Le porridge qui a révolutionné mes matins (et mes premiers pas vers l’Ayurveda)

L’été dernier, j’ai consulté un médecin Ayurvédique pour la première fois. Ayant grandi dans une famille originaire de l’Inde, certains remèdes ayurvédiques m’ont accompagnée tout au long de mon enfance et sont ainsi naturellement devenus ceux vers lesquels je me tourne lorsque je ne me sens pas bien. Mais jusqu’à il y a 4-5 ans, je ne savais pas grand chose de l’Ayurveda à vrai dire et je ne savais même pas qu’il y avait des médecins qualifiés qui exerçaient ailleurs qu’en Inde.

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux médecines préventives et holistiques, c’est tout naturellement que j’ai cherché à en savoir plus sur cette médecine traditionnelle dont les principes faisaient écho en moi et dont les remèdes que j’avais essayés m’avaient été très bénéfiques. J’ai en même temps réalisé que l’Ayurveda avait largement et depuis fort longtemps dépassé les frontières de l’Inde et en discutant de tout cela avec ma maman, j’ai appris qu’elle connaissait un excellent médecin ayurvédique qui, après plusieurs années de formation en Inde, avait ouvert un cabinet à quelques rues de chez elle. J’ai donc profité de mes vacances dans ma famille en juillet dernier pour prendre rendez-vous. Cette première session de 2h m’a confirmé que l’approche de l’Ayurveda était celle qui me convient le mieux pour véritablement prendre soin de mon corps et de mon esprit, en me rendant maîtresse de mon bien-être dans toutes les sphères de ma vie.

En 2h, j’ai pris conscience de beaucoup de choses, dont le fait que le contenu de mes petits déjeuners n’était pas vraiment adapté à mon dosha (VATA) (si l’Ayurveda et mon expérience vous intéressent, j’y consacrerai des articles plus spécifiques quand je me sentirai un peu plus à l’aise sur le sujet). Le plus souvent, je mangeais des tartines de pain d’épeautre et de beurre d’amande et parfois du granola dans du lait froid ou du porridge dans lequel je mélangeais toutes sortes de flocons. Au vu de ma constitution et mes problèmes digestifs, mon médecin m’a expliqué qu’il était préférable que j’évite les tartines de beurre d’amandes, les repas froids et les mélanges de céréales, tous trop secs et/ou peu digestes pour moi. À la place, il m’a conseillé un porridge bien chaud composé d’une seule céréale, avec des fruits secs réhydratés, de la compote de fruits, et une pointe de cannelle, de gingembre ou de cardamome, des épices qui « réchauffent ».

Porridge avoine sans lait echosverts.com

Étant donné tous les autres changements que j’ai dû mettre en place depuis cette consultation, je n’ai pas tout révolutionné d’un coup et ce n’est qu’en ce début d’année que je me suis sentie prête à prendre de nouvelles habitudes au petit déjeuner. J’avoue que je ne me sentais pas très motivée– il faut dire que les tartines, c’est vraiment la base de mon petit déjeuner depuis une trentaine d’année ! En outre, j’ai généralement très peu d’appétit le matin et je craignais de ne pas en avoir assez pour avaler quelque chose d’aussi consistant qu’un porridge, surtout les jours où je petit déjeune peu après 6h. Enfin, je me disais que ça allait me prendre trop de temps…

Pourtant, aujourd’hui, après un mois à me régaler d’un porridge bien chaud et savoureux, j’ai du mal à envisager de manger autre chose pour démarrer mes journées ! Je prends donc désormais autant de plaisir à préparer mon petit déjeuner chaque matin qu’à le déguster et surtout, je sens une réelle différence au niveau digestif et énergétique. En plus, cela me prend à peine 5 minutes de plus qu’avant…

La recette qui suit n’a rien d’exceptionnel et bien évidemment, vous n’avez pas besoin de vous intéresser à l’Ayurveda pour l’apprécier ! J’avais tout de même envie de la partager avec vous parce qu’elle a révolutionné mes matins et m’a permis de réaliser l’importance de démarrer la journée avec un petit déjeuner réellement adapté à mes besoins et qui me nourrit dans tous les sens du terme ! Comme quoi, même quand une habitude nous semble saine, ce n’est pas forcément la meilleure pour nous personnellement…

