Mes petits pas verts #1

En février, j’avais organisé un petit concours sur Facebook pour fêter les 5000 fans de la page du blog, et à cette occasion, je vous donnais la possibilité de remporter un petit paquet personnalisé avec des objets 100% récup réalisés par mes soins et des gourmandises véganes. Pour tenter votre chance, je vous avais demandé de me dire quel était le dernier geste éco-éthique que vous aviez adopté et quel serait le prochain. Par exemple, Magali, l’heureuse gagnante du tirage au sort, avait récemment investi dans un lombricomposteur et prévoyait de coudre ses propres protections hygiéniques lavables (ce qui est chose faite aujourd’hui m’a-t-elle annoncé il y a quelques jours !). 

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire vos différents témoignages et j’ai alors réalisé combien il était gratifiant et important de reconnaître chacun de ces petits pas verts que l’on fait au fil des jours, des semaines et des mois. Qu’il s’agisse de refuser un sac plastique, de passer au shampooing solide, de faire son premier pain maison, de ne plus acheter de mouchoirs jetables, de cultiver des herbes aromatiques sur son rebord de fenêtre, de participer à une formation écologique, de fabriquer ses produits ménagers, de manger un repas végéta*ien de plus par semaine, de faire 1 trajet de moins en voiture, de passer 1 minute de moins sous la douche… chacun de ces gestes et décisions, toutes ces premières fois qui deviendront peut-être un jour une habitude comptent énormément. Ils reflètent notre volonté d’aller de l’avant, de faire de notre mieux et même s’ils peuvent sembler simples et dérisoires, il faut se souvenir du temps et de la réflexion qu’il nous aura fallu avant d’en arriver jusque-là. Il marquent d’après moi un pas important dans notre cheminement vers une vie plus saine, plus éthique et écologique et méritent d’être mis davantage en avant.

Mes petits pas verts mai 2016 echosverts.com

J’ai donc souhaité créer une nouvelle catégorie d’articles mensuels, intitulée “Mes petits pas verts”. Il s’agira d’articles très courts, simples, légers et positifs. L’idée est de se retrouver à la fin de chaque mois pour partager en quelques mots et/ou photos nos accomplissements des dernières semaines : les nouveautés que nous avons mis en place, les situations complexes auxquelles nous avons été confrontées et auxquelles nous avons réussi à faire face grâce à la « force green » qui nous gagne, l’apprentissage de compétences pour verdir davantage notre quotidien, les livres/documentaires engagés que nous avons pris le temps de découvrir, les échanges constructifs que nous avons eu avec des personnes de notre entourage… bref, toutes ces petites graines vertes que nous avons semées et récoltées au fil du mois !

J’espère que grâce au hashtag #mespetitspasverts, nous serons nombreux/nombreuses à parler de nos accomplissements et à nous inspirer les un.e.s des autres. Je vous invite dès aujourd’hui et à la fin de chaque mois à partager vos réussites en commentaire sous mes articles mais aussi sur les réseaux sociaux et si vous avez un blog, n’hésitez pas à publier un article comme celui-ci. Dans tous les cas, merci d’utiliser le hashtag #mespetitspasverts et de mettre un lien vers mon blog.  Vous pouvez également réutiliser l’image ci-dessous pour illustrer votre article/post. 

J’espère que ces partages mensuels nous permettront de valoriser chacun de nos petits pas verts et que, mis bout à bout, ils nous permettront de réaliser l’ampleur de nos petits pas tout autour du monde ! Voici donc mes petits pas verts du mois de mai…

Mes petits pas verts

  • J’ai suivi une formation de trois jours sur la reconnaissance et la cuisine des plantes sauvages. Grâce à cette formation, je porte un regard nouveau sur la végétation sauvage qui m’entoure et je vois de quoi me nourrir et me soigner partout autour de moi !
  • Dans un restaurant où je ne pouvais rien manger de ce qu’il y avait sur la carte, j’ai osé demander à ce que l’on me prépare un plat végane sur mesure… ce qui n’a posé aucun problème ! Donc dorénavant, je pense que je serai moins gênée de demander une alternative quand j’irai au restaurant.
  • Ce weekend j’ai récolté la toute première botte de radis de notre potager de balcon : une grande joie pour moi qui n’y connaissais rien en jardinage il y a encore un an. Et pour la première fois, je n’ai pas composté les fanes… j’en ai fait un délicieux velouté à base de pommes de terre, d’oignon et d’ail !
  • Grâce aux conseils d’Ana du blog Mon Petit Balcon, j’ai commencé à jardiner avec la lune et même si j’ai loupé certaines dates, j’ai réussi à m’organiser pour transplanter mes semis de tomates et de fraises le bon jour !
  • J’ai reçu certains de mes élèves pour un dîner végane (et local 😉 !) et ils sont repartis en me demandant non seulement mes recettes mais aussi si je pouvais animer un cours de cuisine végane à la rentrée ! Pour couronner le tout, ils sont arrivés au dernier cours de l’année avec… un gâteau végane ! Donner à des jeunes omni et végétariens l’envie de cuisiner/manger végétalien est pour moi un sacré petit pas vert !

