{Éco-défi} Préparer un Noël éthique et écologique

Noël n’a jamais pris une très grande place dans ma vie. Pour ma famille d’origine indienne et non-chrétienne, cette célébration n’a pas de signification particulière. Toutefois, lorsque mon petit frère et moi étions enfants, nos parents remontaient le sapin en plastique de la cave chaque année, nous prenions plaisir à le décorer et ils déposaient de jolis cadeaux à ses pieds le 24 décembre. De cette manière, ils nous permettaient de participer aux fêtes de fin d’année au même titre que la majorité de nos petits camarades et peut-être ainsi de nous sentir moins “étrangers”. Mais finalement, dans mes souvenirs, Noël, c’était surtout l’occasion d’être en famille et de manger mon repas préféré de l’époque : du poulet tandoori accompagné de pommes de terre au cumin, qui était devenu notre repas traditionnel de Noël.

Puis mon frère et moi avons grandi, nous avons cessé de croire au Père Noël et nous sommes désintéressés des cadeaux– il faut dire que nous avons une maman qui n’a jamais attendu Noël ou un anniversaire pour nous offrir ce dont nous avions besoin ou envie, dans la limite du raisonnable et du possible bien sûr. Noël est donc simplement devenu l’occasion de passer du temps avec nos proches, puisque les congés des un.e.s et des autres le permettaient.

Lorsque j’ai quitté le cocon familial pour poursuivre mes études, j’ai également dû commencer à travailler à mi-temps pour les financer et comme je vendais des chocolats dans un grand magasin londonien, il était hors de question de prendre des congés à cette période-là. J’étais donc rarement dans ma famille pour Noël et j’avoue que cela ne me dérangeait pas plus que ça car je savais que je pourrai passer du temps avec elle à d’autres moments dans l’année.

christmas-tree-1081826_1920

Plus tard, lorsque j’ai commencé à travailler, j’ai préféré profiter de la fin de l’année pour partir en vacances et m’éloigner du brouhaha des fêtes qui ne m’inspiraient guère. Mes années passées à travailler dans les grands magasins m’en avaient complètement écoeurée. Il faut dire que j’ai servi essentiellement des client.e.s pressé.e.s devenus exécrables à cause de leur difficulté à trouver le bon cadeau et à rentrer dans leur budget, devenus frustré.e.s de se sentir obligé.e.s d’offrir quelque chose alors qu’ils/elles n’en avaient pas l’envie et/ou les moyens, ou au contraire, soucieux.ses de montrer qu’ils/elles pouvaient dépenser des centaines, voire des milliers de livres sterlings dans de simples chocolats (je me rappellerai toujours de ce jour où j’ai encaissé une vente de plus de 4000 livres sterlings !).  J’ai donc développé des à priori très négatifs sur Noël. À mes yeux, cette fête était synonyme de stress et de surconsommation et elle était complètement dénuée de sens.

Mais depuis que je vis avec J. qui a grandi dans une famille pour qui Noël, le sapin, les décorations, le repas « traditionnel » et les cadeaux sont très importants, j’ai pris le parti d’apprendre à apprécier les bons côtés de cette fête, de fermer les yeux sur certains aspects qui me dérangent et de faire des compromis sans compromettre mes valeurs. Je le fais par respect pour eux, pour lui, mais aussi parce que dans le fond, je sais que Noël peut être un véritable moment de partage, de générosité, de détente et de magie, et ce dans la plus grande simplicité. Je sais aussi que si un jour nous avons des enfants, il sera important pour J. de perpétuer certaines traditions. Alors depuis quelques années, je m’efforce d’imaginer un vrai Joyeux Noël – sans gaspillage, sans cruauté, sans surconsommation, sans déchet… afin de respecter les coutumes des uns sans aller à l’encontre de mes principes.

