Mes petits pas et bonheurs verts #13

J’aime vraiment ce rendez-vous mensuel. Même si je me dis souvent que je n’aurai pas grand-chose à vous raconter, en creusant un peu, je trouve toujours de jolis petits pas et bonheurs verts dans mes souvenirs du mois. Je ne prends malheureusement plus le temps de les écrire au fil des jours donc je dois certainement en oublier certains d’ailleurs ! Et finalement, ce petit bilan me fait beaucoup de bien. En effet, même au bout d’un mois rempli de contrariétés, de stress et d’anxiété comme celui-ci, je réalise que j’ai malgré tout avancé dans mon cheminement et passé de très, très bons moments. Et puis c’est toujours un plaisir de découvrir vos petits pas et bonheurs verts aussi 😉 !

🍃Entamer un éco-défi très attendu : Se mettre à la méditation pour de bon. Réaliser que malgré mes irrégularités, jour après jour et semaine après semaine, la méditation et la pleine conscience s’infiltrent de plus en plus naturellement dans mon quotidien et en ressentir les bienfaits.

🍃 Être touchée par la sensibilité de mon petit cousin de 10 ans qui, conscient que je suis végane, me pose régulièrement des questions très pertinentes à ce sujet et est toujours très attentionné à mon égard lors des repas. Se dire que certain.e.s adultes (je ne parle pas de ma famille !) devraient prendre exemple sur lui !

🍃 Rentrer chez moi, après un mois d’absence, et me sentir chanceuse de vivre dans un appartement, une ville et un pays que je suis si heureuse de retrouver à chaque fois. Reprendre mes petites habitudes, retrouver mes maraîcher.ère.s préféré.e.s, le magasin de vrac, les chemins en forêt, la rivière et ses hérons…

🍃Lire Sagesse et pouvoirs du cycle féminin* et Les rythmes de la sexualité féminine*. Comprendre le sens et le rôle de mes cycles. Trouver les clés pour profiter pleinement des forces et apaiser naturellement les difficultés de chaque phase.

🍃Lire le tome 1 d’Émotions : enquête et mode d’emploi*, une BD d’Art-mella. Se dire que c’est le livre de développement personnel le plus simple, le plus clair et le plus utile que j’ai lu jusque-là. Y trouver des conseils pleins de bons sens pour mieux comprendre, accueillir et communiquer mes émotions. En faire lire quelques pages à mon petit cousin. Attiser la curiosité de la dame assise à nos côtés à la piscine. En discuter.

🍃Prendre le temps d’observer les délices qui poussent et les petites bêtes qui fourmillent dans notre potager de balcon et dans le jardin partagé sur mon lieu de travail.

🍃Recevoir deux nouvelles box de jardinage, une de La Box à Planter* et l’autre de Mon Petit Coin Vert. Désherber mes bacs à plantes, récolter les graines de roquette et planter du basilic rouge osmin, du persil géant d’Italie, du radis sora et de la coriandre.

🍃 Me lancer dans la création d’un gâteau au chocolat et aux amandes végétalien, voir tou.te.s mes goûteur.euse.s se régaler et finir par me dire que c’est sans doute le meilleur gâteau au chocolat végétalien de toute ma vie de végane… !

🍃 Regarder deux documentaires au sujet de la capture, du commerce et de l’exploitation de certains mammifères marins – Inside de tanks et Les bélugas et leur marchandisation – tous deux très intéressants, même lorsqu’on a déjà vu Blackfish.