Porridge avoine vegane echosverts.com

Ingrédients

Pour une personne

  • 30g de flocons d’avoine réduits en farine (j’achète des flocons d’avoine entiers que je réduis en farine et conserve dans un bocal).
  • 125 ml d’eau bouillante (ou de lait végétal d’avoine)
  • 2 cuillères à soupe bombées de compote de pomme ou autre fruit de saison
  • 1 cuillère à soupe bombée de raisins secs (ou autre fruit sec)
  • 1 cuillère à café bombée de purée d’amandes entières (ou autre purée de graines, fruit à coque, oléagineux)
  • 1 belle pincée de cannelle (ou de cardamome)
  • Optionnel : 1 cuillère à café de sirop d’agave, de riz, ou d’érable, sucre complet de canne, de coco…

Préparation

7 minutes

  • La veille, mettre les raisins secs à tremper dans un peu d’eau afin de les réhydrater.
  • Le matin, mettre la farine d’avoine et la cannelle dans une petite casserole (vous pouvez aussi préparer cette étape la veille pour gagner un peu de temps !).
  • Ajouter doucement l’eau par dessus, faire chauffer à feu doux et bien mélanger afin d’obtenir une crème homogène.
  • Ajouter la compote, la purée d’amandes, le sucre (optionnel) et continuer de mélanger.
  • Laisser chauffer à feu doux pendant 5 bonnes minutes.
  • Servir sans attendre !

recette porridge petit déjeuner echosverts.com

Vous intéressez-vous à l’Ayurveda ? Quel est votre petit déjeuner préféré du moment ?

Mettez-y votre grain de vert laisser un commentaire echosverts.com

Cet article, publié dans Recettes végétales, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

83 commentaires pour Le porridge qui a révolutionné mes matins (et mes premiers pas vers l’Ayurveda)

  1. Nadine06 dit :

    Bonjour !
    Je carbure à al crème Budwig depuis 2 ans et demi mais je me laisserais bien tenter par ce petit porridge !!!

  2. Antigone XXI dit :

    Ca ressemble très fort à mon petit-déjeuner, ça ! 🙂
    J’ai adopté depuis très longtemps le porridge de flocons d’avoine moulus le matin et, moi aussi, c’est ce qui me convient le mieux (j’ai laissé tombé le son d’avoine, après m’être rendu compte que je le digérais très mal). Avec de la cannelle, de la vanille, de la cardamome ou de l’anis, selon mon humeur du jour ! J’avoue, je troque les 2/3 de l’eau pour du lait de soja (plus doux et pour un petit boost protéiné !). Quant à la purée d’amande (ou de noisette 😉 ) et la compote, elles me servent plutôt de topping, et puis j’ajoute une banane ou une poire par dessus en tranches, mais c’est un peu la même chose. J’aime bien aussi les figues séchées ou les mûres blanches (riches en calcium et en fer) à la place des raisins. Ah, et un peu de noix du Brésil aussi pour que ça croustille un brin ! Et puis, des graines de lin moulues ajoutées à la fin pour épaissir le tout et pour les oméga-3… mais sinon, on a le même porridge ! Je suis contente que tu te sois mise aussi aux porridges matinaux ! Tout comme toi, il y a plusieurs années, j’avais eu un peu de mal à m’y mettre… mais maintenant, j’aurais du mal à m’en passer ! 🙂
    Très intéressant en tout cas ce que tu racontes de ton expérience de l’Ayurvéda ! Je rebondirai davantage dessus quand je répondrai à ton mail ! Bisous Natasha ❤

    • Merci pour toutes ces belles idées pour personnaliser ce porridge en version Ophélie-la-gourmande 😉 ! Ta version est bien complète et nourrissante, avec une belle variété de textures !
      Je vais tester avec des graines de lin moulues du coup, ça ne me fera pas de mal d’augmenter mon apport en oméga-3 !
      A très bientôt par mail alors 🙂
      Bisous !

  3. Ducreux Monique dit :

    Je suis très intéressée par l’ayurveda, Je ne sais pas pourquoi mais bon. Je devais être une hindoue dans une vie antérieure? pas possible autrement. Merci

  4. Changeonsnotrevie dit :

    Moi aussi, je m’intéresse de très prés à l’ayurveda. Je regarde des documentaires ou je lis des articles sur ce sujet passionnant..Ce porridge fait aussi partie de mes habitudes alimentaires et je le fais avec des fruits secs variés,ou/et des fruits frais, du lait végétal, et des gaines de lin ou tournesol.Merci pour ce partage 🙂 et à bientôt pour tes prochains articles