Pour se faire, je pense qu’il est essentiel de commencer sa réflexion et ses préparatifs à l’avance, non pas pour donner plus d’importance à cette journée que nécessaire, mais simplement pour se laisser le temps de trouver des idées et de les exécuter, de manière à ce que notre Noël soit le reflet de nos valeurs. Or, si l’on s’y prend à la dernière minute, il y a de fortes chances pour que l’on se rue dans les magasins bondés en décembre pour acheter des décorations et des cadeaux fabriqués dans de terribles conditions à partir de matériaux polluants à l’autre bout du monde, que l’on gaspille de l’argent dans des objets qui ne plairont ou ne serviront pas forcément et/ou que l’on propose un repas “traditionnel” onéreux, plein d’ingrédients exportés et riche en produits d’animaux, à défaut d’avoir pu tester à temps des alternatives plus économiques, locales et végétales. Commencer à imaginer Noël plusieurs semaines à l’avance nous laisse donc le temps de chercher des alternatives pour que cette fête soit éthique et écologique à tous points de vue.

preparer-un-noe%cc%88lethique-et-ecologique

Je vous propose donc de consacrer ce nouvel éco-défi aux préparatifs de Noël et d’échanger nos questionnements, nos difficultés, nos astuces et nos idées autour des 5 thématiques suivantes…

1

La question principale qui semble préoccuper les personnes souhaitant célébrer Noël de manière éthique et écologique est de faire comprendre et respecter leurs choix à certains membres de leur entourage. Ces dernières, bien trop préoccupées par le besoin de perpétuer des traditions sans se poser de question en viennent inconsciemment ou pas à reléguer les sentiments de leurs proches au second plan. Je trouve cela complètement paradoxal pour une fête que l’on prétend n’être qu’amour et partage. Alors comment faire pour que chacun.e y trouve son compte et que les différentes envies que l’on puisse avoir au sein d’une même famille puissent être comblées sans créer de conflit, ni de frustration et en incluant véritablement chacun.e dans la fête ?

🌲 Pour cette partie de l’éco-défi, je vous invite donc à partager vos astuces pour sensibiliser votre entourage…

  • … au minimalisme en leur expliquant que vous ne voulez pas 36 cadeaux pour vous ou vos enfants !
  • … au zéro déchet en leur faisant comprendre que vous ne voulez pas forcément de cadeaux matériels ou d’objets emballés dans du papier cadeau.
  • … à l’éthique de leurs cadeaux, en leur faisant comprendre que vous ne souhaitez pas recevoir des objets fabriqués dans de terribles conditions.
  • … à l’impact écologique de leurs cadeaux, en leur faisant comprendre que vous ne souhaitez pas recevoir un objet fabriqué au bout du monde avec des matériaux polluants.
  • … au végétalisme en leur montrant qu’il est possible de se régaler et de festoyer sans (une abondance de) produits d’animaux.

figures-1690782_1920

2

Pour beaucoup, Noël est synonyme de cadeaux et d’après ce que j’ai pu observer autour de moi, je dirais que c’est l’une des principales sources de stress, de dépenses et de gaspillage. Il existe pourtant des manières simples, éthiques, écologiques et économiques de gâter celles et ceux que l’on aime à Noël en privilégiant la qualité plutôt que la quantité, en prenant le temps de réfléchir à ce que l’on peut faire de ses propres mains, en cherchant des objets d’occasion, et/ou en sélectionnant des marques/créateurs.rices proposant des objets réalisés de manière éthique et écologique.

🌲 Pour cette partie de l’éco-défi, je vous invite donc à partager :

  • Des idées de cadeaux non matériels
  • Des idées de cadeaux gourmands
  • Des idées d’objets utiles et écolos à offrir
  • Des idées de jolis cadeaux à réaliser soi-même à partir de matériaux éthiques et écolos
  • Des bonnes adresses pour trouver des cadeaux d’occasion
  • Des noms de marques et boutiques où l’on peut trouver des objets éthiques et écolos

Emballage cadeau écolo récup' PIXABAY

3

Entre le calendrier de l’Avent, le sapin, les décos pour l’arbre et la maison, les papiers cadeaux, les guirlandes de lumières, et les emballages en tous genres, les divers objets festifs et décoratifs que l’on a chez soi génèrent une énorme quantité de déchets et de gaspillage ! Pourtant, il est possible d’embellir l’atmosphère de notre intérieur en créant des décorations à partir de ce que l’on a sous la main.

