Éco-défis 2018 : le programme

Quarante-cinq : c’est le nombre d’éco-défis que j’ai proposés et relevés depuis les débuts du blog, il y a 4 ans et demi ! J’ai commencé par réduire ma consommation d’eau dans la salle de bains, bannir les sacs plastique, diminuer le temps passé sur internet et puis, au fil des années, les éco-défis se sont quelque peu complexifiés, leur durée a été rallongée et le nombre de participant·e·s a augmenté… Alors que j’étais seule au départ, vous être actuellement entre 400 et 1 000 personnes à vous inscrire à chaque nouvel éco-défi !

Malgré votre intérêt grandissant pour ces challenges écolo, j’avoue que comme chaque année je me suis demandée si cela valait vraiment la peine de continuer ou bien si je ne devrais pas changer de format. L’une des raisons pour lesquelles je me pose cette question régulièrement, c’est que je n’arrive pas à vous proposer des éco-défis aussi complets que je le souhaiterais. Pour chaque thème, j’ai toujours 1001 idées mais le temps et les moyens me manquent pour les concrétiser et vous offrir l’ensemble du contenu qui me paraît indispensable pour relever au mieux chaque éco-défi. Vous êtes malgré tout toujours aussi nombreux·euses à vous y inscrire chaque mois. Alors je dois bien admettre que même si mes éco-défis ne sont pas aussi enrichissants qu’ils pourraient l’être, cela ne semble pas vous empêcher pas d’y trouver de l’inspiration, des idées et une certaine motivation pour faire quelques pas supplémentaires vers une vie plus saine, plus éthique et plus écologique.

J’ai donc décidé de continuer les éco-défis en 2018, suivant le format de 2017, en espérant que votre soutien ainsi que les diverses collaborations que j’aimerais mettre en place me permettront de les développer et de les améliorer davantage l’an prochain. Comme d’habitude, j’espère que plusieurs blogueur·euse·s et expert·e·s accepteront d’y contribuer en partageant leurs expériences et connaissances en lien avec chaque thème. Par ailleurs, je reste ouverte aux collaborations avec divers créateur·trice·s/boutiques engagé·e·s dont les services/produits correspondent à l’éco-défi. Enfin, chacun·e d’entre vous pourra continuer de me soutenir sur Tipeee.

Comme chaque année, j’ai pris en compte vos préférences et suggestions avant de finaliser le programme. Les 4 thèmes sélectionnés sont ceux qui ont obtenu le plus de votes et ça tombait bien car ils font partie de ceux qui m’intéressaient le plus aussi ! Sans plus attendre, je vous laisse découvrir le programme et vous inscrire aux éco-défis de votre choix (les inscriptions vous permettent de recevoir la newsletter envoyée à la fin des éco-défis ; voici un exemple de newsletter si vous êtes nouveau·elle par ici).

Le manque de temps, le stress et la fatigue sont devenus des maux tellement communs dans notre société que leur présence a fini par être banalisée et acceptée. Dans certains cas, j’ai même l’impression qu’il vaut mieux courir après le temps, souffrir de stress et terminer ses journées épuisé·e·s pour donner de l’importance à son existence et gagner une certaine reconnaissance aux yeux de la société, de son employeur·euse, de son entourage. Comme si se donner à fond, tout le temps, partout, était un gage de force, d’intelligence et de réussite. Comme si celles et ceux qui parviennent à cuisiner de bons petits plats maison au quotidien, à aborder leurs journées souriant·e·s et détendu·e·s et à dormir 8 heures d’affilée n’avaient aucun mérite. J’exagère peut-être. Mais dans le fond, je suis persuadée que la (sur)valorisation du travail rémunéré, de l’évolution hiérarchique et salariale, des diplômes, de la vie sociale etc., par notre modèle sociétal actuel nous pousse à faire des choix qui vont non seulement à l’encontre de nos besoins et désirs les plus profonds mais aussi à l’encontre d’un mode de vie durable.

Pour ce premier éco-défi de l’année, j’aimerais donc vous proposer de réfléchir à l’essentiel, à notre essentiel à chacun·e. Dans la continuité de l’éco-défi « Faire le vide chez soi », j’aimerais en quelque sorte vous proposer un éco-défi pour faire le vide « en soi et autour de soi » et aborder la question du minimalisme immatériel. À une époque où nos journées sont bien remplies et où beaucoup d’entre nous peinons à trouver du temps pour ce qui nous est vraiment important, il me semble nécessaire de faire le point sur nos priorités afin de libérer, autant que faire se peut, notre agenda du superflu et de (re)trouver du temps pour ce (ainsi que celles et ceux) qui compte réellement pour nous.

