Comment j’ai éliminé 70% des déchets dans ma salle de bains

Inspirée par les exploits de Béa Johnson, la pionnière du mode de vie “zéro déchet”, début octobre je décidais de relever l’éco-défi suivant: réduire la quantité de déchets dans la salle de bains. Des 24 déchets que je produisais auparavant, 17 finissaient à la poubelle et 7 au recyclage. Après un mois où j’ai passé en revue chaque produit utilisé pour trouver un maximum d’alternatives saines, écologiques et sans déchets, place à la première partie du bilan.

Avant l'éco-défiLes chiffres

Nombre de…

Produits utilisés

Déchets à la poubelle

Déchets au recyclage

Produits zéro déchet/ compost

Avant l’éco-défi

24

17

7

0

Après l’éco-défi

19*

5

3

10*

La différence

  • 3 produits éliminés.
  • 2 produits utilisés de multiples façons.
  • 10 déchets en moins à la poubelle.
  • 4 emballages en moins au recyclage.
  • 11 produits zéro déchet/compost sur 19
  • Près de 70% de déchets en moins dans la salle de bains.

* Certains produits dont je fais plusieurs usages ne sont comptés qu’une seule fois.

Après l'éco-défi

L’aperçu des produits utilisés, éliminés, adoptés

Voici maintenant la liste des 24 produits non durables/non réutilisables que j’utilisais avant l’éco-défi, leur destination finale avant et après l’éco-défi (poubelle, recyclage ou compost) et enfin les alternatives adoptées suite à l’éco-défi.

Avant l’éco-défi j’utilisais…

Avant l’éco-défi

Après l’éco-défi

Depuis l’éco-défi, j’utilise…

(1) Coton-tiges

Poubelle

Eliminé

L’auriculaire fait l’affaire!

(2) Lingettes hygiéniques

Poubelle

Eliminé

Rien, tout simplement…

(3) Capuchon du crayon khôl pour les yeux

Poubelle

Eliminé

Rien, tout simplement…

(4) Recharge de gel nettoyant pour les mains

Poubelle

Zéro déchet

Un pain de savon naturel, bio, artisanal et sans emballage

(5) Flacon de gel douche

Recyclable

Zéro déchet

Un pain de savon naturel, bio, artisanal et sans emballage*

(6) Tube de gel nettoyant pour le visage

Poubelle

Zéro déchet

Un pain de savon naturel, bio, artisanal et sans emballage (le même que j’utilise sous la douche)*

(7) Flacon de crème hydratante pour le corps

Recyclage

Zéro déchet

Un flacon rechargeable

(8) Tube de crème hydratante pour les mains

Poubelle

Zéro déchet

Un tube rechargeable/ Une crème hydratante solide

(9) Disques de coton jetables

Poubelle

Zéro déchet

Des disques en coton bio lavables

(10) Flacon de shampoing

Recyclage

Zéro déchet

La méthode « no poo »

(11) Déodorant

Poubelle

Zéro déchet

Du bicarbonate de soude

(12) Serviettes hygiéniques et tampons

Poubelle

Zéro déchet

Une coupe menstruelle et des serviettes hygiéniques en coton bio lavables

(13) Tube de baume à lèvre

Poubelle

Zéro déchet

Du beurre de karité vendu dans un pot en verre réutilisable

(14) Flacon de crème hydratante pour le visage

Poubelle

Zéro déchet

Du beurre de karité vendu dans un pot en verre réutilisable

(15) Eau micellaire démaquillante

Recyclage

Compost

Un tonique nettoyant fait-maison au thé vert, acheté en vrac.

(16) Flacon de soin visage

Poubelle

Compost

Un soin maison à base de pomme de terre (achetées en vrac), de vinaigre de cidre et de miel vendus dans une bouteille/un bocal en verre réutilisables.

(17) Bandes de cire froide pour épilation

Poubelle

Poubelle

Idem.

(18) Rasoir + lames de rechange

Poubelle

Poubelle

Idem.

(19) Brosse à dents

Poubelle

Poubelle

Idem.