Natasha Radis echosverts.com

Que pensez-vous de cette nouvelle rubrique ? Quels petits pas verts avez vous fait au mois de mai ?

Partagez vos petits pas verts !

Cet article, publié dans Mes petits pas et bonheurs verts, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

86 commentaires pour Mes petits pas verts #1

  1. Amandine dit :

    C’est une super idée Natasha ! On se sent parfois tout petit avec nos convictions et nos petits gestes quotidiens en faveur d’une vie plus respectueuse de la planète ! C’est important de voir que nous ne sommes pas seuls et qu’à nous tous on peut faire le poids de la différence !

  2. Taia dit :

    Géniale cette idée! Voici mes petits pas: investir dans des mouchoirs « livre » en tissu comme ceux ci, donc fini les mouchoirs en papiers. Sur le même site, m’acheter une gourde en inox. Prendre mes olives en vrac avec ma petite boite au marché et remplacer le tofu par des proteines de soja que je trouve en vrac au magasin bio. Manger toujours à 90% vegetal. M’entraîner à faire la vaisselle avec un minimum d’eau. Laver mes cheveux une fois par semaine avec le shampoing solide de lamazuna. Ne changer de vetements qu’avec des achats d’occasion.

    • Contente que l’idée te plaise ! J’avais découvert les « livres-mouchoirs » l’année dernière mais j’avoue que je n’ai toujours pas compris le principe… en quoi est-ce plus pratique et écologique que des mouchoirs lavables « classiques » ? Est-ce que ça te convient ?

    • Taia dit :

      Alors je préfère parce que bizarrement un seul mouchoir seul, une fois utilisé et froissé au fond de la poche, ça me « dégoûtait ». Alors qu’avec le livre, quand une « pate » est utilisée, t’a qu à tourner à la suivante! Du coup je tourne avec deux livres mouchoirs, j’en mets un par machine à laver une fois par semaine. Je suis vraiment satisfaite! Tu nous diras si tu testes?!

    • Merci pour ta réponse ! Je crois qu’il faudra que je vois ça un jour pour mieux comprendre… je n’ai pas vraiment l’intention de tester pour le moment car j’ai déjà quelques mouchoirs en tissu que j’espère compléter avec des mouchoirs cousus à partir de tissus de récup 🙂

  3. Bérengère dit :

    Bonjour Natasha et merci pour ce blog si inspirant et cette nouvelle rubrique ! C’est toujours utile et si encourageant de partager ses progrès et astuces ! Dans mes petits pas verts du mois de mai, je comptabilise : faire son granola et sa compote maison, utiliser un sac en lin à la boulangerie (et rendre la boulangère admirative), remplacer le sopalin par des serviettes asborbantes, planter ses herbes aromatiques (bio) sur le rebord de la fenêtre ! Ce ne sont que de tous petits gestes mais depuis le mois de février (le déclic et mes premiers pas vers le zéro déchet/un mode de vie plus vert), cela fait de nombreux changements accumulés ! Prochaines étapes : lessive maison et premier gâteau vegane !

  4. Breizhfanfan dit :

    Superbe idée, mon petit pas du mois sera de finir de coudre mes lingettes lavables qui attendent depuis un moment que je règle ma machine
    J attend de lire les autres participants pour avoir de nouvelles idées!
    Bonne journee

  5. Clarisse dit :

    Super idée !!! Merci pour ton super blog !
    Bonne journée

  6. Ludmilla dit :

    pour notre part on est allé acheter des plants bio pour notre petits potager, en local et en faisant travailler des personnes handicapées, on achète que nos légumes dans la ruche du coin ou relais producteurs.