🍃 Faire un petit pique-nique à l’improviste au bord de la rivière avec J. et Ophélie. Passer chercher du houmous et des falafels à emporter et demander à la serveuse de les mettre dans mes boîtes pour un pique-nique zéro déchet ! Se dire une fois de plus que ça vaut vraiment la peine d’oser demander…

🍃Commencer à travailler sur les contreparties pour mes futur.e.s tipeur.euse.s, en espérant qu’elles vous plairont ! Se préparer à lancer ma page d’ici la fin du mois d’août. En attendant, être reconnaissante de voir que vous êtes déjà plusieurs à me soutenir en passant par mes liens affiliés pour certains de vos achats ! Merci 💚

🍃 Voir un projet vert sur lequel je travaillais depuis des mois tomber à l’eau… Malgré tout, se sentir extrêmement reconnaissante d’être entourée d’amies dont les conseils, le soutien et les encouragements m’ont aidé à surpasser ma déception et mes inquiétudes. Parmi ces amies, il y en a quelques-unes, comme la pétillante Lola et la douce Ophélie, que j’ai connues via le blog et rien que pour ça, je me dis que j’ai bien fait de lancer Échos verts 😉 !

* Les articles suivis d’un astérisque sont des liens affiliés. En achetant via ces liens, vous soutenez mon travail de blogueuse et je vous en remercie ! Pour en savoir plus sur les liens affiliés, RDV sur cette page.

Quels ont été vos petits pas et vos petits bonheurs verts du mois de juillet ?

Cet article, publié dans Mes petits pas et bonheurs verts, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Mes petits pas et bonheurs verts #13

  1. eliettelf dit :

    Super idée cet article! Je le faisais tous les jours dans mon bullet journal, mais mensuellement et sur WordPress c’est vraiment une super idée! Tu m’inspires 😉

  2. ducotedechezcyan dit :

    Tu aimes rédiger le texte de ce rendez-vous et moi j’aime beaucoup le lire 😉 Comme toujours, c’est inspirant et motivant!
    Mes 2 petites victoires de juillet: j’ai repris la marche et j’ai réussi rester zen au milieu d’une discussion anti-végéta*isme. ça n’a pas été facile (surtout le 2e ^^), mais juillet a été un mois particulièrement pénible et j’ai manqué de motivation, je dois l’avouer…

  3. mielou dit :

    Mais, c’est quoi ce projet qui est tombé à l’eau ? (sauf si tu ne veux pas en parler évidemment ^^)
    Je sais combien c’est dur de voir s’arrêter quelque chose pour lequel on a donné de l’énergie et du temps, je t’envoie tout mon soutien !
    Moi en ce moment, c’est vraiment des tous petits pas verts : je passe l’été chez un vieux couple en Allemagne, et ils n’ont absolument aucune notion du zéro déchet, un peu de l’écologie, et en ce moment, le mieux que je peux faire, c’est refuser que les pommes de terres du midi aillent à la poubelle pour les manger le soir… Mais je me rassure en me disant qu’un nouveau magasin vrac à ouvert à 5mn de chez moi et que j’ai hâte de rentrer pour y faire un tour ^^

    • Merci pour ton soutien 🙂 J’en parlerai s’il finit par se réaliser un jour mais je ne souhaite pas en dire plus à ce sujet pour le moment, merci de ta compréhension… J’ai du mal à croire que de nos jours on puisse encore jeter les restes d’un repas à la poubelle plutôt que de les manger plus tard ! J’espère que ce petit couple gardera cette habitude après ton départ 😉

  4. Moi aussi j’aime beaucoup ces articles. Ce sont comme des petits rendez-vous que je les lis avec plaisir à chaque fois. Ta positivité est inspirante. J’aime beaucoup ce que tu as écrit sur la reconnaissance de vivre dans un endroit que tu aimes retrouver à chaque fois. Je prends conscience de l’importance de cela, car j’ai à l’inverse de toi de plus en plus de mal à me sentir à ma place ici. Et je me rends compte de l’impact que cela a sur moi-même et ceux et celles qui m’entourent. J’attends aussi de voir ta page Tipee, ce projet là, il va marcher c’est sûr 🙂 Je t’embrasse! Aurélia
    (ps: tu as mis des astérisques à côté des titres des livres que tu cites, mais je n’ai pas trouvé à quoi ils renvoyaient, je ne sais pas si c’est un oubli, mais au cas où je te le signale :)).