🌲 Pour cette partie de l’éco-défi, je vous invite donc à partager des DIY récup’ pour réaliser :

  • Un joli calendrier de l’Avent
  • Un sapin durable
  • Des décorations pour l’arbre de Noël, la maison et la table
  • Des emballages cadeaux

Déco de Noël écolo PiXabay

4

Ah, le repas de Noël ! Bien avant de me sentir préoccupée par quelque question éthique ou environnementale que ce soit, j’étais déjà perplexe face aux « traditionnels » repas de Noël : je me demandais pourquoi ce jour-là il fallait manger des animaux en apéro, en entrée ET en plat principal, pourquoi les gens remplissaient leurs caddies d’aliments plus chers à Noël et pourtant disponibles toute l’année et pourquoi l’on mangeait plus que de raison, comme si, le jour de Noël, le volume de notre estomac triplait et notre besoin en protéines et en gras aussi ! Pourtant, je suis persuadée qu’on peut se régaler en toute simplicité et mettre tous nos sens en éveil en réalisant un menu élaboré à partir d’ingrédients saisonniers, végétaliens et principalement locaux.

🌲 Pour cette partie de l’éco-défi, je vous invite donc à partager des recettes festives, végétales et principalement locales d’/de :

  • Boissons
  • Apéritifs
  • Entrées
  • Plats
  • Desserts
  • Gourmandises pour le goûter

moelleux coco vegan recette echosverts.com

5

Enfin, on dit souvent que le plus important à Noël c’est d’être auprès de ceux que l’on aime… pourtant, ces retrouvailles familiales peuvent parfois être synonyme d’ennui ou de tensions. Pour éviter cela, il peut être une bonne idée d’organiser des activités permettant aux adultes comme aux enfants de partager de bons moments, de s’amuser, de rire, de discuter…

🌲 Pour cette partie de l’éco-défi, je vous invite donc à partager des idées de jeux et d’activités :

  • À faire entre adultes
  • À faire entre enfants
  • À faire entre adultes et enfants
  • À faire à l’intérieur
  • À faire dans un jardin/un parc/dans la nature

animal-brown-cold-creature-87769

Tout au long de cet éco-défi, je vous invite à partager dans le groupe Facebook vos questions, difficultés, astuces, recettes et idées autour de ces différents thèmes afin de préparer ensemble un Joyeux Noël éthique et écologique !

Pour recevoir la newsletter de l’éco-défi dans laquelle je regrouperai les liens les plus intéressants partagés tout au long du mois de novembre, je vous invite à vous inscrire en cliquant sur l’image ci-dessous :

je-minscris-a-leco-defi-du-mois-1

Nombre d’inscrit.e.s à ce jour (13/11/16) : 606

Préparer un Noël éthique et écologique… est-ce un défi pour vous, ou pas du tout ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Créations, fêtes & cadeaux, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

59 commentaires pour {Éco-défi} Préparer un Noël éthique et écologique

  1. la-nebuleuse dit :

    J’attendais ça avec impatience, j’ai entamé ma réflexion là dessus ! Je pense me faire une liste et une « anti liste de Noël « pour aider un peu la famille, avec des pistes qui conviennent potentiellement à tous les budgets… ce qui permet de mettre par écrit les cadeaux qu’on veut éviter : on ne peut plus clair ^^

    • Moi qui n’aimait pas le concept des listes, je trouve désormais que c’est le meilleur moyen d’éviter de se retrouver avec des objets superflus/qui ne correspondent pas à notre mode de consommation !

    • la-nebuleuse dit :

      Oui et finalement on est toujours bien contents quand notre entourage a des idées à nous donner je trouve ! Résultat, j’ai aussi commencé à noter des idées pour chaque personne à qui je vais offrir quelque chose…

  2. Lucile dit :

    Super éco-défi, qui tombe pile poil ! Dans mon couple, c’est l’inverse, c’est moi qui suis TRES attachée à Noël, mais depuis quelques années Noël dans ma famille est beaucoup plus simple, sans trop d’emballages (en amélioration à ce jour) et surtout sans cadeaux inutiles (les cadeaux comestibles sont de légion !). Je me désespère sur la question du sapin de Noël surtout, j’ai très envie d’en acheter un en plastique (d’occasion évidemment), qui me permettra d’accrocher les déco que j’ai récupérées, et qui sera facile à ranger… donc je laisse le soin aux articles de cet éco-défi me convaincre de faire autrement :p Au fait, Est-il possible de demander aux blogueurs qui participent de bien penser à mettre un lien vers l’article du jour d’avant et du lendemain ? J’aime bien suivre au fur et à mesure 🙂 Merci pour tout 😀

    • Contente que cet éco-défi te plaise !
      Par contre, il ne s’agit pas d’un éco-défi collaboratif comme celui du mois dernier donc aucun article n’a été programmé par d’autres blogueuses… Mais j’espère malgré tout que tu trouveras de l’inspiration dans les quelques articles que je publierai et ceux qui seront partagés dans le groupe FB 🙂

