentiment qu’une fois ma réflexion à peine entamée, il faut passer au sujet suivant. Comme le suggère une lectrice un peu plus haut, il serait peut-être intéressant de faire un bilan un an après la fin du défi ou à l’occasion d’un défi ultérieur sur un thème assez proche ?

    • Je comprends bien cette frustration d’avoir à passer à un autre thème au bout d’un mois. Donc soit je vais partir sur des thèmes moins denses, soit je vais étaler l’éco-défi sur une plus longue durée. Concernant l’idée de faire un bilan un an plus tard, je te laisse lire ma réponse à l’autre commentaire 🙂

  10. Merci Natasha pour le temps que tu consacres à la réalisation de ces échos défis! J’aime beaucoup le concept, les défis proposés sont toujours très intéressants et les échanges passionnants!
    Je m’inscrit à chaque fois aux défis parce que j’aime voir les idées, astuces, réflexions qui y sont associées, pourtant je participe rarement en publiant des posts par exemple sur le groupe facebook. J’aime lire les avis, et cela me permet de réfléchir de mon côté aux thèmes des défis mais je ne suis pas toujours l’avancée de ton programme pour chaque défi.
    Sans prendre une part active dans tes défis, je trouve que ce sont de très bons points pour amorcer une réflexion sur mon mode de vie, pour évoluer faire des pratiques plus respectueuses pour nous et notre planète. Grâce à tout cela (ainsi qu’aux défis de Clémentine), j’ai beaucoup changé la façon de voir ma situation actuelle, j’ai évolué vers un mode de vie en accord avec mes principes.
    Pour cela je te redis merci!

    Concernant des idées de défis, j’aime bien l’idée proposer par Audrey dans son commentaire, même si tu ne fais pas de défis dessus, ta proposition de DIY sur le blog est super!

    Je réfléchis à des idées de défis, mais pour l’instant, j’avoue ne pas en avoir à te proposer!

    Encore bravo pour tout!

    Bonne journée!

    • Merci beaucoup pour ton commentaire Sarah ! C’est tellement intéressant pour moi de savoir comment chacun-e perçoit les éco-défis et s’en inspire. C’est noté pour les DIY. Il va falloir que Mister Vert se mette au travail et me livre ses méthodes de créations 🙂 Si tu as d’autres idées par la suite, n’hésite pas à revenir pour m’en faire part.

  11. Sev dit :

    Comme le dit Nad, je pense qu’une duree un peu plus longue serait benefique. Par exemple, un eco-defi par trimestre, et faire un « bilan intermediaire » chaque mois? Ca serait aussi moins de boulot pour toi, donc tout le monde y gagne 🙂 Et on pourrait aller plus en profondeur dans les thematiques. Par exemple, le premier mois pourrait etre consacre a faire le bilan de nos habitudes, le diagnostique. Puis les deux mois suivant, proposer des idees « step by step » pour mettre en oeuvre le changement voulu. Et enfin, a la fin du trimestre, le bilan de l’eco defi en lui-meme.
    J’espere que cette idee t’aide! merci en tout cas pour l’energie que tu mets la dedans. Juste le fait de lire tes articles fait reflechir, c’est deja un premier pas.

  12. Milounette dit :

    Coucou Natasha, tout d’abord, avant toute chose je tiens à te remercier pour ton blog et tes éco-défis, je ne m’imagine que trop le temps que cela doit te prendre. Cela fait presque 1 an et demi maintenant que je te suis et je peux te dire à quel point ces éco-défis m’ont aidé à avancer dans ma réflexion sur l’écologie et ma façon de vivre. Je suis ces derniers de plus ou moins près, selon le thème et mes disponibilités, mais je me rend compte que même si cela n’a pas d’effets immédiats, ça travaille en moi et porte ses fruits.
    Je n’ai pas eut le temps de lire tous les commentaires précédents, donc peut-être qu’on te l’a déjà suggéré, mais à mon avis, la solution serait peut-être de rallonger le temps des éco-défis (2 mois au lieu d’1). Cela te permettrai d’étaler la publication de tes articles (et donc ralentir ton rythme de production) et à chacun d’approfondir la réflexion! Voilà mon avis.
    Bises et encore merci pour ton implication.

    • Merci beaucoup pour ton commentaire Milounette ! Je suis contente de savoir qu’indépendamment de ton investissement dans les éco-défis et de ton intérêt pour certains thèmes, ils t’aident à avancer dans tes réflexions. Plusieurs personnes ont en effet suggéré de rallonger la durée des éco-défis… affaire à suivre donc !

