Graines vertes #2

Merci pour l’accueil que vous avez réservé à cette toute nouvelle catégorie ! Si vous avez loupé l’introduction, rendez-vous par ici.

Voici donc le 2ème volet de Graines vertes avec quelques unes de mes lectures préférées de ces dernières semaines.

Graines vertes #2 echosverts.com

Bien-être animal : Abolitionnisme Vs. Réformisme

Spécialiste de l’éthique animale, Frédéric Côté-Boudreau décortique deux des principales stratégies pour réduire la souffrance animale : l’abolitionnisme et le réformisme. Aussi objectivement que possible, il met en lumière le bien-fondé de chaque approche, leur potentiel et leurs limites. Sa conclusion, “revenir aux nuances et à l’essentiel” est particulièrement intéressante et nous rappelle, à juste titre selon moi, que le bien-être animal ne réside pas seulement dans notre volonté de changer notre mode de vie, mais aussi et surtout dans notre faculté à changer la mentalité et la sensibilité des êtres humains à l’égard des autres animaux.

© Jo-Anne Mc Arthur

Jo-Anne McArthur

Minimalisme alimentaire

Suite à la lecture de 2 livres anglophones axés cuisine et santé, Marina du Blog Bleu nous livre ses conseils et son ressenti par rapport au minimalisme alimentaire. Depuis l’éco-défi d’avril, Vers une cuisine éco-éthique et minimaliste, c’est un domaine dans lequel je m’efforce de continuer de progresser au quotidien et auquel il me semble de plus en plus important d’accorder de l’attention. Les conseils de Marina ont donc particulièrement fait écho en moi, et surtout ceux où elle nous invite à déconstruire nos habitudes émotionnelles.

food-healthy-soup-leek-medium

Défis minimalistes estivaux

Depuis le début de l’été, Mélanie du blog Une vie sans gâchis, qui nous avait présenté sa cuisine (presque) zéro déchet, se lance un défi minimaliste par semaine. Chaque lundi, elle dévoile son objectif hebdomadaire et elle fait ensuite le point quotidiennement sur son blog. Ses comptes-rendus sont très intéressants et après une semaine sans carte bancaire, une semaine sans maquillage, une semaine sans produits dérivés d’animaux, une semaine sans réseaux sociaux, et une semaine sans le dernier superflu, j’attends impatiemment de découvrir la suite de ses défis !

Sun

La question du soutien-gorge

Lorsque j’ai décidé de cheminer vers un mode de vie éco-éthique et minimaliste, j’ai remis en question absolument toutes mes habitudes, leur bien-fondé et ce qu’elles m’apportaient. C’est alors que j’ai réalisé que je portais un soutien-gorge non par besoin ni par plaisir mais seulement pour me plier à certaines “conventions” sociales. Il y a un an, j’ai donc décidé d’arrêter d’en porter… en dehors de certaines exceptions. Ces exceptions sont celles où le regard des autres risque de me peser. Cette peur du jugement, des critiques et de l’incompréhension dans certains contextes et par certaines personnes est certainement le plus grand frein dans dans mon cheminement vers un mode de vie qui correspond davantage à mes besoins et mes valeurs. J’ai donc lu avec intérêt l’expérience de Fancy Lily qui ne porte plus de soutien-gorge depuis un an également et j’ai particulièrement apprécié sa phrase de conclusion…

person-woman-girl-model-medium

Le zéro déchet et ses limites

Claire, qui nous avait aussi présenté sa cuisine (presque) zéro déchet, partage sur son blog ses réflexions autour de la question “Jusqu’où aller au nom du zéro déchet ?” et explique avec franchise pourquoi elle y a renoncé dans certains cas. Bien qu’il me semble important de réduire ses déchets au minimum, tout comme Claire, je ne pense pas que ça en vaille la peine dans certains cas. Il y a quelques mois, Mélanie partageait également son avis et ses concessions sur la question du zéro déchet en société.

© Claire du blog Sakaïdé

Claire Poirier Zéro déchet-red

Rafraîchir sa maison naturellement

Pour celles/ceux qui souffrent de la chaleur chez eux et qui aimeraient faire leur possible pour éviter d’avoir à mettre la clim ou le ventilateur en route, Clémentine partage avec nous ses astuces pour éviter de surchauffer son intérieur en période de grosses chaleurs. Quelques astuces intéressantes sont également partagées en commentaire.

Home source unsplash

L’art de se dépayser sans voyager

Et enfin, je vous propose de (re)découvrir l’un de mes anciens articles. En cette période estivale, beaucoup prennent la route des vacances… mais qui a dit qu’il fallait partir loin de chez soi pour se dépayser ? Voici plusieurs idées pour goûter aux plaisirs du voyage tout en restant chez soi cet été.