  7. Clémentine dit :

    Quelle belle idée 🙂 Je suis impressionnée par tes petits pas qui ne sont pas si petits que ça !
    Chez nous : cultiver un maximum sur le balcon, et observer tout cela avec Petit Lutin, décaler le jour des courses pour manger les restes du frigo et des placards. Et pour moi plus personnellement : réfléchir à l’achat d’un triporteur, et imaginer comment économiser pour me le payer, décider de NE PAS acheter le smarphone de mes rêves, et mettre en ligne un mini-challenge pour être plus écolo et un programme complet qui le suivi pour les personnes motivées.

  8. La Clamartoise dit :

    Très bonne idée de rubrique . En effet, je pense qu’il y a 2 bras de leviers importants pour changer notre société :
    1) réformer : c’est le « job » de notre gouvernement (dans le sens gouverner : donner une direction) : éthique environnementale et éthique animale. La difficulté étant les lobbies… Le problème du glyphosate est un exemple parmi tant d’autres…
    2) Abolir / dire non : ça c’est le « job » des citoyens avec la notion de consom’action (buycott / boycott) dans lequel s’inscrit votre nouvelle rubrique : faire comprendre que le pouvoir est entre nos mains. Et comme dit Gandhi : soyons le changement que nous voulons voir dans le monde – notre société.

    Pour ma part, voilà #mespetitspasverts , avec la mise en place d’une ligne de conduite dont le devoir moral est le conséquentionalisme de la règle (et non pas de l’acte, pour plus de souplesse dans sa mise en pratique) à visée éco-centrique (et non pas anthropo-centrique) par :
    – la mise en place des principes du zéro déchet : et donc d’un lombricomposteur dans ma cuisine, le refus des produits jetables et leur remplacement par des objets « durables », le « fait maison », le détournement d’objet, et l’apprentissage du « minimalisme bienheureux ».
    – l’achat préférentiel de seconde main dans tous les domaines de la vie,
    – un flexitarisme qui navigue entre végétalisme et végétarisme et qui me permet de manger >50% bio et presqu’exclusivement local et français (l’équilibre du poste de dépense alimentaire se faisant tout seul grâce au boycott de la viande et des produits de la mer),
    – la mise en place de la biodiversité à mon domicile et sur mon lieu de travail par des plantes miéllifères sur les rebords de fenêtre + hôtel à insectes,
    – depuis février 2016 : un potager en permaculture avec un groupe d’amis.

    La poursuite de cette démarche se fera avec :
    – l’installation d’une ruche warré au potager avec une formation en apiculture biodynamique,
    – le remplacement progressif de ma garde-robe par des capsules minimalistes avec des articles éthiques et vegans,
    – l’installation des « incroyables comestibles » sur mon lieu de travail,
    – la confection de « bombes de graines » pour pratiquer la « guérilla gardening »,
    – et encore d’autres actions que je ne connais pas encore, mais que je découvrirai sur votre blog 😉

    #mespetitspasverts : oui, on y est. Avec internet et la facilité des échanges et de la communication, il ne manque plus que des « catalyseurs ». Je pense sincèrement que votre blog fait parti de ces catalyseurs, pour que chacun puisse faire « sa goutte d’eau » et devenir un colibri, comme le souhaite Pierre Rabhi. #mespetitspasverts , c’est le prolongement de vos « écho-défis », et je vous en félicite !

  9. Arture1976 dit :

    Bonjour, cette année, mes aromatiques repoussent. J’ai fait ma lessive maison, nettoyant vaisselle, du déo, du démaquillant, des lingettes lavables (mais finalement, je m’en sers peu donc je lave moins). J’achète tjrs pas mal de vrac, et quasi pas de nouveautés en tout genre, j’ai une collection de sacs en plastique de longue date mais que je ré ré ré utilise pour ne pas les jeter sinon des sacs en tissu. Globalement, ma consommation en tout baisse et mes « déchets » aussi. Je favorise les multi usages de certains achats : savon marseille, huiles, bicarbonate, vinaigre blanc, etc… qui servent dans plusieurs domaines : l’alimentaire, à la maison ou à l’hygiène… Toujours un peu de difficultés parfois à choisir entre bio non local ou local mais non bio. Donc, j’ai une marge de progression encore large forcément mais je m’y emploie depuis quelques années (niveau alimentaire aussi, depuis qq années ni viande, ni poisson et assez peu de dérivés tout en mangeant très très gourmand). Mais plusieurs petites choses multipliées par pleins de choses, c’est mieux que rien. Bonne journée