  5. Ageha dit :

    J’aime beaucoup tes articles, ils m’inspirent beaucoup et m’aident aussi car ils sont de bons conseils. Je suis très intriguée par la médecine ayurvédique mais j’avoue ne jamais avoir pris vraiment la peine de lire des choses à ce sujet car je pensais que ça ne m’étais pas accessible car trop compliqué, pourtant ça pourrait peut-être m’aider sur le plan digestif notamment je m’en rends compte en te lisant. J’ai remarqué que les porridges de ce type sont ceux que je digère sans problème et qui m’aident à tenir jusqu’au repas du midi, sans avoir le besoin de grignoter à 10h. Je n’avais pas pensé à moudre mes flocons, je testerai! Soit je mets de la banane écrasée, soit de la compote, ça donne une texture plus crémeuse c’est très bon et la cannelle c’est un peu la base de mes porridge c’est tellement réconfortant dès matin. Je fais mes porridge la veille j’ai toujours peur d’être en retard au travail^^ (je ne suis pas très rapide le matin) 🙂

    • L’Ayurveda est accessible, à condition de se faire guider par un professionnel pour déterminer son dosha pour commencer- les tests en ligne ne sont pas forcément fiables et ne prennent pas en compte notre histoire et nos sensibilités personnelles… et ne peuvent donc nous donner des conseils avisés et adaptés. Ceci dit, une fois qu’on a ces bases, on peut découvrir plein de choses par soi-même :-).

  6. oliviannep2r dit :

    C’est vrai que ça fait du bien un bon porridge le matin! Je n’avais jamais pensé à ajouter de la compote de fruit dedans! Je met simplement les flocons d’avoine et du lait végétal ainsi que des fruits secs… Je prend l’idée! Qu’est-ce que ça ajoute de mixer les flocons d’avoine? Plus digeste que de les garder entiers?

  7. CAROLE dit :

    Bonjour Natasha, je m’intéresse depuis quelques temps à l’ayurvéda, en pleine lecture de « santé parfaite » de Deepak Chopra. Je ne comprends pas tout très bien car certaines explications sont assez poussées. Je pense être aussi Vata avec du Pitta dedans. Et j’avais dans l’idée de rencontrer un médecin ayurvédique. Non pas que je sois malade véritablement mais que mon dosha soit un perturbé par le stresse que je vis quotidiennement au travail depuis 4 ou 5 ans. Avec le temps je développe des problèmes de digestion, d’anxiété, de déprime…que je n’avais pas avant. Je me dis que des conseils alimentaires pourraient les bienvenus. Je ne sais pas si ça vaut le coup, il y en a un dans ma région mais il est loin.
    J’explore un peu dans tous les sens les « médecines » ou pistes douces pour retrouver un équilibre. J’essaye de faire attention à ce que je mange, j’utilise des huiles essentielles, je fais du yoga, de la méditation (Petit Bambou), stretching et du tai chi. Et surtout je cherche un autre travail.
    Donc oui, tous les articles que tu pourras rédiger dans ce sens m’intéressent beaucoup !!! Merci !!
    Mon petit déj en ce moment : un verre d’eau tiède avec qqs gouttes d’extrait d’echinacéa ou de citron, une pomme ou une banane avec du pain foncé type « viking ou nordique » et c’est tout. Je pense que j’aurais du mal à digérer quelque chose de plus consistant.

    • Je n’étais pas malade quand je suis allée consulter mon médecin Ayurvédique- l’Ayurveda étant une médecine préventive, on peut simplement consulter pour mieux connaître les besoins de notre corps et de notre esprit et ainsi prendre des habitudes nous permettant justement d’éviter de tomber malades et comme le stress joue beaucoup sur notre dosha, ça peut être très utile de consulter en effet.
      Je te souhaite de trouver un travail qui te plaira au plus vite 🙂

  8. Sabine dit :

    Bonjour Natasha !
    Pourquoi faut-il réduire les flocons d’avoine en farine ? Est-ce plus digeste ? Merci pour cette petite précision…

  9. Céline dit :

    Avez vous une référence de livre pour expliquer l’ayurveda simplement? Merci beaucoup

    • Non, désolée, pas pour le moment. Je suis en train de lire différents ouvrages à ce propos, mais je ne les ai pas terminés et je ne pense pas qu’ils soient particulièrement simples. Par contre FemininBio avait sorti un hors-série disponible en PDF consacré à ce sujet. Il est vraiment très, très basic donc si vous découvrez tout juste l’Ayurveda, ça pourrait vous intéresser.

  10. Cindy dit :

    Je kiff le porridge ! C’est mon petit déjeuner préféré ! Moi c’est flocons d’avoine ,eau bouillante et par dessus je met une banane ,des morceaux de pâte de datte et de la purée de cacahuètes ! Miam ! Je vais tester ton porridge !