    • Je suis désolée d’apprendre que tu te sens de plus en plus mal là où tu es (tu es toujours en Inde je suppose, dans quelle ville ?)… Songes-tu à partir ailleurs ? Je te souhaite en tous cas de trouver rapidement un lieu que tu seras heureuse de retrouver et où tu seras contente de rester aussi – j’ai vécu 8 ans en Angleterre et j’étais vraiment, vraiment malheureuse là-bas… J’ai mis du temps à en partir, mais ça m’a vraiment changé la vie !
      Merci d’être aussi optimiste quant à Tipeee, ça me fait du bien car vu que tout semble m’échapper en ce moment, je ne sais plus trop à quoi me raccrocher…
      Tu fais bien de me signaler l’oubli concernant les astérisques, merci !

  5. Marret dit :

    Quelle belle idée de coucher ses petites victoires mensuelles !
    Pour ma part, j’ai fabriqué un mangeoire a oiseaux avec des chutes de bois, il est super…moche mais quel bonheur de voir les oiseaux manger les graines ! Tant que l’intention est là😀..et en ce début de vacances, j’ai fais mes 1ers sablés vegan…trop fière !
    Merci de ce joli article et accroche toi concernant la méditation.. C’est un tel bonheur !!

    • Nous avions une mangeoire dans notre petit jardin au Canada et c’était un vrai bonheur de pouvoir y observer les oiseaux se régaler, surtout les petits colibris !
      J’espère que tu te continueras de te régaler de sablés végétaliens en août aussi 😉 !

  6. Mes petits pas de Juillet :
    Avoir distribué des légumes de mon jardin à tout mon entourage
    Avoir consommé ces légumes, bio, sans aucun traitement, les avoir vu prospérer, et savoir, en les mangeant, qu’ils sont exempts de transports, donc qu’ils me permettent de réduire mon bilan carbone. Avoir économisé l’eau pour l’arrosage grâce au paillage et montrer ainsi que c’est possible.
    Me déplacer à vélo
    Avoir moi aussi fait de la place dans ma vie pour la meditation et surtout constater que dans les périodes vraiment difficiles (dur mois de Juillet pour moi), c’était ce qui me faisait le plus de bien. Cela motive pour s’y tenir. Quelle bouée de sauvetage inattendue.

    • C’est vraiment généreux de ta part de distribuer les légumes de ton potager à ton entourage… j’adorerai pouvoir cultiver suffisamment de fruits et légumes pour les gens qui m’entourent ! J’espère que la méditation continuera de te faire du bien en août 🙂

  7. Très sympas ce système de bilan , je me fais des « monthly goals » mais il est vrai que je reviens que très peu dessus après pour voir ce que j’ai pu accomplis ou non alors merci pour l’idée ☺️

  8. Marina dit :

    J’ai beaucoup aimé ton article, cela m’a permis de réfléchir à mes petits bonheurs verts….
    Mes victoires de Juillet:
    Commencer à ramasser les quelques légumes qui peinent à pousser dans notre jardin
    Répondre à toutes les questions de ma nièce, une copine et ma meilleure amie qui veulent entrer dans la démarche zéro déchet (joie dans mon coeur!!)
    Essayer des recettes végétaliennes, me louper, réussir, et voir le visage satisfait de mes filles qui se régalent
    Aller à un festival proche de l’homme et de la nature dans les deux- sèvres
    Réutiliser notre eau de vaisselle
    Reprendre de l’élan pour continuer notre diminution des déchets (bon, on a craqué pour un sachet de graines de tournesol, bouhhhh, pas bien….)

    • C’est chouette que ton entourage s’intéresse à ta démarche zéro déchet !
      Difficile de vivre zéro déchet dans une société qui n’est pas encore faite pour malheureusement… l’essentiel est de faire de son mieux, quand on le peut 🙂

  9. Chloeanyways dit :

    Merci pour le soutien aux libraires. Je me suis dit « oh la la ca va encore être un lien vers amazon. » Et non! Donc bravo pour la cohérence jusqu’au-boutiste de ta démarche car ce géant de la vente en ligne n’est pas un modèle social souhaitable.