  3. Chez nous pas de cadeaux extravagants et de trop plein de consommation. J’ai toujours aussi plein de legumes pour le repas, mais un Noel sans viande je crois que cheri ne serait pas d’accord 😉

  4. « des client.e.s pressé.e.s devenus exécrables à cause de leur difficulté à trouver le bon cadeau et à rentrer dans leur budget, devenus frustré.e.s de se sentir obligé.e.s d’offrir quelque chose alors qu’ils/elles n’en avaient pas l’envie et/ou les moyens, ou au contraire, soucieux.ses de montrer qu’ils/elles pouvaient dépenser des centaines » C’est tellement vrai ! 😦 La peur du regard des autres… et bien d’autres choses aussi certainement.
    En tout cas c’est la 1ère fois que je vais participer à un éco-défi et je suis très contente du thème de celui-ci, j’espère pouvoir appliquer un bon nombre de conseils en ces prochaines fêtes de Noël !

  5. Ludmilla dit :

    nous essayons nous aussi de faire des noels de plus en plus éco responsables, en espérant que nos 4 enfants arriveront à perdurer ca avec leur propres enfants

  6. Pascale Lam dit :

    Bonjour, super cet éco-défi. Je rentre un peu plus chaque année dans cet esprit minimaliste, plus écolo et moins « grande consommation ». je n’y ai pas encore pensé mais pour cette année. je n’aurai sans doute pas trop d’idées à apporter et beaucoup à prendre. je suis impatiente!

    Merci.

  7. Madame Castor dit :

    Très bonnes idées ! Ces questions auront évidemment leur place sur notre blog d’ici décembre, car on ne veut plus d’un Noël qui soit un grand gaspillage.

  8. Un trésor dans mon placard dit :

    Je ne suis pas très Noël pour les mêmes raisons que toi : surconsommation et gâchis (j’ai beaucoup de mal à admettre que l’on puisse manger plus que de raison pendant que d’autres ne mangent pas à leur faim) mais paradoxalement je fantasme l’esprit féérique de noël : douceur, partage et paix, ce n’est donc pas une période évidente à gérer.
    En revanche l’éco-défi correspond tout à fait à mes valeurs, je vais pouvoir partager et découvrir plein de belles choses.

  9. Helene Salmon dit :

    Excellente-Très- Bonne idée !!! Cette année, je voudrais fabriquer un sapin durable que je ressortirai chaque année … j’ai du mal à me faire à l’idée d’un sapin en plastique ! Je vais chercher sur le net …

  10. Lya dit :

    Super éco-défi ! J’aime beaucoup Noël depuis que j’ai des enfants, surtout la période de l’avent ou chaque soir on écoute des chants de Noël, on décore le sapin… Mais pour ce qui est des cadeau, je ne suis plus sur la même longueure d’onde que ma famille et ma belle-famille depuis quelques années. C’est comme si chacun profitait de cette occasion pour réclamer tel ou tel objet. Par exemple un sèche-linge l’an passé pour mon beau-frère… je considère qu’en travaillant on peut acquérir ce dont on a besoin. Je me bats pour faire accepter l’idée que mes cadeaux coûteront peu d’argent, que je ne participe pas au max cadeaux communs et j’essaie de faire original, trouver le truc qui colle à la personne.

    • Je comprends ton point de vue même si je raisonne différemment car personnellement je préfère dire ce dont j’ai besoin aux personnes qui risquent sinon de m’offrir des cadeaux superflus et fabriqués dans des matériaux ou conditions qui ne me conviendraient pas. Dans l’idéal, j’aimerais soit qu’on ne m’offre pas de cadeau, soit qu’on m’offre des cadeaux immatériels ou comestibles… mais dans la réalité, peu de personnes de mon entourage le font malheureusement.