  10. Aline dit :

    Excellente idée, pas de grande nouveauté écho pour moi sur ce début d’année, si ce n’est essayer de manger de saison, local et bio sans exploser mon budget alimentation (bon avec des exceptions quand même …), Bonne journée

  11. Lili dit :

    Ton idée d’article est vraiment super et me redonne confiance! Moi qui ai l’impression de ne pas réussir à avancer dans ma démarche, je me rends compte que j’ai quand même mis pas mal de choses en place, des petits pas verts qui sont devenus des routines (acheter en vrac, faire mon propre dentifrice, mes nettoyants maison, acheter mes légumes au panier paysan, utiliser des lingettes lavables pour bébé, utiliser des serviettes hygiéniques lavables…). J’ai hâte de lire les articles suivants pour me donner d’autres idées! Merci pour ton blog qui est devenu une grande source d’inspiration!

  12. Magali Bleue dit :

    J’adore l’idée ! Encore une fois merci beaucoup Natasha pour ton optimisme qui est contagieux ! C’est tellement motivant et inspirant de lire ce que peuvent faire d’autres personnes
    Pour ma part voici mes petits pas verts en mai :
    – coudre mes protections hygiéniques lavables 😉
    – parler vraiment en profondeur de mes valeurs à mes parents et leur demander (au moins pour mes enfants et moi) de ne plus acheter sans réflechir à ce qu’ils achètent tant sur l’alimentaire que sur le non alimentaire. En bref d’acheter responsable (merci pour ton article à ce sujet que je leur ai transféré).
    – dans un café demander un café glacé au lait de soja et sans sucre, insister (même si « ça ne va pas être bon ») et l’obtenir (et c’était délicieux !)

    • Merci pour tes partages Magali ! J’imagine combien cela a dû te faire du bien de pouvoir aborder ce sujet avec tes parents en profondeur. J’espère que mon mini-guide leur facilitera la tâche ! Il me semble que de plus en plus de cafés proposent du lait de soja… c’est vraiment chouette ça !

  13. J’aime beaucoup l’initiative, je vais de ce pas utiliser ce hashtag (moi qui n’en utilise pourtant jamais). Ensemble, on se motive ! 😀 Ton blog est décidément une mine d’or.
    Mes petits pas récents ont été les suivants (pour la plupart décrits dans le blog lancé fin 2015) : désencombrement massif de notre chez nous pour y voir plus clair ; utilisation de sacs en tissus pour acheter les légumes, fruits et féculents en vrac ; utilisation de la cup et de protections lavables ; utilisation de mouchoirs en tissus ; filtrage de l’eau du robinet avec du charbon binchotan ; achat bio au maximum ; utilisation de boîte et bocaux en verre pour conserver les aliments ; achat de vêtements en seconde main principalement ; utilisation de déodorant et savons solides ; lessive faite maison ; utilisation de vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon de Marseille et savon noir pour nettoyer la maison ; préparation maison de biscuits, pâte brisée, hummus, pesto, caviar d’aubergine, crackers, granola, soupes …
    Il y a encore du boulot pour limiter les emballages alimentaires (le bio est encore malheureusement trop souvent sur emballé), mais on y travaille !

  14. O'Kryn dit :

    C’est une très bonne idée cette nouvelle rubrique. De mon coté, je suis passée aux mouchoirs lavables fait-maison, j’ai même mis mon tutoriel à disposition pour tous ceux qui veulent s’y mettre.

  15. Céline dit :

    Super cet article. C’est toujours une satisfaction personnelle de réussir à changer ses habitudes et de les rendre plus écologiques. Pour moi cette année il y a eu pas mal de changement… j’ai fabriqué mes lingettes démaquillantes lavables, je fais la lessive avec les noix de lavage et huile essentielles, fini les tampons et place à la cup menstruelle, les produits ménagers sont désormais fait maison. Il me reste encore à faire un effort sur les essuies tout et les mouchoirs. Egalement niveaux alimentation cela fait 1 année que je suis végétarienne et à la maison quasiment vegetalienne.
    J’espère encore évoluer pour avoir des gestes toujours plus écologique. En tout cas en lisant des blogs comme le tien ca me motive et m’aide à y arriver. Merci 🙂

  16. Emilie dit :

    C’est une très belle initiative ! tenir un carnet de route des initiatives positives, vertes, engagées: je ferai peut-être sur le blog. J’adore ta dernière photo, tu as un tel air de victoire face à ta belle botte de radis 🙂

    • Merci Emilie, je suis contente de savoir que cette idée sera peut-être reprise sur ton blog 🙂 Oui, je dois bien l’avouer, j’étais très fière de ma première botte de radis (au point de demander à J. de me prendre en photo avec ! Moment historique de mon expérience d’apprentie jardinière !).