  13. Belinda dit :

    je suis arrivée ici que très récemment (1 mois voir deux) et j’aie beaucoup cette idée. Je veux que ma famille et moi arrivions à être plus près de notre environnement et ces écos-défis pourraient bien nous y aider. Bon je ne suis pas sûre de tout suivre mais en nous y mettant petit à petit je suis sûre qu’on y arrivera (mon prochain-premier éco-défi est de terminer les dentifrices déjà en stock et de passer à du dentifrice maison ou solide comme celui de chez Lamazuna pour réduire ainsi non seulement nos déchets mais aussi le mauvais impact que pourrait avoir les produits de grandes distributions sur notre santé 🙂 )

  14. Anne-Sophie dit :

    Je ne commente pas souvent et suit les éco-défis un peu dans l’ombre. Ils me permettent de me poser des questions mais comme cela a déjà été dis je trouve qu’un mois c’est trop court. En fait, j’ai découvert ton blog assez récemment et du coup comme je n’ai pas réussi à suivre les nouveaux éco-défis, j’ai commencé par le numéro 1 et j’avance du coup à mon rythme. J’essaie d’en suivre un par mois et je ne fais pas ceux qui ne me parlent pas car ne correspondent pas à mon quotidien. Du coup, je trouve que la durée de un mois était très appropriée pour les défis de la première année mais maintenant que les sujets sont plus vastes et denses il me semble que comme cela a été suggéré le trimestre serait plus approprié. Chaque défis pourrait alors être décomposé en trois « sous-défis » (ce qui est déjà un peu le cas car, si je ne me trompe pas, sur les derniers éco-défis tu as souvent proposé trois étapes).

    En tous les cas, merci pour le temps que tu consacre à partager ta démarche. Personnellement cela m’inspire beaucoup et je t’admire de réussir à mener de front des changements et la rédaction du blog.

    • Merci beaucoup pour ton commentaire Anne-Sophie ! En effet chaque étape pourrait être étalée sur un mois plutôt que sur 7-10 jours. Je pense que c’est ainsi que je structurerai les nouveaux éco-défis d’ici quelques mois- le temps de revoir mes objectifs et de m’organiser 🙂

  15. Béa dit :

    J’ai découvert ton blog et le principe des éco-défis l’automne dernier et j’en suis ravie ! Je prends beaucoup de plaisir et d’intérêt à réfléchir, échanger, à partager et à découvrir de nouvelles façons d’être et de faire chaque mois selon le thème que tu proposes autour de l’environnement au sens large. Comment réduire notre impact sur notre milieu naturel et social comment vivre avec en bonne intelligence, comment le respecter sont des aspects cruciaux que je partage avec toi. S’en émerveiller aussi. Cela devient alors réellement une démarche que tu sais rendre collective, qui fait sens et que tu « encadres» avec beaucoup de bienveillance et de pertinence. On y fait aussi des « rencontres » vraiment enrichissantes, la tienne en premier lieu:), mais je pense aussi à d’autres participantes et/ou blogueuses que je suis contente de connaître virtuellement. Tes articles, idées, astuces, références et autres documents permettent, quand c’est nécessaire, de laisser mûrir, d’y revenir…Je pense aussi que certains thèmes nécessiteraient un peu plus d’un mois pour nous et pour toi ! 😉 Un grand merci Natasha !

    • Merci pour ton commentaire qui me fait vraiment chaud au coeur Bea ! Tu fais partie de ces lectrices que j’ai le sentiment d’apprendre à connaître un peu plus au fil des échanges et c’est un véritable plaisir de lire tes réflexions et contributions, ainsi que de recevoir tes petits messages perso 🙂 Au plaisir de continuer à partager avec toi virtuellement, en attendant peut-être de la faire un jour en vrai 😉 !

  16. Fanny dit :

    Rebonjour Natasha, comme dans un commentaire précédent, je pense que 3 mois ce serait pas mal pour les défis s’ils continuent à être si touffus. Je ne sais pas si ça te parle mais j’aimerais approfondir le thème de la finance éthique, être avec une banque qui finance des projets écoresponsables etc, voilà ma maigre contribution.

  17. Bourdeaut dit :

    Bonjour Natasha, Merci d’abord pour tout ce que tu as créé au fil de ces années…c’est une très belle facon de promouvoir l’écologie en général, et le fait de créer une communauté est très porteur je trouve. En particulier pour des gens comme moi, car je suis un peu suivie par mon mari mais pas trop, et pas du tout par mes amis et ma famille, donc je me sens seule! c’est un plaisir de découvrir des gens ‘comme moi’! J’ai lu quelques com et je vois que l’idée d’allonger les défis est déjà présente, j’aurai dit la meme chose… en revanche, il faut garder le côté très touffus et complet, qui sont une vraie richesse! le fait de partager ses sources, d’avoir des articles détaillés… c’est enrichissant. Tu n’en es peut être pas là encore, avec ce blog, mais peut être que l’idée de déléguer quelques taches à de fidèles participants peut être aussi une solution, au temps que tu passes à tout ça… merci encore et longue vie à ces défis!
    Dorothée

    • Merci beaucoup pour ton commentaire et ton avis Dorothée. Comme toi, c’est un plaisir pour moi de pouvoir échanger avec des personnes qui partagent mes préoccupations et aspirations via ce blog… car je me sens bien seule des fois ! Je pense que co-organiser certains éco-défis peut fonctionner et « alléger » certaines tâches en effet et surtout enrichir un éco-défi, comme je l’ai déjà fait avec Clémentine en novembre et Emilie en mars. Il faut néanmoins tomber sur les « bonnes personnes » car la coordination de ce genre de projet à 2, même pour un mois, prend déjà beaucoup beaucoup de temps !

  18. Ping : Réflexions et décisions post-bilan des 2 ans du blog + résultats du concours | Échos verts

  19. Ping : Nouveautés + résultats du concours | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s