J’espère que ces 3 premiers mois de l’année nous permettront d’entamer ou de poursuivre une réflexion sur ce qui constitue un mode de vie durable, d’identifier ce qui nous paraît fondamental pour être serein·e·s et épanoui·e·s au quotidien et de faire le plein d’astuces pour nous défaire de certaines sources de pollution mentale, de pression, de stress et de fatigue. Ainsi, j’aime à penser que nous parviendrons, au fil du temps, à remplir nos journées et notre vie de l’essentiel et à prendre véritablement soin de nous, de notre entourage et de la planète.

JE M’INSCRIS À CET ÉCO-DÉFI

Soucieux·euses de l’impact du contenu de notre assiette sur le bien-être animal, sur l’environnement et sur notre propre santé, nous sommes de plus en plus nombreux·euses à vouloir privilégier une alimentation végétalienne, locale et de saison. Beaucoup d’entre nous avons toutefois grandi et vécu dans une société où la consommation de produits animaux est non seulement répandue mais aussi présentée comme étant vitale. Pourtant, les recommandations officielles de plusieurs organismes médicaux et scientifiques à travers le monde reconnaissent qu’une alimentation végétalienne bien menée pouvait être adaptée à tous stades de la vie. Il faut néanmoins reconnaître que dans la réalité, en France, de nombreuses idées reçues sur l’alimentation carnée et de nombreux préjugés sur l’alimentation végétalienne continuent de circuler et qu’il reste difficile de trouver du soutien, des conseils et des informations fiables pour adopter une alimentation végétalienne saine et équilibrée.

Pour ce second éco-défi de l’année, je souhaiterais donc partager des informations et des ressources pratiques afin de faciliter la planification et la préparation de repas végétaliens variés pour petit·e·s et grand·e·s. J’espère que ces 3 mois nous permettront de nous familiariser avec les bases nutritionnelles et les ingrédients clés de l’alimentation végétale et de faire le plein de recettes et d’astuces afin de se régaler de petits déjeuners, déjeuners, dîners, encas, desserts, etc., variés, savoureux et équilibrés au quotidien.

JE M’INSCRIS À CET ÉCO-DÉFI

Le développement de l’écothérapie en est la preuve : être en contact avec la nature nous est non seulement salutaire, mais aussi nécessaire. Or, lorsque l’on habite en ville, que l’on vit dans un appartement, que nos diverses occupations nous obligent à passer le plus clair de nos journées entre 4 murs, que l’on se déplace en voiture ou dans les transports en commun, il faut bien se rendre à l’évidence : nos opportunités d’interaction avec la nature sont très limitées au quotidien. Il est alors si facile d’en oublier l’importance, voire même l’existence ! Certes, on profite généralement des week-ends, des vacances et de la belle saison pour se rattraper, pour faire le plein d’air frais, fouler la terre, plonger dans les vagues, écouter les oiseaux et admirer la beauté des paysages. Mais même dans ces moments-là, en profitons-nous réellement et en profitons-nous assez ?

Pour cet éco-défi estival, j’aimerais réfléchir à différentes manières de nous reconnecter à la nature, de nous familiariser avec les caractéristiques, les forces et les fragilités des différents écosystèmes qui nous entourent et de créer davantage d’opportunités pour interagir avec notre environnement naturel au quotidien, en pleine conscience et en toute simplicité. J’espère que cet éco-défi nous permettra de faire davantage de place à la nature dans notre vie afin de mieux en prendre soin et de profiter pleinement de ses bienfaits.

JE M’INSCRIS À CET ÉCO-DÉFI

Plastique, aluminium, revêtements antiadhésifs : on trouve aujourd’hui, dans la plupart des cuisines, des récipients, du matériel de cuisson ou des emballages contenant ces matériaux peu dispendieux, légers, faciles à nettoyer… Il faut toutefois savoir que ces matériaux présentent également des inconvénients non négligeables puisqu’ils sont polluants et toxiques pour notre santé. Par ailleurs, nos cuisines ont été envahies par une diversité d’appareils électriques supposés nous faciliter la vie, nous faire gagner du temps et nous permettre de réaliser tous genres de plats tels le four micro-ondes et l’autocuiseur. Bien que pratiques, ces appareils ont eux aussi un désavantage majeur : ils détruisent une grande partie des nutriments des aliments qu’ils cuisent ou qu’ils réchauffent.