  10. Camille dit :

    Ces billets me rendent tellement optimiste, j’adore lire ces petits pas Comme tu le soulignes si bien, ce sont souvent par de toutes petites choses que l’on peut avancer, c’est toujours chouette de le lire Et je suis épatée par ton cousin, je n’arrive plus vraiment à me rappeler de mes réflexions de quand j’avais 10 ans, mais je crois que le mot végane était bien inconnu pour moi !

    • Ça me fait super plaisir de savoir que tu trouves de l’optimisme dans ces petits articles 🙂
      Si cela peut te rassurer, je ne connaissais rien au véganisme à 10 ans… je pense que le simple fait d’avoir une végane dans son entourage et d’avoir un esprit curieux, sensible et bienveillant à la base le pousse à s’intéresser au sujet et à être attentif à mon égard.

  11. Magali Bleue dit :

    Je te lis toujours avec autant de plaisir Natasha, même si je laisse moins souvent de commentaires.
    De mon côté voici les petits pas de juillet :
    – oser demander à mon maraîcher si je peux récupérer ses invendus du jour. Et repartir gratuitement avec une caisse remplie de fruits et légumes que j’ai cuisiné.
    – passer le pas pour intégrer le jardin partagé de mon quartier.
    – réfléchir à ma consommation et me dire que je préfère me priver de fraises, cerises et autres produits plutôt onéreux mais continuer à manger bio parce que c’est vraiment une valeur importante pour moi.
    – me sentir plus ouverte aux autres et faire de belles rencontres.

    Bises à toi Natasha !

  12. Zélie dit :

    Bonjour Natasha, j’adore tes graines vertes et tes petits bonheurs verts, et en voulant relire les précédents je me rends compte qu’il faut les rechercher dans le sommaire, mais qu’il n’y a pas de rubrique dédiée. Est-ce qu’il te serait envisageable de rajouter un onglet pour qu’on puisse les relire plus facilement ?
    Merci pour tout !

    • Bonjour Zélie, je te remercie pour ton intérêt pour cette série d’articles ! Je ne prévoie pas de créer un onglet dédié à cette catégorie car on peut facilement les retrouver dans le sommaire à la fin de chaque mois 🙂

  13. Amélie dit :

    J’aime aussi beaucoup lire tes petits pas et bonheurs verts, je commente très rarement mais pour une fois, me voilà 🙂
    Pour ma part, voilà mes petits pas verts de juillet :
    – profiter de ma semaine de vacances pour acheter des légumes au marché, directement à la productrice (les jours de marché sont le mardi et le vendredi donc impossible d’y aller à moins d’être en vacances… ou de se lever plus tôt hein, après tout je ne pars au boulot qu’à 8h, voilà un objectif tout trouvé pour améliorer ça !)
    – commencer à manger les tomates cerises, courgettes et blettes de mon potager, j’ai même donné des blettes à ma mère et à ma sœur
    – c’était plutôt en juin voire fin mai mais à force de leur envoyer des photos de l’évolution de mon potager, ma mère et ma sœur se sont motivées pour planter 2-3 plants de tomates et quelques patates chez mes parents, elles sont ravies et moi aussi 🙂

    Bonne journée Natasha !

    • Je trouve ça vraiment chouette que les photos de ton potager aient donné envie à ta maman et à ta soeur de se lancer à leur tour 🙂 !
      Ce n’est pas pratique effectivement de faire ses courses au marché s’il n’y en a pas le weekend !

  14. Céline Marec dit :

    Bonjour,
    Pour ma part : entendre ma fille jouer a la dinette qui prépare une tarte aux fanes de carottes, commencer la diversification avec mon fils et voir qu’il se régale de navet, aubergine, courgettes… faire un atelier de portage et suivre l’école-défi méditation (tant bien que mal).