  11. kellyac dit :

    J’ai presque le meme petit déjeuner mais préparé la veille. Et je n’aime pas les raisins secs, alors je prends des fruits de saisons ou je m’en passe en mettant plus de compote. Nous avions ramassé 7 kilos de prunes l’été dernier, j’en ai eu jusqu’à décembre dans mes petits-déjeuners (bon, en alternant un peu, parce que c’était lassant quand meme).
    L’Ayurveda m’interesse, mais je n’ai pas trouvé de praticien près de chez moi, je me suis donc tournée vers la médecine chinoise… mais je serais très intéressée d’en savoir plus!

  12. Anne-So dit :

    Coucou Natasha !

    Il a l’air chouette ton porridge, je pense que je vais l’essayer, merci pour le partage !

    Personnellement, je n’ai aucune routine petit-déjeunale ; je fais ça selon l’envie (ou pas), et surtout selon le degré de flemme qui m’habite et le matériel dispo’ ! Mais j’avoue que mon petit dèj’ préféré pour l’instant, c’est tartines de houmous (maison, of course !) sur pain complet.
    J’avais testé à un moment une sorte de porridge à base de blé tendre moulu/fruits secs/fruits frais et eau (si je me souviens bien ; j’avais trouvé la recette dans le livre « J’apprends le yoga » d’André Van Lysebeth); j’aimais beaucoup ce mélange, que j’ai abandonné au bout de quelques temps parce que j’en avais marre de moudre les grains chaque soir (mon moulin manuel n’était pas terrible niveau efficacité)… Flemme quand tu nous tiens :-/

    Je ne savais pas qu’il y avait des médecins ayurvédiques même en France ! J’avoue que je ne connais strictement rien à l’ayurvéda, mais ça m’intéresse diablement ! Ce serait super chouette si tu pouvais nous faire quelques articles – et nous conseiller des livres intéressants/sérieux sur le sujet.

    @ pluche 🙂

  13. Bastien dit :

    Merci Natasha pour cette découverte, et pour ce que tu distille depuis quelques années! C’est très inspirant! 🙂
    Je ne m’étais jamais intéressé à l’Ayurvéda auparavant, et tu a beaucoup attisé ma curiosité. Je suis actuellement dans le même intérêt que toi pour les médecines préventives, j’ai à ce titre vu une naturopathe qui m’a aidé à changer pas mal de choses dans mon quotidien. Peut être que l’Ayurveda et la Naturopathie peuvent se compléter? En tout cas, je vais enquêter 😉
    Mon petit dej du moment, le bol du docteur Kousmine : une banane écrasée, des graines de lin et de tournesol écrasées, un peu d’huile de colza, des raisins secs, des noisettes et des fruits de saisons… Un délice avec un petit jus pressé :)) je testerais le porridge prochainement histoire de varier un peu les plaisirs et de voir comment mon corps réagit… Merci!

    • Je ne connais vraiment pas grand chose sur la naturopathie mais je suis certaine qu’il y a du bon à prendre dans toutes formes de médecines et thérapies et que beaucoup doivent pouvoir se complémenter en effet 🙂
      J’espère que le porridge te plaira et je te remercie pour ton gentil message !

  14. Eve dit :

    Ce que j’aime dans l’ayurveda, c’est le côté personnalisé des conseils, en fonction de son dosha, mais aussi des périodes de l’année et de la journée.
    En lisant « the body balance diet plan » d’Eminé Ali Rushton, j’ai découvert mon porridge matinal: flocons et son d’avoine, lait végétal, graines et fruits secs. Après avoir lu ton article et les commentaires, je vais essayer sans son d’avoine, avec de l’eau à la place du lait, et aussi en mixant les flocons.
    J’ai découvert aussi qu’un de mes fils, vata, s’orientait naturellement vers les aliments qui conviennent à sa constitution, alors que je suis plus perdue (à force de me dire qu’il faut « manger de tout » et ne pas « faire la difficile »? Intéressant en tous cas…)
    Sur le blog « le palais savant », il y a des conseils pour finir la journée qui me correspondent bien aussi. Ils se rapprochent un peu de ceux que tu avais évoqués dans des articles sur les repas, le début et la fin de journée.
    Je pense avoir trouvé un praticien près de chez moi: je vais aller la voir, et serais aussi heureuse de lire tes découvertes.
    Merci!