  17. Maluch dit :

    C’est motivant ce type d’article et les commentaires en dessous. Merci à toutes. Et finalement mon commentaire sur ton article Graines vertes#8 irait davantage là.
    Bravo pour les fanes !!! Tu as vu comme c’est bon 🙂 Nous aussi hier soir nous avons mangé une soupe de fanes. Et ce soir, je tente les cosses de fèves (locales) cuites doucement à l’étouffée. Je te dirai ce que j’en pense.
    En mai : faire beaucoup plus attention à la provenance des achats grâce à l’éco-défi et j’ai choisi de me passer de certaines choses // refuser les gobelets et les sacs en plastique au bureau en expliquant mon choix, histoire de sensibiliser mes collègues // arrêter les rares gourdes de compote du goûter pour remplacer par de la compote maison dans un pot réutilisable // supprimer les serviettes jetables // faire ma lessive maison (tout le monde trouve cette idée top!) // proposer tous les ingrédients pour faire en classe un gâteau d’anniversaire vegan (la maîtresse a adhéré à fond).
    Mes petits pas prévus pour juin : changer mes comportements au bureau en profitant de la semaine du développement durable qui commence pour en parler, supprimer les mouchoirs jetables (je cherche encore des mouchoirs à recycler).
    Dernière chose et après j’arrête, s’il te plaît où as-tu trouvé le stage sur les plantes sauvages ? C’est bientôt l’anniversaire de mon amoureux et je me dis que peut-être….

    • Oh je serais contente d’avoir ton avis sur les cosses de fèves cuites à l’étouffée… nous allons bientôt pouvoir récolter les premières fèves sur notre balcon et j’avoue que je n’avais pas pensé pouvoir réutiliser les cosses donc ça m’intéresse ! J’ai suivi ce stage à la ferme du Bec Hellouin en Haute Normandie- c’était le seul de l’année. Mais à priori il y a des stages de ce genre un peu partout… j’espère que tu en trouveras un pour ton amoureux !

    • Maluch dit :

      J’ai oublié dans la série « petits pas », j’ai testé en mai le repair café de ma ville. Grâce à l’aide d’un bénévole (merci encore!), j’ai pu réparer quelque chose que j’aurais jeté sinon. L’accueil était très sympa. Je recommencerai 😉

  18. Dinara dit :

    Tu as un air triomphant avec tes radis! 😉

  19. Sophie Mélis dit :

    Bonjour Natasha,
    Merci beaucoup pour cet article car ce n’est pas forcément évident pour moi de voir que j’avance ni dans quelle direction avancer. Merci aussi pour toutes tes idées et tes actions!
    Pour mes petits pas verts de mai (ou d’avant, je ne tiens pas trop le compte)
    – essayer les protections hygiéniques lavables (pas un grand succès pour le moment… j’attends avec impatience ton article sur ta nouvelle méthode!)
    – dentifrice maison (échec total, si tu as une recette! 🙂 )
    – légumes de l’amap (pas évident d’être disponible les we pour les chercher, mais un plaisir de cuisiner et de chercher des recettes de saison!)
    Bonne journée!

    • J’essaye de rédiger mon article sur la coupe menstruelle puis sur le flux instinctif au plus vite !
      Je n’ai pas de recette à te partager pour le dentifrice maison… car je n’ai pas trouvé de recettes qui me conviennent- toutes contiennent généralement du bicarbonate ou de l’argile blanche qui peuvent être nocifs à long terme et d’autres produits qui génèrent des déchets en plastique généralement donc j’ai laissé tombé. J’avoue que je n’utilise pas beaucoup de dentifrice mais je garde toujours sous la main celui de Lamazuna qui me convient très bien si besoin.

  20. La Fabrique d'éco Lo dit :

    Génial cette idée! Je vais réfléchir à mes prochaines contributions!