  15. Eve dit :

    C’est chouette de voir autant de petits pas verts dans les commentaires de tes pas verts à toi!
    Je vais me pencher sur ce livre sur les émotions. Après une discussion familiale hier soir, je me rends compte que c’est difficile pour beaucoup de gens, de reconnaitre ses propres émotions. J’aimerais pouvoir offrir des pistes à mes ados.

    Pour ma part:
    -je crois avoir trouvé un rythme pour travailler dans notre jardin partagé, et en profiter avec mon mari. (après plusieurs mois d’atermoiements!)
    -je suis en train de lire « planète végane » et je n ‘ai qu’une idée en tête: partager ces idées…
    -grâce au défi en cours, je me suis mise à la méditation, et je fais de plus en plus de choses en pleine conscience.
    -j’ai inscrit ma fille sur la liste de testeuses d’une nouvelle culotte menstruelle (autre que Thinx, américaine). Je suis contente d’avoir mené cette réflexion avec elle, et j’ai hâte de voir ce nouveau type de protection.
    -et après avoir lu « dans ma peau », de Yael Adler, j’ai enfin trouvé une routine visage-corps-cheveux qui me convient!

    • C’est super que ta fille soit motivée pour tester des protections réutilisables ! J’espère que ça lui conviendra et que ça motivera ses amies à essayer 😉 !
      Je serais curieuse de connaître ta routine de soin visage-corps et cheveux si tu as l’envie et le temps de la partager ; j’ai moi aussi trouvé le livre d’Adler très instructif, surtout qu’il a remis en question beaucoup de mes croyances sur les soins naturels.

    • Eve dit :

      Oui, ce livre m’a appris plein de choses aussi. J’ai compris qu’en fait, je me lavais trop!

      Donc:
      -Pour le visage, après avoir essayé presque tous les savons de slow cosmétique, je le lave avec…de l’eau.
      Plus précisément:
      L’eau de la douche le matin (la plus fraiche possible), puis je me sèche un peu énergiquement avec une serviette de toilette (ce qui tient lieu de gommage. je n’ai aimé ni le gommage au sucre ni celui à l’avoine, et je ne bois pas de café donc je n’ai pas de marc)
      Ensuite, comme mon eau est très calcaire, j’aime brumiser mon visage avec un hydrolat de fleurs (fleur d’oranger en ce moment. L’hiver dernier j’ai utilisé lavande; je ne vois pas de différence sur ma peau. Je pense alterner, pour le plaisir de changer de parfum).
      Et là, comme c’est l’été et que j’habite une région très chaude, je ne ressens pas le besoin d’hydrater ma peau.
      Le soir, je fais uniquement une brumisation, que j’essuie avec un gant de toilette sec.
      Ce n’est que si j’ai la peau sale (après de la crème solaire par exemple) que je la lave avec un peu de savon saponifié à froid le plus doux possible (mais ça tire quand même un peu, pendant 1/4 d’heure)
      Dans le livre, j’ai compris que les huiles (j’ai utilisé noisette et nigelle précédemment, en oleogel avec de l’aloe vera) déséquilibrent les lipides cutanés.
      Si j’ai besoin de plus de confort l’hiver prochain, je pense essayer le beurre de karité.

      -Pour le corps, je me douche quotidiennement à l’eau la plus fraiche possible (en ce moment c’est facile…), et je ne savonne (au savon doux saponifié à froid. J’aime bien Louise Emoi, fabriqué pas très loin de chez moi en plus) que les régions indispensables (aisselles, petite toilette, pieds)
      Depuis que j’ai arrêté de la récurer, ma peau est beaucoup moins sèche (sur les jambes et les pieds notamment).
      Je me savonne entièrement si je suis sale (jardinage, plage…)
      Tous les soirs, j’hydrate au beurre de karité les régions un peu sèches, ça fait partie de mon rituel de coucher. (en ce moment, les pieds, surtout)
      Une fois par semaine, je frictionne doucement mon corps à sec au gant de crin, des extrémités vers le torse.