  11. Célia dit :

    Bonsoir. Cela fait déjà quelques années que nous avons réduit le nombre de cadeaux. Après tirage au sort chacun offre un seul et unique cadeau à une personne (adulte). Du coup nous avons pu augmenter le budget cadeau par personne et donc offrir quelque chose de plus qualitatif. Pour les enfants il est fréquent que tout le monde se cotise pour leur offrir un BEAU cadeau plutôt que pleins de petits jouets dont ils vont rapidement se désintéresser. De plus depuis près de 20 ans je fais faire des petits cadeaux maison fait avec les enfants selon leur âge. Cette année avec le petit dernier (9 ans) nous préparons pour chacun des papis, mamies, tonton, frère, soeur.. des porte-monnaie ou porte cartes fabriqués à partir de brick de lait ou jus et de tissu. Je mettrai des photos sur la page facebook lors de notre prochaine séance bricolage. Il reste cependant beaucoup de chemin à parcourir pour un Noël éco et j’espère pouvoir m’inspirer de toutes les idées qui seront publiées. Bonne soirée

  12. PSQ dit :

    J’ai un sapin en plastique depuis au moins 10 ans. Je le remet dans son emballage d’origine chaque début d’année.
    Les sapins naturels ne servent à rien. Pour se débarrasser de ces résineux, le mieux est de les broyer et de répandre le broyat obtenu dans les allées de son jardin car sous les résineux rien ne pousse.
    Pour les gens qui cherchent autre chose que du plastique, commence à apparaitre des « sapins en bois ». Je veux dire que ce sont des sortes de manches à balais assemblés de telle façon qu’ils forment un sapin sur lequel on peu accrocher guirlandes et bonbons.
    L’an dernier j’ai acheté quelques boules lumineuses autonomes (avec une pile dedans) en pensant que cela économiserait en énergie. Mais ce que j’ai acheté n’a duré que le temps des fêtes et j’ai racheté des piles pour réutiliser les boules lumineuses cette année. Mon avis sur ce produit est donc assez mitigé.
    Bonne continuation dans vos défis.
    Un lecteur assez fidèle.
    Il

  13. Pauline dit :

    Voilà un petit moment que je suis le blog, sans encore m’être lancée dans les éco-défis… Voilà chose faite ! Merci pour ce super défi, et pour tout le reste… ! 🙂
    Je viens également de m’inscrire sur le groupe Facebook, je me réjouie déjà du mois à venir ! 🙂

  14. Lunesoleil dit :

    A propos des cadeaux au moment de Noël, ça fait toujours plaisir, pas besoin de dépenser beaucoup d’argent. La valeur du cadeau n’a pas d’importance, ce qui compte c’est le geste … c’est mon avis

  15. j’ai mon sapin réutilisable et pour une partie des cadeaux, ce sera fabrication maison :p J’ai choisi comme cadeau pour moi une dégustation de thés, donc pas d’emballage inutile :p

  16. Laure dit :

    Je me débrouillais toujours quand je travaillais à l’hôpital, pour être de garde le 24 décembre, afin de ne pas remonter dans ma famille et faire le traditionnel repas. Je ne les voyais qu’une fois par an, et je n’avais rien à leur dire. Je n’aime pas Noël, c’est toujours une période compliquée pour moi.
    Je fais des efforts pour mes neveux et nièces, mais pas plus. Je préfère fêter Noel chez mon mari juste avec ses frères, c’est plus sain et plus tranquille. c’est ce qu’on fait cette année. que mon mari travaille le 24 décembre est devenu notre garde fou aussi pour la mienne maintenant!
    Sinon, je leur ai tous demandé de respecter notre démarche de ZD et minimalisme, de consommer autrement et mieux. Apparemment nous avons été entendu. De mon côté, je vais respecter leur choix, mais sinon je couds pour tout le monde un vêtement ou des cotons démaquillants réutilisable. Ils ont déjà un pot de confiture chacun, et je vais leur faire un pot de caramel au beurre salé.
    Hâte de voir toutes les bonnes idées qui vont sortir de ce défis, peut être pourrais-je m’en inspirer!

  17. Aline dit :

    Malheureusement, je n’y participerai pas.
    J’ai déjà du mal à faire respecter mes choix alimentaires et autre en temps normal alors pour Noël, que nous fêtons en plus chez moi cette année, j’abandonne … Nous nous sommes déjà bien attrapées avec ma sœur à cause du repas (alors que j’avais précisé que je m’occupais de la VIANDE et des légumes, ce qui sous-entend je pense, que je vais cuisiner de la VIANDE même si ça me rend malade).
    Et pour les cadeaux, là aussi, je sais que ça va tomber dans le vide, que les enfants en auront des tonnes, mais pas le choix.
    J’en peux plus de me battre au quotidien, alors pour les fêtes, je laisse tomber …
    Mais je serais heureuse de lire les idées des un(e)s et des autres.
    Alors, super défi quand même.
    Bonne journée