  21. Cecile B dit :

    Bonjour,
    C’est une très bonne idée ces petits pas ! Voici les miens récemment :
    – essayer de cuisiner du tofu, dans des poêlées de légumes ou quiches, et ça passe très bien! En parallèle diminuer les achats de viande (rouge surtout).
    – recycler des vieux torchons et vieilles serviettes de bains en bavoirs colorés pour les enfants (merci à ma maman qui sait coudre!)
    – voir pousser le potager et récolter les premiers radis (bon tout riquiquis) !
    – inciter mes parents et ma soeur à acheter des jouets en bois d’occasion pour les enfants pour éviter le plastique notamment et favoriser le seconde main.
    Prochain petit pas vert : participer, j’espère, au festival Zero Waste au Cabaret Sauvage fin juin à la Villette.

  22. Marion dit :

    Comme toujours, j’adore l’idée, c’est en effet intéressant de découvrir les pas verts des un(e)s et des autres, et comme toujours sur Échos verts, c’est de l’information positive et encourageante.

    Jessayerais de noter ou photographier les miens (twitter aussi?!) pour participer un peu à mon modeste niveau 😉

    Merci Natasha et bravo 🙂

  23. Sandra dit :

    ♧J’ai arrêté le pq! Abbatant japonais avec eau de pluie pour l’alimenter…

    ♧j’ai commencé à faire attention à la lune pour jardiner, comme toi, Natacha

    ♧j’ai demandé a mon primeur de faire la tare pour mes bocaux en verre pour les achats en vrac, ce qui ne l’amuse pas du tout d’ailleurs… Donc j’use de mon plus beau sourire!

    Voilà pour le moment je ne vois rien d’autre… j’encourage tout le monde à semer les petites graines vertes de notre avenir! Pensez au petit colibri de Pierre Rhabi!

    • C’est pas évident d’insister même quand on sait qu’on « dérange »… j’espère qu’un jour ce primeur appréciera le bon sens de ta démarche 🙂 PS- j’écris mon prénom Natasha, avec un « s » à la place du « c » 😉

  24. Natasha, merci pour ce retour d’expérience qui m’amène aussi à faire le point de mon côté car ça va bientôt faire un an que j’ai décidé d’entamer un mode de vie différent qui fait parfois sourire mes proches (plus de gel douche ni de shampoing industriel à la maison, idem pour la lessive et les produits ménagers, gros tri dans ma garde robe, les tote bag ne me quittent plus) mais j’arrive tout de même à les convaincre de me suivre dans quelqu’un de mes pas verts en commencer par le potager, le compost sur la balcon et le vinaigre blanc qui ont fini par être adoptés ^^ l’étape suivante sera la cuisine VG que j’intègre un peu chaque mois dans mes menus.

    Félicitation pour la botte de radis, je me souviens encore de ma première botte récoltée (en janvier 2016) j’ai sauté de joie ^^ et merci beaucoup pour ton clin d’œil, je suis heureuse que le calendrier lunaire soit plus clair pour toi ^^

    PS : après avoir lu ton article sur le flux instinctif libre, j’ai testé une journée, bon j’ai encore quelques craintes mais ça m’a donné l’impression de me réapproprier mon corps et de ne plus être dépendante des protections hygiéniques alors je te remercie d’avoir mis ce sujet en lumière

    • J’imagine ta joie de voir des personnes de ton entourage adopter certaines de tes bonnes idées !
      Ton blog est une véritable source d’inspiration pour moi et aussi une véritable mine d’information claire et accessible pour l’apprentie jardinière que je suis (d’ailleurs j’étais contente de le voir figurer dans la newsletter d’Idécologie la semaine dernière !).
      Je partage entièrement ton sentiment par rapport au flux instinctif libre et j’espère que tu parviendras à utiliser cette méthode sur le ling terme ; c’est tellement libérateur 🙂

  25. Vanessa dit :

    Belle idée 😊, voir les petits pas d’autres personnes, ça inspire à en faire de même ……
    Pour ma part #mespetitspasverts du mois de mai
    d abord au jardin : ont été d améliorer mes buttes de cultures et commencer la construction d un hôtel à insectes 100% récup, objectif le finir ….
    Et le plus gros changement est d être passée définitivement végétarienne 😀
    Au mois de mai on s est fait plusieurs pique nique zéro déchet et végétal et c était trop top 👍🏼

    • J’espère que tu pourras continuer de te régaler de plein de pique-nique zéro déchet et végétaliens tout au long de l’été ! J’attends impatiemment que le beau temps revienne pour en faire un !