    • C’est fabuleux que ton fils sache s’écouter (et aussi que tu saches l’écouter !). Ce qui m’a scotché lors de ma découverte de l’Ayurveda, c’est de réaliser que tout ce que je n’aimais pas manger/que j’éviter depuis petite était des aliments qui n’étaient tout simplement pas bons pour moi ! Et qu’est-ce que je suis contente de ne m’être jamais forcée et d’avoir accepté de passer pour une mangeuse « difficile » !

  15. Isa dit :

    Bonjour Natasha!
    Je me suis mise au porridge récemment. (mon dosha est aussi VATA). Je me suis inspirée d’une recette du blog « saveurs végétales« . La veille au soir, je mélange 50 g de flocons (mes préférés, petit épeautre ou avoine, ce sont ceux qui me donnent le plus d’énergie), 50 g de noisettes/ amandes broyées, j’ajoute du lait d’amandes sans sucre et je mets tout ça au réfrigérateur. Le lendemain, je fais tiédir à feu très doux (j’ajoute souvent un peu de lait d’amandes car c’est un peu compact), puis j’ajoute coup une banane coupée en rondelles. Délicieux! Je prépare souvent mon mélange sec (flocons + noisettes/ amandes broyées) dans des pots (un pot= une portion) pour plusieurs jours.
    J’aime aussi beaucoup les idées d’Antigone : je vais utiliser ces astuces pour varier mes porridges.

  16. Hello Natasha !
    J’avoue que consulter un médecin en Ayurvéda me tenterait bien mais j’ai un peu peur qu’on me déconseille les produits animaux alors que ma naturopathe m’a conseillé d’en réintroduire un peu pour éviter de consommer trop de glucides. J’ai eu quelques soucis de santé à cause de ça l’année dernière et depuis je suis convaincue qu’un régime végétarien n’est pas ce qui me convient le mieux en termes de santé. Du coup, je suis totalement en phase avec le dernier article d’Hélène !
    Sinon pareil que toi, je ne suis pas du tout une grosse mangeuse le matin. C’est dommage d’ailleurs parce que j’ai remarqué que quand j’ai un bon petit déj bien riche en protéines (avec des oeufs/du poisson du coup), je tiens bien mieux la journée, et ça m’évite les coups de barre/petits creux dans l’après-midi et je mange moins je sois (donc j’ai plus faim le matin > cercle vertueux 🙂 ).
    Par contre, je ne suis pas une grande fan de porridge 😦 J’ai tout essayé, mais pas les flocons moulus ! A tenter, mais j’ai peur que ça reste trop riche en glucides pour moi…
    J’attends avec impatience d’autres articles sur l’ayurvéda, ça m’intéresse franchement !
    A bientôt 🙂

    • Un bon médecin Ayurvédique te conseillera/déconseillera des aliments spécifiques en fonction du régime alimentaire de ton choix… Donc si tu préfères continuer de manger de la viande et des produits d’animaux, normalement, il te dira lesquels sont le plus/le moins adaptés à ton dosha…
      Et si tu n’aimes pas le porridge, c’est peut être tout simplement que ce n’est pas bon pour toi… 🙂

  17. Chlorophylle dit :

    Bon pour Vata ce porridge ? Alors c’est pour moi!
    Cependant, je mange sans gluten et d’après ce que j’ai compris, l’avoine contient de l’aviline, proche du gluten. Alors par quoi pourrais-je remplacer les flocons et le lait d’avoine ? Merci!!!

    • Cela devrait marcher avec n’importe quel autre flocon de céréales/pseudo céréales que tu digères 🙂

    • Isa dit :

      Je trouve des flocons d’avoine sans gluten dans certains magasins bio.

    • Chlorophylle dit :

      Merci. Oui, je sais que ça existe, mais dans la ville voisine (dans la mienne, il n’y a qu’une minuscule coopérative bio ouverte trois demi-journées par semaine), je n’en ai pas encore vu… Je vais chercher! Merci en tout cas!
      Il paraît qu’avec l’âge on devient davantage VATA. Qu’en penses-tu ?

    • Je ne sais pas si tu poses la question à Isa ou à moi… en tous cas je n’ai personnellement jamais entendu ça. C’est ton médecin ayurvédique qui t’a dit ça ?

    • Chlorophylle dit :

      J’ai eu, il y a quelques années, dans le cadre d’un stage de Yoga, une sensibilisation à l’ayurveda et c’est l’animatrice qui nous a précisé qu’avec l’âge, on devenait davantage VATA… Je n’en sais pas plus…. Il faudrait que je cherche dans les livres que j’ai sur le sujet, dans les notes que j’avais prises lors de ce stage – et que j’avais d’ailleurs mises au propre (dont je pourrai te faire profiter si tu as une adresse e-mail).