Photos de vacances à imprimer

Si vous aimeriez que je partage mon expérience et mon avis plus détaillés sur certains des thèmes mentionnés ci-dessus, n’hésitez pas à me le faire savoir. 

Quelles sont les dernières graines vertes que vous avez récoltées ? Semez-les ci-dessous !

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Graines vertes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Graines vertes #2

  1. laclarinetverte dit :

    Merci pour cette belle surprise …

  2. Sabrina dit :

    Merci pour cet article ! Je suis personnellement très intéressée par le fait de se passer de soutien-gorge… Mais je bloque complètement. J’ai une poitrine généreuse, pour ne pas dire très généreuse : je fais un bon bonnet F. Je ne suis jamais satisfaite de mes soutien-gorge, et je finis souvent la journée en me débarrassant à la maison le soir de ce truc qui m’oppresse, et me creuse les épaules. Mais je ne vois pas non plus comment m’en passer. Si je n’en porte pas, mes seins tombent généreusement une bonne dizaine de centimètres plus bas. Je ne trouve pas cela esthétique, et surtout, pas confortable ! Quand il fait chaud, la transpiration est très gênante et conduirait facilement à des irritations sans cet objet, et dès que je me penche pour mes filles par exemple, mes seins suivent tous mes mouvements, généreusement toujours, ce qui n’est pas confortable. J’ai lu des témoignages, mais toujours de femmes ayant une poitrine plus réservée… Je serai ravie si tu creuses ce sujet ! Bises !

    • J’ai lu plusieurs témoignages de personnes dans ton cas (notamment sous l’article de Fancy Lili) et en effet il semblerait plus difficile de se passer de soutien-gorge au delà d’une certaine taille. Je fais du C donc je n’ai aucune expérience à te faire partager à ce sujet… je pense que le mieux est que tu fasses en fonction de ce que tu ressens physiquement. J’espère que tu finiras par trouver ta zone de confort en la matière !

    • stefeuniz dit :

      Sabrina il existe une société, Indiscrète, qui fait de la lingerie sur mesure et à des prix que j’estime totalement honnêtes et ce sont soit des présentations à domicile, soit rendez-vous individuels. Indiscrète est une société fondée par les ex-aubade qui ont été licenciés lorsque l’usine de Saint Savin (dans le 86) a fermé. Je peux choisir le bonnet (j’ai un bonnet C et un bonnet D), avoir les armatures de la taille 105 mais longueur de dos 100, etc… Et c’est un plaisir de porter de la lingerie! Certes je ne fais pas du bonnet F mais je suis très exigeante dans le choix de la lingerie et je ne peux pas non plus me passer d’un soutien gorge!
      Sait-on jamais cela pourrait te rendre le quotidien moins désagréable!
      http://www.lingerie-indiscrete.fr/

    • Ely dit :

      Alors je peux en parler puisque je fais un bonnet F aussi! Mais j’ai arreté de mettre des soutien gorge depuis 2-3mois. Mais j’ai commencé par enlever mes baleines de soutien gorge et de moins serré (que ce soit les bretelles ou le dos) mais parcontre il a fallu accepté la poitrine qui tombe et qui n’a pas une forme ronde. Et également parfois les « traces » de transpiration sur les seins dû à la chaleur de ces derniers temps. Mais qu’est ce que je me sens mieux! ma poitrine se « baladent » beaucoup moins qu’au début elles se tient un peu plus (ou alors c’est moi qui ne la sens plus bouger). J’ai un « plis » sous les seins puisqu’ils tombent, mais je n’ai aucun irritation! au final j’avais plus de blessures a cause du soutien gorge. Comme conseil je te dirais de commencer « doucement » en n’en mettant pas la nuit, et/ou le week end etc puis petit a petit ne plus en mettre a la maison, puis en sortant. J’espère que ca t’aura un peu apporté quelque chose mon témoignage de femme à poitrine généreuse.

  3. Florie dit :

    Effectivement, c’est une super rubrique que tu partages avec nous 🙂 Lorsqu’on décide d’être un consommateur – et un citoyen – plus engagé, il est parfois difficile de trouver des réponses, des solutions, des alternatives, et du soutien. Du coup c’est super de partager cette communauté et ces idées. Pour moi, mention particulière à l’article sur le minimalisme alimentaire. Merci beaucoup 🙂

  4. Super articles et jolies découvertes ! On n’a pas forcément le temps de tout suivre et de tout lire, merci de partager avec nous ce qui t’as plu !

  5. Oooooh merci pour la mention! En effet tu as dû être un peu déçue de voir que mon été des défis s’achève… Mais comme je pars en fin de semaine prochaine je préfère consacrer mon temps au ménage, préparatifs etc. Mais ça n’est que pour mieux revenir et je prépare déjà quelques articles qui j’espère seront tout aussi bien accueillis que les autres!

  6. Ping : Graines vertes #3 | Échos verts

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s