      -Je lave mes cheveux environ une fois par semaine au shampoing doux antipelliculaire (Logona en ce moment. Je vais essayer Notox ensuite je pense).
      Je les mets en forme (ils sont courts et plats) avec du gel d’aloe vera pur.
      Entre les shampoings, je rince mes cheveux à l’eau fraiche.
      Je les sèche toujours à la serviette.
      Le soir, je les brosse dans tous les sens.

    • Merci d’avoir pris le temps de nous décrire ta routine de soins 🙂

  16. En juillet, nous avons fait un grand tri à la maison et il a été très bénéfique. La BD d’Art-Mella était mise en avant dans ma médiathèque et si je n’avais pas vu ta photo sur Instagram, je ne l’aurai pas emprunté. J’ai juste commencé à le lire mais il a l’air vraiment chouette. Merci à toi de partager tes lectures.

    • Je lis rarement des BD donc elle ne m’aurait certainement pas attirée non plus si je ne l’avais pas découverte grâce à Kaizen qui a publié des extraits sur son site 🙂 J’espère prendre le temps de partager mes lectures davantage sur le blog… j’aime tellement ça ! En attendant, je trouve qu’Instagram est bien pratique pour donner un aperçu de mes jolies découvertes 🙂

  17. Kloo dit :

    Merci pour ce bilan vert et positif 🙂 Super pour ton petit cousin (quelles sont ses questions ?) !!! J’espère que mon neveu et ma nièce me poseront des questions aussi quand ils seront plus grands…
    Voilà mon bilan :
    – Juillet a été difficile car même si j’ai remonté mon taux d’ocytocine en retrouvant ma famille, cela m’a confrontée à nos différences de chemins : les courses, l’éducation des enfants, le mode de vie tout simplement….
    + j’ai effectué mon 1er don de cheveux
    + je prévois de faire des cadeaux d’anniversaire verts et clean : bocal contenant les ingrédients + recette pour faire son propre déo
    + faire nos savons en saponification à froid avec ma belle maman en août
    + je suis dans la réalisation de mes bocaux avec les légumes sans traitement achetés à mes maraichers : sauces tomate, piperade, ratatouille, soupe de carottes ou de courgettes, …
    + je vais essayer de faire des bocaux de cornichons car l’essai de l’an dernier était raté (très bon goût mais cornichons tout tout mou)
    + j’ai accepté le constat que j’ai tiré sur la corde toute cette année et je prends du temps pour moi : dormir assez, manger moins et mieux, passer du temps avec mon mari et mes chats, regarder le temps passer (nuages, insectes, fleurs et arbres, …), lire tranquillement ton grain vert ;-P

    • Merci d’avoir pris le temps de partager tes petits pas et bonheurs verts 🙂
      Je ne me souviens pas de toutes les questions de mon cousin, mais c’est essentiellement des questions pour comprendre le pourquoi du comment : « Pourquoi tu ne bois pas de lait ? », « Est-ce que ça tu peux en manger ? » etc. et tout ça donne lieu à des conversations intéressantes car plutôt que de chercher à trouver des failles, il cherche réellement à comprendre mes sentiments et mon raisonnement.

  18. poli dit :

    Comme toutes les autres, j’adore lire tes petits pas verts, ainsi que les commentaires.
    En ce qui me concerne, j’ai passé un mois de Juillet épouvantable au boulot. Des journée de 12 heures à cause du manque d’infirmières dans mon établissement. Je me suis retrouvée à faire les soins, sachant que j’ai dû continuer à faire mon travail d’encadrement… Une folie !
    Donc, des victoires et des petits pas verts :
    – ne JAMAIS m’être énervée au boulot malgré le contexte propice !!!
    – avoir lu systématiquement dans les bus (trop de chaleur pour la marche), ce qui m’a permis de décrocher du boulot et de tenir.
    – avoir réussi à persuader mes enfants de ne pas aller au Macdo certains soirs en leur accommodant des restes faits maison délicieux, et les avoir vu se régaler !
    – avoir fait 18 pots de confiture d’abricots (abricots donnés par une amie, de son abricotier) et 10 bocaux de marmelade malgré la canicule.
    – ne pas avoir culpabilisé parce que je n’ai pas le ménage depuis un mois !!!
    – avoir quand même continué à cuisiner un peu.
    Je serais enchantée si tu partageais davantage tes lectures car je lis beaucoup !