  26. Tres bonne idee, c’est encourageant et tres positif 🙂 Pour ma part vu que j’ai reintroduit a nouveau plus de viande et de poisson dans mon alimentation (pour des raisons de sante) je m’assure d’acheter en bio le plus possible. Du coup j’ai fait un gros stock quand j’ai vu du pouler bio congele en solde

  27. poli dit :

    J’adhère complètement à cette belle idée de partager « nos petits pas verts ».
    Quand j’ai commencé à réfléchir à toutes ces questions que tu poses, il y a une vingtaine d’années (à la naissance de mon premier enfant), je me suis sentie bien seule ! C’est moins le cas aujourd’hui avec ton blog (et d’autres), et le partage avec ma plus ancienne amie et ma belle-sœur, des « converties » elles-aussi. On échange beaucoup.
    Pour le moi de Mai :
    J’ai donné des dictionnaires, livres d’enfants, vêtements à des collègues de boulot qui ont de très petits salaires, plutôt que de continuer à encombrer ma maison.
    J’ai acheté le livre de Marie Laforêt, Végan que je dévore.
    J’ai cuisiné des nems bio et complètement végan pour la fête des voisins Vendredi dernier, en l’annonçant ; tout le monde a adoré alors que la table était couverte de cakes aux lardons, pizza au chorizo, il y avait même une salade de riz-crudités (j’étais contente) avec des morceaux de saucisses-snakies dedans !!!!!!!!!!!!! (véridique).
    J’ai eu la flemme d’aller jusqu’au container de verre, et j’ai jeté dans ma poubelle un pot de cornichons vide alors que je l’avais rincé !
    J’ai acheté du bio chez Picard mais j’ai aussi acheté un sac plastique parce que j’avais vidé mon sac à main le matin et oublié d’y remettre mes sacs réutilisables…
    Et sûrement plein d’autres choses que j’oublie, je vais noter pour le mois prochain.
    Longue vie à cette rubrique, je sens que je vais passer du temps à lire les commentaires !

  28. chteph Poupi dit :

    Du coup j’ai reporté l’article que j’avais prévu pour demain pour parler de #mespetitspasverts à moi sur le blog 🙂 voudras-tu que je transmette le lien ici ? 🙂

  29. oliviannep2r dit :

    Merci beaucoup pour tes articles, toujours autant inspirants!
    Mes petits pas verts de ce mois ont été :
    – Oser annoncer mon passage végétarisme (sachant que je ne mange déjà pas de produits laitiers car intolérante), pas toujours facile! Je vais continuer ce petit pas ce prochain mois…
    – Faire un cours sur les HE, pour pouvoir mieux les utiliser et soigner la famille avec
    – Me renseigner et tester plus de produits maison (en plus du pain au levain, des yog au soja et de la lessive maison. Pour le mois de juin : dentifrice maison)

    C’est super encourageant de lire tous ces petits pas! Super idées!

  30. Lucile dit :

    Coucou Natasha, j’aime beaucoup cette idée aussi, je viens de me régaler à lire tous les commentaires 🙂 Voici mes petits pas verts du mois de mai :

    aller au fastfood (local) avec mon tupperware (grosse victoire !!) et au foodtruck du boulot le jour où j’avais oublié ma gamelle (et une collègue admirative, une ! C’est tellement rare ^^)
    acheter enfin un gobelet en inox (et même pas sur internet) à trimballer partout pour éviter les gobelets plastiques lors des apéros
    rendre la serviette en papier au serveur/serveuse au restau
    acheter un frigo au réseau envie, qui répare des frigos et les revend à des prix très respectables !
    faire tout le ménage au vinaigre blanc et au bicarbonate pour mon état des lieux (j’avais un peu peur que la proprio trouve pas ça nickel, parce que je suis pas encore super efficace en ménage écolo, et il n’y a aucun produit chimique en cas d’odeur tenace ^^

    Voilà, finalement ça fait pas mal ! Vous allez croire que je vais tout le temps au restau cela dit :p

  31. Sandrine dit :

    Bonjour,mon petits pas ce mois ci a été d’acheter le livre zéro déchet (en numerique!)et de m’y mettre sérieusement cette annee. De consommer moins de produits animals(lait soja,yaourt soja fait maison,tolu et soja texture 2 fois/semaine+ 1 fois des steaks Vegans,),d’acheter ma viande,mes œufs et legumes bio et local quand cela est possible(j’ai découvert le marché bio de narbonne et vu qu’il y avait un producteur de legumes et œufs bio le village juste à côté de chez moi).IL me reste à trouver une solution pour eliminer l’essuis tout (qui sert surtout à essuyer les pipis du matin du chien(: ) ,les mouchoirs et les lingettes que j’utilise pour nettoyer le wc (entre 2 nettoyage),desencombrer la maison(là il y a du boulot)
    Ce que je faisais deja: utilisation d’une cup(depuis 14 ans,)garde robe capsule,mes yaourts ,j’ai reduit mes lavages de cheveux et rallonger le temps entre 2 colorations(j’hésite à passer au henne