    • Cela me fait de la peine de voir combien de personnes se résolvent à se plier aux traditions de la majorité alors que cette majorité ne se soucie pas de respecter les choix et les sensibilités d’autrui… Je comprends bien en tous cas ta lassitude de devoir te battre au quotidien. C’est tellement éprouvant moralement, surtout quand on se sent seul.e.s et incompris.e.s face aux autres et qu’on nous fait passer pour des gens difficiles alors qu’au contraire, on aspire à la paix et à la simplicité… J’espère que malgré tout, tu passeras de bons moments à Noël.

    • Anne dit :

      Je compatis: c’est pareil chez moi! J’ai demandé un cadeau unique pour ma fille. Je sais qu’elle en aura d’autre. Or elle n’a besoin de rien (ni vêtement, ni jouet). Donc ça restera chez mes parents ou beaux-parents (parce que les tampons à dessiner en double exemplaire parce qu’à moitié prix sur Internet, ça ma « tué » l’an dernier).

  18. Sora Moon dit :

    J’ai une amie qui fête son anniv en décembre et comme c’est une fan de Noël, je lui offre un lot d’étiquettes, petits sacs et cartes en papier recyclé (le tout fait maison bien sur!) pour ses cadeaux. Du coup, j’offre un cadeau qui sert 2 fois!
    En tout cas, avec plaisir je participe!

  19. Milounette dit :

    Au contraire de ce qui se passe chez toi, Noël a toujours revêtu une certaine importance dans ma famille. Il faut dire que nous sommes croyants, ceci expliquant peut-être cela. Toutefois, cela n’a jamais mené à des « débordements » et si nous fêtons cette fête avec joie, c’est le plus souvent dans la simplicité (et ces dernières années encore plus). Pour moi, la période de préparation de Noël, de réflexion sur les cadeaux et leur réalisation, car le plus souvent j’opte pour des cadeaux « faits-maisons » me tiennent sans doute encore plus à coeur que la fête en elle-même! J’ai hâte de découvrir toutes ces bonnes idées.
    PS : il y a deux ans, j’avais créé sur mon blog un menu de Noël 100% local et végétal, cela pourrais peut-être t’intéresser?
    Bonne fin de semaine.

    • Cela me fait vraiment plaisir de lire (enfin !) un commentaire venant de quelqu’un qui semble réussir à fêter Noël dans la joie et la simplicité avec toute sa famille depuis longtemps 🙂 C’est encourageant ! Bien sûr que ton menu 100% local et végétal m’intéresse ! N’hésite pas à revenir poster le lien ici et/ou dans le groupe FB 🙂

  20. gwen dit :

    J’ai aussi très envie de fêter Noël autrement, encore plus que les années précédentes. Je souhaite que le stress du à cette fête disparaisse complètement. Mais surtout je veux faire passer le message auprès de nos familles. Pour ça, j’ai décidé de faire une série d’articles sur mon blog. Mes parents le lisant, cela nous permettre peut-être d’ouvrir la discussion! 😉
    Merci Natasha pour ce superbe échos-défi. Je suis toujours impressionnée par ton travail et l’énergie que tu mets dans tout ça. Je te souhaite une merveilleuse journée.

  21. Vala dit :

    Je demande toujours aux gens ce qu’ils veulent, afin de ne pas offrir de choses qui finiront au placard ou à la poubelle. Pour ceux qui n’en font pas, je vais tenter de faire des présents customisés et personnalisés, comme cookies, pain d’épice, pochettes, petits bijoux, des choses simples et rapides. Pour tout ce qui est livre, dvd, je vais les acheter en bon état mais d’occasion. Pour les décorations, nous avons les mêmes depuis plusieurs années et les réutilisons à chaque fois. Et pour les emballages, ce sera le plus possible de la récup’, des pages de vieux magazines, des pochons en tissu réutilisables… après, il faut aussi faire avec les désirs/habitudes de nos proches. Le changement, je pense, doit être distillé pour être mieux accepté.