Le dernier éco-défi de l’année sera donc consacré à la découverte d’alternatives pour cuisiner avec du matériel et des méthodes à la fois saines et écologiques. Nous ferons le point sur les matériaux écologiques, leurs avantages et leurs inconvénients, ainsi que sur les modes de cuisson permettant de préserver les nutriments ainsi que la saveur de nos aliments.

JE M’INSCRIS À CET ÉCO-DÉFI

J’espère que ce nouveau programme vous enthousiasme autant que moi et que vous serez nombreux·euses à participer à et à enrichir les éco-défis, de par vos questions, expériences et connaissances. Si vous souhaitez collaborer en tant que blogueur·euse, marque ou boutique, je vous invite à me contacter par email dès maintenant et au plus tard 2 mois avant le début de l’éco-défi qui vous intéresse.

Crédit photos : Unsplash

À quel(s) éco-défi(s) souhaitez-vous contribuer/participer ?

Cet article, publié dans Éco-défis, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

67 commentaires pour Éco-défis 2018 : le programme

  1. bonsoir Natasha !
    Je me suis inscrite à tous !
    les1ers mois de l’année vont être difficile pour moi, mais je vais m’accrocher!
    belle soirée et de gros bisous !
    ♥♥♥

  2. bou dit :

    j’adoooore ! (et super choix de photos)
    le 1er éco-défi me parle énormément ! et comme je vais bientôt recevoir mon agenda (my2018 en rouge !), j’y vois un signe !!!
    les 2 écos-défis suivants ne me parlent pas trop mais je sais que tu vas (encore) m’ouvrir des horizons !
    et le 4ème éco-défi devrait m’en apprendre pas mal (je confonds un peu tout …)
    Si les écos-défis ne sont pas exhaustifs, ça permet à chacun de cheminer à son rythme, vers les sources que tu cites et de construire sa pensée (ce qui est plus efficace que de boire des conclusions toutes faites).
    Voilà, j’ai hâte !!! (et en attendant 2018, je vais relire tes tous 1ers éco-défis)

  3. Myriam dit :

    L’année 2018 s’annonce passionnante et riche d’enseignements 🙂 Merci et bravo !

  4. Karin dit :

    Ohlalalala !!! J’avais déjà beaucoup aimé les éco-défis de 2017 et le programme de 2018 m’enchante !!! Je me retrouve dans tous les thèmes, c’est vraiment dans mes réflexions actuelles (donc réponse: je m’y inscris à tous 😊). Je suis contente que les éco-défis perdurent, j’avoue que j’ose peu commenter alors que j’en apprends beaucoup, ce sera peut-être l’occasion de sortir de ma coquille.
    Merci pour tout ce que tu fais pourle blog, Natasha, car c’est vraiment précieux !!!

  5. Louise dit :

    J’aimerais participer au premier, au troisième et au quatrième. Le premier m’intéresse particulièrement, comme j’alterne le chômage et les contrats, ma gestion du temps change beaucoup entre la liberté de m’organiser et les impératifs du travail.
    Le troisième sur la nature me rend curieuse aussi de toutes les petite façons d’être au contact de la nature. J’y goutter particulièrement en ce moment, mon environnement de travail est stressant en ce moment. Ma ballade du midi au milieu des arbres me fait alors un bien fou et je profite tout simplement des couleurs et des odeurs 🙂

  6. Bounza dit :

    Ohlala tous les thèmes sont géniaux merci beaucoup !!

  7. Lucile dit :

    Quel programme alléchant !!! trépigne d’impatience Bravo Natasha !!

  8. Elodie dit :

    4 propositions, 4 inscriptions ! Merci pour ces éco-défis inspirants !