    • Merci pour ces précisions !

  18. Un trésor dans mon placard dit :

    Je n’ai aucune connaissance en Ayurveda mais comme je suis curieuse de découvrir de nouvelles choses, je serais très intéressée par un article.
    J’ai bien envie de tester le porridge au petit déjeuner même si moi aussi j’ai plus de 30 ans de tartines derrière moi 🙂

  19. Nobody dit :

    Des tartines pour moi le matin, mais cela fait longtemps que je veux changer, ou du moins diversifier.
    Je suis preneuse de tes articles sur la médecine Ayurvédique, je m’y étais intéressée il y a des années de cela.

  20. poli dit :

    J’ai oublié de changer mon prénom dans le commentaire précédent, mais c’est bien moi !

  21. Nat dit :

    Bonsoir Natasha, merci pour cet article vraiment passionnant ainsi que les commentaires :o) J’ai une petite question, le praticien t’a t’il conseillé une autre céréale que l’avoine pour les mois chauds de l’année ? L’avoine est une céréale réchauffante effectivement mais je pensais qu’il fallait la privilégier en Automne et en hiver justement :o)
    Pour Chlorophylle : Le gluten contenu dans l’avoine est le moins modifié par l’homme, le plus proche de son état naturel, en général c’est celui que nous digérons le mieux :o) Le souci principal étant le gluten du blé moderne dans les farines blanches, extrêmement modifié par l’homme pour faire des épis adaptés aux machines agricoles et à la levée rapide du pain industriel.
    Belle semaine

  22. Marie-Noelle Lachenal dit :

    Bonjour, j’ai vu le 29 janvier une vidéo sur Kiran Vyas pionnier de l’Ayurveda en Europe et vous pouvez la retrouver sur FB et sur le site Alternative santé. C’est un personnage très intéressant et il traduit Ayurveda par la Connaissance de la vie ! N’hésitez pas à visiter et visionner cette vidéo ! 😊

  23. Bonjour Natasha !
    Merci pour ce petit article sur le porridge. L’Ayurvéda m’intrigue beaucoup aussi je dois dire comme nombre de gens ici apparemment.
    De mon côté cela fait un mois que j’ai également adopté le porridge mais fermenté. J’ai mis des petits flocons d’avoine à fermenter avec de l’eau et du yaourt de soja. Je le nourris tous les soirs avec des flocons et de l’eau, il fermente toute la nuit et le matin je mets le tout en casserole (j’en garde un peu pour remettre à fermenter le soir) à chauffer jusqu’à avoir une jolie et crémeuse bouillie. J’y mets des graines, des noix, des fruits secs, une épice (canelle, gingembre…) et toujours un fruit frais de saison (+ des pépites de chocolat pour la gourmandise…).
    C’est délicieux, je ne peux plus m’en passer et ça laisse un peu plus de temps à mon estomac pour se réveiller le matin le temps de préparer tout ça.
    C’est vraiment une belle découverte que le porridge ! =)

    J’ai hâte d’en savoir plus sur l’Ayurvéda 😉
    A bientôt !

    Tanya

    • Merci pour ta recette de porridge ! Quel est l’intérêt de faire fermenter les flocons ?

    • Chlorophylle dit :

      « tous les soirs » : cela dure pendant combien de soirs, combien de nuits (si j’ai bien compris) ? Merci!

    • En fait j’ai eu un livre sur les aliments fermentés pour Noël avec plusieurs recettes. Consommer régulièrement des aliments fermentés renforcerait notre flore intestinale de façon naturelle (c’est le cas des ferments de yaourt du coup) et j’espère améliorer ma santé et surtout mes soucis d’allergies. On va dire que c’est une expérience qui ne peut pas me faire de mal !
      Et je crois que, comme pour le pain au levain, les bactéries prédigèrent les flocons d’avoine. Peut-être que pour les personnes qq peu intolérantes au gluten ou qui ont du mal à digérer habituellement ces céréales, cela pourrait les aider (?) C’est un sujet à creuser mais je ne suis pas spécialiste et je ne suis pas intolérante au gluten donc je ne peux pas essayer…

    • Merci pour ces précisions !