    • J’espère qu’août sera plus clément pour toi au travail… à moins que tu aies un peu de vacances ?
      En tout cas, malgré tout ce travail, tu as réussi à préparer plein de bonnes choses à manger !
      J’ai justement écris 2 articles pour présenter 3 de mes lectures de ces derniers mois ; je les publierai à partir de la mi-août 🙂

  19. dublinecolo dit :

    Merci Natasha, le livre « sagesse et pouvoirs du cycle féminin » me semble passionnant mais je n’ai pu trouver le moindre commentaire en ligne. Qu’en penses-tu? Le recommanderais tu? Je cherche à en savoir plus sur le trouble prémenstruel et les cancers hormonodependant. Merci d’avance

    • J’ai beaucoup aimé ce livre et oui je le recommanderais à quiconque s’intéresse à l’écosystème et au cycle féminins ; il parle des troubles prémenstruels mais pas de cancers par contre. J’ai écris un article pour le présenter en détail – il sera publié d’ici la fin du mois 🙂

    • dublinecolo dit :

      Merci pour cette réponse détaillée Natasha. Hâte de lire l’article.

  20. Carole dit :

    Juste un mot pour dire que j’ai profité de tomates de jardin (des vraies tomates, quoi) avec lesquelles je me suis régalée. C’est tellement génial ! Et des mirabelles et des reines-claudes cueillies directement dans un verger, un délice !

  21. Lysithea dit :

    C’est un plaisir de lire tes petits pas et bonheurs verts, ça me donne souvent des idées !
    Pour ma part je suis partie en vacances en juillet en abandonnant mon petit potager qui commençait tout juste à donner. Heureusement mon beau-frère est venu chez nous en notre absence et a pu cueillir les premières tomates et les premiers haricots, il en a mangé souvent et à notre retour il y en avait encore plein !
    Mais ce que j’ai préféré le mois dernier c’est débarquer dans la maison de vacances de ma belle-famille avec mes surplus de plants que je n’ai pas casés au potager (10 tomates, 1 courgette, 2 poivrons). J’ai donc installé un mini-potager dans un coin de cour et ça a ravi mes beaux-parents. Je croise les doigts pour que ça leur donne plein de légumes ! Les plants de tomates sont en fait des boutures. J’ai pas mal taillé mes plants de tomates car j’en ai trop mis, je n’ai pas eu le cœur de les jeter au compost alors j’ai planté les tiges dans mes jardinières, juste pour voir. Ça a vraiment bien pris, c’est devenu la jungle sans tuteur et ça a même donné des fleurs et des tomates !
    Ha ! Aussi ça m’a fait bien plaisir en rentrant de retrouver mon potager, et d’examiner qui avait poussé, de combien, les nouvelles fleurs. J’essaie de relativiser pour mes échecs (les petits pois ont séché complètement) car c’est mon premier potager.
    Et j’ai aussi apprécié retrouver mes commerçants du marché du village, avec le calme loin des marchés hyper touristiques du sud de la France.
    Et j’ai aussi été faire une cueillette dans les champs une fois à la place du marché (je suis en Seine-et-Marne). C’est très amusant de choisir soit même ses légumes et plus frais c’est impossible ! Bon par contre on s’est un peu emballé et on a beaucoup trop acheté…
    J’oublie sans doute d’autres anecdotes, mais je ne pensais déjà pas avoir autant à dire ! Merci pour m’avoir permis de me remémorer ces petits bonheurs. 🙂

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s