  22. poli dit :

    Ton article me parle et me touche au plus haut point !
    Noël n’a jamais eu beaucoup d’importance pour moi. Dès mon adolescence, je partais en vacances avec les copains et ma famille s’est habituée à se passer de moi pour cette fête.
    J’ai des enfants aujourd’hui, mais je ne donne pas une importance extraordinaire à cette fête ! Je suis infirmière, et je travaille un an sur deux ce jour là, donc, pas de méga-déballage de nourriture et de cadeaux, vu que je dois me lever tôt et être en forme pour le travail !
    Pour le sapin, j’ai craqué il y a une dizaine d’années pour un énorme en plastique (snif) que je ressors tous les ans et que nous décorons uniquement de décos faites maison. Au début, il y en avait très peu, mais comme nous en faisons tous les ans, il est aujourd’hui bien garni !
    Pour les cadeaux, je note tout au long de l’année, très discrètement, les envies des sœurs, nièces, neveux, enfants… et je commence très tôt. Je tricote, crochète, bricole et je fais des heureux-heureuses avec mes snoods, écharpes, bonnets de toutes les couleurs, de toutes les formes !
    J’ai trouvé une laine à prix imbattable, au moins 12 couleurs différentes, aussi douce que du mohair et 100% acrylique, 8 € pour une immense étole de plus de 2 m de long, je n’ai pas trouvé mieux !
    Je fais aussi beaucoup de confitures, légumes confits… que j’offre.
    Merci pour ce très bel article.

    • Wahou! Ta famille est vraiment gâtée, tu m’impressionnes avec tous ces cadeaux faits main et personnalisés ! Ton témoignage montre qu’avec un peu d’organisation et de bonne volonté, il est possible d’offrir de beaux cadeaux DIY à toute sa famille, même quand on a un travail et des enfants… C’est super encourageant et inspirant, merci du partage 🙂 !

  23. Maluch dit :

    Bonjour, de mon côté, j’ai la « chance » d’avoir une famille pour qui Noël est d’abord la fête de la naissance de Jésus (remarque personnelle et sans jugement aucun, bien sûr 🙂 ), ce qui nous aide à ne pas en faire une fête (trop) mercantile même si nous avons très largement la possibilité de progresser. Je vais d’ailleurs envoyer des messages dans ce sens à toute ma famille.
    Depuis au moins 10 ans, le budget est limité à quelques euros par personne et par cadeau, ce qui nous conduit à nous regrouper si jamais nous voulons faire un plus beau cadeau, et ce surtout pour les enfants. A partir du mois de septembre octobre nous préparons des listes de souhaits pour donner des idées aux autres et durant l’année, je note des idées pour les autres, ce qui facilite le choix quand je me mets à préparer Noël. Mais je n’ai pas encore assez de temps pour faire tout moi-même.
    Pour le repas, l’année dernière, nous avions fait une fondue maison inspirée de la fondue chinoise. Chacun faisait cuire ce qu’il voulait et il y avait une large part aux légumes et pâtes. C’était ludique. En plus, l’attente de la cuisson laisse le temps au sentiment de satiété d’arriver, on mange moins qu’avec les plats lourds habituels.
    Et je vais préparer un calendrier de l’avent qui alternera petit cadeau, petite friandise et petit mot sur des choses que j’apprécie chez ceux qui les liront.
    Merci pour cet éco-défi. Cela me donne envie de m’y mettre.

    • Ça me fait plaisir de croiser quelqu’un qui fête Noël pour ce que c’est à la base- je n’ai rien contre les gens qui le célèbrent pour d’autres raisons non plus, mais je me suis toujours demandé si le fait de célébrer Noël pour des raisons religieuses pouvait la rendre moins commerciale et extravagante justement dans certaines familles.
      J’aime beaucoup ton idée d’écrire des petits mots pour dire ce que l’on apprécie chez une personne- je la mets donc de côté 🙂 Merci !

    • Maluch dit :

      Chaque année, nous préparons notre crèche en papier en prenant des modèles sur le net à imprimer et à colorier. Cela fait une activité simple en famille.
      Pour des idées d’activités plutôt manuelles, cela dépend des âges mais avec les enfants, je trouve beaucoup de choses sur le site teteamodeler, lacourdespetits, cabaneaidees …
      J’adore la philosophie des eco-défis. Cela me conduit à me creuser la tête pour trouver des alternatives 🙂

    • Cela me fait vraiment plaisir de savoir que les éco-défis te sont utiles 🙂

  24. sabinenoucha dit :

    Hello, super contente de ce thème!!