    • Pour te répondre Chlorophylle
      Il faut d’abord préparer un « starter » qui est mis a fermenter pendant 24 à 72h selon la température de la pièce (je crois que moi je l’avais laissé 72h, ça doit sentir bon le yaourt et devenir blanc et plutôt crémeux). Il suffit d’une cuillère de yaourt pour démarrer, pas besoin d’un yaourt entier.
      Et une fois le starter prêt, on le « nourrit » chaque soir, à l’eau (toujours non chlorée, je la laisse reposer dans une carafe) et aux flocons, pour manger le porridge le lendemain matin. Sur le même principe que le levain en fait.
      Si tu veux une idée des proportions, je mets 40 g de flocons pour 125 ml d’eau. Dans ma recette, l’auteur ajoute une pincée de sel au moment de chauffer le porridge à la casserole mais j’oublie tout le temps de le faire.
      Le starter peut être mis au repos au réfrigérateur jusqu’à une semaine. Mais comme j’en fais tous les jours je le laisse sorti.
      Voilà ! =)

    • Chlorophylle dit :

      Pardon, je ne comprends pas bien : en quoi consiste le « starter » ? Tu mets des flocons (quelle quantité) et 1 cuillère à soupe de yaourt, c’est ça ? Tu le nourris avec eau et flocons pendant 72 h – avant de consommer le « résultat » ? Pas de yaourt ajouté ? Merci!
      Je suis désolée, mais je n’ai jamais fait de levain non plus… Merci encore pour les détails de la préparation!

    • Pas de problème !
      Je vais te donner la recette exacte comme ça tu pourras essayer !
      Il faut mettre 80 g de flocons d’avoine + 250 ml d’eau non chlorée + 1 cuillère à soupe de yaourt nature (végétal ou animal ça fonctionne) dans un bol assez grand que tu couvres d’un linge.
      Tu laisses ça fermenter jusqu’à 72h comme je le disais selon la température de la pièce. Sans rien toucher, pas besoin de le nourrir.
      Après ça tu as donc ton « starter » dans ce bol. Plus besoin de yaourt, les ferments sont présents.
      Après ces 72h, la veille au soir tu le nourris avec 40g de flocons et 125 ml d’eau non chlorée, tu mélanges bien et laisses reposer toute la nuit.
      Le lendemain matin tu prélèves une partie de la préparation, genre un tiers ou même la moitié, qui sera ton starter pour le surlendemain. Le reste va à la casserole (avec une pincée de sel si tu veux), tu portes à ébullition puis il faut baisser le feu et remuer régulièrement pour juste évaporer le jus et avoir une bouillie d’avoine épaisse.
      Tu peux ajuster les quantités selon ton appétit bien sûr si tu trop de starter, mets un peu moins de flocons et d’eau le soir ou inversement. Au début j’en avais beaucoup, c’est pour ça que je suis arrivée à 40g de flocons par jour.

      J’espère avoir donné assez de détails ! ^^ et que tu te régaleras dans tous les cas, porridge fermenté ou pas !

    • Chlorophylle dit :

      Merci beaucoup pour le déroulement détaillé et précis de la recette! Là, je devrais y arriver!
      Ce sera mon premier porridge (jamais fait)… et fermenté par-dessus le marché! Quelle innovation! En tout cas, trêve de plaisanterie, je vais essayer. Cela me semble très goûteux et très sain!
      Merci beaucoup! Vraiment! (sourire)

  24. Emilie dit :

    Miam, de la compote dans le porridge: j’adore!
    Le porridge, c’est le déjeuner habituel du week-end (préparer par mon cher mari!)
    Mais ton article m’a donné envie hier soir. Du coup, comme ce matin il fallait que ce soit vite près à emporter, j’avais mis à tremper les flocons la veille dans du lait d’avoine (c’est 60g par personne chez nous). Le résultat fut vraiment très crémeux, c’était bien agréable de déjeuner avec cela 🙂
    Belle semaine Natasha !

  25. pivoine33 dit :

    Super idée ce porridge je n’avais pas pensée y mettre de la compote. L’ayurveda m’ intéresse beaucoup, je pense que c’est une médecine qui prend la personne dans sa globalité ( corps et esprit) c’est essentielle pour être bien. Des articles sur ce sujet sera très intéressant.
    Je suis de dosha Vata dominant avec Pitta présent. Trouver un bon thérapeute en ayurveda est pas simple dans mon département. En savoir plus est un plaisirs.
    Merci.

  26. Audrey dit :

    Bonjour, je me demande comment est ce que tu réduis tes flocons en farine… quelle est la difference avec des flocons entiers? En tout cas merci, ton article est très interessants, je vais m’en inspirer pour ma recette matinale. j’utilise le plus souvent des flocons d’avoine, avec quelques fruits secs et des graines, arrosé de lait d’amande chaud. Je suis vata aussi!