(20) Tube de dentifrice

Poubelle

Poubelle

Idem

(21) Lentilles de contact + emballage

Poubelle

Poubelle

Idem.

(22) Flacon de produit à lentilles

Recyclage

Recyclage

Idem.

(23) Flacon de crème solaire

Recyclage

Recyclage

Idem.

(24) Rouleau et emballage de papier toilette

Recyclage

Recyclage

Idem.

Voici la deuxième partie du bilan avec le détail des produits éliminés et des alternatives écologiques testées et adoptées… ou pas.

Et vous, lesquelles de ces alternatives utilisez-vous déjà? Avez-vous testé ou adopté d’autres produits d’hygiène ou cosmétiques écologiques?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Hygiène & santé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Comment j’ai éliminé 70% des déchets dans ma salle de bains

  1. Comment fais-tu ta lotion tonique au thé vert ? En tout cas bravo !! Moi aussi j’essaye de diminuer petit à petits mes déchets, je vais bientôt coudre mes propres disques démaquillants, par contre pour remplacer les cotons-tiges, connais-tu une alternative à l’auriculaire ^^

    • Bonjour Samia, merci pour ton message! C’est sympa et encourageant de savoir qu’on est plusieurs à relever les mêmes défis! Je donnerai plus de détails sur les alternatives pour lesquelles j’ai opté ainsi que les autres alternatives qui existent d’ici quelques jours… Tu trouveras donc la réponse à tes deux questions dans le prochain article! À très bientôt!

    • léonie dit :

      Bonjour, il existe des « cure oreille » métalliques pour environ 4 euros mais je ne me souviens plus la marque désolée.

    • hélène dit :

      sur le site lamazuna ils vendent des coton tiges réutilisables à l’infini en bambou 🙂

    • lnzizou dit :

      il existe des cure oreille en bambou sur le site lamazuna

  2. Claire (Mes Recettes Sucrées Salées) dit :

    Bonsoir,

    je lis ton blog avec avidité car j’ai (enfin!) ouvert les yeux, depuis le début de l’année, j’essaie d’agir sur tous les fronts en même temps. Mais comme tu le dis, il faut y aller progressivement et faire son maximum. J’ai décidé de me concentrer sur mon alimentation et sur ma salle de bain.
    Pour l’instant j’écoule ce que j’ai, et j’ai décidé de ne plus racheter de tampons/serviettes, ni de cotons démaquillants. Donc lorsqu’ils seront finis ce seront les derniers que je jetterai, après cela : bienvenue cup et cotons lavables fabriqués à l’aide de vieilles serviettes en coton recyclées !

    Je suis heureuse de trouver ici réponse à une question qui me taraude depuis quelques temps : celle des cotons-tiges, je ne savais pas trop par quoi les remplacer. Je n’en achèterai donc plus à l’avenir.

    Merci pour tes précieux articles !

    • Bonjour Claire! Merci à toi de prendre le temps de partager ton expérience ici 🙂 Je suis vraiment heureuse de savoir que tu trouves des astuces utiles sur Échos verts et j’espère vraiment qu’elles faciliteront ta transition vers une alimentation et une salle de bains plus « vertes ». Comme toi, j’aimerais pouvoir tout changer d’un coup, mais certains aspects demandent une sacré réorganisation et pour d’autres, j’ai aussi besoin de m’informer et tout cela prend du temps au départ. Le fait de relever un nouvel éco-défi par mois me laisse donc le temps de me plonger à fond dans la recherche d’alternatives saines pour un aspect de mon quotidien en particulier, de m’informer, de tester différentes alternatives et de me réorganiser. Ainsi, j’adopte une nouvelle éco-habitude chaque mois et personnellement je trouve ça déjà pas mal;-) En tous cas, je te souhaite bon courage pour la suite et à très bientôt!