  9. Eve dit :

    Le premier et le dernier me tentent tout particulièrement.
    Gérer mon temps pour me recentrer sur ce qui me fait du bien, c’est quelque chose que je suis en train d’apprendre.
    Cuisiner avec des matériaux sains, je m’y étais intéressée il y a quelques années avec « l’art de cuisiner sain » de Claude Aubert. À cette occasion, j’avais renouvelé une partie de ma batterie de cuisine.
    J’ai hâte d’approfondir mes connaissances sur ces deux thèmes.
    J’ai une question (toute naïve: tu me connais un peu je pense, et tu sais que je n’y mets aucune malice): qu’est ce que ça change de s’inscrire ou pas à un eco défi? Par exemple pour celui qui est en cours, j’ai beaucoup aimé lire les articles et leurs commentaires, mais pourquoi (et comment) y a t il une différence entre les gens inscrits et les autres?

    Merci pour tes lumières (et tes eco defis, qui me font toujours progresser: j’aime beaucoup l’idée de creuser une thématique)

    • Je le précise habituellement dans l’intro des éco-défis mais je n’avais pas pensé à le faire dans cet article donc merci du rappel. Les inscriptions permettent de recevoir la newsletter envoyée à la fin des éco-défis. La newsletter inclut l’ensemble des liens vers les articles publiés dans le cadre de l’éco-défi (sur mon blog et celui des contributrices) ainsi que quelques autres liens utiles et pertinents vers d’autres sites, des recommandations d’ouvrages, etc. Voici par exemple la newsletter envoyée à la fin de l’éco-défi sur les plantes et leurs bienfaits.

    • Eve dit :

      Mais bien sûr! Je ne m’en souvenais plus, merci pour le précision.

  10. Sophie dit :

    Quel programme passionnant encore une fois! J’ai hâte de découvrir le quatrième éco-défi sur cuisiner avec des matériaux sains.

  11. yasmine dit :

    Quel beau programme ! L’année 2018 s’annonce très riche – Bravo –

  12. meliemeliemeliie dit :

    OUI aux 4 !! Et j’espère que le premier me donnera des pistes pour trouver/prendre plus le temps de me plonger dans les éco-défis comme je le voudrais ! 🙂

  13. Jenny dit :

    Bravo pour ce programme enthousiasmant 🙂

  14. JOëlle dit :

    Trop heureuse que tu continues à publier des écho-défis, ce sont des mines d’informations et surtout pour moi de soutien, d’encouragement, de stimulation. Je suis dans toutes ces démarches que tu proposes, mais à dose homéopathique … je commence puis j’arrête, alors qu’avec tes articles, on est portés et cela donne bcp d’enthousiasme pour continuer. Merci pour tout ce que tu nous apporte. Je m’inscris à tous, même si c’est le 1° qui m’attire le plus, pour les autres, cela me motivera pour m’y intéresser plus.

  15. Jeanne dit :

    Oui, super programme, qui correspond très bien à mes questionnements et envies à moi aussi. J’ai plus avancé sur certaines questions que sur d’autres, mais je suivrai tout avec plaisir. Même si tu trouve ça trop peu approfondi à ton goût, ces éco-défis sont motivants et sources de découvertes aussi, remplissent une jolie mission donc je touve!
    Merci à toi… mais cela va par contre pas améliorer mon temps passé sur Internet, mon gros problème! 😉

  16. Clémence dit :

    Super !
    Pour le deuxième éco-défi, connais-tu la Fée Stéphanie ?
    Bonne continuation, j’ai hâte que ça commence…
    PS : Sans jugement aucun, je me permets de te conseiller la découverte du réseau https://framalibre.org/ et de leur panel d’alternatives à google… Tu peux, notamment, créer des formulaires d’inscriptions aux éco-défis sur https://framaforms.org/ pour éviter de donner toutes nos informations au grand géant d’internet. 😉

    • Je connais le blog de Stéphanie ainsi que son livre et d’ailleurs, je recommande régulièrement ses recettes dans mes menus de la semaine 🙂
      Je connais Framalibre aussi… mais impossible de comprendre comment ça marche. Je ne dois vraiment pas être douée car toutes celles qui m’en parlent semblent avoir adopté leurs outils sans souci mais moi je suis perdue. J’espère un jour trouver quelqu’un qui pourra me montrer directement où trouver ce que je cherche et comment créer un formulaire. En tout cas, je compte bien arrêter d’utiliser les services du « géant d’internet » un jour !