  27. Béa dit :

    Coucou Natasha, j’aime beaucoup les porridges que je mange surtout l’automne et l’hiver. C’est simple, bon et l’on peut apporter plein de variantes selon nos envies et ce que l’on a à portée de main. Comme toi, je le fais à l’eau, je rajoute de la purée d’amandes et j’agrémente. En ce moment c’est banane écrasée et datte. Merci pour l’astuce des flocons moulus, j’adore c’est encore plus gourmand ainsi ! Comme d’autres lecteurs-trices, je suis preneuse d’articles sur l’ayurveda ! Belle journée

  28. Emmanuelle dit :

    Bonjour, merci pour cet article très enrichissant. Pour ma part j’aimerai beaucoup découvrir les remèdes ayurvédiques qui t’ont accompagné durant ton enfance. Ca nous permettrait de faire évoluer ce réflexe qu’on a en France de recourir à l’automédication chimique à chaque petits maux…

  29. freD dit :

    pour moi depuis très longtemps c’est flocons d’avoine et eau , seulement , parce que je me connais si je commence à mettre compotes, fruits secs , graines etc….je vais finir par un saladier au petit dejeuner, mais je dois avouer que je petit dejeune à 6h chaque matin et que je tiens sans probleme jusqu’ à 13-14h pour dejeuner avec mon bol de flocons…
    merci pour tous ces echanges passionnants qui ne peuvent que nous permettre d’aller mieux

  30. Marion dit :

    Coucou Natasha !

    J’ai découvert l’Ayurveda (que je ne connaissais que de nom) il y a peu et je trouve cette médecine fascinante… A priori mon profil est Vata, comme le tien, mais je n’ai pas encore essayé d’appliquer les conseils dédiés (oui, il me faut toujours un peu de temps pour que les idées fassent leur chemin 😉 ) donc pour l’instant c’est granola maison « sec » et une boisson chaude (chicorée + lait végétal) à côté. Et c’est déjà un grand pas : moi qui ne mangeais plus de petit déjeuner depuis plus de dix ans, je me surprends à l’attendre avec impatience 😉 …

    Merci pour ce partage, tu me donnes envie de me replonger dans mon livre 🙂 .

    Belle journée !

    • Je te conseille vivement de te consulter un médecin ayurvédique pour confirmer quel est ton Vata avant d’appliquer les conseils que tu trouves ici et là… les bouquins ne prennent pas en compte ton histoire, ton contexte, ton mode de vie et ton alimentation dans leurs tests. Or, ce sont des aspects qui jouent un rôle importants et qui influencent notre dosha… Je te souhaite en tous cas de prendre beaucoup de plaisir à continuer de découvrir l’Ayurveda 🙂

  31. dublinecolo dit :

    Oui pour l’article sur l’aryurveda. J’aimerais vraiment en savoir plus! J’ai toujours eu du mal avec le porridge – je n’aime pas le lait chaud mais avec de l’eau chaude ça peut être tentant. Petit déjeuner depuis un an: le miam aux fruits de France Guillain. Je ne peux que recommander!

  32. Stéphanie dit :

    Bonjour Natasha,
    Très intéressantes recette et discussion. J’y ajoute ma petite graine :
    Comme toi Vata, j’ai besoin de nourriture réchauffante. Pourtant quand je mange du porridge, j’ai systématiquement des étourdissements 2 heures après, comme de l’hypoglycémie.
    Du coup je me fait des porridges aux graines de chia : lait végétal, fruits en morceaux, noix ou amandes, 1 noix du Brésil et 2 c-à-s de graines de chia. J’attends 10mn et c’est prêt. Et là, plus d’étourdissement. Bizarre non ? Pourtant c’est un petit déjeuner parfait en été mais un peu frais pour l’hiver à mon goût.
    J’adore la texture chaude et gourmande du porridge et j’aimerais bien comprendre pourquoi les flocons d’avoine ont ce drôle d’effet sur moi…
    Stéphanie

  33. Ping : Livre VGL ⎜Chia, Lin et Psyllium de Clémence Catz | Échos verts

  34. Cath dit :

    Bonjour,
    J’adore te lire . Pourrais tu me dire comment tu as trouvé l’adresse de ton thérapeute Ayurvédique?
    Bonne journée
    Catherine

  35. ommanipadmehum dit :

    Super l’idée de réduire les flocons d’avoine en farine, je vais essayer dès demain pour mon porridge de demain matin ! Namasté

Mettez-y votre grain de vert!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s