  3. Lydia dit :

    Bonjour,
    C’est avec plaisir que je découvre ton blog par l’entremise d’Antigone xxi. Je suis en pleine modification de mes habitudes de vie et ce que j’ai pu lire ici pour l’instant me motive beaucoup à continuer. J’ai envie de me lancer des défis, je n’y avais jamais pensé mais ça doit apporté une certaine satisfaction à la fin du mois. Pour ma part depuis près de 10 ans je suis aux serviettes lavables et à la cup. Je commence tout juste à m’attaquer à la salle de bain qui est selon moi un gros morceau, quoi que ma fille est aux couches lavables et aux wipes lavables ça parait beaucoup dans la poubelle.

    Je vais continuer ma découverte du blog, au plaisir de te lire 🙂

    • Bienvenue sur Échos verts Lydia! Les éco-défis m’aident beaucoup dans mon cheminement vers un mode de vie plus sain, plus éthique et plus écologique car cela me permet de prendre le temps de trouver des alternatives et de m’y habituer, à mon rythme. Bon courage pour la réduction des déchets dans ta salle de bains, c’est un gros morceau en effet, surtout avec des enfants- j’espère que quelques unes des astuces partagées par ici te seront utiles 🙂 À bientôt!

  4. Audrey dit :

    Pour les coton-tige, chez mes parents (oui je parle souvent d’eux, mais bon c’est à l’enfance qu’on prend des habitudes^^), c’est une allumette utilisée (pour allumer le gaz) avec un peu de coton dessus (les gros paquets en tas, qui dure du coup plusieurs années.
    J’ai la cup mais j’ai un peu de mal à m’habituer.
    Le beurre de carité pour le visage ce n’est pas trop gras? Je cherche une bonne crème hydratant naturelle mais qui ne me provoque pas de points noirs.
    Pour me démaquiller j’utilise des carré de tissus découpé dans un torchons, et de l’huile d’olive.
    J’espère que dans un prochain post tu donne les recettes de ta lotion tonique et de ton soin pour le visage. ^^

    • Le beurre de karité me convient bien, surtout en hiver ou quand ma peau est particulièrement sèche. Bien que ce soit gras, appliqué à petite dose, c’est très vite absorbé par la peau. Sinon, j’utilise aussi de l’huile de macadamia quand ma peau est moins sèche.

  5. sabinexkbi dit :

    C’est marrant de voir ces changements chez les autres, sur quels points l’un a réussi à avancer et pas l’autre. En ce qui me concerne, j’ai essayé d’arrêter les cotons tiges mais je n’y arrive pas alors pour le moment je met ça en stand by et j’avance sur le reste.
    Par contre, je n’utilise pas de cire, à la place, j’ai un épilateur électrique. Pour le rasoir, ma soeur a pris celui de notre grand père où il y a juste la lame à remplacer. Cela fait moins de plastique et je suppose que comme la lame est uniquement en métal, elle se recycle.
    Bon courage pour la suite 😉

    • En effet, on n’avance tous à différents rythmes et sur différents aspects! Ma routine a bien évolué depuis cet article- j’ai notamment ressorti l’épilateur électrique que l’on m’avait offert il y a une petite dizaine d’année… mais le résultat (et c’est d’ailleurs pour ça que je ne l’utilisais plus) n’est pas aussi réussi qu’avec la cire chez moi; je me demande aussi ce qu’il y a de pire en matière de pollution, tant sur le plan de la fabrication, de l’utilisation et des déchets générés à chaque étape ainsi qu’en fin d’utilisation: la cire ou le rasoir électrique? Je ne sais pas. En attendant, je m’épile moins souvent… J’avais également pensé à m’équiper de ce genre de rasoir- il faut que je me penche sur la question! Bon courage à toi également!

    • sabinexkbi dit :

      C’est vrai que définir quel est le pire entre la cire et un appareil électrique, ce n’est pas evident. Pour l’épilateur, ils se sont beaucoup amélioré et il ne faut pas hésiter à y mettre un peu le prix. Le premier que j’ai eu il y a 10/15 ans avait coûté 15€ et c’était vraiment pas top, je m’en servais pas. J’en ai acheté un il y a 4 ans, 80€, double rouleau (ça tire la peau et ça fait moins mal et ça enlève plus de poils d’un coup), est beaucoup plus efficace et moins douloureux. Depuis je le quitte plus !
      Pour le rasoir, c’en est un comme ceux-ci que ma soeur utilise : http://www.rasage-classique.com/rasoir-de-surete-19-240.r.fr.htm
      Il y avait un petit bémol quand même c’est que souvent les lames sont emballé dans du plastique, mais j’ai cru voir sur ce site des emballages carton !

    • Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me faire part de toutes ces informations Sabine! Je vais regarder tout ça de plus près 🙂

    • hama dit :

      Coucou; pour l’épilation, j’utilise l’épilateur électrique aux jambes, de la halawa (cire à base de sucre et citron) pour le maillot et la pince à épiler pour le duvet et sourcils. De temps en temps de la crème décolorante sur l’ensemble du visage pour avoir un air clean.

  6. Ping : Portrait : Natasha du blog Echos verts | Blog des Tendances d'Emma

  7. Vanessa dit :

    Bonjour, En ce joli matin de juillet je découvre ton blog en poursuivant mes recherches sur la diminution de déchet dans la salle de bain. Lancer l’ensemble des chantiers dans toutes les pièces étant effectivement un peu compliqué :).

    Depuis plusieurs mois j’ai commencé, à faire la vide. Bref, j’ai décidé d’abord de ne plus rien racheter et de finir mes tiroirs. Il y a encore de quoi faire… mais j’anticipe la suite pour trouver des produits qui me permettront malgré tout d’avoir mes « moments de conscience ».

    J’ai banni les cotons et n’utilise plus que des gants de toilette (récupérés chez ma mamie, qui doit en avoir une bonne centaine…) à raison de un par jour que je glisse une fois par semaine avec le reste de mon linge dans la machine à laver.

    Je prends bien note pour la suite de me passer au solide: savon, shampoing, dentifrice. Merci pour les liens vers ces fabriquants « verts ». Je ne connaissais quasiement que Lush ici à Paris, qui n’est pas non plus une marque que j’affectionne particulièrement.

    Ce que j’ai du mal à identifier encore, ce sont les endroits ou il est possible de remplir ses pots/flacons ici à Paris ou à coté. Lorsque j’étais plus jeune, il était possible de revenir à la pharmacie avec sa bouteille d’eau florale pour les remplir d’eau de rose et de fleur d’oranger. Alors je cherche ! Si jamais l’une d’entre vous dans cette jolie communauté à une adresse… !

    J’encourage la bienveillance de ta démarche ! Au plaisir de finir de dévorer ce blog (mais je dois aller travailler d’abord ;)).

    Vanessa

    • Merci beaucoup Vanessa et bienvenue sur Echos verts alors ! En effet, ce genre de tri prend beaucoup de temps. Le contenu de ma trousse de toilette a bien évolué depuis cet article… j’espère donc publier une mise à jour d’ici quelques semaines. En attendant, si tu ne connais pas, je te conseille de mettre Lamazuna dans ton répertoire de cosmétiques naturels, bio, vegan, fabriqués en France et zéro déchet- ils sont vraiment top ! A bientôt 🙂

  8. Océane dit :

    Bonjour 😉
    pour le dentifrice moi je suis passé au dentifrice solide. C’est surprenant comme changement au début mais on s’y fait vite. Je rajoute une goutte d’huile essentiel de menthe poivré sur le dentifrice solide pour un effet plus frais

  9. PSQ dit :

    Pour nettoyer les oreilles et dissoudre le cérumen, rien de tel que l’eau oxygénée à 10 volumes (ou 3%) que l’on trouve dans les supermarchés. Après, pour en mettre quelques goutes chacun a son astuce. Chez moi c’est une petite seringue (sans aiguille …) ou une petite pipette qu’on appelle aussi « compte-gouttes » et que l’on trouvait dans certains médicaments.

  10. Ping : {Éco-défi} Adopter une routine éco-minimaliste dans la salle de bains | Échos verts

  11. Maluch dit :

    Bonjour Natasha, j’ai surfé sur le web dernièrement et j’ai trouvé une illustration qui ressemblait fort celle de ton article, sans une seule référence à ton site. C’est normal ? C’est là http://www.wemag.fr/le-zero-dechet/

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s