    Je suis complètement sur la même longueur d’ondes que toi. Moi, c’est ma belle-famille qui a achevé de m’écoeurer d’une certaine façon de fêter Noel, notamment par leurs excès de bouche plusieurs jours d’affilée, le fait de passer 4 heures à table bref, tout ce que je n’aime pas!

    Dans ma famille, on fêtait Noel avec mes parents et mes soeurs, et comme ma maman est iranienne je pense qu’on était préservé d’un certain nombre d’excès liés à la période. Du moins sur la nourriture, parce qu’on était gavées de cadeaux!!

    Bref, cette année, nous ne descendons pas dans la belle-famille, Noel se passe chez nous c’est dire si je suis sur les starting blocks 😉

    Pour le sapin, l’an dernier avec mon fils de 7 ans, nous avions ramassé du bois en forêt, assemblé les branches en ficelle, et décoré avec rubans et masking tape et on était très fier de notre sapin. Je n’en peux plus non plus des sapins jetables… D’ailleurs, mon fils est très réceptif aussi à ces problématiques, et du coup n’est pas frustré par ces adaptations, au contraire!!

    Voilà, l’an dernier, le Noel dans ma famille était déjà vegan, merci à mes parents, cette année comme nous invitons tout le monde, il sera bien évidemment végan à nouveau!!
    Je rêve de donner à ce Noel ces lettre de noblesse: simplicité, chaleur humaine, bienveillance les uns vis à vis des autres, et vis à vis de la planète!

    Merci pour tout ça!!

    • J’ai également horreur des repas qui s’éternisent… mais je connais également cela dans ma belle-famille et je m’y suis faite, par respect pour leurs traditions- je vois cela comme l’opportunité de passer du temps ensemble et puis voilà.

      De manière générale, à Noël, j’ai pris le parti de faire ce que je peux pour être agréable envers celles et ceux qui sont attachés à certaines de leurs traditions, quand bien même cela me met mal à l’aise ou va à l’encontre de certains de mes principes. Je me dis que c’est juste une journée, un repas dans l’année- ce n’est pas « ma » fête après tout, donc il est facile de m’en détacher car elle n’a pas de signification particulière pour moi… Je préfère donc prendre sur moi plutôt que de passer pour la fille pénible qui tient à ces valeurs (déjà que je suis bien consciente que je complique la vie de mon entourage à cause du fait que je ne mange pas d’animaux… !)… même si des fois, j’aimerais aussi que l’on respecte mes valeurs et mes sensibilités plutôt que de me faire culpabiliser, je dois bien l’avouer !

      En fin de compte, il est important que des efforts soient faits dans les deux sens pour qu’une relation soit saine et durable 🙂

    • sabinenoucha dit :

      Oui je comprends complètement ton point de vue! Dans mon cas, ce qui a fait basculer la décision, c’est que mon mari ne supportait plus cela non plus. Que beaucoup de gens autour de la table étaient là « par devoir », et certains faisaient franchement la gueule. Bref, ça allait à l’encontre du but recherché.

      Ce qui nous a aussi fait faire preuve de fermeté, c’est que la fête était pensée par et pour les adultes, mais les enfants du coup étaient pas heureux (trop de temps assis, pas d’espace pour jouer, environnement pas adapté etc.). Et pour moi Noel c’est quand même d’abord la fête des enfants.

      Alors cette année, on a prévenu qu’on ferait Noel chez nous à Paris. Mes beaux-parents et ma famille seront là.

      En fait, Noel c’est très important pour moi. J’aime bien la messe de Noel bien que non catholique car j’y vois un message de paix. En plus elle est très musicale, cela fait du bien de communier en musique. On fait la trêve, on prend le temps, on savoure que l’on s’aime. Donc c’était important pour moi de reprendre la main 😉 Et voilà l’éco défi va m’y aider donc je suis très contente de cela!!

      belle journée à toi! 😉

    • En effet, c’est dommage que rien ne soit pensé pour que les enfants puissent eux aussi profiter pleinement de cette journée et s’amuser !
      C’est super que vous puissiez fêter Noël chez vous cette année ! J’espère que cela se passera comme tu veux 🙂
      Je n’ai jamais été à la messe de Noël, mais ce que tu me décris me donne envie d’y aller !

  25. Ping : 10 tutos couture de base pour adopter le zéro déchet | Échos verts

  26. Ping : Pour un noël simple éthique minimaliste | Simple Miso Vert

  27. Ping : Le meilleur de 2016 | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s