    • Personnellement je passe l’éponge (avec du vinaigre sur les toilettes) si besoin entre 2 gros nettoyages. En tous cas j’espère que tu trouveras des alternatives qui te conviendront pour réduire ces déchets-là 🙂

  32. KREBS dit :

    Coucou Natasha! Merci pour cette rubrique, au vu du nombre de commentaires elle était nécessaire!… Perso j’ai décidé d’amener une serviette de toilette au boulot pour que nous arrêtions de nous sécher les mains avec des feuilles papier. Çà a tellement plu que les garçons ont demandé que j’en amène une pour leurs toilettes! Depuis, à 12, nous utilisons plus qu’un rouleau de papier par mois au lieu d’un par semaine: c’est mieux mais il y a encore des réticents… pourtant je les ramène tous les week-end pour les laver, mais bon…
    En tout cas c’est passé sans problème et mes collègues ont adhéré. Merci en tout cas pour ces moments partagés, les petites rivières….

  33. corinne dit :

    Bonjour,
    Pour les animations sur les plantes comestibles, dans l’Aude il y en a plusieurs dans le cadre de « la découverte des espaces sensibles naturels ». C’est gratuit ! Consulter le programme avec les dates sur les offices de tourisme. J’ai fait aussi des sorties dans les alpes pendant l’été. La meilleure période est de janvier à mai. Ensuite les plantes ne sont plus assez tendres. Bonne dégustation

    • Merci pour ces infos. Mais il me semble l’on trouve différentes plantes comestibles tout au long de l’année… c’est en tous cas ce que j’ai appris durant ma formation. A moins que tu parles seulement des Alpes ?

  34. bou_dchou dit :

    Bonjour,

    Ce mois de mai, j’ai commandé des légumes bio et locaux (biogfeller.ch pour les Suisses de la région de Fribourg), j’ai commandé des produits sur green-shop.ch, la plupart sont même vegan et j’ai ajouté quelques e-factures pour avoir moins de papier. Finalement, j’ai fait la promotion d’ecosia.org sur un groupe FB et j’ai donné les jouets en bois de mon fils à ma nièce. Voici mes tout petits pas!

  35. kellyac dit :

    Quelle super idée! C’Est vraiment motivant de voir les petits pas des autres!
    Ce mois-ci, j’ai commencé à lire le livre sur le minimalisme « The more with less » et grace au groupe facebook associé je me suis vraiment mise À repenser mes possessions. Je ne suis pas particulièrement encombrée, mais je réalise que beaucoup de choses ne me servent pas vraiment.
    Et j’ai osé cuisiner végéta*ien quand nous avons eu des invités (beaux-parents et amis). Et nous n’avons eu aucun commentaire négatif!

    • Comme toi je trouve que même si je n’ai pas le sentiment de pas posséder beaucoup de choses, j’ai encore trop d’objets dont je ne me sers pas assez… ça prend vraiment du temps de réaliser ce dont on a vraiment besoin ou pas et donc de faire le vide.

  36. Jessica Kroon dit :

    Super idée de catégorie ! Je parlais justement lundi des petits pas à propos du zéro-déchet dans la cuisine. Et c’est vrai qu’on peut élargir à bien des domaines. Mes petits pas de mai : utiliser des mouchoirs en tissu à la maison et en juin j’ai envie d’apprendre à utiliser des substituts pour les œufs dans les gâteaux des goûters des enfants

  37. Ping : Nos petits pas verts – Green Tips

  38. Vala dit :

    C’est une très bonne idée, cela permet finalement de voir que l’on en fait parfois plus que l’on imagine…
    Quelques pas aussi, mais moins sur mai… Suppression totale du papier essuie-tout, des cotons démaquillants, remplacement piano piano des mouchoirs en papier par du tissu… Dernièrement, j’ai aussi cuisiné des fanes, ce doit être le petit pas le plus récent. Prochainement, j’aimerais passer aux serviettes hygiéniques lavables, faire mes propres éponges et mes propres produits de toilette… à voir.

  39. Ping : Mes petits pas verts #2 | Échos verts

  40. Ping : Mes petits pas & mes petits bonheurs verts #7 | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s