  17. lathelize dit :

    Aux 4! Le premier me fera le plus grand bien. Le second me sera plus familier puisque je publie tous les dimanches sur instagram nos menus locaux, bio, véganes et familiaux. Le 3eme devrait plaire à mes enfants.
    Et cela nous permettra de franchir plus vite cette année qui nous sépare de notre départ pour un Tour d’Europe, zero déchet, végane et minimaliste.
    Merci à toi pour cette inspiration toujours renouvellée!

  18. Estelle dit :

    J’adore ce programme et je me suis inscrite aux 2 premiers.
    D’ici là j’espère que j’aurais fini mon propre défi : finir tout mes produits de beauté entamés.
    Bonne semaine

  19. Camille dit :

    Inscrite aux trois premiers ! Le dernier me parle un peu moins – peut-être parce que j’en suis encore au stade où financièrement je n’ai pas trop les moyens d’investir dans des bons outils (salut les casseroles & poêles ikea), mais je vais tâcher d’être assidue aux trois premiers !
    Merci !

    • Je comprends tout à fait que le dernier thème ne t’inspire pas autant. J’ai personnellement mis du temps à m’intéresser à ce sujet… non seulement parce que je ne savais pas grand-chose sur la question et que je n’avais pas vraiment cerné mes besoins mais aussi parce que financièrement parlant, c’était compliqué ! Je ne pense pas pouvoir m’offrir la batterie de cuisine de mes rêves d’un seul coup aujourd’hui non plus, mais j’espère y arriver petit à petit. (Ça fera aussi partie des idées de cadeaux que je donnerai à mes proches qui en demandent 😉 !).

  20. marie f dit :

    ils me tentent tous et j’espère pouvoir les effectuer sans trop de difficultés ( manque de temps: éco défi 1 est là lol)
    Bonne journée

  21. Annick dit :

    Encore une fois, vu le nombre de commentaires, ça fait plaisir de voir que nous ne sommes pas seul(e)s à apprécier ton site et tes « échos » défis 😉! Merci beaucoup pour toujours chercher à agrandir l’horizon de chacun(e), et surtout nous relier ! Je me suis inscrite aux 4 éco- défis, qui correspondent tout à fait à mes questionnements actuels ! En plus, je viens d’investir dans un matériel de cuisson réputé sain, j’aurai donc le temps de le tester d’ici là et pourrai partager mon expérience 😋! Encore merci à toi !

    • Effectivement, ça fait plaisir de voir que nombre de lectrices (et peut-être quelques lecteurs !) sont toujours aussi intéressées par les éco-défis 🙂
      Quels matériaux as-tu choisi pour ton matériel de cuisson ?

    • Annick dit :

      J’ai un extracteur de jus que j’utilise depuis 3 ans, un déshydrateur et je viens de m’acheter le célèbre vitaliseur…à voir s’il mérite sa réputation !

    • Je suis également très tentée par le vitaliseur (mais j’avoue que son prix et sa taille me rebutent)… je serai donc curieuse d’avoir ton avis dessus lorsque tu l’auras utilisé !

    • Annick dit :

      Pas de souci ! Il doit m’être livré le 11 décembre prochain. J’ai choisi le Grand chef car nous sommes trois, et parfois 5 le week end. En plus, comme toi, je prépare nos repas pour le midi car la restauration à laquelle nous avons accès mon mari et moi est complètement industrielle🤢. J’espère donc que le vitaliseur sera à la hauteur de nos attentes ( je reste optimiste car les retours sont très positifs en général ). Je suis pressée de le tester également pour les gâteaux 😋… Je te ferai donc volontiers un retour quand tu le souhaiteras 😉! Merci encore à toi pour toutes ces occasions d’échanger !

    • Merci Annick, si je n’y pense pas, n’hésite pas à m’envoyer un email (ou à laisser un commentaire) après quelques mois d’utilisation 🙂 Juste une autre question : utilisais-tu un autre modèle de cuit-vapeur jusque-là ou bien est-ce que ce sera ton premier ?

    • Annick dit :

      Oui,j’ai longtemps utilisé le Nutricook, mais s’il cuit en vapeur douce, ce n’est qu’à la fin du temps de cuisson. Je doute réellement que la température ne dépasse pas les 100 degrés tout au long du processus. Depuis que je me suis inscrite à une formation en naturopathie ( en parallèle à mon travail ), j’ai encore plus conscience de la nécessité de respecter le produit pour pouvoir mieux accueillir et profiter de ses bienfaits. Se nourrir d’aliments bio a un certain coût, ne le gâchons donc pas. La cuisson est aussi importante que l’aliment lui même.Je vais donc utiliser un maximum le vitaliseur ( je cuisine énormément) et te tiendrai au courant avec plaisir. Mais comment t’envoyer un mail ?

    • Merci pour ces précisions 🙂
      Tu peux m’envoyer un mail via la page contact du blog (juste en dessous du nom du blog, tout à droite).

  22. Béa dit :

    Merci Natasha pour ce très chouette programme ! Contente que tu poursuives les éco-défis, je participerai aux 4 avec plaisir et intérêt. Ce sont les 1er et 3ème qui, à l’heure actuelle, me branchent le plus. Il est difficile d’être exhaustif surtout sur un tel laps de temps et en sachant que tu publies d’autres articles, que tu participes à des événements et que tu travailles à côté. Pour autant, les écos-défis permettent de s’emparer d’une thématique, d’y réfléchir, de trouver des alternatives, de modifier sa pratique et se poursuivent, je pense, pour chacun-e au-delà des 3 mois. « Tu fournis l’essentiel et/ ou les bases » et ensuite c’est à nous d’approfondir si on le souhaite, enfin je vois les choses comme ça. En tout cas, le principe me plait toujours autant et visiblement je ne suis pas la seule ! 😉 Bises

  23. Amélie dit :

    Inscrite aux 4 ! Merci Natasha pour ces éco-défis !
    Les 4 thèmes m’intéressent, plus particulièrement le 4ème car je m’y sens un peu perdue mais grâce à toi, je sais que ça ne sera plus le cas dans 1 an 🙂

  24. Léa dit :

    Bonjour, je lis ce blog en sous-marin depuis un certain temps, mais j’ai décidé pour la première fois de m’inscrire à deux éco-défis. J’ai souvent des problèmes de motivation mais je me dis qu’avec toute une communauté c’est plus facile d’évoluer : à plusieurs on avance mieux que seule ! Merci pour le travail de qualité que tu nous fournis sur ce blog 🙂

  25. ibarra claire dit :

    Bonjour Natasha ! ça sera une première pour moi ! Je connais bien ton blog depuis longtemps mais je n’ai jamais sauté le pas de m’inscrire… Ma situation actuelle fait que je ne peux pas résister au premier défi… C’est même un sacré signe ! 😉 Par contre en m’inscrivant, je vois que tu utilise Google docs, t’es-tu déjà renseignée sur framasoft et tous les outils alternatifs qui permettent de se dégoogliser? ça a été mon défi de cette année et franchement, je m’en suis bien sortie ! 🙂 Merci en tout cas pour tout ce que tu fais, c’est génial.

  26. Adeline dit :

    Ca fait plusieurs fois que je me dis que j’ai très envie de participer à tes échos-défis. Cette fois sera peut-être la bonne ! 🙂 Je vais m’accrocher, et d’ailleurs le tout premier est bien une façon d’aider à y voir plus clair… A bientôt j’espère !
    Adeline
    PS : Vraiment tes photos sont splendides, c’est un régal de les regarder.

  27. Bonjour Natasha !

    À chaque fois, j’ai l’impression que tu as lu en moi quand tu choisis tes éco défis car ils arrivent toujours au moment où je me fais la réflexion !
    Alors merci et j’ai hâte de lire la suite !!

  28. Mapie dit :

    Toi + lui + elle + tous ceux qui sont pour… Allez, venez, la la la……. On y va tous dans la danse de l’éco défi……. Merci merci et belle journée ! ! !

  29. Anne-Laure dit :

    Bonjour Natasha,

    je me retrouve dans les 4 échos défis que tu proopose pour 2018.
    Je me suis inscrite aux 4, c’est la première fois… et une des rares fois où je commente car j’ai toujours l’impression que tout a déjà été dit…
    En tout cas, tes échos défis me semblent toujours très complets. Peut-être parce que je ne connais pas assez les sujets mais pour des « novices » ils sont vraiment détaillés.

    Merci mille fois pour ton travail !

    Belle fin d’année 2017 !

    • Je suis très heureuse de savoir que cette série d’éco-défis t’a donné envie de t’y inscrire !
      Une très belle fin d’année à toi et rendez-vous en 2018 alors pour relever ces défis ensemble dans la joie et la bonne humeur 🙂

  30. Ping : La liste de mes envies du moment {2017} | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s